Passer au contenu principal

Santé-sexualité

Centre de santé-sexualité

Information importante

Le Centre de santé-sexualité offre des services gratuits et confidentiels pour le dépistage et traitement d’infections transmises sexuellement (ITS). Il offre aussi des produits contraceptions à prix modique pour les residents de l’Ontario qui sont admissibles.

Le Centre de santé-sexualité est financé pour fournir des services aux personnes suivantes:

  • Les personnes ayant des symptômes d’ITS
  • Les personnes qui ont eu un contact sexuel avec une ou des personnes infectées d'une ITS
  • Les personnes qui sont particulièrement touchées par les ITS1,2

 Pour s'assurer que le Centre de santé-sexualité répond à vos besoins de santé, nous vous demandons de réviser la liste de services que nous offrons ainsi que la liste des services non disponibles au Centre. Lors de votre visite, une infirmière de triage révisera avec vous vos besoins de santé. Il est possible que vous soyez dirigé vers un service de santé qui correspond le mieux à vos besoins.

**VEUILLEZ NOTER : Toute personne de l’extérieur de la province doit nous téléphoner au 613-234-4641 avant de se présenter à la clinique pour discuter des options de service.

Pour des ressources, veuillez consulter la section “ Ressources additionnelles pour résidents du Québec"

Les clients de tous les âges ont accès aux services à notre clinique principale.  Les clients agés de 29 ans et moins peuvent fréquenter nos cliniques satellites.

Nous offrons 

  • Renseignements sur les infections transmises sexuellement (ITS) et la contraception.
  • Tests et traitements pour les infections transmises sexuellement (ITS) 
  • Test de dépistage confidentiel ou anonyme pour le VIH
  • Contraception d'urgence (Plan B seulement)
  • Contraception à prix modique (pour les clients admissibles) 
  • Insertion de stérilet sur rendez-vous seulement à la clinique principale
  • Test de grossesse et renseignements au sujet des différentes options
  • Vaccination conte l'hépatite A et B (pour les clients admissibles)
  • Vaccination contre le VPH (pour les clients admissibles)
  • Condoms gratuits

Nous ne ferons pas d’évaluation ou de traitement pour les raisons suivantes :

  • Prise de sang pour confirmer une grossesse
  • Prise de sang pour confirmer la présence de l’herpès
  • Infection urinaire
  • Douleur, plaies ou des bosses dans la bouche ou la gorge incluant les feux sauvages.
  • Gale, morpions ou poux
  • Dysfonction sexuelle (difficulté à maintenir une érection, excitation sexuelle, éjaculation précoce, basse libido)
  • Fertilité, fausse couche ou  ménopause

Dans ces cas, ne vous présentez pas au Centre de santé-sexualité; vous  devez prendre rendez-vous auprès de votre médecin de famille ou vous présenter dans une clinique sans rendez-vous. En cas d’urgence, veuillez vous présenter au service d’urgence de l’hôpital le plus proche. 

**VEUILLEZ NOTER : Votre médecin de famille ou infirmière praticienne et les services de santé universitaires et collégiaux peuvent offrir le test de dépistage pour les ITS, les tests PAP ainsi que des contraceptifs. La clinique de santé-sexualité N’OBTIENT PAS les résultats plus rapidement que votre  médecin, infirmière praticienne ou les autres cliniques.

Le Centre de santé-sexualité (y compris les cliniques de santé sexualité pour les jeunes) n’offre PAS les services suivants :

  • Une évaluation si vous avez déjà été dirigé vers un spécialiste pour le même problème ou êtes suivi pas un spécialiste;
  • Une prise de sang demandée par votre médecin ou tout autre professionnel de la santé; vous devrez plutôt vous présenter dans un laboratoire pour subir cette prise de sang et non au Centre de santé-sexualité;
  • Toute la gamme de services en cas d’agressions sexuelles ; veuillez plutôt vous rendre au service d’urgence de l’Hôpital d’Ottawa, au Campus Civic, ou consulter le site web.

 Congé

  • Jour de la famille -  Lundi 20 février 2017
  • Vendredi Saint -  Vendredi 14 avril 2017
  • Pâques -  Lundi 17 avril 2017 
  • Fête de la Reine - Lundi 22 mai 2017 
  • Fête civile - Lundi 7 août 2017 
  • Fête du Travail - Lundi 4 septembre 2017 
  • Action de grâces - Lundi 9 octobre 2017 
  • Nöel - Lundi 25 décembre 2017 
  • Lendemain de Nöel - Mardi 26 décembre 2017 
  • Jour de l'An - Lundi 1er janvier 2018 

Centre de santé-sexualité

Clinique principale  179 rue Clarence, Ottawa K1N 5P

Heures d'ouverture de la clinique sans rendez-vous 

* Le Centre de santé-sexualité ouvre ses portes 30 minutes avant le début de la clinique

  • les lundis et mercredis, de 13 h à 16 h
  • les mardis et jeudis, de 13 h à 19 h
  • les vendredis, de 9 h à midi

**Nota : comme nous recevons de nombreux clients dans nos cliniques sans rendez-vous, nous ne pouvons pas vous garantir une consultation ni prédire le temps d'attente.

Heures d'ouverture de la clinique avec rendez-vous 

Les visites sur rendez-vous sont disponibles seulement à la clinique centrale du 179 rue Clarence

  • les lundis de 8 h 45 à 11 h 30
  • les mercredis de 8 h 45 à 11 h 30 (Clinique pour femmes seulement)
  • les jeudis de 8 h 45 à 11 h 30 (Médecins anglophones seulement)
  • les vendredis de 9 h à midi

**Nota : Les résidentes du Québec qui ont besoin de contraception ou d’un stérilet (DIU/SIU) doivent communiquer avec la clinique des Femmes au 819-778-2055 ou consultez leur site Web.
Pour plus de ressources, veuillez consulter la section “ Ressources additionnelles pour résidents du Québec

Heures d'ouverture de la réception

Lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h

Pour prendre rendez-vous contactez la réception au 613-234-4641

Cliniques satellites de santé-sexualité pour les jeunes de 29 ans et moins 

Veuillez noter que la clinique Pinecrest-Queensway sera fermée le lundi 25 juillet 2016.

Veuillez noter que ces cliniques satellites se trouvent au sein des cliniques médicales offrant des services de santé généraux; veuillez donc aviser la réceptionniste que vous êtes sur place pour obtenir des services de la clinique santé-sexualité pour jeunes  de Santé publique Ottawa. Tous les services offerts au Centre de santé-sexualité sont disponibles dans les cliniques satellites de santé-sexualité pour les jeunes  à l'exception de l’insertion de stérilet, du dépistage du VIH anonyme et du dépistage rapide du VIH. (Le dépistage confidentiel du VIH est disponible dans les cliniques satellites de santé-sexualité pour les jeunes ).

Veuillez noter : Comme nous recevons de nombreux clients dans nos cliniques sans rendez-vous, nous ne pouvons pas vous garantir une consultation.

Clinique pour jeunes 29 ans et moins

Adresse

Heures

Congés

Clinique pour jeunes avec l’équipe de santé familiale Westend Family Care Clinic

80, promenade Michael Cowpland, Kanata

 

Mardi, de 17 h à 20 h

 

Lendemain de Nöel - Mardi 26 décembre 2017

Clinique pour jeunes au centre de santé communautaire-sud Nepean

4100, promenade Strandherd, suite 201, Barrhaven

Mercredi, de 14 h à 17 h 

 

Clinique pour jeunes centre de santé communautaire Pinecrest-Queensway

1365, chemin Richmond, deuxième étage, Ottawa

Lundi, de 15 h à 18 h  

Jour de la famille -  Lundi 20 février 2017

Pâques -  Lundi 17 avril 2017 

Fête de la Reine - Lundi 22 mai 2017 

Fête civile - Lundi 7 août 2017 

Fête du Travail - Lundi 4 septembre 2017 

Action de grâces - Lundi 9 octobre 2017 

Nöel - Lundi 25 décembre 2017

Jour de l'An - Lundi 1er janvier 2018

 

 

Clinique pour jeunes avec le Centre de ressources communautaires d’Orléans-Cumberland

**Nouveau site**

Ouverture le 2 novembre 2016

240 boul. Centrum 
Suite 105 

 

Mercredi, de 14 h 00 à 17 h 00

 

Clinique pour jeunes avec l'équipe de santé familiale communautaire d'Overbrook-Forbes

Pour obtenir les services, les clients peuvent visiter la clinique centrale du 179 Clarence

 

  

Fermeture de la clinique en date du 31 janvier 2017.

 

Cliniques de santé-sexualité en milieu scolaire pour les jeunes :

Le service de clinique sans rendez-vous est offert aux élèves des écoles suivantes.  Les élèves qui ne sont pas inscrits à ces écoles, peuvent avoir accès aux mêmes services à la clinique principale du Centre de santé-sexualité ou aux cliniques satellites de santé-sexualité pour jeunes.

École

Adresse

Heures

École secondaire West Carleton

3088, chemin Dunrobin, Dunrobin

 Mercredi de 9 h 30 h à midi (lorsque l’école est ouverte)

Cliniques satellites de santé-sexualité pour  les jeunes

Services sans rendez-vous, offerts aux jeunes clients des endroits suivants :

Clinique

Adresse

Heures

Congés

Centre Bethany Hope

820, ave Woodroffe, Ottawa

Mardi, de 13 h à 15 h (toutes les deux semaines)

 

 Lendemain de Noël- mardi le 26 décembre 2017

Opération retour au foyer

150, rue Gloucester, Ottawa

Jeudi, de 9 h 30 à 11 h 30

 

Bureau des services à la jeunesse Besserer

147, rue Besserer, Ottawa

Jeudi, de 13 h à 16 h

 

Clinique de Santé-sexualité pour hommes

Fermé le 29 décembre 2016

Clinique : Zone Gaie
Adresse : 420, rue Cooper, Ottawa
Heures: le jeudi, de 17 h à 20 h

 La Zone Gaie propose toute une gamme de services aux hommes gais, bisexuels, trans et autres hommes qui aiment les hommes de la région d’Ottawa : 

  • Tests de dépistage et traitements pour les (ITS) infections transmises sexuellement
  • Dépistage du VIH : test de dépistage rapide et/ou, dépistage anonyme,
  • Vaccination contre l’hépatite A & B,
  • Vaccination contre le VPH (pour les clients admissibles)
  • et une variété de programmes de promotion de la santé.

Dépistage anonyme du VIH

Clinique Addresse Téléphone
Centre de santé communautaire Carlington 900 rue Merivale, Ottawa 613-722-4000
Centre de santé communautaire du centre-ville 420 rue Cooper, Ottawa 613-233-4697
 Services de santé urbain d'Ottawa 5 ave Myrand, Ottawa 613-562-4500
 Centre de santé communautaire côte-de-sable 221 rue Nelson, Ottawa 613-789-1500
 Centre de santé communautaire Somerset- ouest 55 rue Eccles, Ottawa 613-238-8210
 Centre de santé communautaire du sud-est d'Ottawa 1355 rue Bank, suite 600, Ottawa 613-737-5115

Questions?

Veuillez téléphoner à la Ligne d'info sida-santé sexualité au 1 800 668-2437. 

Ressources additionnelles:

  • Votre médecin de famille
  • Clinique sans rendez-vous
  • Des services de santé universitaire si vous êtes étudiant ou étudiante (Université d’Ottawa, Université Carleton, Collège Algonquin, Cité collégiale)
  • Pour les résidents du Québec, veuillez communiquez avec la ligne Info-Santé de votre CLSC local
  • Pour des inquiétudes liées à la grossesse, communiquez avec « Planning de naissance d’Ottawa» au 613-226-3234

Ressources additionnelles pour les résidents du Québec :
 

CLINIQUE DE DÉPISTAGE DES ITS
CLSC de Gatineau

85, rue Saint-Rédempteur
Avec et sans rendez-vous : 819 966-6532 et 1 800-463-6066
Avec rendez-vous : lundi 8 h 30 à 16 h 30 et mercredi de 13 h à 21 h
Sans rendez-vous : mardi et jeudi de 13 h à 20 h 30

Information importante

Le Centre de santé-sexualité est financé pour fournir des services aux individus suivants:

  • Les personnes ayant des symptômes d'ITS
  • Les individus qui ont eu un contact sexuel avec une ou des personnes infectées d'une ITS
  • Les personnes qui sont particulièrement touchées par les ITS1,2
    • Les individus âgés de 29 ans et moins
    • Les gens qui sont autochtones ou d'origine ethnique noire
    • Les personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles, trans et queers
    • Les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes
    • Les personnes originaires d'un pays ou l'infection par le VIH est endémique
    • Les travailleurs et travailleuses de l'industrie du sexe
    • Les utilisateurs de drogues par injection et par l'inhalation du crack

1 Agence de la santé publique du Canada, Lignes directrices canadiennes sur les infections transmissibles sexuellement (2013)

2 Santé Publique Ottawa, Health Report (2014)

 Le Centre de santé-sexualité : à quoi vous attendre

Le Centre de santé-sexualité ouvre ses portes 30 minutes avant l’ouverture de la clinique sans rendez-vous pour permettre aux clients de s’inscrire.

Comment préparer votre visite

  • Ne pas uriner 1 heure avant votre visite à la clinique
  • Il n’est pas nécessaire d’être à  jeun pour les prises de sang. 

À votre arrivée :

On vous demandera de remplir un formulaire sur lequel vous inscrirez vos coordonnées (sauf si vous voulez seulement un test de dépistage anonyme du VIH). Une fois que vous avez rempli le haut du formulaire, une infirmière vous appellera pour discuter brièvement de la raison de votre visite et vous expliquera le processus de la clinique. Cette information permettra au personnel du centre de santé-sexualité de vous ouvrir un dossier médical ou de repérer votre dossier, le cas échéant.
On vous remettra un numéro qui servira à vous identifier au cours de votre visite.

Veuillez prendre note que les clients ne sont pas appelés par ordre numérique. Chaque personne se trouve à la clinique pour des raisons différentes.  La politique de la clinique a pour but d’assurer que le professionnel de la santé ayant les compétences requises reçoit chaque client le plus rapidement possible. Par conséquent, les clients ne sont pas forcément appelés selon l’ordre des numéros assignés.

Attendez-vous à une visite d’une durée de plus d’une heure. Cette visite peut comprendre : une évaluation, des tests de dépistage, des prises de sang, et un traitement.

L’entrevue :

Lorsqu’on appellera votre numéro, vous rencontrerez une infirmière qui vous posera une série de questions, notamment :

  • la raison de votre visite
  • vos coordonnées
  • vos antécédents médicaux et sexuels

Vos réponses serviront à déterminer le type de service qui vous convient le mieux. Tous les renseignements que vous communiquez aux professionnels de la santé de la clinique demeureront entièrement confidentiels.

Au cours de cette entrevue, l’infirmière peut vous renseigner sur les infections transmissibles sexuellement, les pratiques sexuelles à moindres risques et les choix de contraception. C’est aussi l’occasion de poser des questions au sujet de la sexualité ou de la santé sexuelle et de parler de vos préoccupations.

L’évaluation :

Si un examen physique est recommandé suivant l’entrevue, on vous dirigera vers une salle d’examen pour que vous puissiez consulter un médecin ou une infirmière praticienne.  Le médecin ou l’infirmière praticienne évaluera vos symptômes et fera les tests de dépistages indiqués.

Tests de dépistage :

Il existe différents tests de dépistage pour les infections transmises sexuellement.  La plupart des infections transmises sexuellement ne peuvent être décelées qu’après un certain délai. Le tableau ci-dessous résume le mode d’administration des tests de dépistage les plus courants et la fenêtre sérologique associée à chaque infection.
Le professionnel de la santé déterminera quel test(s) est approprié lors de votre visite, selon vos antécédents sexuels.

Infection

Test de dépistage

Fenêtre sérologique

Chlamydia et Gonorrhée

Échantillon d’urine ou prélèvement du col de l’utérus

Échantillon de la gorge ou du rectum

lors de la visite clinique

48 heures après le contact sexuel

Syphilis

Prise de sang

4-6 semaines après un contact sexuel*

VIH (virus de l’immunodéficience humaine)

Prise de sang

12 semaines après l’exposition à un risque potentiel*

* Agence de la santé publique du Canada. Lignes directrices canadiennes sur les infections transmissibles sexuellement, 2008 - Version révisée.

Résultats :

Les résultats ne reviennent souvent du laboratoire qu’au bout de 3 semaines. Si nous ne communiquons pas avec vous, cela signifie que les résultats du test sont NÉGATIFS. Il faut généralement 6 semaines pour obtenir les résultats du test Pap. Veuillez ne pas appeler pour demander les résultats car il nous est interdit de divulguer les résultats par téléphone. Vous pouvez retourner à la clinique après trois semaines pour obtenir une copie de vos résultats.

Si un test se révèle positif (c’est-à-dire si le test de dépistage indique que vous avez contracté une infection), une infirmière en santé publique communiquera avec vous pour vous parler du traitement. L’infirmière pourrait vous demander des renseignements sur vos partenaires sexuels. Ces renseignements serviront à communiquer avec ces personnes afin qu’elles subissent des tests de dépistage et reçoivent le traitement approprié au besoin. Tous ces renseignements demeureront confidentiels. Votre nom ne sera pas communiqué à ces partenaires. 

Pour plus de renseignements ou pour parler à une infirmière en santé publique, veuillez composer le 613-234-4641 ou téléphoner à la Ligne d'info sida-santé sexualité 1 800 668-2437.

Astuces à l'intention des parents pour parler de sexualité

Les parents sont vraiment les premiers éducateurs de leurs enfants en matière de sexualité. Les enfants apprennent de leurs parents quand ces derniers les aiment, prennent soin d’eux, leur donnent des conseils et les réconfortent. Ils observent notre comportement avec notre partenaire et nos propres parents, et dans notre rôle à la maison, au travail et dans la collectivité.

Partir de bon pied: Conseils aux parents afin de parler de sexualité

Comment parler de sexualité avec vos enfants d’âge préscolaire ou scolaire

Conseils aux parents afin de parler de sexualité

Clarifiez vos propres valeurs sur la sexualité

Sachez exactement où vous vous situez et donnez un message clair à votre enfant. Parlez d'amour, de relations, de communication et d'intimité, ainsi que des conséquences possibles des relations sexuelles.

Tenez compte du stade de développement de l'enfant

Tenez compte du niveau de développement intellectuel de votre enfant. Prenez en considération ce que votre enfant est en train de vivre sur le plan social et émotionnel. Vous aurez des indications de ce qu'il peut comprendre à partir de certaines questions qu'il pose. Les enfants d'âge préscolaire s'intéressent beaucoup aux renseignements factuels, mais pas nécessairement aux longues explications. Les situations de tous les jours vécues par votre enfant vous serviront aussi de guide pour vos discussions. La grande préoccupation des préadolescents est d'avoir des amis, de faire partie d'un groupe et de se sentir « normal », tandis que l'adolescent plus âgé peut être préoccupé par les rendez-vous, les relations amoureuses et diverses pressions sociales.

Parlez de vos valeurs, mais sans faire de sermon

Rappelez-vous qu'il est important de ne pas imposer vos valeurs afin d’éviter un bras de fer. Écoutez ce que votre enfant a à vous dire. Les adolescents, aiment se faire leur propre opinion. Si vous les forcez à adopter vos valeurs et vos croyances, ils pourraient rejeter votre opinion pour être indépendants. Expliquez à votre enfant ce que vous pensez, et pourquoi. Vous pouvez commencer par des phrases du genre « Je pense/je crois que… parce que… ». Vous avez vraiment une grande influence sur votre enfant. Maintenez la communication ouverte afin que votre enfant sente que c’est facile de vous parler. Faites comprendre à votre enfant que vous l'aimez et que vous êtes toujours là pour l'aider, même s'il fait des choses que vous n'aimez pas.

Vous avez le droit de vous sentir mal à l'aise

Il n'est pas nécessaire que vous soyez un « expert en sexualité » pour aider votre enfant. Le processus d'ouverture et votre désir de lui parler sont importants. Avouez votre inconfort; votre enfant appréciera votre honnêteté et saura que vous être prêt malgré tout à discuter avec lui d'un sujet important. Si vous êtes incapable de répondre à une question, proposez à votre enfant de chercher ensemble la réponse. Il n'est pas obligatoire non plus de répondre immédiatement à une question. Vous pouvez reconnaître qu'il s'agit d'une question importante, mais demander un peu plus de temps pour réfléchir à votre réponse. Assurez-vous toutefois de reprendre la discussion avec votre enfant une fois que vous avez pu réfléchir.

Encouragez les questions

Faites toujours comprendre à votre enfant que sa question vous fait plaisir. Assurez-vous de bien comprendre ce que votre enfant vous demande (« D'où est-ce que je viens? » peut en fait vouloir dire « Dans quelle ville suis-je né? »). Bien des questions que posent les enfants et les adolescents sont en fait un moyen détourné de demander s’ils sont normaux. Faites en sorte de répondre à ces questions déguisées. Renseignez-vous sur ce qu'ils savent déjà, de manière à leur donner une réponse qui comble leurs besoins.

N'attendez pas toujours que votre enfant vous pose la question

Il y a des enfants qui ne poseront jamais de question, mais ils ont besoin de la même information que les autres. Prenez les situations de la vie de tous les jours comme point de départ pour aborder le sujet; par exemple, profitez de la grossesse d’une amie ou d’une parente pour demander à l’enfant s’il sait d’où viennent les bébés. Les émissions de télévision que vous regardez ensemble peuvent aussi vous fournir l'occasion d'engager la discussion sur un sujet en particulier.

Parler de la sexualité aux enfants d'âge préscolaire ou scolaire (3 à 8 ans)

Commencez tôt

  • Vous avez le temps de réfléchir à vos valeurs et convictions en ce qui concerne la sexualité, ce qui vous permettra de savoir clairement ce que vous voulez dire à votre enfant.
  • Vous pouvez donner un peu de renseignements à la fois et ajouter graduellement des détails sur les sujets déjà abordés.
  • Sentez-vous à l'aise pour discuter des sujets liés à la sexualité (ce que vous apprécierez plus tard quand les enfants seront plus vieux et les questions, plus complexes).

Quelques renseignements de base...

• Utilisez les « mots du dictionnaire » pour désigner les parties du corps, de façon naturelle p. ex., « bon, maintenant il faut laver ton pénis ». Ainsi, les enfants apprendront les termes appropriés, comprendront que les seins, la vulve et le pénis ne sont pas des choses « sales » et qu'ils ont la permission d'en parler.

• Expliquez à l'enfant ce qu'on entend par les «parties privées» (généralement, les parties du corps que couvre le maillot de bain). Les enfants doivent savoir qu'eux seuls peuvent toucher leurs parties privées, bien que leurs parents ou les personnes qui s'en occupent doivent les aider parfois au moment de se laver ou d'aller aux toilettes. Faites comprendre aux enfants qu'ils peuvent toujours vous parler de ces questions.

Lire un livre avec votre enfant peut être un excellent moyen de susciter la discussion.

Certains enfants ne poseront peut-être jamais de questions, mais il faut quand même leur donner ces renseignements. Si votre enfant de six ou sept ans n'a jamais demandé d'où viennent les bébés, commencez à penser à des moyens d'aborder le sujet (parlez d'une émission de télévision dont un personnage attend un bébé, ou d'une amie qui est enceinte).

• Parlez de la masturbation quand cette question se présentera (il est normal que les enfants se masturbent ou touchent leurs parties génitales pour ressentir du réconfort ou du plaisir). Reconnaissez que c'est très agréable, mais qu'il s'agit d'une activité qui se fait en privé.

• Chez certaines fillettes, les menstruations apparaissent dès l'âge de huit ou neuf ans. Les menstruations s'établissent habituellement environ deux ans après que les seins ont commencé à se développer; par conséquent, les fillettes dont les seins se développent devraient être préparées en vue de la première menstruation.

D'où je viens?

Voici quelques idées qui vous aideront à aborder cette importante question.

• Approuvez la question (« C'est une très bonne question. Je suis contente (ou content) que tu m'aies demandé cela. »)

• Essayez de savoir ce que votre enfant sait ou pense sur ce sujet. Il se pourrait que l’enfant veuille simplement savoir de quelle ville il vient. Vous pourriez profiter de l'occasion pour commencer à parler de la naissance de votre enfant.

• Il n'est peut-être pas nécessaire de tout expliquer en même temps. Parlez-lui de l’essentiel et donnez-lui le temps d’absorber l’information, car il pourrait avoir d’autres questions à poser.

    Vous pourriez profiter de l'occasion pour discuter des relations sexuelles, si le moment vous semble approprié.

    Comme votre enfant pourrait ne pas pouvoir absorber l’information du premier coup, vous pourriez devoir la répéter.

Voici une suggestion de réponse à la question « d’où je viens? » : « « Pour faire un bébé, il faut un spermatozoïde d'un homme, et un ovule (un tout petit œuf) d'une femme. Les spermatozoïdes (une semence spéciale) sont fabriqués dans les testicules de l'homme, et sortent par son pénis (par le même tube que l'urine). Les ovules sont fabriqués dans les ovaires de la femme, qui sont situés dans son ventre. Pour que le spermatozoïde et l'ovule se joignent, l'homme introduit son pénis dans le vagin de la femme. Les spermatozoïdes qui sortent de son pénis remontent dans l'utérus et dans un tube spécial où ils rencontrent l'ovule. Un spermatozoïde se joint à l'ovule, et un nouveau bébé commence à se former! » Vous voudrez peut-être ajouter d'autres détails, par exemple (veuillez indiquer vos valeurs personnelles ou culturelles à ce point) qu'il s'agit d'une activité réservée aux adultes, vraiment agréable pour les deux partenaires, et qui est une façon pour les adultes qui s'aiment de manifester leur amour l’un pour l’autre.

Quelques mots sur le développement...

Le niveau de développement de l'enfant influe fortement sur sa capacité de penser et de comprendre. Par exemple, les enfants d'âge préscolaire peuvent inventer des explications s'ils ne disposent pas de renseignements appropriés. Les enfants un peu plus vieux comprennent ce qui est réel et ce qui est imaginaire, mais leur pensée est axée sur le moment présent (pensée concrète). Vous pouvez aider les enfants à comprendre en faisant le lien avec une expérience qu'ils ont vécue (p. ex. « Te souviens-tu de la façon dont le ventre de tante Julie a grossi avant que Simon vienne au monde? C'est parce qu'il se développait dans son utérus »). Les enfants adorent qu'on leur parle de la période où leur mère était enceinte et des événements qui sont survenus lors de leur naissance. Les enfants adoptés aiment aussi entendre parler de leur arrivée dans la vie de leurs parents; c’est une décision très personnelle de la part des parents adoptifs.

Même si le fait de parler de la sexualité aux enfants peut causer un peu d'anxiété aux parents, cela en vaut vraiment la peine. Les discussions que vous aurez pourraient vous rapprocher de votre enfant. Vous montrerez en même temps aux enfants qu'ils peuvent s'adresser à vous quand ils veulent parler de quelque chose.