Pour les parents

Logo de <Temps d’en Parler>

La campagne vidéo sur la santé mentale « temps D’EN parler » de Santé publique Ottawa a été élaborée afin de renseigner les parents sur la santé mentale. Les vidéos visent à transmettre de l’information et des ressources aux parents afin qu’ils soient bien outillés pour parler de santé mentale avec leurs enfants ou adolescents. Le programme a été lancé dans le cadre de la journée Bell Cause pour la cause, le 28 janvier 2014.

Les problèmes de santé mentale affectent un Canadien sur cinq. De plus, 75 % de ces troubles commencent avant l’âge de 24 ans. On encourage les parents à visionner ces vidéos pour en apprendre davantage sur la façon d’aborder le sujet de la santé mentale avec leurs enfants ou adolescents. Veuillez partager ces vidéos sur Facebook, Twitter ou par courriel. En parlant ouvertement de santé mentale, vous pouvez aider votre enfant à devenir un adulte équilibré et résilient.

Partie 1 : La santé mentale et mon ado
Partie 2 : Aider mon ado à surmonter les moments difficiles
Partie 3 : Comment aborder le sujet
Partie 4 : Ce que tous les parents doivent savoir au sujet de la dépression et du suicide
Bande-annonce

Partie 1 : La santé mentale et mon ado

Aider-nous à vous aider. Veillez SVP répondre à notre sondage:
http://fluidsurveys.com/s/tempsdenparler1

Vous voulez partager cette vidéo sur les médias sociaux? Copiez le lien suivant : http://youtu.be/iOLgsg6saq0
Pour visionner chaque question de la partie 1 sous forme de vidéo séparée, consultez la page YouTube temps D’EN parler.
Transcription : Partie 1 : La santé mentale et mon ado

Partie 2 : Aider mon ado à surmonter les moments difficiles

Aider-nous à vous aider. Veillez SVP répondre à notre sondage:
http://fluidsurveys.com/s/tempsdenparler2

Vous voulez partager cette vidéo sur les médias sociaux? Copiez le lien suivant : http://youtu.be/13nQJOsGSRg
Pour visionner chaque question de la partie 2 sous forme de vidéo séparée, consultez la page YouTube temps D’EN parler.
Transcription : Partie 2 : Aider mon ado à surmonter les moments difficiles

[haut]

Partie 3 : Comment aborder le sujet

Aider-nous à vous aider. Veillez SVP répondre à notre sondage:
http://fluidsurveys.com/s/tempsdenparler3

Vous voulez partager cette vidéo sur les médias sociaux? Copiez le lien suivant :  http://youtu.be/gJVCGsqzdZ0
Pour visionner chaque question de la partie 3 sous forme de vidéo séparée, consultez la page YouTube temps D’EN parler.
Transcription : Partie 3 : Comment aborder le sujet

[haut]

Partie 4 : Ce que tous les parents doivent savoir au sujet de la dépression et du suicide

Aider-nous à vous aider. Veillez SVP répondre à notre sondage:
http://fluidsurveys.com/s/tempsdenparler4

Vous voulez partager cette vidéo sur les médias sociaux? Copiez le lien suivant : http://youtu.be/aWxTcMwh3QI
Pour visionner chaque question de la partie 4 sous forme de vidéo séparée, consultez la page YouTube temps D’EN parler.
Transcription : Partie 4 : Ce que tous les parents doivent savoir au sujet de la dépression et du suicide

[haut]

Bande-annonce

Vous voulez partager cette vidéo sur les médias sociaux? Copiez le lien suivant : http://youtu.be/B9NBKettqb0
Transcription : Bande-annonce

[haut]

Transcription

Partie 1 : La santé mentale et mon ado

Bonjour. Je m’appelle Valérie Nurse, infirmière avec Santé Publique Ottawa. Ceci est la première vidéo d’une série de quatre titrée C’est le temps d’en parler : la santé mentale et mon ado.

À quels changements dois-je m’attendre chez mon ado sur les plans physique, émotionnel et comportemental?

Votre adolescent passe au travers d’une période qu’on appelle la puberté. Il y aura des changements physiques, tels un changement de poids, un changement de taille. Chez les filles, on va remarquer un changement de poitrine. Il y a aussi, chez certains adolescents, ceux qui développent l’acné. Il y a aussi un changement hormonal, ce qui va causer des sauts d’humeur, tel un enfant va pleurer une seconde et crier de l’autre, et ensuite rire aux éclats.

Comment savoir si mon ado est en bonne santé mentale?

Avoir une bonne santé mentale consiste à pouvoir s’adapter à des situations stressantes dans sa vie. C’est aussi de pouvoir fonctionner dans les activités quotidiennes à l’école ou à son emploi. C’est aussi de pouvoir participer à la vie familiale et communautaire.

Vous allez remarquer chez votre adolescent des comportements qui sont normaux. Peut-être qu’il ne voudra pas passer de temps avec vous, avec la famille; c’est normal. Il y aura moins de becs en public. Votre enfant aussi recherche de l’indépendance. Il est important de lui donner, mais aussi de le guider. Il y aura aussi des moments où il prendra des risques; il ne pense pas au futur. Peut-être qu’il se promènera à vélo sans porter de casque. Il va aussi consommer de l’alcool. C’est normal.

Maintenant, nous allons vous montrer une image d’Emma. Regardez Emma : ses cheveux sont colorés, son maquillage, elle a un air rebelle. C’est normal : elle se recherche, elle cherche une identité.

Jamal est un adolescent typique. Il est préoccupé par ses transformations physiques, il prend peut-être des risques, il ressent peut-être la pression de ses amis et de ses parents. Il veut être accepté. Il est à la recherche de modèles.

Quand devrais-je m’inquiéter de la santé mentale de mon ado? 

Votre adolescent va changer; c’est certain. Il va y avoir un manque de confiance peut-être, une estime de soi qui va abaisser. Mais ce qu’il est important de remarquer, c’est s’il y a une fréquence et si ça dure longtemps. Si votre ado commence à dire des choses comme : « Si je ne frappe pas quelque chose, je vais exploser » ou « personne ne va jamais m’aimer » ou « je ne suis plus capable ». Il est peut-être temps de s’inquiéter. Il est temps de rechercher de l’aide si votre adolescent commence à avoir des idées suicidaires. S’il dit des choses comme : « Je ne veux plus être de trouble pour personne. Je ne suis plus capable de vivre », rendez-vous à l’urgence.

Devrais-je avoir honte des problèmes de santé mentale de mon ado?

Il est très important de garder la communication ouverte. Remarquez les comportements de votre adolescent. Parlez à votre ado de ce que qui vous inquiète. Écoutez votre adolescent surtout. Parlez à un professionnel, parlez à d’autres parents. Il est très important de rechercher de l’aide si vous avez des inquiétudes.

La réalité est qu’une personne sur cinq trop souffre de troubles de santé mentale. La bonne nouvelle est que si vous recherchez de l’aide aussitôt que vous remarquez des signes, il y a une chance que votre adolescent puisse vivre une vie très normale.

Pour en savoir plus sur la santé mentale, visitez : eSantéMentale.ca
Pour plus de renseignements, visitez : ottawa.ca/RessourcesSanteMentale
Temps D’en Parler
TempsDENParler.com pas Santé Publique Ottawa
Un remerciement spécial à Bell Cause pour la cause.

[haut]

Partie 2 : Aider mon ado à surmonter les moments difficiles

Bonjour. Mon nom est Valérie Nurse, infirmière avec Santé Publique Ottawa. Ceci est la deuxième vidéo d’une série de quatre titrée C’est le temps d’en parler : aider mon ado à surmonter les moments difficiles.

Comment puis-je aider mon ado à faire face au stress?

Il est important pour un adolescent de pouvoir rebondir de moments difficiles dans sa vie. On appelle ceci la résilience. Il est très important d’avoir de relations saines. L’adolescent va rechercher l’appartenance avec un groupe. Il va vouloir savoir qu’il n’est pas seul. Il va rechercher le soutien vers ses amis et pour un parent, c’est très important de toujours lui laisser savoir que tu es là pour lui.

Comment puis-je montrer à mon ado le bon exemple en termes de techniques de résolution de problèmes?

Comme parent, vous allez guider votre adolescent à résoudre ses problèmes. Ne pas le faire pour eux. Vous allez leur montrer par exemple. Faire une liste de pour et de contre est une bonne suggestion. L’aptitude à résoudre des problèmes se fait avec la pratique. Comme parent, il est très important de gérer ses émotions lorsqu’on parle à son adolescent.

Prenons pour exemple Emma. Emma aimerait très bien aller à une fête de soirée avec ses amis. Vous êtes le parent et vous savez qu’il y aura peut-être des jeunes plus vieux, de l’alcool ou même des drogues. Vous faites part de ces inquiétudes à Emma. Emma n’est vraiment pas contente parce que vous lui avez dit qu’elle ne peut pas y aller. Emma va peut-être vous dire des choses comme : « Vous êtes le pire parent au monde. Ce n’est pas juste, tous ses amis y vont. » Eh bien vous, en tant que parent, vous devez garder en tête la santé et la sécurité de votre enfant. Vous expliquez à Emma que vous pouvez avoir une conversation, mais que vous ne tolérerez pas le criage.

Comment puis-je aider mon ado à surmonter des situations difficiles?

Il faut y avoir une attitude positive envers l’avenir. Je vais vous donner un exemple. Emma et Anna ont essayé de faire l’équipe de soccer. Elles ne l’ont pas fait. Anna dit que c’est l’entraîneur qui la déteste; c’est tout de sa faute. Emma voit les choses différemment. Elle se dit : « L’an prochain, ça ne sera pas pareil. Je vais m’entraîner toute l’année et l’an prochain, je ferai l’équipe. » Elle a une attitude positive.

Il est bien aussi en tant que parent de montrer par l’exemple. Lorsqu’il y a des moments difficiles ou même des bons moments, il est important de ressortir le positif.

Pour en savoir plus sur la santé mentale, visitez : eSantéMentale.ca
Pour plus de renseignements, visitez : ottawa.ca/RessourcesSanteMentale
Temps D’en Parler
TempsDENParler.com pas Santé Publique Ottawa
Un remerciement spécial à Bell Cause pour la cause. 

[haut]

Partie 3 : Comment aborder le sujet

Bonjour. Mon nom est Valérie Nurse, infirmière avec Santé Publique Ottawa. Voici la troisième vidéo d’une série de quatre, C’est le temps d’en parler : comment aborder le sujet.

Comment amorcer le dialogue avec mon ado à propos de santé mentale?

Il est important de parler avec votre adolescent. Choisissez votre temps. Il y a des ados qui préfèrent parler à l’heure du souper, d’autres en soirée. Certains, ça va être dans la voiture. Lorsque vous faites ceci, utilisez un langage clair; soyez précis. Si vous avez une question à lui poser, posez-lui directement. Contrôlez vos émotions aussi. Pensez à ce que votre ado pense, ce qu’il ressent; c’est très important. Restez calme. Ne pas l’interrompre, même si vous sentez le besoin de dire ce que vous voulez dire.

Aussi, faites attention à votre langage corporel. Croiser ses bras est un signe d’avoir une attitude fermée et votre adolescent va le ressentir.

Comment obtenir de mon ado davantage de renseignements sur sa santé mentale?

Pour bien communiquer, il faut réagir à ses émotions. « Donc tu as l’air inquiet. Qu’est-ce qui t’inquiète? » Il faut aussi valider ce qu’il dit : « Je comprends que tes amis sont importants. Moi aussi, ils le sont pour moi. » Et puis, s’il le faut, répète ce qu’il te dit en utilisant ses propres mots.

Dans quelles situations est-il important que je sois ferme avec mon ado?

Il est parfaitement normal d’avoir des conflits avec son ado. Il gagne de l’indépendance et il va y avoir des conflits. Ce qu’il est important en tant que parents, c’est de vraiment prendre en considération ce qui est important. Il faut choisir nos batailles.

En ce qui concerne la santé, la sécurité de votre enfant, il ne devrait même pas y avoir question. Par exemple, si son lit n’est pas fait, est-ce que vous allez vraiment commencer un argument ou est-ce que vous allez garder ceci pour quelque chose qui est plus important? Comme exemple, quelque chose qui concerne l’école ou la drogue.

Comment entretenir les liens avec mon ado?

Il est important de reconnaître ses erreurs. Votre ado va remarquer que l’on n’est pas parfait. Et c’est correct : il faut l’admettre. Avec l’adolescence vient l’indépendance. Cela ne veut pas dire que votre ado ne veut pas vous voir. Comme exemple, s’il va jouer au hockey, allez l’encourager. Il ne faut aussi pas avoir un événement spécial pour parler à son adolescent. Passez du temps seul avec lui, regardez la télévision ensemble, allez prendre une marche : c’est aussi simple.

Pour en savoir plus sur la santé mentale, visitez : eSantéMentale.ca
Pour plus de renseignements, visitez : ottawa.ca/RessourcesSanteMentale
Temps D’en Parler
TempsDENParler.com pas Santé Publique Ottawa
Un remerciement spécial à Bell Cause pour la cause.

[haut]

Partie 4 : Ce que tous les parents doivent savoir au sujet de la dépression et du suicide

Bonjour. Mon nom est Thomas Vanté, je travaille au centre psychosocial. Je présente la dernière vidéo d’une série de quatre, C’est le temps d’en parler.

À quoi dois-je prêter attention si mon ado semble déprimé?

Vous savez, ce n’est pas toujours facile de faire la différence entre la dépression et l’humeur changeante d’un ado. Pour les parents, c’est important de bien reconnaître les signes et les symptômes de la dépression chez l’adolescent.

Certains ados déprimés présentent parfois certains des signes suivants : irritabilité et agressivité accrue, parfois même de la rage, perte d’intérêt face aux choses qui les intéressaient dans le passé, difficultés à l’école, une baisse de l’estime de soi, larmes à l’œil faciles, retrait des amis et des membres de la famille, changement aux habitudes alimentaires et du sommeil, agitation, manque d’enthousiasme, fatigue, perte d’énergie, comportements dangereux, manque de concentration, pensées suicidaires, propos concernant la mort et le suicide.

Il est important comme parents de prendre en considération la durée ou la persistance des symptômes et comment ça diffère sur le comportement habituel de l’ado.

Comment aborder le sujet de la dépression et du suicide?

Si vous croyez que votre adolescent est déprimé, c’est le temps d’en parler. Comme parents, parlez-lui de vos préoccupations. Donnez-lui du support, dites-lui que vous l’aimez, écoutez ce qu’il a à dire. S’il le faut, allez chercher de l’information en ce qui concerne la dépression. Demandez conseil à des professionnels. Mais il faut insister : souvent, l’adolescent, pour diverses raisons, ne veut pas en parler, mais c’est important d’y insister.

Voici quelques conseils pour parler un ado déprimé. Offrez-lui votre soutien. Vas-y doucement lui exprimer vos préoccupations, mais évitez surtout de faire des sermons. Encouragez-le à aller chercher de l’aide, accompagnez-le s’il le faut dans la démarche, participez au traitement. Enfin, si vous croyez que votre ado est suicidaire, agissez immédiatement. Je vous conseille fortement de l’accompagner à l’urgence afin qu’il puisse recevoir l’aide nécessaire dont il a besoin.

Où puis-je obtenir à Ottawa des services de santé mentale pour mon ado?

Pour les parents, il faut que vous sachiez qu’il y a certains organismes dans la communauté qui offre des services pour les ados en français. Je parle de l’hôpital des enfants CHEO, le Bureau des services à la jeunesse et le Centre Psychosocial. Le Centre Psychosocial donne des services de thérapie individuelle, familiale et de groupe.

Centre Psychosocial
150 chemin Montréal Bureau 300
Ottawa, ON
613-789-2240 poste 0
www.centrepsychosocial.ca
Line de crise : 613-260-2360 ou 1877-377-7775

Pour en savoir plus sur la santé mentale, visitez : eSantéMentale.ca
Pour plus de renseignements, visitez : ottawa.ca/RessourcesSanteMentale
Temps D’en Parler
TempsDENParler.com pas Santé Publique Ottawa
Un remerciement spécial à Bell Cause pour la cause. 

[haut]

Bande-annonce

Julie? Julie? Julie. La santé mental et votre ado. C’est le temps D’EN parler. Visitez tempsDENparler.com

[haut]