Passer au contenu principal

Ottawa, par grand froid

Alertes météo

Avis d'engelure levé

Engelures

Décembre, janvier et février sont les trois mois les plus froids de l'hiver à Ottawa et il est difficile d'y échapper. Les engelures constituent l'un des dangers les plus courants en cette période de l'année. On entend par engelure les dommages causés à la peau par le grand froid. Elles peuvent entraîner de sérieuses complications, la pire étant l'amputation. Fait à noter, les blessures causées par les engelures sont très fréquentes, il est pourtant très facile de les prévenir.

Les engelures se produisent surtout aux endroits mal irrigués par le sang. En effet, le froid force le corps à se protéger en contractant (resserrant) les vaisseaux sanguins, ce qui ralentit la circulation du sang et rend certaines parties du corps plus sensibles aux engelures.

Les quatre symptômes d'une engelure

  1. La zone touchée devient rouge. C'est le premier signe d'une engelure;
  2. La zone touchée devient douloureuse;
  3. Des plaques blanchâtres, luisantes apparaissent; c'est un signe que la peau meurt;
  4. Il y a perte de sensibilité dans la zone touchée.

Conseils pour éviter les engelures

  • Mettez-vous au chaud avant l'apparition d'une engelure. S'il fait trop froid à l'extérieur, ne sortez pas;
  • Gardez une paire de gants ou de mitaines supplémentaire dans la voiture, à la maison ou dans le sac d'école;
  • Mettez des mitaines de grande taille sur vos gants;
  • Portez un foulard sur le menton, les lèvres et les joues, zones qui gèlent facilement;
  • Portez un chapeau;
  • Portez deux paires de chaussettes, en laine si possible;
  • Gardez vos pieds au chaud et au sec;
  • Assurez-vous que vous pouvez bouger vos orteils dans vos bottes. L’espace autour des orteils agit comme isolant;
  • Choisissez des bottes conçues pour des températures de -25℃ ou -30℃;
  • Ne buvez pas d'alcool, car celui-ci contracte les vaisseaux sanguins, ce qui favorise les engelures et l'hypothermie.

Si vous avez une engelure...

  • Ne frottez pas la zone touchée, car cela pourrait aggraver le problème;
  • Réchauffez DOUCEMENT la zone touchée. Appliquez des compresses d'eau tiède, ou utilisez votre corps, sous les aisselles par exemple, pour réchauffer la zone touchée;
  • N'essayez pas de marcher si vos pieds ou vos orteils sont gelés;
  • Si la zone est blanchâtre ou grise ou encore si la zone est insensible, demandez immédiatement des soins médicaux.

Faites preuve de vigilance et sachez reconnaître les symptômes des engelures et de l'hypothermie. En cas de blessure sérieuse causée par le froid, les paramédics de la Ville d'Ottawa vous recommandent vivement de faire appel le plus tôt possible aux services médicaux.

L'hypothermie

Une personne souffre d'hypothermie (hypo = insuffisante et thermie = chaleur) et manque d'oxygène au cerveau, lorsque la température du corps est nettement inférieure au niveau normal. Les paramédics de la Ville d'Ottawa vous rappellent que pendant les journées très froides et très chaudes, il est crucial de garder la température corporelle à son niveau normal. En effet, il est possible de souffrir d'hypothermie pendant une vague de chaleur en juillet, par exemple en nageant dans une eau très froide.

Qui sont les personnes à risque d'hypothermie?

On compte cinq groupes plus susceptibles de souffrir d'hypothermie.

  • Les personnes âgées qui manquent de vêtements, dont l'alimentation est insuffisante (la nourriture contribue au maintien de la température normale du corps) ou dont le logement est mal chauffé.
  • Les bébés qui dorment dans une pièce froide ou qui ne sont pas suffisamment habillés pour l'extérieur.
  • Les sans-abri, qui n'ont pas de toit, de vêtements appropriés ni de nourriture.
  • Les grands sportifs comme les randonneurs et les skieurs.
  • Les travailleurs en plein air.

Les symptômes de l'hypothermie

Les personnes souffrant d'hypothermie présentent trois caractéristiques :

  • ils marmonnent;
  • ils trébuchent;
  • ils sont confus.

Les tout-petits manquent d'énergie et leur peau est froide et rouge. Ayez toujours un thermomètre à la maison.

Conseils pour éviter l'hypothermie

  • Portez plusieurs couches de vêtements
     
    • Vêtements intérieurs (contre la peau) : les vêtements doivent être faits de « tissu mèche », qui permettent l'évaporation de la sueur.
    • Doublure : vêtements isolants, pour éviter la perte de chaleur et vous garder à l'abri du froid.
    • Vêtements extérieurs : vêtements « coupe-vent », pour réduire les risques de pénétration d'air froid.
       
  • Buvez des boissons chaudes, mais pas d'alcool, car celui-ci occasionne d'autres blessures liées au froid.
     
  • Si vous commencez à suer, prenez quelques minutes pour ralentir. Le port de vêtements humides peut aussi entraîner des problèmes liés au froid.
     
  • Portez un chapeau - jusqu'à 40 % de la perte de chaleur du corps se fait par la tête.
     
  • Portez des gants ou des mitaines, ou les deux.
     
  • Portez un foulard pour protéger le menton, les lèvres et les joues, zones très sensibles au gel.
     
  • Si vous partez en voyage, remettez à une personne fiable une copie de votre itinéraire.
     
  • En expédition, apportez une carte et un appareil de localisation par système de positionnement global.

Que faire en cas d'hypothermie

  • Enlevez les vêtements mouillés, qui contribuent à l'hypothermie.
     
  • Mettez-vous à l'abri le plus rapidement possible. Enroulez la personne dans plusieurs épaisseurs de couvertures, réchauffées dans une sécheuse à linge, si possible.
     
  • Si la personne est éveillée, faites-lui boire une boisson chaude - jamais d'alcool.
     
  • Faites immédiatement appel à des services médicaux.

Faites preuve de vigilance et sachez reconnaître les symptômes des gelures et de l'hypothermie. En cas de blessure sérieuse causée par le froid, faites appel le plus tôt possible aux services médicaux.

Trousse d'information sur le froid

La trousse d’information sur le froid a été conçue pour renseigner les fournisseurs de services et le grand public sur les risques que pose le froid, et elle propose une intervention coordonnée par temps extrêmement froid. La Direction de la santé publique, la Direction du logement et le Service paramédic de la Ville d’Ottawa collaborent avec l’Armée du Salut, la Croix-Rouge et les services de refuges d’urgence pour les sans-abri afin de sensibiliser le public, d’identifier les personnes qui pourraient avoir besoin d’aide et de veiller à ce qu’un refuge d’urgence soit toujours disponible aux sans-abri.

Veuillez utiliser ce matériel au besoin avec votre clientèle ou comme ressource; il peut vous être particulièrement utile lorsque le mercure descend sous la barre des –15 ºC. Lorsqu’on prévoit un refroidissement éolien inférieur à –25 ºC, le médecin chef en santé publique émet une alerte aux engelures. Un avertissement concernant les engelures entre en vigueur lorsqu’on prévoit un refroidissement éolien de –35 ºC ou moins.

Information visant à prévenir les maladies et les blessures causées par le froid, offerte par le Service paramédic d’Ottawa :
Pour se protéger l’hiver
Gelures
L'hypothermie
Trousse d’hiver pour le véhicule

Si vous désirez un exemplaire de la trousse, veuillez communiquer avec Martha Robinson au 613-580-6744, poste 23658

Grâce à cette initiative, nous pouvons tous veiller à ce que les résidents d’Ottawa soient protégés du froid au cours des mois d’hiver. Nous vous remercions de votre collaboration et vous souhaitons de passer un hiver en toute sécurité!

Lettre d’accompagnement signée par Dre Isra Levy, médecin chef en santé publique, et Anthony Di Monte, chef, Service paramédic d'Ottawa

Message à l’intention des fournisseurs de services et des partenaires communautaires

Vous trouverez ci-joint à titre d’information une trousse de renseignement sur le froid, qui s’inscrit dans une initiative coordonnée visant à prévenir les blessures et décès causés par le froid grâce à une plus grande sensibilisation. Cette initiative met à contribution de nombreux fournisseurs de services locaux et des organismes communautaires ainsi que Santé publique Ottawa (SPO) et la Ville d’Ottawa.  

La trousse, qui renseignera les fournisseurs de services et le grand public sur les risques posés par le froid, propose une intervention concertée en cas de grand froid. SPO, le Service paramédic et d’autres services de la Ville, comme les Services communautaires et sociaux, le Service des parcs, des loisirs et de la culture et les Services de ressources humaines, collaborent avec l’Armée du Salut, la Croix-Rouge et les services de refuges d’urgence pour sensibiliser la population, déterminer les personnes qui ont besoin d’aide et veiller à ce qu’elles aient toujours accès à un refuge d’urgence en cas de besoin.   

Le risque d’engelures et d’autres maladies et lésions dues au froid augmente à partir de certains seuils de température. Une alerte aux engelures est lancée quand Environnement Canada prévoit un refroidissement éolien de -25 oC ou moins. Les principaux fournisseurs de services, y compris les refuges pour sans-abri, les intervenants communautaires et les centres de ressources communautaires, sont encouragés à surveiller la météo et à prendre des précautions en cas de grand froid pour assurer la sécurité des personnes. Les fournisseurs de services peuvent intervenir directement ou, dans le cas d’un sans-abri, appeler la ligne téléphonique d’aide aux sans-abri au 613-580-2626 ou composer le 3-1-1. Le Centre d’appels de la Ville d’Ottawa répondra à ces appels par ordre de priorité et les acheminera aux services compétents.

Un avertissement de danger d’engelures est lancé lorsqu’Environnement Canada prévoit un refroidissement éolien de -35 oC ou moins. Un message d’intérêt public et un message dans les médias sociaux seront transmis afin de rappeler aux résidents d’Ottawa les dangers des engelures et de l’hypothermie. En outre, les principaux fournisseurs de services seront informés du risque accru que courent les sans-abri et d’autres groupes à risque. 

Au Canada, plus de 80 personnes meurent de froid chaque année. Les sans-abri, les nourrissons, les aînés et les nouveaux arrivants sont particulièrement vulnérables aux engelures et à l’hypothermie. 

Grâce à cette initiative, nous pouvons tous veiller à ce que les populations vulnérables soient protégées et tenues au chaud au cours des mois d’hiver. Nous vous remercions de votre collaboration et vous souhaitons de passer un bel hiver en sécurité!

Cordialement,

Dre Isra Levy
Médecin chef en santé publique
Santé publique Ottawa

Anthony Di Monte
Chef, Service paramédic d'Ottawa

Savoir pelleter la neige : quelques précautions peuvent vous sauver la vie.

Pelleter de la neige représente un niveau d’activité moyen qui, pourtant, accroît le nombre de décès chez les gens d’âge moyen. Quelques précautions pourraient éviter bien des tragédies.

Si vous avez 40 ans ou plus, si vous faites de l’embonpoint et présentez des facteurs de risque connexes comme le diabète, des problèmes cardiaques ou de l’hypertension, n’utilisez pas de pelle sans avoir d’abord consulté votre fournisseur de soins de santé.

Fait l’échauffements avant de pelleter la neige.

La demande soudaine d’énergie est alors difficile à absorber pour le cœur. À peine deux minutes de pelletage intense suffisent à faire grimper votre rythme cardiaque et votre pression artérielle au niveau élevé atteint lors d’un exercice normal. Un réchauffement progressif peut prévenir bien des difficultés cardiaques.

Des précaution pour pelleter la neige

  • Des conditions météo sévères peuvent rendre la respiration difficile et solliciter davantage le cœur. Prenez votre temps.
  • Hypothermie et gelure - enfilez plusieurs couches de vêtement et couvrez-vous la tête et les mains.
  • Prenez le temps de plier vos genoux et gardez la pelle près de votre corps en vous relevant.
  • Cessez si vous ressentez de la douleur ou une sensation d’oppression, surtout à la poitrine ou dans les bras.
  • Évitez de manger, de fumer ou d’absorber de la caféine avant de pelleter.
  • Avec une petite pelle, vous soulèverez une moins grande quantité de neige et fatiguerez moins votre cœur.
  • Buvez beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation.
  • Pelletez la neige récemment tombée et non lorsqu’elle est mouillée ou lorsqu’elle alterne en couches avec de la glace.
  • Poussez la neige sur le côté de la voie d’accès.
  • Évitez les mouvements de torsion.
  • Arrêtez-vous souvent.

Même les gens en parfaite forme physique peuvent se faire mal au dos en raison de l’effort considérable nécessaire pour soulever la neige.

Une souffleuse à neige est certainement utile, mais elle peut occasionner des blessures graves si elle est mal utilisée. Connaissez bien son fonctionnement et assurez-vous qu’elle est en bon état avant de l’utiliser.

Vous pouvez aussi faire pelleter votre entrée, prendre un condo ou déménager sous des cieux plus cléments. Toutefois, pour la plupart d’entre nous, prendre quelques sages précautions est encore le meilleur moyen de demeurer en santé cet hiver.

Pour se protéger l'hiver...

Au Canada, l’exposition excessive au froid tue plus de 80 personnes chaque année. 

Vous savez sans doute qu'Ottawa est l'une des capitales du monde au climat hivernal le plus froid. Les faibles températures, conjuguées au vent, peuvent causer des blessures et même la mort; par exemple, les complications d'une gelure peuvent nécessiter une amputation. L'orsque la température atteint moins 15º C, il y a risque d'hypothermie et lorsque l'indice de refroidissement éolien atteint moins 35º C; les gelures peuvent survenir en l’espace de dix minutes. L'hypothermie, la plus dangereuse des complications causées par le froid, peut causer des dommages au cerveau et même la mort. Les personnes âgées, les enfants, les nourrissons, les nouveaux-venus au Canada, les sans-abri, les travailleurs en plein air et les sportifs sont les plus susceptibles d'être touchés par ces problèmes. Les paramédics de la Ville d'Ottawa aimeraient vous donner quelques conseils pour éviter que le temps froid ne mette des vies en danger.

  • Portez un chapeau, des gants ou des mitaines afin de prévenir la perte de chaleur et de protéger vos oreilles et vos doigts contre les engelures.

  • Portez un foulard pour protéger le menton, les lèvres et les joues, zones très sensibles au gel.
  • Buvez des boissons chaudes, mais pas d'alcool, car celui-ci occasionne d'autres blessures liées au froid.
  • Si vous commencez à suer, prenez quelques minutes pour ralentir. Le port de vêtements humides peut aussi entraîner des problèmes liés au froid.
  • Portez plusieurs couches de vêtements.
    • Vêtements intérieurs (contre la peau) : les vêtements doivent être faits de « tissu mèche », qui permettent l'évaporation de la sueur.
    • Doublure : vêtements isolants, pour éviter la perte de chaleur et vous garder à l'abri du froid.
    • Vêtements extérieurs : vêtements « coupe-vent », pour réduire les risques de pénétration d'air froid.

Sachez reconnaître les premiers symptômes de gelures ou d'hypothermie et en cas de problèmes sérieux, les paramédics de la Ville d'Ottawa vous recommandent vivement de consulter rapidement un médecin.

Aide aux sans-abri par temps extrêmement froid

La Ville d’Ottawa a élaboré un plan afin de répondre aux besoins des personnes sans abri ou à risque de le devenir par temps extrêmement froid. Il est organisé en partenariat avec un réseau d’organismes et de groupes communautaires qui fournissent les services pertinents.

Objet

Ce projet constitue un mécanisme de prévention qui permet d’intervenir auprès des sans-abri lorsque les conditions climatiques sont extrêmement froides. Les ressources suivantes sont disponibles :

La ligne d’aide 24/7 de la Ville :

3-1-1 ou 613-580-2626
La ligne d’aide de la Ville est disponible 24 heures sur 24. Le Centre d’appel de la Ville d’Ottawa répond à ces appels de façon prioritaire et les achemine vers des services appropriés.

Fourgonnette d’intervention de L’Armée du Salut

L’Armée du Salut opère une fourgonnette d’intervention mobile et répond aussi aux urgences provenant du Centre d’appel de la Ville d’Ottawa. La fourgonnette parcourt régulièrement le centre-ville sept jours par semaine, en après-midi jusqu’à tard dans la nuit.

Logement d’urgence de la Ville d’Ottawa

  • Refuges pour familles : Tél. : 3-1-1 ( 24 heures)

Refuges d'urgence

Les refuges d’urgence offrent des programmes pour répondre aux besoins des personnes sans-abri selon leurs politiques et procédures respectives.

  • Cornerstone/Le Pilier: (refuge pour femmes),
    172, rue O'Connor
    Tél. : 613-237-4669 (24 heures); téléc. : 613-237-5659
  • Armée du Salut : (refuge pour hommes), 171, rue George,
    Tél. : 613-241-1573; téléc. : 613-241-2818
  • Bergers de l’espoir : 233, rue Murray
    Refuge pour hommes; Refuge pour femmes
    Tél. : 613-789-8210; téléc. : 613-789-0888
  • The Mission: 35, rue Waller
    Refuge pour hommes
    Tél. : 613-234-1144; téléc. : 613-234-2813
  • Bureau des services à la jeunesse :
    Refuge pour jeunes femmes
    Tél. : 613-789-8220; téléc. : 613-789-9585
    Refuge pour jeunes hommes 
    Tél. : 613-907-8975; téléc. : 613-907-8976