Passer au contenu principal

Alerte : Danger potentiel de surdose de comprimés d'ordonnance contrefaits

13 février 2017
Santé publique

Aujourd'hui, Santé publique Ottawa (SPO) et le Service de police d'Ottawa lancent une alerte pour informer la population de médicaments d'ordonnance possiblement contrefaits trouvés en ville. On suspecte que des drogues contrefaites trouvées à Ottawa ont été impliquées dans de récentes surdoses potentiellement mortelles. Des analyses de laboratoire en toxicologie sont en cours pour confirmer le contenu de ces drogues.

Les comprimés contrefaits peuvent être fabriqués de manière à être quasiment identiques en apparence à des opiacés d'ordonnance (c.-à-d. Oxycontin, Percocet) et à d’autres médicaments. Il est très risqué et potentiellement mortel de se procurer des comprimés d'une source non médicale comme d'un ami, en ligne ou d'un revendeur de drogue, car il n'y a aucune façon de s’assurer de leur contenu réel et de leur niveau de toxicité possible. Les drogues devraient seulement être achetées dans une pharmacie locale ou auprès d’un professionnel de la santé.

En Ontario, et localement, la présence de fentanyl illicite a été détectée dans des comprimés contrefaits fabriqués pour ressembler à des comprimés d'ordonnance, comme le Percocet. La présence de fentanyl illicite augmente considérable le danger d'une surdose; une quantité minime peut entraîner la mort. 

Le 21 novembre 2016, le Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et les interventions en la matière publiait ce communiqué de sensibilisation du public expliquant les risques associés au fentanyl illicite. Ce groupe de travail demande avec instance aux résidents de faire preuve de vigilance et de prendre les précautions nécessaires pour atténuer les risques associés aux surdoses. Être en mesure de reconnaître rapidement les signes et les symptômes d'une surdose et avoir à portée de main une trousse de naloxone peut sauver une vie en attendant l'arrivée des paramédics.

Pour de plus amples renseignements sur les comprimés contrefaits, la prévention des surdoses, la naloxone et les ressources de traitement de la région, rendez-vous à StopSurdoseOttawa.ca

La surdose est une urgence médicale. Toute personne qui suspecte une surdose ou en est témoin devrait composer le 9-1-1, même si de la naxolone a été administrée. 

Vous pouvez suivre SPO sur Twitter, Facebook et notre blog.

Grand public

311

Médias

613-580-2450