Maladie à virus Ebola

Qu’est-ce que la maladie à virus Ebola?
Les Canadiens risquent-ils de contracter l’Ebola?  
Je suis récemment arrivé(e) ou revenu(e) d’un des pays touchés. Que devrais-je faire?
Je suis arrivé(e) récemment d’une des régions touchées et je ne me sens pas bien – que dois-je faire?
Quels sont les symptômes de l’ Ebola?
Existe-t-il un traitement curatif pour l’ Ebola?
Comment peut-on prévenir l’ Ebola?
Quel est le rôle de Santé publique Ottawa? 
Quelles sont les mesures prises par le Canada?
Quels hôpitaux à Ottawa sont responsables de l’évaluation et du traitement des patients relativement à l’Ebola?
Renseignements concernant les voyages

Qu’est-ce que la maladie à virus Ebola?

La maladie à virus Ebola (Ebola) est une maladie rare qui provoque de la fièvre hémorragique chez l’humain et chez certains animaux. Dans ses derniers stades, cette infection virale grave peut entraîner des hémorragies internes et externes et causer la mort.

[Haut]

Les Canadiens risquent-ils de contracter l’Ebola?  

L’Afrique occidentale est aux prises avec une éclosion sans précédent de l’Ebola, qui sévit actuellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Il y a eu des cas d’Ebola confirmés dans d’autres pays, notamment trois aux États-Unis. Le risque que présente la maladie pour la santé publique au Canada est faible, car le virus ne se propage pas facilement d’une personne à une autre. Il se propage principalement par contact direct avec des liquides organiques d’une personne infectée et non par simple contact.

 [Haut]

Je suis récemment arrivé(e) ou revenue(e) d’une des régions touchées. Que devrais-je faire? 

Santé publique Ontario informe Santé publique Ottawa des personnes en provenance d’un pays touché par l’Ebola qui reviennent au Canada ou qui y viennent en visite. Chaque voyageur en provenance d’un tel pays est adressé à son arrivée à un agent de quarantaine de l’Agence de la santé publique du Canada, qui vérifie ses antécédents de voyage et le soumet à une évaluation obligatoire de sa santé comprenant une vérification de sa température. Les personnes en provenance d’un pays touché par l’Ebola qui se rendent en Ontario reçoivent l’ordre, en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine, qui relève du gouvernement fédéral, de se présenter à leur bureau de santé publique dans un délai de 24 heures. Si vous avez reçu l’ordre de vous présenter au bureau de Santé publique Ottawa :

  • Appelez au 613-580-6744, poste 24224, pendant les heures normales de travail, soit du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30, OU composez le numéro que l’agent de quarantaine vous a déjà fourni OU en dehors des heures de travail normales, appelez le 3-1-1 et demandez à parler à un représentant de Santé publique Ottawa.
  • Une infirmière en santé publique évaluera votre niveau de risque d’infection et vous donnera des instructions concernant vos activités pour la période de surveillance de 21 jours.

[Haut]

Je suis récemment arrivé(e) ou revenu(e) d’un des pays touchés. Que devrais-je faire?

  • Si vous avez de la fièvre ou si vous avez tout autre symptôme après un séjour dans des pays où des éclosions de la maladie ont été déclarées, appelez Santé publique Ottawa au 613-580-6744.
    • Informez-les de vos symptômes et des pays que vous, ainsi que toutes les personnes avec lesquelles vous avez eu des contacts étroits, avez visités.
    • N’utilisez pas les transports en commun si vous devez vous rendre chez votre médecin pour une consultation.

Si vous avez besoin de soins d’urgence, appelez le 911.

[Haut]

Quels sont les symptômes de l’Ebola?

  • Les symptômes de l’Ebola apparaissent de 2 à 21 jours suivant l’exposition au virus.  
  • Les premiers symptômes comprennent une fièvre (≥ 38 °C) d’apparition soudaine, des douleurs musculaires, des maux de tête et de gorge, de la diarrhée et de la douleur thoracique.    
  • Les signes plus caractéristiques de l’Ebola qui peuvent survenir plus tard chez certains patients comprennent la conjonctivite, une éruption cutanée et des hémorragies internes et externes. 

[Haut]

Existe-t-il un traitement curatif pour l’Ebola?

Il n’existe pour l’instant aucun vaccin ni traitement spécifique pour l’Ebola. Les patients gravement atteints peuvent nécessiter un traitement de soutien ou l’hospitalisation.

[Haut]

Comment peut-on prévenir l’Ebola?

Pour prévenir la propagation de la maladie, il est recommandé de :  

[Haut]

Quel est le rôle de Santé publique Ottawa?

Des infirmières de Santé publique Ottawa (SPO) sont disposées à répondre à toute question au sujet de l’Ebola, à évaluer le risque d’exposition à l’Ebola chez les voyageurs en provenance des régions touchées, et à recommander un suivi tel l’auto-évaluation des symptômes 

SPO travaille en étroite collaboration avec les hôpitaux et les fournisseurs de soins de santé de la région afin d’assurer une évaluation, une gestion et un suivi en temps opportun des cas de maladie éventuels chez des personnes revenant d’un voyage à l’étranger. De plus, SPO collabore avec les hôpitaux et les partenaires de soins de santé afin d’informer la population de tout développement concernant Ebola, y compris tout risque pour la santé de la population locale lié au virus.

[Haut]

Quelles sont les mesures prises par le Canada?

Aucun cas d’Ebola n’a été signalé au Canada.  

En Ontario, le ministre de la Santé et des Soins de longue durée et le médecin hygiéniste en chef par intérim prennent des mesures pour améliorer la préparation de la province à contenir et à traiter tout cas potentiel de virus Ebola sur son territoire

[Haut]

Quels hôpitaux à Ottawa sont responsables de l’évaluation et du traitement des patients relativement à l’Ebola?

Dans la région d’Ottawa, le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et le campus général de l’Hôpital d’Ottawa (HO) ont été désignés comme hôpitaux de recours pour le traitement des cas potentiels d’Ebola à Ottawa. Les autres mesures prises par le gouvernement provincial sont décrites dans un communiqué de presse et un document d’information émis le 17 octobre.

Santé publique Ontario et l’ASPC conseillent les professionnels de la santé sur la mise en œuvre des lignes directrices appropriées visant à prévenir la propagation du virus.

L’ASPC surveille continuellement bon nombre de maladies infectieuses existantes et émergentes au Canada. L’Agence collabore avec les gouvernements provinciaux et fédéral ainsi qu’avec des partenaires internationaux, notamment l’Organisation mondiale de la santé.

Les instances nationales et provinciales continuent de surveiller la situation de l’Ebola à l’étranger. Elles ont fourni des lignes directrices aux fournisseurs de soins de santé de l’Ontario advenant qu’un patient déclare avoir voyagé dans un pays où une éclosion de la maladie a été déclarée.

[Haut]

Renseignements concernant les voyages

Visiter le site de L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) Conseils de santé aux voyageurs pour les avis et restrictions en vigueur.

Pour de plus amples renseignements au sujet de l’Ebola, veuillez téléphoner à Santé publique Ottawa au 613 580-6744 pour parler à une infirmière en santé publique, ou visiter l’un des sites Web suivants :  

 [Haut]