Les Prix du livre d’Ottawa et les Ottawa Book Awards récompensent les meilleurs livres publiés respectivement en français et en anglais au cours de l’année précédente. Les deux prix comprennent des catégories distinctes pour la création littéraire et la non-fiction. Les finalistes sélectionnés reçoivent 1 000 $ et le lauréat remporte un prix de 7 500 $.

Prix du livre d'Ottawa : finalistes 2015

Création littéraire

Ce prix est décerné à un auteur francophone pour une oeuvre exceptionnelle de création littéraire, incluant le roman, la nouvelle, la poésie et la littérature jeunesse.

MARTINE BATANIAN

Clinique

Clinique - Martine BatanianTout a commencé par un livre d’art rupestre. Sur l’une des pages figurait un dessin d’une femme enceinte. Un jour, Soline a encerclé le ventre et écrit « je veux ça ». Elle avait deux rêves : être maîtresse d’école et avoir des enfants. Aujourd’hui, une de ses mains est vide. Les cliniques bondées, un acuponcteur expert de l’inconscient, un bibliothécaire amoureux et d’interminables showers de bébé font partie de son quotidien. Si, comme on le répète, la naissance d’un enfant donne un sens à tout, n’est-il pas normal que sa conception de la vie soit bouleversée?

Martine Batanian a décidé d’écrire avant l’apaisement de la douleur pour défier la honte. Cette histoire n’est ni une plainte ni le récit d’un miracle, mais celui de la vie comme elle est. Martine Batanian est née à Victoriaville en 1976. Clinique est son deuxième livre.

 

ANDRÉE CHRISTENSEN 

Racines de neige

Racines de neige - Andrée ChristensenRacines de neige est une invitation à pénétrer dans le jardin de l’auteure, véritable atelier à ciel ouvert et source inépuisable de réflexions et de méditations sur le visible et l’invisible. Elle nous dévoile un monde de contrastes entre la terre qui se dépouille et l’extravagance du règne souterrain, alliant les forces intimes aux secrets touffus, parfois violents, de la nature.

Originaire de Vanier, Andrée Christensen a publié plus d’une douzaine de recueils de poésie, un récit, deux romans et cinq livres d’artistes. Son roman Depuis toujours j’entendais la mer a été salué par la critique et a remporté plusieurs prix littéraires. Racines de neige est son plus récent recueil de poésie.

 


BLAISE NDALA

J’irai danser sur la tombe de Senghor

J'irai danser sur la tombe de SenghorQuarante ans plus tard, le roman de Blaise Ndala revisite le « combat du siècle » entre Mohamed Ali et George Foreman en 1974 au Zaïre. Plus qu’un récit sur la boxe, c’est l’histoire de l’Afrique au lendemain de la décolonisation, entre leurres et lueurs. Dans un style vif et incisif, l’auteur nous révèle l’envers du décor d’un combat mémorable.

Blaise Ndala est né en République démocratique du Congo. En 2003, il gagne la Belgique et y poursuit des études de droit. Il s’établit au Canada en 2007 et vit dans la région d’Ottawa où il travaille comme fonctionnaire fédéral. J’irai danser sur la tombe de Senghor est son premier roman.

 

 

DANIEL POLIQUIN

Le vol de l’ange

Le vol de l'ange - Daniel PoliquinDaniel Poliquin tisse un roman qui est une joyeuse méditation sur l’identité et sur le suprême voyage que constitue l’existence. Une traversée picaresque de l’Acadie d’autrefois, en compagnie d’un protagoniste au charme irrésistible, un orphelin mis aux enchères et qui se retrouve dans la même situation à la fin de sa vie.

Daniel Poliquin est écrivain et traducteur. Ses romans les plus connus sont L’Écureuil noir (1994), L’Homme de paille (prix Trillium 1998), La Kermesse (finaliste au Giller Prize) et L’Historien de rien (2012). Il a traduit
de nombreux auteurs de langue anglaise, entre autres, Jack Kerouac, Mordecai Richler et Douglas Glover.

 


MICHEL A. THÉRIEN

La fluidité des heures

La fluidité des heures - Michel A. ThérienAvec La fluidité des heures et, pour la première fois, à travers le poème en prose, Michel A. Thérien évoque l’inexorable besoin d’aimer et l’inévitable vertige qui l’accompagne.

Michel A. Thérien est né et vit à Ottawa. Après avoir travaillé dans la Fonction publique canadienne et aux Nations-Unies, il consacre maintenant tout son temps à l’écriture et à la promotion de la poésie. La fluidité des heures est son neuvième recueil aux Éditions David.

 

 

 


La cérémonie de remise du Prix du livre d'Ottawa 2015 aura lieu à l'Hôtel de ville - Place Jean Pigott, le mercredi 21 octobre 2015. Le lauréat sera annoncé lors de la cérémonie de remise du prix. 

(Afin d’obtenir la liste des ouvrages exceptionnels publiés en anglais, consultez la liste des finalistes du Ottawa Book Awards 2015.)

 

Non-fiction

Ce prix est décerné à un auteur francophone pour une œuvre exceptionnelle de non-fiction, incluant les biographies, les mémoires, les essais, le journalisme littéraire et l’histoire culturelle.

Veuillez prendre note que le prix dans cette catégorie ne sera pas décerné en 2015. 

 

 

La Ville d'Ottawa a annoncé les finalistes des Prix du livre d'Ottawa 2015 la semaine du 21 septembre 2015.

Prix du livre d'Ottawa : Création littéraire

Ce prix est décerné à un auteur francophone pour une œuvre exceptionnelle de création littéraire, incluant le roman, la nouvelle, la poésie et la littérature jeunesse.

Martine Batanian, Clinique, (Marchand de feuilles)

Andrée Christensen, Racines de neige, (Les Éditions David)

Blaise Ndala, J’irai danser sur la tombe de Senghor, (Les Éditions L’Interligne)

Daniel Poliquin, Le vol de l’ange, (Les Éditions du Boréal)

Michel A. Thérien, La fluidité des heures, (Les Éditions David)

Prix du livre d’Ottawa : Non-fiction

Ce prix est décerné à un auteur francophone pour une œuvre exceptionnelle de non-fiction, incluant les biographies, les mémoires, les essais, le journalisme littéraire et l’histoire culturelle.

Veuillez prendre note que le prix dans cette catégorie ne sera pas décerné en 2015. 

(Afin d’obtenir la liste des ouvrages exceptionnels publiés en anglais, consultez la liste des finalistes du Ottawa Book Awards 2015