Passer au contenu principal

Le Conseil a des nouvelles sur les infrastructures d’eau et limite la hausse des revenus des eaux pluviales

27 septembre 2017
Nouvelles du Conseil

Le Conseil a reçu aujourd’hui des nouvelles sur l’état des principales infrastructures d’eau d’Ottawa et sur le plan à long terme pour les garder en bon état de marche.

Le Conseil a reçu une mise à jour sur la façon dont la Ville entretient ses infrastructures d’eau potable, d’eaux pluviales et d’eaux usées, dont le coût de remplacement s’élève à 21 milliards de dollars et dont l’état varie d’acceptable à bon. Au cours des 15 dernières années, la Ville a renouvelé les réseaux d’eaux usées et pluviales de plusieurs quartiers qui avaient subi des inondations. Depuis, aucun de ces quartiers n’a connu d’inondation généralisée.

Pour continuer de garder ses infrastructures d’eau en bon état de marche, la Ville augmentera les redevances pour l’eau, les eaux usées et les eaux pluviales d’une moyenne combinée de 4,8 % au cours des dix prochaines années. Cette augmentation, décrite dans un rapport sur le Plan financier à long terme de la Ville, est inférieure à la moyenne de 5,7 % prévue dans le plan financier de 2012.

Le Conseil a modifié la stratégie financière sur 10 ans en réduisant à 5 % l’augmentation initialement prévue des nouvelles redevances pour les eaux pluviales, qui devait s’élever à 13 % en 2018, et en modifiant les travaux prévus du réseau d'eaux pluviales à 82,7 millions de dollars en 2018, de 64 million de dollars en 2017. Cette réduction en revenus des eaux pluviales réaffectera 3,1 millions de dollars pour les travaux proposés relatifs aux infrastructures d’eaux pluviales en 2018 soient financés par une augmentation de la dette.

L’augmentation de cinq pour cent de la redevance pour les eaux pluviales représentera une hausse moyenne de 1,40 $ pour les ménages non raccordés situés en milieu rural, de 1,95 $ pour les ménages non raccordés situés en milieu urbain, et de 5,65 $ pour les ménages raccordés situés en milieu urbain ou en milieu rural. La moyenne sur cinq ans des investissements prévus dans les installations de gestion des eaux pluviales en milieu rural passera de 9,4 millions de dollars à 12,6 millions de dollars en 2018, soit une hausse de 34 pour cent.

Le Conseil a aussi demandé au personnel d’examiner les stratégies à plus long terme pour les programmes soutenus par les redevances et de faire en sorte qu’à long terme, les augmentations de redevances soient abordables et prévisible. Le personnel fera état au Comité et le Conseil au début du prochain mandat du Conseil.

Le Conseil a aussi reçu un rapport sur l’eau potable de la Ville qui vient confirmer qu’Ottawa continue de fournir une eau potable parmi les meilleures et les plus sécuritaires au monde. Pour la cinquième année de suite, un organisme d’accréditation externe a accordé au réseau d’eau potable de la Ville une note de 100 % pour sa conformité au système de gestion de la qualité. En adoptant de nouvelles procédures, la Ville a aussi diminué la durée des interruptions du service d’eau pour les résidents lors de bris d’une conduite d’eau principale.

Malgré la hausse du niveau de nitrate dans le système de puits de Shadow Ridge de Greely, l’eau du système de puits demeure sans danger et respecte toujours amplement les normes de salubrité de l’eau potable. La Ville prévoit forer dans un aquifère plus profond pour trouver une nouvelle source d’alimentation pour le système de Shadow Ridge.

Le Conseil a approuvé un plan afin d’instaurer un nouveau système pour la petite enfance à Ottawa, puisque le gouvernement de l’Ontario bonifie le financement pour ces services. Le gouvernement provincial fusionne quatre programmes de la petite enfance qu’il finance dans un système unifié : les centres de l’Ontario pour la petite enfance et la famille. Le service sera mis en œuvre d’ici le 1er janvier 2018 et relèvera des municipalités. Il sera plus facile pour les parents et les gardiens d’accéder au système et de s’y retrouver, et les programmes pour la petite enfance seront plus cohérents.

Le gouvernement provincial augmente le financement pour mettre en œuvre le nouveau système, en offrant 9,6 millions de dollars à Ottawa en 2018, soit 2,9 millions de plus qu’en 2017. Les services à la petite enfance comprennent des groupes de jeu, des ateliers, du soutien avant et après la naissance d’un enfant et des services d’information et d’aiguillage pour les enfants, de la naissance à 6 ans, leurs parents et leurs gardiens. Ces services toucheront environ 27 000 enfants par année à Ottawa.

Selon le plan approuvé, il y aura une période de transition d’un an en 2018. Les fournisseurs de services pourront voir leur financement prolongé pendant cette période, durant laquelle la Ville analysera les données sur les besoins, poursuivra les discussions avec des groupes communautaires et mettra en place l’administration et les politiques.

L’ajout de 354 propriétés au registre du patrimoine d’Ottawa a été approuvé par le Conseil. Toutes ces propriétés sont situées dans les quartiers Vieil Ottawa-Est et Vieil Ottawa-Sud.

Le personnel responsable du patrimoine poursuit le Projet d’inventaire patrimonial, qui consiste à recenser toutes les propriétés d’Ottawa qui ont une valeur sur le plan du patrimoine culturel. Il s’agit du deuxième groupe de propriétés, après les 237 de la Basse-Ville et de la Côte-de-Sable qui ont été ajoutées en avril. Les propriétaires des bâtiments qui figurent au registre doivent donner à la Ville un avis de 60 jours avant de procéder à une démolition, mais peuvent faire des modifications.

Le Conseil a approuvé une nouvelle entente de commandite avec Meridian Credit Union, la plus grande coopérative d’épargne et de crédit en Ontario. En vertu de cette entente, Meridian versera 975 000 $ à la Ville d’Ottawa au cours des 15 prochaines années pour que son nom soit utilisé pour les Théâtres Centrepointe, qui s’appelleront désormais les Théâtres Meridian à Centrepointe. De ces fonds, 200 000 $ seront consacrés à des améliorations aux immobilisations et au fonctionnement des théâtres, et le reste de l’argent servira à soutenir les programmes et services de la Ville.

Le Conseil a aussi reçu les rapports annuels de 2016 du service 9-1-1 et de la Direction de la sécurité et de la gestion des mesures d’urgence.

Pour en savoir plus sur les programmes et les services de la Ville, visitez ottawa.ca ou composez le 3­1­1 (ATS : 613­580­2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

Grand public

311

Médias

613-580-2450