Passer au contenu principal

Tabac

Cesser de fumer

Services d'abandon du tabac à Ottawa

L’abandon du tabac est un processus qui demande de la pratique. Ce n’est pas qu’une question de volonté. Il s’agit de trouver ce qui fonctionne pour vous et d’utiliser ces outils pour atteindre votre but : devenir non-fumeur. De nombreux services, programmes et organismes à Ottawa offrent de l’aide aux personnes prêtes à renoncer au tabac.

Pour en savoir plus sur les programmes d’abandon du tabagisme, appelez Moi j'écrase au 1-877-376-1701. Pour obtenir les dernières nouvelles en matière de santé publique, vous pouvez également suivre Santé Publique Ottawa sur notre blogue, sur Facebook et sur Twitter.

Ateliers de deux heures pour arrêter de fumer

Les personnes admissibles participeront à un atelier de deux heures sur les stratégies d’abandon du tabagisme, la thérapie de remplacement de la nicotine et son utilisation adéquate. Une trousse contenant suffisamment de timbres de nicotine pour cinq semaines sera fournie GRATUITEMENT aux participants après l’atelier.

  • Le mercredi 18 janvier 2017 (prés de boul. St. Joseph et ch. Tenth Line, Quartier Orléans)
    de 14 h à 16 h
  • Le mardi 7 février 2017 (en anglais seulement, prés de ch. Baseline et av. Fisher, Quartier Knoxdale-Merivale)
    de 18 h à 20 h
  • Le mardi 14 mars 2017 (en anglais seulement, prés de av. Woodroffe et ch. Baseline, Quartier Collège)
    de 18 h à 20 h
  • Le mardi 25 avril 2017 (en anglais seulement, prés de av. Bronson et av. Gladstone, Quartier Somerset)
    de 18 h à 20 h

Pour en savoir plus, savoir si vous êtes admissible et vous inscrire, communiquez avec Moi j'écrase au 1-877-376-1701.

Logo pour Moi j’écrase. Écrasez à votre façon.Moi j'écrase est us programme gratuit s'adressant à toute personne qui souhaite arrêter de fumer ou réduire sa consommation de tabac. Il est animé par des mentors qui maîtrisent les plus récentes techniques visant à arrêter de fumer. 

 
[Haut]

Groupes d’abandon du tabac (quatre semaines)

Un programme de groupe de quatre semaines peut vous donner le soutien nécessaire pour cesser de fumer. Ces séances de groupe GRATUITES sont offertes le jour ou le soir dans divers secteurs de la Ville. Les participants admissibles ont droit à des timbres de nicotine ou à de la gomme à la nicotine.

Pour en savoir plus et vous inscrire, communiquez avec Moi j'écrase au 1-877-376-1701.

  • Prés de boul. St. Joseph et ch. Tenth Line (en anglais seulement, quartier Orléans)
    Date de début : 28 février 2017
    Les mardis : 13 h 15 à 14 h 45
  • Prés de av. Woodroffe et ch. Baseline (en anglais seulement, quartier Collège)
    Date de début : 4 avril 2017
    Les mardis : 13 h 15 à 14 h 45

Logo pour Moi j’écrase. Écrasez à votre façon.

[Haut]

Groupes de soutien communautaires

Centre Wabano pour la santé des Autochtones

Sacred Smoke est un programme de soutien à l’abandon du tabac adapté aux Autochtones de la région d’Ottawa. Les activités offertes par le biais de ce programme varient d’une saison à l’autre et peuvent comprendre un soutien en groupe hebdomadaire, un soutien par les aînés, des enseignements culturels, un soutien individuel, de l’activité physique, de l’artisanat et bien plus!

Pour plus de renseignements, consultez la page d’accueil du site Web Sacred Smoke (lien disponible en anglais seulement).

[Haut]

Groupes d’abandon du tabac au travail

De concert avec Santé publique Ottawa, organisez un atelier GRATUIT de 2 heures, sur place, à votre lieu de travail pour un nombre de 10 participants ou plus qui veulent obtenir du soutien pour cesser de fumer.

Chaque atelier comporte :

  • Un atelier de 2 heures à propos des outils et techniques à utiliser pour cesser de fumer.
  • Une brève rencontre personnalisée avec un mentor en cessation du tabagisme de Santé publique Ottawa.
  • 5 semaines de timbres de nicotine fournis GRATUITEMENT aux participants qui sont admissibles.

Pour vous inscrire, ou pour obtenir plus de renseignements veuillez communiquer avec la Ligne Santé au travail :
workplacehealth@ottawa.ca 
613-580-6744, poste 24197

[Haut]

Ressources pour les jeunes adultes qui souhaitent cesser de fumer

Étudiez-vous à Ottawa?

Le programme j’Fume d’exposé donne des conseils pour aider à cesser de fumer.

Des timbres de nicotine et du counselling sur le renoncement au tabac sont aussi offerts. Informez-vous sur les services d’abandon du tabac accessibles sur votre campus.

App pour téléphone intelligent

Je te laisse
  • Gratuit
  • Offre du support et des outils de renoncement
  • Suit ton progrès et génère des statistiques 
  • Possibilité de faire un chat avec un coach en abandon du tabagisme
Écrase l’envie
  • Gratuit
  • Offre de l’aide à renoncer au tabac
  • Suit ton progrès

ArrêteCoursRelaxe

Un programme de course de huit semaines pour les jeunes adultes fumeurs –www.arretecoursrelaxe.org.

[Haut]

Ressources pour les jeunes qui souhaitent cesser de fumer

Équipe de Santé des enfants d’âge scolaire

Dans les écoles secondaires, l’équipe de Santé des enfants d’âge scolaire de Santé publique Ottawa offre aux élèves des ressources pour cesser de fumer dans le cadre d’ateliers et de séances individuelles de counselling, ainsi que des timbres de nicotine. Appelez au 613?580?6744, poste 28030 pour parler à une infirmière de votre école.

[Haut]

Autres programmes communautaires

Maman, on écrase

Ce programme GRATUIT de huit semaines est conçu pour soutenir les adolescentes enceintes et les jeunes parents célibataires. Des services de garde d’enfants et des billets d’autobus sont offerts à ceux qui en ont besoin.

Offert en français et en anglais 
Sites :

  • Maison Sainte-Marie : 613-749-2491
  • Centre d’espoir Bethany de l’Armée du Salut : 613-725-1733
  • Centre Youville : 613-231-5150

Nicotine Anonymous – Centre communautaire Dalhousie

Ce programme en 12 étapes avec groupe de soutien continu est offert le mardi soir de 20 h à 21 h.

Téléphone : 613-859-1210

Centres de santé communautaires

La plupart des Centres de santé communautaires (CSC) d’Ottawa offrent des services d’abandon du tabac et des ressources pour cesser de fumer. Une thérapie de remplacement de la nicotine est offerte. Communiquez avec votre CSC local pour obtenir des renseignements supplémentaires.

Clinique pour adolescents du DLena

Le service de consultation est offert sur recommandation.

Offert en anglais 
Téléphone : 613-737-7119

Programme d’abandon du tabac de l’Institut de cardiologie

Les traitements et le soutien sont offerts par des infirmières spécialisées en abandon du tabac.

Offert en français et en anglais 
Coût : frais d’administration de 10 $ 
Téléphone : 613-761-5464

Programme d’abandon du tabac des équipes de santé familiale (ESF)

Certaines des équipes de santé familiale d’Ottawa offrent un service de consultation et une thérapie de remplacement de la nicotine sans frais. Vérifiez auprès de votre ESF!

Coût : Gratuit

Programme d’abandon du tabac des pharmaciens

Si vous souscrivez au Programme de médicaments de l’Ontario, informez-vous auprès de votre pharmacien pour savoir si son établissement a une entente avec ce programme pour offrir gratuitement du soutien pour cesser de fumer. Vous pourriez être admissible aux produits Zyban ou Champix dans le cadre de ce programme.

Communiquez avec votre médecin

Votre médecin peut vous donner des conseils sur l’abandon du tabac et vous renseigner sur les médicaments pouvant vous aider.

[Haut]

Ressources en ligne

Service de téléassistance pour fumeurs de la Société canadienne du cancer

Service confidentiel offert par téléphone, en ligne et par messagerie texte. Des accompagnateurs en abandon du tabac offrent un soutien personnalisé, des conseils, de l’information et un plan adapté à chacun. Appelez de partout en Ontario, sept jours sur sept. Un service d’interprète est également disponible. Accédez aux services en ligne et de messagerie texte àwww.smokershelpline.ca/fr/home. Visionnez la vidéo « Inscrivez-vous à Téléassistance pour fumeurs en ligne pour renoncer au tabac ».

Offert en français et en anglais 
Coût : gratuit
Téléphone : 1-877-513-5333

[Haut]

Règlements sans fumée

Utilisation du houka (pipe à eau) interdite dans tous les lieux de travail et endroits publics à compter du 1er décembre 2016

Le Conseil municipal de la Ville d’Ottawa a approuvé la promulgation de règlements sur les pipes à eau (aussi appelées houkas) interdisant l’utilisation de celles-ci dans les lieux de travail, endroits publics ainsi que terrasses de bars et de restaurants où l’usage du tabac est déjà interdit. Le règlement interdisant les pipes à eau s’applique également au marché Parkdale et au marché Byward.

En 2012, la Ville d’Ottawa a interdit l’utilisation des pipes à eau et des produits sans tabac sur ses propriétés extérieures.

Période d’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation

Le plan de mise en œuvre du nouveau règlement s’inscrit en trois phases.

  1. La phase d’éducation, qui consiste d’une campagne de sensibilisation du public diffusée par divers canaux médiatiques tels que les médias, la publicité payée, les médias sociaux et les campagnes d’information visant à soutenir les propriétaires et employés de restaurants et de bars touchés.
  2. La phase d’avertissement, qui commence le 1er décembre 2016 et qui se poursuit pendant quatre mois. Le personnel de Santé publique Ottawa et celui des Règlements municipaux effectueront des visites éducatives dans les établissements de pipe à eau connus pour vérifier qu’ils sont au courant de la nouvelle réglementation. De plus, ils aviseront les responsables des entreprises, des festivals et d’autres organismes qui pourraient être touchés.
  3. La phase de mise en application, qui commence le 3 avril 2017. Lorsque cette phase commencera, le personnel de mise en application de la réglementation émettra des amendes comportant de pénalités selon le cas.

 Purifions l'air

Les règlements sans fumée de la Ville d’Ottawa font partie d’une stratégie conçue pour protéger les enfants et les non-fumeurs de la fumée secondaire, tout en réduisant le taux de tabagisme.

Il est maintenant interdit de fumer dans les endroits suivants :

  • endroits publics et lieux de travail fermés;
  • toutes les propriétés municipales, notamment les parcs, les terrains de jeux, les plages, les terrains de sport, et les espaces extérieurs sur le terrain des installations de la Ville;
  • aux étals des marchés By et Parkdale;
  • à l’intérieur et à l’extérieur des bars, des restaurants et des services alimentaires, notamment sur les terrasses;
  • sur tous les terrains de sports et les zones des spectateurs, et dans un rayon de 20 mètres de ces emplacements;
  • véhicules motorisés avec des enfants de moins de 16 ans;
  • utilisation de la pipe à eau (hooka) est interdite dans tous les lieux de travail et endroits publics à compter du 1er décembre 2016.

Les nouveaux règlements sans fumée sont applicables 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Signalez une infraction aux règlements sans fumée à serviceottawa.ca ou en appellant 3-1-1.

Santé publique Ottawa offre de la formation au personnel et aux bénévoles, ainsi que des ressources éducatives sur les règlements sans fumée. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces services, téléphonez à la Ligne d’info-santé publique Ottawa au 613-580-6744, ou communiquez par courriel à healthsante@ottawa.ca.

Afin d’obtenir de l’aide pour renoncer au tabac
MoiJ’écrase offre une variété de programmes et de services pour les personnes qui veulent cesser de fumer. Pour en savoir plus, consultez myquit.ca/fr/ ou téléphonez au 1-877-376-1701.

Application

Les infractions aux règlements pourraient se traduire par des avis d’infraction provinciale qui entraîneront des amendes.

Questions et réponses

Pourquoi interdisez-vous l’usage du tabac sur les terrasses et les propriétés municipales?

La fumée secondaire est considérée comme un risque sanitaire en milieu de travail. L’élimination de la fumée secondaire sur les terrasses contribuera à la protection de la santé de vos employés. L’exposition à la fumée secondaire est une cause de cancer et les études indiquent qu’il n’existe aucun niveau d’exposition à la fumée secondaire qui soit sans danger, même à l’extérieur. Les résultats de sondages récents indiquent que la majorité des résidents d’Ottawa sont d’accord pour que les terrasses soient sans fumée.

Comment allez-vous appliquer ces règlements?

Le personnel de mise en application du règlement fera des patrouilles proactives sur les propriétés municipales et sur les terrasses, répondra aux plaintes du grand public et, s’il y a lieu, remettra aux contrevenants des avis d’infraction provinciale comportant des amendes.

Pourquoi les règlements révisés n’autoriseront-ils pas la tabagisme après une heure donnée (après 20 h par exemple)?

La fumée secondaire est nocive en tout temps. De plus, le public est nettement en faveur d’une réglementation qui étendrait l’interdiction de fumer en tout temps aux parcs, terrains de jeux, plages et terrains de sport. Par conséquent, tous les règlements sans fumée s’appliquent en tout temps.

Que fait la Ville au sujet des déchets dans la rue?

La Ville va poursuivre le nettoyage de rue habituel, ce qui inclut le ramassage des mégots. De plus, la Ville fait la promotion des campagnes Le Grand ménage de la capitale et Ne soyez pas une punaise de l’environnement! Certains contenants à mégots pourraient être déplacés dans des endroits stratégiques. Divers « points chauds » pour les déchets seront mis sous haute surveillance.

Quels sont les objectifs de la stratégie sans fumée?

La stratégie sans fumée renouvelée d’Ottawa :

  • protégera les résidents, particulièrement les enfants, contre l’exposition à la fumée secondaire;
  • réduira la fréquence des mauvais exemples pour les enfants;
  • soutiendra les ex-fumeurs et les fumeurs qui souhaitent abandonner le tabagisme;
  • réduira les taux de tabagisme;
  • réduira le risque d’initiation au tabagisme chez les enfants et les jeunes.

Les restrictions imposées sur le tabagisme, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, aident à dissiper la perception chez les jeunes et les jeunes adultes que « tout le monde fume ». À Ottawa, 85 pour cent des adultes sont non-fumeurs.

Que puis-je faire pour signaler mon appui aux nouveaux règlements sans fumée?

Informez vos employés, bénévoles et clients au sujet des changements :

  • Formez les employés et les bénévoles au sujet des nouveaux règlements sans fumée et notamment, sur ce qu’ils doivent dire aux personnes qui fument. (Par exemple : « Je suis désolé, mais il y a un nouveau règlement de la Ville d’Ottawa, qui est entré en vigueur le 2 avril 2012, et qui interdit de fumer sur toutes les propriétés de la Ville d’Ottawa et sur les terrasses. »
  • Dirigez les personnes qui fument vers le site ottawa.ca/sansfumee ou imprimez de l’information à partir de ce site. Vous pouvez également demander qu’un membre du personnel de Santé publique Ottawa vienne faire une présentation en personne.
  • Posez des affiches et d’autres articles promotionnels.
  • Encouragez les membres de votre personnel, les bénévoles et les membres à se conformer aux nouveaux règlements sans fumée de la Ville d’Ottawa.

Que peut-on faire en tant que responsable d’un établissement ou d’une organisation lorsque des clients refusent de se conformer aux règlements?

La Ville prévoit un taux élevé de respect volontaire des nouveaux règlements sans fumée. Cependant, certaines personnes pourraient continuer à fumer. Voici certaines techniques qui pourraient vous être utiles pour assurer la conformité aux règlements sans fumée :

  • Montrez votre préoccupation lorsque vous parlez à la personne. Respectez leur espace personnel.
  • Expliquez que le règlement interdit de fumer sur les terrasses et les propriétés municipales.
  • Demandez calmement et poliment à la personne d’éteindre sa cigarette ou de quitter la terrasse ou la propriété pour fumer.
  • Si la personne refuse de se conformer, visitez ottawa.ca?sansfumee ou faites le 3-1-1.
  • Demandez à la personne de quitter les lieux si la situation devient menaçante. Appelez immédiatement le 9-1-1 et demandez l’aide des services policiers si la situation s’envenime.

Est-ce que quelqu’un peut parler à mon personnel des nouveaux règlements sans fumée?

Oui. Le personnel de Santé publique Ottawa est disponible pour donner des séances d’information ou de la formation sur les règlements sans fumée renouvelés. Pour obtenir de plus amples renseignements, appelez la ligne d’information de Santé publique Ottawa au 613 580-6744, ou communiquez par courriel à healthsante@ottawa.ca.

Quels services sont disponibles si mes employés ou moi-même voulons arrêter de fumer?

Santé publique Ottawa propose une variété de programmes et de services destinés à des particuliers ou à des groupes de personnes qui cherchent de l’aide pour cesser de fumer.

En outre, Santé publique Ottawa propose des ateliers en milieu de travail - renoncement au tabac, à des groupes ou à des membres du personnel qui sont intéressés à réduire leur consommation de tabac ou à cesser de fumer.

Quelle a été l’expérience d’autres villes qui ont mis en œuvre des règlements semblables?

Les espaces sans fumée sont une tendance croissante dans le monde entier. En Ontario, il y a actuellement 40 municipalités qui ont mis en œuvre des règlements prescrivant à divers degrés l’interdiction de fumer à l’extérieur et qui sont plus exhaustifs que la Loi favorisant un Ontario sans fumée. Les lois sur les environnements sans tabac sont rapidement auto-appliquées, comme en témoignent d’autres grandes villes comme Vancouver et New York. On y mentionne une vaste adhésion du public aux règlements et, jusqu’à maintenant, leurs efforts sont couronnés de succès.

Les consultations effectuées auprès d’autres villes qui ont mis en œuvre des règlements sans fumée similaires, comme Kingston et Vancouver, ont constaté un taux élevé de conformité pour les terrasses. Ces villes n’ont mentionné aucune incidence économique négative sur leur industrie du tourisme d’accueil.

Information à l’intention des propriétaires de bars et de restaurants

Les règlements de la Ville d’Ottawa ont été modifiés afin d’interdire l’usage du tabac dans toutes les terrasses extérieures des restaurants, bars et services d’alimentation. Ces modifications sont entrées en vigueur le 2 avril 2012. Elles font partie de la Stratégie renouvelée pour un Ottawa sans fumée, conçue pour protéger les enfants et les non-fumeurs de la fumée secondaire, tout en réduisant les taux de tabagisme.

Si votre terrasse n’est pas déjà assujettie à la Loi favorisant un Ontario sans fumée, votre commerce sera visé par l’un des règlements suivants :

  • Règlement sur des lieux publics sans fumée (Règlement no 2001-148, modifié), qui interdit de fumer sur une terrasse extérieure;
  • Règlement en matière d’empiètement sur les voies publiques (Règlement no 2003-446, modifié), qui fait référence aux empiètements de terrasse et aux petites terrasses de café et qui exige d’un titulaire d’un permis d’empiètement d’interdire de fumer sur ses terrasses.

Interdiction de fumer

En vertu du Règlement sur des lieux publics sans fumée (Règlement no 2001-148, modifié) et du Règlement en matière d’empiètement sur les voies publiques (Règlement no 2003-446, modifié), il est désormais interdit de fumer sur toutes les terrasses extérieures des restaurants, bars et services d’alimentation. L’interdiction inclut l’empiètement de terrasse et les petites terrasses de café sur l’emprise. Les règlements sont en vigueur toute l’année que des aliments et/ou des boissons soient servis ou non.

Obligations des propriétaires

Tous les propriétaires ou personnes responsables des terrasses :

  • doivent veiller à ce qu’il y ait suffisamment de panneaux affichés;
  • doivent retirer tous les cendriers; il est interdit d’utiliser d’autres contenants pour les mégots et la cendre de cigarettes et de cigares;
  • ne doivent pas permettre à quiconque de fumer sur leur terrasse. Aucune autorisation après une certaine heure ni de zone fumeur ne seront permises.

Obligations du public

Personne n’a le droit de fumer sur les terrasses extérieures des restaurants, bars et services d’alimentation.

Application

Les agents chargés de l’application des règlements peuvent se rendre dans tous les lieux publics pour vérifier la conformité au règlement.

Sanctions

Les propriétaires qui ne prennent pas toutes les mesures raisonnables pour interdire l’usage du tabac dans leurs installations pourraient être passibles d’une contravention assortie d’une amende.

Les personnes qui fument là où il est interdit de fumer seront également passibles d’une contravention assortie d’une amende.

Tout commerce qui commet une infraction aux conditions de son permis de terrasse/petite terrasse de café, notamment qui permet à des personnes de fumer dans l’empiètement sans prendre les mesures raisonnables pour assurer le respect de l’interdiction de fumer sur leur terrasse, court le risque que son permis soit suspendu ou révoqué.

Foire aux questions

Qui est responsable de l’affichage des panneaux « défense de fumer »?

Les propriétaires sont responsables d’afficher les panneaux « défense de fumer » obligatoires fournis par la Ville d’Ottawa. Ils sont informatifs tout en rappelant aux clients que la terrasse est sans fumée, ils seront utiles aux membres du personnel qui devront rappeler aux clients de ne pas fumer sur la terrasse.

Le propriétaire de l’entreprise qui a la responsabilité de terrasses situées sur une propriété privée doit veiller à ce qu’il y ait suffisamment de panneaux d’interdiction de fumer et qu’ils soient placés bien en vue sur la terrasse. Ils doivent également satisfaire aux critères énoncés dans le Règlement sans fumée – Lieux publics.

Le propriétaire de l’entreprise ayant la responsabilité de terrasses situées dans une aire d’empiètement en vertu d’un permis d’empiètement doit veiller à ce que des panneaux d’interdiction de fumer soient placés bien en vue.

Santé publique Ottawa fournit gratuitement des panneaux aux propriétaires de terrasses qui seront livrés par les agents de mise en application des règlements au cours du mois d’avril. Si vous n’avez pas reçu de panneaux pour votre terrasse, ou s’il vous en faut davantage, veuillez communiquer avec Santé publique, par téléphone au 613 580-6744, ou par courriel à healthsante@ottawa.ca.

Comment puis-je minimiser le risque que quelqu’un fume sur ma terrasse?

Les propriétaires peuvent minimiser le risque que des personnes fument sur leur terrasse en affichant des panneaux d’interdiction de fumer, en retirant les cendriers, en formant les employés et en demandant de l’aide supplémentaire de la Ville.

Que faire avec les mégots et déchets sur ma propriété?

Les déchets de cigarette constituent un problème persistant dans les grandes villes et sont très inesthétiques à la porte d’un commerce. Dans d’autres villes, des commerces ont obtenu un certain succès en affichant des panneaux; de plus, en collaboration avec la zone d’amélioration commerciale (ZAC), ils cherchent des solutions adaptées à leur quartier.

Si votre commerce ou votre ZAC souhaite obtenir de l’aide pour régler des problèmes de déchets, Santé publique Ottawa peut vous aider à résoudre divers problèmes bien précis. Appelez la ligne d’information de Santé publique Ottawa au 613 580-6744, ou communiquez par courriel à  healthsante@ottawa.ca.

Quelles sont mes responsabilités quant aux déchets autour de ma propriété?

Les commerces doivent continuer à assumer l’entretien des trottoirs adjacents à leurs propriétés.

Certains clients pourraient quitter la terrasse pour aller fumer et partir sans payer.

La Ville recommande aux propriétaires des terrasses et à leur personnel de suivre les mêmes politiques et pratiques de mises en œuvre pendant les mois d’hiver quand les clients sortent pour fumer.

Je me préoccupe du fait que des clients en état d’ébriété pourraient quitter mon établissement pour aller fumer ou que les clients laisseront leur consommation sans surveillance.

Les exploitants de ce type de commerce et leur personnel doivent être pleinement conscients de leurs responsabilités en tant qu’établissement détenant un permis d’alcool. Adressez-vous à la personne-ressource à la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario pour toutes questions liées au service de l’alcool et passez en revue les procédures Smart Serve avec votre personnel.

Le fait qu’il soit interdit de fumer sur les terrasses de bar et de club devrait compliquer la gestion des files d’attente pour ces établissements.

Nombre de bars et de clubs n’ont pas de terrasse et gèrent habilement les files d’attente malgré le va-et-vient des clients qui vont fumer à l’extérieur. Si vous n’avez pas déjà une politique établie, nous vous recommandons d’en établir une rapidement et de former votre personnel concernant les nouvelles procédures.

Sept étapes pour établir une terrasse sans fumée

  1. Affichez des panneaux « Interdiction de fumer » à toutes les entrées et sorties de la terrasse. Les propriétaires d’entreprises ayant la responsabilité de terrasses situées sur une propriété privée ou de terrasses situées dans une aire d’empiètement en vertu d’un permis d’empiètement doivent veiller à ce que des panneaux d’interdiction de fumer soient placés bien en vue sur la terrasse. Les panneaux seront livrés à votre entreprise. 
  2. Retirez tous les cendriers et les contenants à mégots de votre bar ou restaurant.
  3. Formez vos employés au sujet de la modification aux règlements sans fumée pour qu’ils sachent comment en informer les clients. Vous pouvez téléphoner à Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744, ou envoyer un courriel à healthsante@ottawa.ca, pour demander une présentation à votre personnel.
  4. Visez l’acte en soi et non la personne. La fumée secondaire est considérée comme un risque pour la santé de vos employés ainsi que pour la santé de vos clients. Si une personne veut fumer, demandez-lui poliment de cesser ou de quitter la terrasse.
  5. Si vous avez besoin d’aide pour l’application du règlement, visitez ottawa.ca/sansfumee ou composez le 3-1-1.
  6. Pour obtenir de plus amples renseignements ou d’autres panneaux, téléphonez à Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744 ou envoyez un courriel à healthsante@ottawa.ca.
  7. Afin d’obtenir de l’aide pour cesser de fumer, visitez ottawa.ca/sansfumee

Information à l’intention des organisateurs d’événements

Le Règlement sur les parcs et les installations de la Ville d’Ottawa a été modifié de façon à interdire l’usage du tabac sur toutes les propriétés municipales, détenues ou louées par la Ville d’Ottawa, notamment les parcs, les terrains de jeux, les plages, les terrains de sport, les étals des marchés By et Parkdale et les espaces extérieurs sur le terrain des installations de la Ville.
Cette modification est entrée en vigueur le 2 avril 2012. Elle fait partie de la Stratégie renouvelée pour un Ottawa sans fumée, conçue pour protéger les enfants et les non-fumeurs de la fumée secondaire, tout en réduisant les taux de tabagisme.

Il est maintenant interdit de fumer lors des festivals et événements extérieurs qui se tiennent sur des propriétés municipales.

Les événements qui n’ont pas lieu sur les terrains des propriétés municipales de la Ville ne sont pas assujettis aux règlements. Toutefois, la Ville encourage fortement tous les organisateurs des festivals et événements extérieurs à adopter une approche sans fumée. Ces types d’activités attirent les gens de tous âges, notamment de jeunes adultes et des enfants. En veillant à ce que votre site soit sans fumée, vous vous conformez à la demande publique d’ espaces sans fumée et vous contribuez à la bonne santé de la population, à la propreté de la ville et à la protection des enfants de la fumée secondaire. 

Règlement sur les parcs et les installations

Le Règlement sur les parcs et les installations (Règlement no 2004-276, modifié) régit les propriétés municipales, comme les parcs, les plages, les terrains de sport et les espaces extérieurs sur le terrain des installations de la Ville. Les propriétés municipales incluent les propriétés détenues et louées par la Ville. Le règlement s’appliquera également à tous les festivals et événements extérieurs qui ont lieu sur des propriétés détenues ou louées par la Ville.

Obligations des organisateurs de festivals et événements extérieurs

Tous les détenteurs de permis d’événements spéciaux doivent se conformer à toutes les lois applicables y compris aux dispositions concernant l’interdiction de fumer prévues dans le Règlement sur les parcs et les installations (Règlement no 2004-276, modifié). Les titulaires de permis doivent s’efforcer d’interdire l’usage du tabac à leur événement et veiller à ce qu’il y ait suffisamment de panneaux « défense de fumer » placés bien en vue.

Obligations du public

Personne n’a le droit de fumer dans les festivals et événements extérieurs qui se déroulent sur les terrains de la Ville.

Application

Les agents chargés de l’application des règlements peuvent se rendre dans tous les lieux publics pour vérifier la conformité au règlement.

Sanctions

Toute personne trouvée coupable d’infraction au règlement est passible d’une amende. La Ville peut, dans le cadre de l’octroi du permis pour événements spéciaux, déterminer si le titulaire du permis a pris ou non toutes les mesures raisonnables pour veiller à ce que le festival ou l‘événement extérieur soient conformes aux exigences des règlements sans fumée.

Foire aux questions

Qui est responsable de l’affichage des panneaux « défense de fumer »?

Il n’y a pas d’exigences quant à l’affichage de panneaux signalant qu’il est interdit de fumer dans les festivals ou événements extérieurs qui ont lieu sur les terrains appartenant à la Ville d’Ottawa. Cependant, il s’agit d’une pratique à privilégier, qui aidera certainement à garantir la participation des organisateurs de festivals ou événements extérieurs et à rappeler aux spectateurs, bénévoles et employés que l’événement est sans fumée.

Santé publique Ottawa met à votre disposition des panneaux gratuits pour les festivals et événements extérieurs. Si vous n’avez pas reçu de panneaux pour votre festival ou événement, ou s’il vous en faut davantage, veuillez communiquer avec Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744 ou par courriel à healthsante@ottawa.ca.

Pourquoi aucun délai de grâce n’a-t-il été accordé aux festivals et événements extérieurs qui auront lieu après le 2 juillet 2012? 

La Ville d’Ottawa va déployer beaucoup d’efforts dans le cadre d’une campagne de sensibilisation publique exhaustive afin que les résidents et les visiteurs soient au courant des nouveaux règlements sans fumée avant la date du 2 juillet 2012. De plus, Santé publique Ottawa travaille de concert avec des organisateurs de festivals et d’événements pour soutenir leurs efforts visant à créer un événement extérieur sans fumée. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez téléphoner à Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744 ou envoyer un courriel à healthsante@ottawa.ca.

Un festival ou un événement qui se déroulent sur la propriété de la CCN sera-t-il sans fumée?

Nous encourageons fortement tous les organisateurs d’événements à Ottawa à créer un événement sans fumée. Les organisateurs d’événements qui ont lieu sur des terrains de la CCN peuvent également demander des panneaux d’interdiction de fumer en téléphonant à Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744 ou par courriel à healthsante@ottawa.ca.

Pour qu’un festival ou un événement extérieur soient véritablement sans fumée, diverses mesures sont recommandées :

  • Veillez à ce que vos employés et vos bénévoles soient informés des  nouveaux règlements sans fumée. Conseillez-leur de consulter le site ottawa.ca/sansfumee, ou imprimez de l’information disponible sur ce site. Vous pouvez aussi demander qu’un employé de Santé publique Ottawa vienne faire une présentation en personne.

    Avant le festival ou l’événement extérieur, ajoutez la nouvelle exigence sans fumée dans votre publicité et sur votre site Web. Énoncez clairement et publiquement que votre festival ou votre événement extérieur est sans fumée.

  • Affichez des panneaux d’interdiction de fumer dans les endroits très achalandés pour sensibiliser davantage la population aux nouveaux règlements.

  • Enseignez aux employés et aux bénévoles comment intervenir si une personne fume pendant l’événement. Ils doivent savoir comment informer la personne au sujet des règlements et lui demander poliment de cesser de fumer ou de quitter les lieux pour aller fumer.

  • Si un personne refuse d’arrêter de fumer, visitez ottawa.ca/sansfumee ou appelez le 3-1-1.

Information à l’intention des étals des marchés By et Parkdale

Le Règlement de programme du marché By et le Règlement sur le marché Parkdale ont été modifiés afin qu’il soit interdit de fumer aux étals des marchés. Ces modifications sont entrées en vigueur le 1 mars 2012. Elles font partie de la Stratégie renouvelée pour un Ottawa sans fumée, conçue pour protéger les enfants et les non-fumeurs de la fumée secondaire, tout en réduisant les taux de tabagisme.

Marché By

Le Règlement de programme du marché By (Règlement no 2008-449) exige du titulaire d’un permis d’étal d’interdire de fumer à son étal. À ce titre, ni le vendeur ni les acheteurs n’ont le droit de fumer à l’étal. Ce règlement exige également qu’un panneau signalant l’interdiction de fumer soit affiché dans un endroit visible.

Marché Parkdale

Le Règlement sur le marché Parkdale (Règlement no 2008-448) exige du titulaire d’un permis d’étal de veiller à ce que personne ne fume à l’étal.  À ce titre, ni le vendeur ni les acheteurs n’ont le droit de fumer à l’étal. Ce règlement exige également qu’un panneau signalant l’interdiction de fumer soit affiché dans un endroit visible.

Obligations du détenteur de permis

  • Il doit veiller à ce que personne ne fume à son étal.
  • Il doit s’assurer qu’un panneau d’interdiction de fumer soit placé bien en vue.

Application

Les agents de mise en application des règlements peuvent faire le tour des étals des marchés By et Parkdale pour vérifier la conformité aux règlements.

Sanctions

Dans le cas d’une infraction à l’interdiction de fumer, le permis d’un détenteur d’un permis d’étal pourrait être suspendu ou révoqué.

Les membres du public et les détenteurs d’un permis d’étal au marché Parkdale qui contreviennent au règlement pourraient être passibles d’une amende, car le marché est situé sur un terrain qui est propriété de la Ville.

Résultats du sondage sur les espaces sans fumée

Santé publique Ottawa a confié à la firme Ipsos-Reid le mandat de réaliser un sondage visant à évaluer l’appui des résidents d’Ottawa à l’égard des espaces sans fumée ainsi que leur connaissance des risques de la fumée secondaire sur la santé.

Appui important pour les espaces sans fumée

À Ottawa, on appuie fortement l’établissement d’espaces sans fumée, la majorité des lieux suggérés dans le sondage ayant obtenu l’aval des répondants. Par ailleurs, le soutien des citoyens d’Ottawa pour les espaces sans fumée a augmenté de 2005 à 2011 :

 

20051

20112

Entrées des lieux publics

66 %

84 %

Entrées des lieux de travail

65 %

81 %

Terrains de sport extérieur

54 %

81 %

Hôtels, motels, auberges

NP

78 %

Campus hospitaliers

59 %

78 %

Édifices municipaux

NP

77 %

Terrains de jeux et parcs

71 %

77 %

Campus postsecondaires

NP

74 %

Terrasses

50 %

73 %

Festivals, foires, défilés, marchés publics

NP

70 %

Plages

55 %

68 %

Chantiers de construction

NP

49 %

Les répondants ayant fumé au cours des 30 derniers jours ont approuvé le plus l’établissement d’espaces sans fumée aux entrées des lieux publics (58,5 %), aux terrains de sport extérieurs (54,7 %), aux entrées des hôpitaux (54,7 %), aux entrées des lieux de travail (51,9 %), sur les terrains de jeux et les parcs (50 %), ainsi que sur les campus postsecondaires (46,2 %).

Sensibilisation aux risques de la fumée secondaire sur la santé

  • 91 % des répondants savent que l’exposition à la fumée secondaire peut entraîner de graves problèmes de santé.
  • 79 % des personnes interrogées estiment que des règlements interdisant la fumée dans les lieux publics extérieurs peuvent protéger les citoyens contre l’exposition à la fumée secondaire.
  • 79 % des interviewés croient que les enfants et les jeunes qui sont en contact avec des fumeurs courent un risque accru de faire usage des produits du tabac.
  • 68 % pensent que l’exposition à la fumée secondaire peut être aussi dangereuse à l’extérieur qu’à l’intérieur.
  • 63 % sont d’avis que les mégots de cigarettes laissés négligemment dans les carrés de sable et sur les plages peuvent être nocifs pour la santé.

Méthodologie

  1. 2005 : Sondage téléphonique effectué par Metrovox pour le compte de Santé publique Ottawa auprès de 401 citoyens d’Ottawa de 18 ans et plus, choisis au hasard.
  2. 2011 : Sondage téléphonique réalisé par Ipsos-Reid en août 2011 pour le compte de Santé publique Ottawa auprès de 400 résidents d’Ottawa âgés de 18 ans et plus, choisis au hasard. Afin de s’assurer d’un échantillon représentatif, des quotas ont été établis par région, par tranche d’âge et par sexe, fondés sur le recensement de 2006.

NP : question non posée

Fumer socialement

Fumer socialement - Prends un autre chemin

Qu’est-ce que fumer socialement?

Fumer socialement, c’est faire un usage occasionnel de produits du tabac dans des fêtes, dans les bars, lors d’événements sportifs ou lors de rencontres entre amis. Les fumeurs occasionnels reconnaissent rarement leur problème de tabagisme

Une dépendance pour la vie

  • Des symptômes de dépendance à la nicotine peuvent se faire sentir même si tu ne fumes qu’une cigarette par mois
  • Au début, cette cigarette soulagera ton manque de nicotine pendant plusieurs semaines
  • Toutefois, au fur et à mesure que ton corps s’habitue à la nicotine, tu sentiras le besoin de fumer de plus en plus pour satisfaire tes besoins

Stop – Prends un autre chemin

Pour diminuer ta consommation de tabac ou cesser de fumer, jette un coup d’œil aux ressources offertes à Ottawa, ou visite le site Cheminer sans fumée.

Pour vous aider à cesser de fumer - Pour les femmes enceintes

Vous savez probablement que le tabagisme pendant la grossesse est dangereux pour votre santé, et peut causer :

  • une fausse couche;
  • un travail prématuré;
  • la per te prématurée des eaux;
  • des problèmes de placenta (ce qui pose des risques pour votre bébé et vous).

Le tabagisme est également nocif pour votre enfant après la naissance, car la fumée secondaire augmente les risques que votre bébé :

  • ait un poids trop faible à la naissance (ce qui augmente son risque de souffrir d'infections et d'autres problèmes de santé);
  • soit victime du syndrome de mor t subite du nourrisson (SMSN);
  • ait des problèmes de compor tement et de santé mentale (comme l'hyperactivité avec déficit de l'attention, l'autisme, la dépression et des problèmes d'apprentissage).

Nous savons qu'il est difficile de cesser de fumer et souhaitons vous rappeler que des ressources sont mises à votre disposition à cet effet dans la région d'Ottawa.

Durant la grossesse et l'allaitement, le counseling est la méthode à privilégier pour cesser de
fumer ou réduire sa consommation.

Si vous avez du mal à cesser de fumer ou à réduire votre consommation seulement grâce au counseling, et que vous avez dépassé le premier trimestre, vous pouvez également opter pour une thérapie de remplacement de la nicotine (comme la gomme).

Si la gomme n'est pas efficace, votre fournisseur de soins de santé pourrait vous recommander d'utiliser le timbre.

Si vous choisissez cette méthode, essayez de retirer le timbre avant d'aller au lit pour réduire l'exposition de votre bébé à la nicotine.

Santé publique Ottawa…

  • recommande que vous cessiez de fumer dès que possible;
  • comprend que cesser de fumer est difficile et que de réduire votre consommation constitue galement un objectif louable;
  • offre une thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) et du counseling gratuits dans le cadre de séances individuelles et de groupe;
  • recommande d'avoir recours à une TRN au lieu de fumer;
  • appuie le recours à une TRN pendant; l'allaitement, et vous recommande de poursuivre la TRN tant que vous en avez besoin.

Thérapie de remplacement de la nicotine

Advantages

  • Votre bébé et vous évitez les 4 000 produits chimiques qui se trouvent dans la fumée de cigarette;
  • La TRN atténue vos symptômes de sevrage et vos envies de fumer;
  • La TRN double vos chances de cesser de fumer;
  • Votre bébé et vous serez exposés à moins de nicotine que si vous fumiez.

Risques

Il n'y a aucun risque connu associé à la TRN comparativement au tabagisme, si vous utilisez la gomme ou le timbre tel que prescrit.

Fumer pendant l'allaitement...

  • peut vous exposer, vous et votre enfant, à des produits chimiques nocifs;
  • peut réduire la quantité ou la qualité de votre lait;

Si vous continuez de fumer, ne cessez pas d'allaiter. Votre enfant en retirera tout de même de nombreux bienfaits. Toutefois, évitez de fumer juste avant d'allaiter et assurez-vous de fumer à l'extérieur, loin du bébé.

Format imprimer [PDF 613 Ko]

Ressources

  • Ligne info-santé publique Ottawa :
    renseignements et conseils gratuits et confidentiels sur différents sujets liés à la santé 613-580-6744
    ATS : 613-580-9656
    Sans frais : 1-866-426-8885
    Du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h
    healthsante@ottawa.ca
  • Cours prénataux en ligne
  • Pregnets (en anglais seulement)
  • Téléassistance pour fumeurs : 1-877-513-5333
  • Ligne d'assistance de Motherisk : 1-877-327-4636
  • Lignes directrices de CAN-ADAPTT

La fumée secondaire

La fumée secondaire se constitue de la fumée expirée par un fumeur, ainsi que la fumée émanant d’une cigarette allumée. Elle contient plus de 4 000 produits chimiques, dont 70 sont cancérigènes. Il n’existe pas de niveau d’exposition à la fumée secondaire qui soit sans danger.

Lieux en plein air sans fumée

L’exposition à la fumée secondaire peut être aussi nocive sur les terrasses de restaurants, sur les plages et dans les parcs qu’elle ne l’est à l’intérieur.

Ressources

Protégez-vous, ainsi que les vôtres, de la fumée secondaire

Je suis exposé à la fumée secondaire de mon voisin. Que puis-je faire?

La Loi favorisant un Ontario sans fumée interdit de fumer dans les aires communes des condominiums, immeubles à logements et résidences d’étudiants sur les campus des collèges et universités. Par aires communes, on entend les ascenseurs, les puits d’escaliers, les couloirs, les garages, les salles de lavage, les vestibules, les salles d’exercice et les salles de rassemblement ou de divertissement.

La fumée secondaire peut voyager facilement entre les appartements et ainsi exposer involontairement d’autres personnes, dans leur propre foyer, aux effets nocifs de cette fumée. Pour savoir comment vous protéger contre la fumée secondaire dans un immeuble à logements, visitez Les habitations sans fumée en Ontario.

Je veux m’impliquer

Consultez le site du Conseil d’Ottawa sur le tabagisme et la santé (en anglais suelement) pour apprendre comment intervenir dans cet important dossier de santé publique.

[haut]

Espaces extérieurs

affiche - Il n’existe AUCUN niveau d’exposition à la fumée secondaire qui soit sans danger, même en plein air

L’exposition à la fumée secondaire peut être aussi nocive sur les terrasses de restaurants, sur les plages et dans les parcs qu’elle ne l’est à l’intérieur.

  • elle contient plus de 4000 produits chimiques
  • les niveaux de toxicité de la fumée secondaire peuvent être aussi élevés à l’extérieur que les niveaux que l’on trouve dans une pièce enfumée
  • elle peut causer de graves problèmes de santé, tels que le cancer, les maladies respiratoires et les maladies cardiaques
  • les enfants exposés à la fumée secondaire sont plus susceptible de souffrir d’une toux, d’une respiration sifflante, d’irritations des yeux et de la gorge et de crises d’asthme
  • les mégots de cigarette peuvent contaminer les carrés de sable et les plages

Les espaces extérieurs sans fumée contribuent à favoriser des modes de vie sains

Des études démontrent que les espaces sans fumée peuvent contribuer à réduire considérablement l’incidence des crises cardiaques et des maladies respiratoires. Les espaces extérieurs sans fumée peuvent contribuer à :

  • protéger les non-fumeurs contre les effets nocifs de la fumée secondaire
  • aider les fumeurs à cesser de fumer
  • encourager les anciens fumeurs à demeurer non fumeurs
  • fournir aux enfants de bons modèles non-fumeurs, les aidant ainsi à ne jamais commencer à fumer
  • réduire le nombre de mégots jetés dans les parcs et dans les rues

Purifions l’air!

Pour plus d’information, écrivez à healthsante@ottawa.ca ou composez le 613-580-6744.

Autres liens

Le tabac et la loi

Projet de loi 45, Loi de 2015 pour des choix plus sains

Le gouvernement de l’Ontario a adopté la Loi de 2015 pour des choix plus sains afin de protéger les résidents contre les effets néfastes de l’usage du tabac et des cigarettes électroniques.

Produits du tabac aromatisés

  • Il sera interdit de vendre les produits du tabac aromatisés après le 1er janvier 2016.
  • Il sera interdit de vendre les produits contenant du menthol après le 1er janvier 2017.

Cigarettes électroniques

  • À compter du 1er janvier 2016, il est illégal de vendre ou de fournir des cigarettes électroniques et composants (par exemple, une batterie, l'atomiseur) à toute personne âgée de moins de 19 ans.

Autres changements

  • Le montant maximum des amendes imposées en Ontario à ceux qui vendent ou fournissent du tabac aux jeunes a augmenté, devenant le plus élevé au Canada. 
  • Les agents d’exécution de la loi sont autorisés à vérifier le produit utilisé dans les pipes à eau (p. ex. le narguilé et la shisha) dans les lieux publics intérieurs. 

Ressources sur les programmes de renoncement au tabac en milieu de travail

Atelier de deux heures pour arrêter de fumer à votre milieu de travail

De concert avec Santé publique Ottawa, organisez un atelier GRATUIT de 2 heures, sur place, à votre lieu de travail pour un nombre de 8 participants ou plus qui veulent obtenir du soutien pour cesser de fumer.

Chaque atelier comporte :

  • Un atelier de 2 heures à propos des outils et techniques à utiliser pour cesser de fumer.
  • Une brève rencontre personnalisée avec un mentor en cessation du tabagisme de Santé publique Ottawa.
  • 5 semaines de timbres de nicotine fournis GRATUITEMENT aux participants qui sont admissibles.

Pour vous inscrire, veuillez communiquer avec la Ligne Santé au travail :
workplacehealth@ottawa.ca

613-580-6744, poste 24197.

Pour obtenir plus de renseignements appelez Santé publique Ottawa, Ligne d’information sur la santé dans les entreprises, au 613-580-6744, poste 24197.

Encourager les politiques sans fumée: Guide pour les entreprises

Le fait de rendre les lieux accueillants et sans fumée secondaire montre que vous vous souciez de la santé des autres et de l’environnement.

À l’intérieur comme à l’extérieur, il n’existe aucun niveau d’exposition à la fumée secondaire qui soit sans danger. Même en faible quantité, elle peut nuire à la santé. Tout employé ou client qui passe près d’une personne qui fume est exposé à la fumée secondaire.

Santé publique d’Ottawa a créé un guide et des enseignes pour aider les employeurs à protéger leurs employés et leurs clients de la fumée secondaire près de leurs entrées et sur leurs terrains. 

Pour obtenir gratuitement le guide et les enseignes, veuillez téléphoner à la Ligne de santé au travail au 613-580-6744, poste 24197, ou envoyer un courriel à santeautravail@ottawa.ca.

La cigarette électronique

Santé publique Ottawa (SPO) s’inquiète du manque de recherches, de réglementation et de contrôle de la qualité dans la fabrication, le marketing et l’utilisation de la cigarette électronique, surtout chez les jeunes. SPO se tient au fait des recherches scientifiques et des pratiques exemplaires des principales agences de santé, y compris l’Organisation mondiale de la santé concernant la cigarette électronique. SPO effectue actuellement une analyse environnementale sur les autres administrations où des politiques sur la cigarette électronique ont été mises en œuvre, afin de pouvoir s’en inspirer et d’informer les politiques et les programmes à Ottawa.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique?

  • Les cigarettes électronique ressemblent à des cigarettes sans le tabac. C’est un dispositif activé par une pile qui vaporise le liquide contenu dans une cartouche. L’utilisateur inhale ensuite cette vapeur.
  • Le liquide est appelé e-liquide. Certaines entreprises produisent le e-liquide avec ou sans nicotine. Le e-liquide est également offert en différentes saveurs.
  • Le propylène glycol est l’une des principales substances que contiennent les e-liquides. C’est un irritant notoire lorsqu’il est inhalé.

Quel est le statut juridique de la cigarette électronique?

  • Les cigarettes électroniques renfermant de la nicotine ou qui font une réclame-santé n’ont pas été approuvées pour la vente au Canada et sont donc illégales. On peut signaler la vente de ces produits à Santé Canada en composant le 1-800-267-9675.
  • Les cigarettes électroniques sans nicotine et sur lesquelles ne figure aucun énoncé relatif aux effets sur la santé peuvent être vendues. 
  • Le gouvernement de l’Ontario a adopté une nouvelle loi : la Loi de 2015 sur les cigarettes électroniques.  À compter du 1er janvier 2016, il est illégal de vendre ou de fournir des cigarettes électroniques et composants (par exemple, une batterie, l'atomiseur) à toute personne âgée de moins de 19 ans.

La cigarette électronique pose-t-elle des risques pour la santé?

  • Santé Canada avise le public de ne pas acheter ni utiliser de cigarettes électroniques. En effet, elles peuvent poser des risques pour la santé puisqu’aucun test d’innocuité complet n’a été effectué sur ce produit.
  • Les personnes qui recherchent une thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) devraient utiliser des produits dont la sécurité et l’efficacité ont été démontrées. Ces produits comprennent les inhalateurs de nicotine, les timbres de nicotine, les pastilles ou la gomme à la nicotine.
  • Il faut garder en tout temps les cigarettes électroniques, y compris leurs cartouches de nicotine, hors de portée des enfants, étant donné le risque d’étouffement ou d’empoisonnement à la nicotine.
  • Il n’existe aucune étude à long terme sur les effets de la cigarette électronique sur la santé.
  • Santé publique Ottawa recommande de ne pas utiliser les cigarettes électroniques dans les lieux fermés en raison des risques possibles pour la santé associés à la vapeur secondaire.

Renseignements

Santé publique Ottawa offre de nombreux services aux personnes qui veulent cesser de fumer. Pour en savoir plus sur les programmes d’abandon du tabac, communiquez avec la Ligne d’info-santé publique Ottawa par téléphone au 613-580-6744, par courriel à healthsante@ottawa.ca ou consultez le site ottawa.ca/cesserfumer.

Concours d’air frais « Aider le personnel de la construction a cesser de fumer»

TOUS les gens de métier ont la chance de GAGNER

Gagnants des précédents concours Air frais

Ne fumez pas sur les lieux de travail… et vous pourriez participer dans l’une des trois catégories suivantes :

Arrêtez pendant un mois

Félicitations d’avoir décidé d’arrêter de fumer. Décidez quand vous le ferez grâce au concours SANS FUMÉE et courez la chance de gagner des prix! Cela dit, arrêter de fumer est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour améliorer votre santé. Des ressources existent pour vous aider à Arrêter la pause cigarette. Renseignez-vous auprès de votre superviseur ou votre représentant de santé et sécurité.

Aidez quelqu’un à arrêter

Vous pouvez jouer un rôle important en aidant quelqu’un à essayer d’arrêter de fumer. Vous pouvez l’aider à réussir en l’appuyant pendant qu’il arrête de fumer. Votre appui, de l’information exacte et une thérapie de remplacement de la nicotine augmentent les chances de réussite des personnes qui arrêtent de fumer.

Ne fumez pas

Ne fumez pas et montrez l’exemple à vos collègues sur les lieux de travail. Parfois, des encouragements peuvent faire toute la différence!

Houka : Règlements et information sur la santé

Utilisation du houka (pipe à eau) interdite dans tous les lieux de travail et endroits publics à compter du 1er décembre 2016

Le Conseil municipal de la Ville d’Ottawa a approuvé la promulgation de règlements sur les pipes à eau (aussi appelées houkas) interdisant l’utilisation de celles-ci dans les lieux de travail, endroits publics ainsi que terrasses de bars et de restaurants où l’usage du tabac est déjà interdit. Le règlement interdisant les pipes à eau s’applique également au marché Parkdale et au marché Byward.

En 2012, la Ville d’Ottawa a interdit l’utilisation des pipes à eau et des produits sans tabac sur ses propriétés extérieures.

Période d’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation

Le plan de mise en œuvre du nouveau règlement s’inscrit en trois phases.

  1. La phase d’éducation, qui consiste d’une campagne de sensibilisation du public diffusée par divers canaux médiatiques tels que les médias, la publicité payée, les médias sociaux et les campagnes d’information visant à soutenir les propriétaires et employés de restaurants et de bars touchés.
  2. La phase d’avertissement, qui commence le 1er décembre 2016 et qui se poursuit pendant quatre mois. Le personnel de Santé publique Ottawa et celui des Règlements municipaux effectueront des visites éducatives dans les établissements de pipe à eau connus pour vérifier qu’ils sont au courant de la nouvelle réglementation. De plus, ils aviseront les responsables des entreprises, des festivals et d’autres organismes qui pourraient être touchés.
  3. La phase de mise en application, qui commence le 3 avril 2017. Lorsque cette phase commencera, le personnel de mise en application de la réglementation émettra des amendes comportant de pénalités selon le cas.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’élargissement de la réglementation sans fumée ou pour obtenir de l’aide pour renoncer au tabac, vous pouvez visiter la page ottawa.ca/sansfumee ou téléphoner à la Ligne d’info-santé publique Ottawa, au 613-580-6744 (ATS : 613-580-9656). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.

Quelques toxines entre amis?

Une jeune femme, dans un milieu sociale expire un nuage de fumée venant d’une pipe houka.

La fumée du houka contient des produits chimiques et des toxines carcinogènes, notamment du monoxyde de carbone, des métaux lourds et du goudron.

Qu’est?ce qu’un houka?

  • Aussi appelé « pipe à eau » ou « chicha », un houka est un accessoire utilisé pour fumer des herbes ou du tabac, produits auxquels de la mélasse et des arômes ont été ajoutés.

Pourquoi devrais-je me préoccuper?

  • Le houka, qui comporte de nombreux risques pour la santé, croît en popularité chez les jeunes adultes en raison de l
  • a variété des produits aromatisés qu’il permet de fumer et de la croyance erronée selon laquelle il s’agit d’un choix « plus sain » que la cigarette.

Qui utilise le houka?

  • Selon des données recueillies à Ottawa en 2014, environ 14 % des personnes de plus de 18 ans se sont déjà servis d’un houka, et près de 50 % des adultes de 18 à 24 ans ont signalé en avoir fait l’essai. 
  • De 2006 à 2012, la proportion des personnes de 18 ans ou plus ayant utilisé le houka est passée de 3 % à 10 %. 

Pourquoi la pratique consistant à fumer le houka est elle nocive?

  • Elle peut entraîner une accoutumance. Le tabac utilisé dans un houka contient de la nicotine, drogue causant une forte dépendance qu’on retrouve dans les cigarettes.
  • Votre corps absorbe des produits chimiques. La fumée que produit un houka contient des produits chimiques et des toxines, notamment du monoxyde de carbone, des carcinogènes, des métaux lourds et du goudron. L’eau que contient un houka n’agit pas comme filtre.
  • Elle s’accompagne de risques pour la santé. On l’associe à des problèmes tels que le cancer du poumon, des maladies respiratoires, la naissance de bébés à faible poids, l’empoisonnement au monoxyde de carbone, des accidents cardiaques et des maladies parodontales. 
  • Elle s’accompagne de risques d’infection. Le partage du tuyau ou de l’embout peut entraîner la transmission de virus ou de maladies infectieuses comme la tuberculose, l’hépatite, l’herpès, la grippe et les maladies buccodentaires. L’utilisation d’un embout jetable n’empêche pas cette transmission.
  • Elle produit de la fumée secondaire. Selon une étude récente (en anglais seulement) menée par l’Unité de recherche sur le tabac de l’Ontario, dans les bars à houka de Toronto où des analyses ont été effectuées, l’air était malsain et potentiellement dangereux.

Pour obtenir un complément d’information sur le houka, cliquez sur le lien suivant

Ontario Campaign for Action on Tobacco (en anglais seulement) (PDF 571 KB)

Signaler le tabagisme dans les endroits publics ou sur les lieux de travail

Le tabagisme est interdit dans les lieux publics (Règlement concernant l’usage du tabac dans les lieux publics [no 2001-148]) et sur les lieux de travail (Règlement concernant l’usage du tabac sur les lieux de travail). Fumer la chicha ou le houka (pipe à eau servant à fumer le tabac et des produits à base d’herbes) est aussi considéré comme du tabagisme.

Pour signaler une infraction aux règlements concernant l’usage du tabac, veuillez choisir une option dans la liste de lieux ou de situations suivante :

Soyez assurés que nous ferons de notre mieux pour envoyer un agent d’application des règlements municipaux sur les lieux, même s’il se peut qu’il ne puisse pas arriver à temps. Nous suivons par ailleurs de près toutes les infractions aux règlements sans fumée signalées, et les renseignements fournis nous aideront à déterminer les endroits problématiques dans la ville. Les agents d’application des règlements municipaux pourront donc concentrer leurs efforts selon les données recueillies à partir des plaintes du public et des rapports du personnel.

Signaler la vente de tabac à des mineurs

La vente des produits du tabac, y compris leur promotion et leur emplacement dans les commerces, est régie par la Loi favorisant un Ontario sans fumée.

Signaler la vente de tabac par des détaillants à des mineurs

Soyez assurés que nous ferons de notre mieux pour envoyer un agent d’application des règlements municipaux sur les lieux, même s’il se peut qu’il ne puisse pas arriver à temps. Nous suivons par ailleurs de près toutes les infractions aux règlements sans fumée signalées, et les renseignements fournis nous aideront à déterminer les endroits problématiques dans la ville. Les agents d’application des règlements municipaux pourront donc concentrer leurs efforts selon les données recueillies à partir des plaintes du public et des rapports du personnel.

Pour obtenir plus de renseignements

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter la page sur le tabac.

Détaillants de tabac : demande d’affiches

Un détaillant de tabac peut faire une demande pour obtenir de nouvelles affiches ou des affiches additionnelles, notamment sur les mises en garde en matière de santé ou sur les restrictions relatives à l'âge.

Demandes d’affiches

Pour obtenir plus de renseignements

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter la page sur le tabac.

Signaler une infraction relative à l’affichage commisse par un détaillant de tabac

La vente des produits du tabac, y compris leur promotion et leur emplacement dans les commerces, est régie par la Loi favorisant un Ontario sans fumée.

Signaler une infraction relative à l’affichage commisse par un détaillant de tabac

Soyez assurés que nous ferons de notre mieux pour envoyer un agent d’application des règlements municipaux sur les lieux, même s’il se peut qu’il ne puisse pas arriver à temps. Nous suivons par ailleurs de près toutes les infractions aux règlements sans fumée signalées, et les renseignements fournis nous aideront à déterminer les endroits problématiques dans la ville. Les agents d’application des règlements municipaux pourront donc concentrer leurs efforts selon les données recueillies à partir des plaintes du public et des rapports du personnel.

Pour obtenir plus de renseignements

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter la page sur le tabac.