Priorité aux transports en commun

Les mesures assurant la priorité aux transports en commun visent à réduire les attentes aux intersections et sur les voies embouteillées afin d'accélérer le transport des usagers. Le succès du transport en commun repose sur un système efficace de déplacement pouvant assurer les besoins des voyageurs.

Évitement de file d'attente avec ligne d'arrêt avancée

Le saut de file d'attente avec ligne d'arrêt avancée permet aux véhicules de transport en commun de passer devant la circulation automobile arrêtée à une intersection. Les lignes d'arrêt sont situées avant l'intersection. L'écart ainsi créé entre les automobiles et l'intersection permet aux véhicules de transport en commun de passer en tête de file.

On retrouve un évitement de file d'attente à l'endroit suivant :

  • angle de la rue Albert et de l'avenue Empress

Évitement de file d’attente

Correspondance sur les bretelles

Le système de correspondance sur les bretelles permet aux usagers de transport en commun de faire des correspondances entre des autobus roulant sur le Queensway. Les bretelles d'accès permettent aux autobus d'emprunter et de quitter le Queensway pour desservir des arrêts sur les parcours nord et sud qu'il croise. Les bretelles d'accès sont réservées aux véhicules de transport en commun.

Les bretelles d'accès

Priorité par signalisation

La priorité par signalisation permet aux autobus de traverser les intersections avec peu ou pas d'attente. Des détecteurs distinguent les autobus des autres véhicules puis transmettent l'information aux feux de circulation qui tournent au vert à l'arrivée des autobus. Actuellement, on compte 30 intersections aménagées pour donner la priorité par signalisation.

Indicateur de priorité aux transports en commun

La priorité par signalisation permet aux autobus de traverser les intersections avec peu ou pas d'attente. Des détecteurs distinguent les autobus des autres véhicules puis transmettent l'information aux feux de circulation qui tournent au vert à l'arrivée des autobus. Actuellement, on compte 30 intersections aménagées pour donner la priorité par signalisation.

L'indicateur de priorité aux transports en commun permet aux véhicules de transport en commun de s'engager aux intersections en avant des autres véhicules. Une signalisation spéciale intégrée aux feux de circulation avertit les véhicules de transport en commun qu'il peuvent s'engager dans l'intersection. Cette signalisation « en forme de cigare » leur permet de passer à l'avant de la file d'attente et de s'engager les premiers dans l'intersection. Elle aide à créer l'espace nécessaire aux autobus pour réintégrer la circulation.

On retrouve de tels indicateurs aux endroits suivants :

  • angle de l'avenue Woodroffe et de la promenade Meadowlands
  • angle de l'avenue Woodroffe et du chemin Knoxdale

Système d'indication de demande de service (SIDS)

Aux arrêts équipés d'un SIDS, les navetteurs peuvent appuyer sur un bouton pour avertir le conducteur d'autobus en approche sur l'autoroute de leur présence à l'arrêt. Si le conducteur n'a reçu aucun signal à son passage à l'intersection, il peut alors poursuivre son chemin sur l'autoroute sans avoir à la quitter.

On retrouve des arrêts équipés de ce système aux endroits suivants :

  • bretelle de sortie est du Queensway, à l'angle de la promenade Moodie
  • bretelle de sortie est de la route régionale 174, à l'angle du chemin Montréal

Système d’indication de demande de service (SIDS)

Voies réservées aux autobus sur les accotements d'autoroutes

Actuellement, les voies d'autobus sur les accotements du Queensway permettent un service de transport en commun rapide et efficace. Ces voies sont réservées aux véhicules de transport en commun et sont donc interdites aux autres véhicules. Dans l'extrémité ouest d'Ottawa, les voies sur accotements vont de la promenade Moodie au chemin Eagleson. À l'extrémité est, elles sont aménagées sur la route régionale 174, entre le chemin Blair et Place d'Orléans.

Tel qu'illustré ci-dessous, deux autobus remplis à capacité transportent plus de passagers que 60 automobiles dans deux autres voies de circulation.

deux autobus

Virage à gauche à partir de la voie de droite

Lorsque les voies pour virage à gauche sont embouteillées, les autobus ont le droit de tourner à gauche à partir de la voie la plus à droite. Une signalisation d'identification de ces voies et des dispositions spéciales pour les virages aident à l'efficacité des transports en commun.

On retrouve des exemples de virage à gauche à partir de la voie de droite aux endroits suivants :

  • angle de la promenade Earl Mulligan et de l'avenue Woodroffe
  • angle des chemins Colonnade et Merivale
  • angle de la promenade Leiken et du chemin Merivale
  • angle des chemins Kakulu et Eagleson

Pourquoi avons-nous besoin du transport en commun?

En raison des coûts élevés et de l'impact sur l'environnement, il n'est pas possible pour la Ville d'Ottawa de régler le problème de la congestion en se fiant à la construction. Pour que notre système de transport soutienne la croissance des années à venir nous devrons utiliser de façon plus efficace nos routes et notre réseau de transport en commun. De plus, nous devrons devenir moins dépendants sur l'automobile.

40 navetteurs en autobus prennent moins d'espace sur la route que 40 navetteurs en voiture.

navetteurs

une autobus

Pourquoi une priorité aux transports en commun?

Grâce à la priorité aux transports en commun, le transport public devient une option plus intéressante pour les navetteurs. Les autobus, libérés des embouteillages, sont à l'heure et constituent un moyen de transport efficace. Un moyen de transport approprié pour le public permettra de diminuer le nombre d'automobiles sur les routes et ainsi de vivre dans une ville plus saine.

Un service de transport en commun ralenti par les embouteillages est inefficace.

Un service de transport en commun ralenti par les embouteillages est inefficace.

Cédez le passage

Cédez le passage à l'autobus. C'est la loi, à compter du 2 janvier 2004.

Cédez

Lorsque vous voyez un autobus don't le clignotant indique qu'il souhaite quitter la voie d'arrêt d'autobus pour réintégrer la circulation, vous devez lui céder le passage, à moins que ce soit dangereux de le faire. Laisser la priorité aux autobux a toujours été un geste de courtoisie. Toutefoix, ce sera obligatoire à compter du 2 janvier 2004. Ce panneau afficé à l'arrière d'un autobus vous rappellera de lui céder le passage.

Pour de plus amples renseignements

Fiche documentaire

Code de la route 142.1

Gouvernement de l'Ontario

Ministère des Transports

Association canadienne du transport urbain

Bureau d'assurance du Canada

Association canadienne des automobilistes - Ontario

Association of Municipalities of Ontario

Ontario Association of Chiefs of Police

Stratégie interprovinciale de transport collectif

Les services de transport en commun de Gatineau et d'Ottawa touchent tous les résidents, qu'ils soient usagers ou non, notamment dans les centres-villes. En vue de mieux intégrer les services de transport en commun et de promouvoir le transport en commun, la Commission de la capitale nationale a mené une Stratégie interprovinciale de transport collectif. La Stratégie est un projet conjoint chapeauté par la Commission de la capitale nationale (CCN) et financé en partenariat avec la Société de transport de l'Outaouais (STO) et la Ville d'Ottawa, avec la participation de la Ville de Gatineau.

Gatineau et Ottawa forment ensemble la région de la capitale nationale, qui partage des liens communautaires et économiques indépendants de leurs limites géographiques. Puisque la croissance démographique et du secteur de l'emploi est constante des deux côtés de la rivière, la Stratégie permettra de trouver des solutions en vue d'assurer le déplacement plus facile et plus efficace des gens sur le territoire des deux villes ainsi que dans les centres-villes, et d'analyser les obstacles et les possibilités de nos réseaux de transport en commun actuels et futurs dans le cadre d'un service offert à l'échelle interprovinciale.

Le rapport d'étude recommande l'application de stratégies et de mesures qui permettraient de mettre en place, conjointement, un réseau de transport en commun interprovincial plus homogène et mieux relié, à court, moyen et long terme. Des consultations approfondies ont notamment été menées auprès des parties intéressées et des membres du public dans le cadre de cette étude.

Cette étude faisait suite à la nécessité manifeste de définir des orientations stratégiques en vue d'accroître les avantages, l'efficacité et la pertinence du transport en commun interprovincial, par la mise en place d'un réseau mieux intégré, relié et continu.

Étude stratégique conjointe pour la planification de l'intégration du transport en commun interprovincial