Passer au contenu principal

Milieux extérieurs

La Cote air santé

Que respirez-vous aujourd’hui ?

Le saviez-vous ?

Les effets de la pollution de l’air sur vous dépendent de votre état de santé actuel. Les personnes vulnérables, telles que les personnes souffrant de problèmes respiratoires ou cardiaques, sont plus à risque de ressentir à court terme les effets néfastes de la pollution de l’air sur leur santé.
Une exposition de courte durée à la pollution de l’air peut entraîner, surtout chez les personnes vulnérables, l’apparition ou l’aggravation de symptômes respiratoires et cardiaques.

Qu’est-ce que la Cote air santé?

  • la Cote air santé est un outil d’information sur les risques pour la santé associés à la qualité de l’air d’une région ou d’une ville
  • plus la valeur de la Cote air santé est élevée, plus les personnes vulnérables risquent de ressentir les effets néfastes de la pollution de l’air
  • plus le chiffre est élevé, plus le risque pour la santé est élevé
 faible risque 1 à 3, risque modéré 4 à 6, risque élevé 7 à 10, risque très élevé plus que 10

Comment pouvez-vous connaître la valeur de la Cote air santé?

Pour connaître en tout temps la valeur de la Cote air santé, trois services gratuits en français et en anglais s’offrent à vous :

Ministère de l'environnement et le changement climatique de l'Ontario vous permet de connaître en tout temps la valeur actuelle et les prévisions de la Cote air santé.

Si vous êtes vulnérable aux variations de la qualité de l’air, la Cote air santé vous aide à :

  • planifier vos activités extérieures
  • recevoir des conseils santé pour vous protéger de la pollution de l’air
  • vous rappeler d’apporter vos médicaments d’appoint lors de vos déplacements, si nécessaire

Pour en savoir davantage sur la Cote air santé, consultez le site Web www.coteairsante.ca . Vous pouvez communiquer avec Santé publique d’Ottawa au 613-580-6744, ATS : 613-580-9656.

Se protéger du soleil

Les rayons ultraviolets (UV) sont une préoccupation en santé publique parce que :

  • Les Canadiens passent plus de temps au soleil.
  • Les rayons UV peuvent causer des dommages à la peau et aux yeux.
  • Le cancer de la peau est le cancer le plus fréquent au Canada et les taux augmentent.

Profitez du soleil en toute sécurité : protégez-vous la peau et les yeux

Quand vous allez dehors :

Protection de la peau

  • Consultez quotidiennement les prévisions en ligne de l’indice UV. Protégez-vous la peau le plus possible lorsque l’indice UV est de 3 ou plus. Au Canada, l’indice UV est généralement à ce niveau entre 11 h et 15 h, d’avril à septembre – même par temps nuageux.
    • Tenez-vous à l’ombre ou créez-vous de l’ombre (p. ex. avec un parasol).
    • Portez votre chapeau préféré à large rebord et des vêtements qui cachent le plus de peau possible et qui conviennent à l’activité et à la température.
    • Utilisez un écran solaire portant la mention « à large spectre » et « hydrofuge » ayant un facteur de protection solaire (FPS) de 30 ou plus. Appliquez-en généreusement sur la peau non couverte par vos vêtements, et remettez-en au besoin.
  • Prévenez les coups de soleil et ne vous faites pas volontairement bronzer ; évitez les d’appareils de bronzage aux UV.

Protection des yeux

  • Portez vos lunettes de soleil ou des lunettes correctrices offrant une protection contre les UV.
  • Portez votre chapeau préféré à large rebord.

Autres recommandations

Allez chercher votre vitamine D de façon plus sécuritaire que par l’exposition aux UV, par exemple de sources alimentaires préférées comme les aliments enrichis et les suppléments. Il est déconseillé de s’exposer aux UV pour obtenir la dose de vitamine D recommandée.

Trucs pratiques

Ombre

  • Les bonnes sources d’ombre, comme la végétation dense et les structures couvertes, protègent contre le rayonnement UV diffus en bloquant non seulement les rayons directs (provenant d’en haut), mais également les rayons latéraux.
  • Le tissu des objets servant à créer de l’ombre, comme les auvents et les parasols, devrait être tissé serré.
  • Pour se protéger contre le rayonnement UV diffus, il est conseillé, même à l’ombre, de prendre des mesures de protection supplémentaires (vêtements, lunettes de soleil et écran solaire), surtout lorsque l’indice UV est élevé.

Vêtements

  • Les chapeaux doivent avoir un large rebord qui protège la tête, le visage, les oreilles et la nuque du soleil.
  • En règle générale, les vêtements protègent mieux la peau que l’écran solaire.
  • Le port de vêtements à tissage serré ou à protection UV est recommandé.

Écran solaire

  • Utilisez un écran solaire portant les mentions :
    • « à large spectre »;
    • « FPS 30 », ou plus élevé;
    • « hydrofuge ».
  • Il faut appliquer un écran solaire sur la peau exposée, c’est-à-dire non couverte par des vêtements. Pensez également à protéger vos lèvres en utilisant, par exemple, un baume à lèvres avec protection solaire.
  • Ne lésinez pas sur l’écran solaire : un adulte moyen a besoin d’environ deux à trois cuillères à soupe de crème solaire pour l’ensemble de son corps, et d’une cuillère à thé de plus pour son visage et son cou.
  • Réappliquez de l’écran solaire après la baignade, une activité physique exigeante ou l’essuyage.
  • Il existe diverses formules d’écran solaire. Trouvez celle qui vous convient le mieux et appliquez-en correctement, partout sur le corps. Sachez que celles que vous trouverez les plus faciles à appliquer sont celles qui vous protégeront le mieux.

Protection des yeux

  • Comme le soleil produit un rayonnement UV néfaste pour les yeux durant toute la journée, et à longueur d’année, il peut être nécessaire de se protéger les yeux à un moment où la protection de la peau n’est pas nécessaire.
  • Protégez-vous les yeux dans les milieux qui réfléchissent beaucoup la lumière, comme la neige, le sable et l’eau.
  • Pour une protection UV optimale, portez des lunettes de soleil enveloppantes bien ajustées.
  • Optez pour des lunettes de soleil ou des verres correcteurs offrant une protection complète contre les UVA et les UVB, portant par exemple la mention « UV400 » ou « 100 % UV ».
  • Portez votre chapeau préféré à large rebord.

Bébés et enfants

Une surexposition au rayonnement UV au cours de l’enfance augmente les risques de cancer de la peau.

  • N’exposez jamais un bébé de moins d’un an au soleil direct.
  • Installez un auvent ou un parasol sur votre poussette.
  • Veillez à ce que les enfants portent des vêtements qui leur protègent la peau, un chapeau et des lunettes de soleil.
  • N’appliquez pas d’écran solaire à un bébé de moins de six mois.

Appareils de bronzage artificiel

Une loi provinciale proscrit l’utilisation des cabines de bronzage par les adolescents

La Loi de 2013 sur la prévention du cancer de la peau (lits de bronzage) de l’Ontario interdit aux adolescents (moins de 18 ans) l’accès aux cabines de bronzage afin de les protéger contre les dangers démontrés associés à l’exposition aux UV. Depuis le 1er mai 2014, les exploitants de lits de bronzage doivent se conformer à cette loi, et des inspections peuvent avoir lieu dans tout établissement offrant des services de bronzage aux UV, notamment les salons de bronzage, les spas et les centres de conditionnement physique.

La loi exige que les exploitants de lits de bronzage de la région enregistrent leur entreprise auprès de SPO. Pour ce faire, appelez la Ligne info-santé publique Ottawa au 613-580-6744 (ATS : 613-580-9656) ou écrivez à healthsante@ottawa.ca.

Pour de plus amples renseignements sur la loi de l’Ontario sur les lits de bronzage, veuillez consulter le site Web de la Ministère de la Santé et des soins de longue durée.

Liens

Société canadienne du cancer
Association canadienne de dermatologie
Santé Canada

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744.