Prix

La Ville d'Ottawa remet deux prix annuels pour souligner les contributions exceptionnelles faites à la communauté cycliste. Consultez la liste des gagnants des années précédentes.

Prix du cyclisme Bruce-Timmermans

Qui est Bruce Timmermans?

Bruce Timmermans a été pendant longtemps un éducateur dans le domaine du cyclisme, sport dont il s’est fait l’ambassadeur. Il a été membre actif de l’Ottawa Bicycle Club et l'un des fondateurs de l'organisme Citoyens pour la sécurité à vélo. Bruce Timmermans a travaillé sans relâche à promouvoir le cyclisme et la sécurité des cyclistes. Son œuvre se perpétue grâce aux prix portant son nom, créés par la Ville d'Ottawa et qui visent à reconnaître les personnes et les entreprises faisant preuve d'un véritable engagement envers le cyclisme dans notre collectivité.

 Prix du cyclisme Bruce-Timmermans

La Ville d'Ottawa remet deux prix annuels pour souligner les contributions exceptionnelles faites à la communauté cycliste. Consultez la liste des gagnants des années précédentes.

 Prix individuel

Chaque année, le Prix individuel du cyclisme Bruce-Timmermans rend hommage à un résident exemplaire de la ville d’Ottawa, qui a fait activement et publiquement la promotion des bienfaits et avantages du cyclisme comme principal mode de transport. Il peut s’agir d’une personne ayant montré l’exemple, ayant fait campagne pour le cyclisme et les installations cyclistes, ayant enseigné la technique du cyclisme ou ayant encouragé les autres à pratiquer le cyclisme.

 Prix collectif

Le Prix collectif du cyclisme Bruce-Timmermans souligne la contribution exemplaire ou les investissements d’une entreprise, d’un organisme, d’un gouvernement ou de tout groupe qui fait la promotion des bienfaits et avantages du cyclisme comme principal mode de transport. Il peut s’agir notamment d’un organisme ayant montré l’exemple, ayant fait campagne pour le cyclisme, ayant favorisé les installations cyclistes ou en ayant mis à la disposition des cyclistes, ou encore ayant encouragé les employés ou les clients à pratiquer le cyclisme.

 Candidature

La période de mise en candidature pour les Prix Bruce Timmermans 2016 est maintenant fermée.

Un comité de sélection examine toutes les candidatures, et se réserve la possibilité de ne pas décerner de prix annuel s’il s’avère impossible de trouver un candidat approprié. 

Ville d'Ottawa
Prix du cyclisme Bruce-Timmermans
a/s de Gestion de la demande en transport
110, avenue Laurier Ouest, 4e étage
Code de courrier 01-14
Ottawa (Ontario) K1P 1J1
Téléc. : 613-580-2578
sagevirage@ottawa.ca

Lauréats des prix

Prix annuel – Individu

Lauréat du prix de annuel 2016  - individuel  -  Gareth Davies

M. Davies, qui vivait à Toronto, a déménagé à Ottawa en emportant dans ses bagages un dynamisme et un enthousiasme qui ne peuvent être décrits autrement que comme étant « typiquement canadiens ». Il aime sa nouvelle ville tout autant que son pays, et cela se voit dans tout ce qu’il fait.

M. Davies est un bâtisseur communautaire. Devenu président de l’organisme Citoyens pour la sécurité à vélo en 2015, il a fait de la défense des droits non seulement une activité positive, mais aussi une affaire de plaisir. Il travaille à rassembler les gens pour les amener à partager leurs points forts et à améliorer le cyclisme dans l’intérêt de tous. Il n’est pas toujours facile de discuter de sécurité et d’accessibilité avec des gens qui ont des idées, des préoccupations et des opinions très tranchées. M. Davies sait tenir des discussions constructives. Il étudie les solutions possibles et érige des ponts entre les partenaires pour faire en sorte que de nombreuses voix puissent se faire entendre avant qu’une recommandation soit rendue.

Que vous soyez un cycliste occasionnel qui a besoin d’une route plus sûre pour vous rendre à la bibliothèque ou que vous soyez un navetteur qui veut que l’on respecte son véhicule sur la route, M. Davies vous écoutera, vous décochera un sourire et vous aidera. Ce grand passionné du cyclisme travaille sans relâche à la promotion de ce mode de transport, prône l’aménagement d’infrastructures sécuritaires et efficaces pour les usagers du vélo et s’est fait la voix des cyclistes à Ottawa.

M. Davies est un fervent défenseur du Causeway Work Centre, du Programme d’amélioration de la sécurité des routes à Ottawa, d’EnviroCentre, du Centre d’alimentation Parkdale et de nombreux autres groupes communautaires et sans but lucratif d’Ottawa. Il est véritablement un citoyen exceptionnel en raison non seulement de son travail de promotion des droits des cyclistes, mais aussi des efforts qu’il déploie pour faire d’Ottawa un milieu de vie plus durable et plus dynamique. Nous avons tous été chanceux lorsqu’il a décidé de déménager ses pénates dans notre ville!

Lauréat du prix annuel de 2015 – Individuel – Paul Clarke

Lauréat du prix individuel, Paul Clarke dirige le groupe de travail Citoyens pour la sécurité à vélo à Ottawa et joue le rôle de coordonnateur entre les cyclistes, le personnel de la Ville et de la Commission de la capitale nationale, et le secteur privé. Dans le cadre de son travail au sein de ce groupe, M. Clarke a donné de précieux conseils à la Ville et à différents promoteurs concernant plus de 30 projets, notamment l'aménagement des rues O'Connor et Main et des avenues Churchill et Laurier. Il a également été consulté au sujet du sentier du corridor de l'O-Train, de la construction du réseau de train léger, du prolongement de la Ligne Trillium et de l'élargissement de la promenade de l'Aéroport. Par son travail auprès du Conseil municipal et du personnel de la Ville, M. Clarke continue d'incarner l'efficacité en matière d'engagement et d'encourager d'autres cyclistes à faire de même.

Lauréat du prix annuel de 2014 – Individuel – Monna?Leigh McElveny

Le Prix du cyclisme Bruce?Timmermans 2014 est remis à Monna?Leigh McElveny pour son travail de sensibilisation de la sécurité à vélo auprès de la population, et plus particulièrement au sein du Club de vélo Kanata?Nepean.

Lauréate dans la catégorie Individu, Monna?Leigh McElveny agit à titre de directrice de la sécurité et de la formation du Club de vélo Kanata Nepean depuis plus de cinq ans. En plus d'avoir conçu un manuel de sécurité pour les membres du club, elle leur offre chaque année différents cours de plusieurs jours sur le sujet, et ce, tout à fait gratuitement.

D'ailleurs, les commentaires sur l'enseignement de Monna-Leigh et la pertinence de ses cours sont constamment élogieux. Selon la principale intéressée, qui forme aussi les encadreurs du Vélotour SP en tant que directrice de la sécurité de l'événement, les cours permettent aux cyclistes de rouler de façon plus sécuritaire et plus confiante.

Lauréat du prix annuel de 2013 – Individuel – Sarah Partridge

Sarah Partridge est la fondatrice et la coordonnatrice de Vanier à vélo, un sous-comité de l'Association communautaire de Vanier. Elle a été reconnue pour avoir grandement contribué à faire de Vanier un quartier plus sûr et accessible pour les cyclistes. Cependant, l'engagement communautaire de Sarah ne se limite pas à ce sous-comité; elle a collaboré régulièrement avec plusieurs organismes à but non lucratif et associations communautaires de la région. Elle a également pris part à la ZAC du quartier Vanier et au Programme d'amélioration de la sécurité des routes à Ottawa.

Elle a milité pour l'aménagement de bandes cyclables supplémentaires dans Vanier en raison de son emplacement urbain et de sa proximité au centre-ville; elle croit que ces bandes sont nécessaires pour réduire les accidents impliquant des cyclistes sur les grandes artères. Elle a également organisé le tout premier Vanier VéloFest. Les participants ont pu prendre part à un rodéo à vélo et à un barbecue, faire entretenir leur vélo gratuitement et recevoir des documents d'information gratuits sur le cyclisme dans la région.

Lauréat du prix annuel de 2012 – Individuel – Spencer Sloan

Spencer Sloan est un navetteur cycliste de longue date qui fait la promotion du cyclisme au sein de son relativement petit service à Infrastructure Canada, mais également auprès de l'équipe de gestion et des employés de différentes directions du gouvernement fédéral ainsi que du propriétaire et des gestionnaires de l'immeuble où il travaille grâce au bulletin d'information sur le cyclisme qu'il a créé.

Spencer organise des ateliers d'entretien de vélos, habituellement coordonnés avec le programme Vélo au boulot de la Ville, à l'intention de ses collègues et des passants devant son lieu de travail. En dehors du travail, Spencer aime organiser des promenades à vélo avec ses collègues, durant lesquelles il leur donne des conseils de sécurité et d'entretien. Spencer a fait des études d'urbanisme et est d'avis qu'il faudrait consacrer plus de temps et d'ardeur à aménager de nouvelles voies cyclables à Ottawa afin de relier les voies actuelles.

Spencer fait du vélo depuis qu'il est tout petit (les bonnes habitudes ont la vie dure). Il aime l'indépendance que le cyclisme lui procure et son faible coût, sans parler du trafic que ce moyen de transport lui permet d'éviter. Il emprunte souvent la route panoramique!

2011 Prix annuel - individu - Hans Moor

Hans Moor est un chef de file et un défenseur convaincu du mouvement cycliste à Ottawa, qui sait inspirer de nouveaux adhérents à ce sport et atteindre le consensus parmi les groupes militants cyclistes.

Depuis son arrivée des Pays-Bas en 1999, Hans est devenu un éminent défenseur et partisan du cyclisme à Ottawa. Il effectue actuellement son second mandat de président de Citoyens pour la sécurité à vélo.

Son expertise en cyclisme conjuguée à allure décontractée et son entregent en ont fait un porte-parole recherché dans les conférences, les séminaires et les réunions de consultation, notamment auprès de l’Association canadienne des automobilistes et des membres du Parlement.

Hans émet par ailleurs des commentaires fiables et précieux sur bon nombre de politiques et de projets de la Ville d’Ottawa ayant trait au cyclisme, notamment sur le projet pilote de voies cyclables séparées sur l’avenue Laurier.

En relativement peu de temps, Hans Moor a su faire une impression intangible sur la collectivité d’Ottawa. Il continue de soutenir les cyclistes et d’inciter les autres résidents à découvrir les avantages du cyclisme récréatif et comme mode de transport.

[haut]
 

2010 Prix annuel - Individu - Kathleen Wilker

Kathleen Wilker est la fondatrice d’un nouveau groupe de promotion du cyclisme à Ottawa qui s’appelle Hintonburg Cycling Champions. En tant que coprésidente de ce groupe, elle a donné une présentation importante au Comité des transports de la Ville pour appuyer le projet pilote de voies cyclables séparées de la Ville.

De plus, elle a dirigé les efforts visant à désigner des Champions de cyclisme dans les écoles du quartier, à organiser des événements de sécurité à vélo pour les enfants et à organiser un défilé de vélos à Hintonburg, tous afin d’inciter davantage de membres de la population à utiliser le vélo dans des conditions sécuritaires. Kathleen tient également un blogue sur la famille et le vélo au moyen du Momentum Magazine (une publication qui encourage le cyclisme), et rédige également des articles pour cette revue et pour d’autres, y compris les journaux locaux d'Ottawa, sur des questions relatives au cyclisme.

Kathleen, son époux Derek et leurs enfants, Annasierra âgée de 7 ans et Jasper âgé de 4 ans, roulent ensemble en famille depuis la naissance d'Anna, en utilisant des sièges pour vélos, des remorques et des vélos en tandem. Anna et Jasper roulent maintenant à deux roues de manière autonome. Les deux enfants sont extrêmement à l’aise en vélo grâce à toute l’expérience qu’ils ont acquise en circulant avec leurs parents. On peut voir la famille se promener à vélo toute l'année partout dans la communauté et plus loin encore, tout en donnant l’exemple qu’une famille peut se promener à vélo et dépendre le moins possible d’une voiture.

[ haut ]

2009 Prix annuel - Individu - Mark Rehder

Mark est le directeur de la Co-op cycliste réno-Vélo depuis 2001. Ses qualités de chef, sa grande compréhension de la mécanique des vélos ainsi que sa ferveur pour la cause cycliste ont favorisé l’essor de cet organisme de bienfaisance. Chaque année, réno-Vélo remet à neuf des centaines de bicyclettes et de pièces qui auraient sans doute abouti dans les poubelles et leur offre ainsi une deuxième vie dans les rues et sur les pistes cyclables d’Ottawa. Ces efforts contribuent non seulement à réacheminer des matériaux réutilisables destinés à la décharge, mais également à offrir des vélos abordables, voire gratuits, aux gens d’Ottawa et d’ailleurs. En effet, Mark Rehder a amené réno-Vélo à soutenir la section d’Ottawa de Bicycles for Humanity en faisant don de bicyclettes et de pièces excédentaires qui seront acheminées à des collectivités défavorisées dans les pays africains en développement.

Mark et son équipe de bénévoles offrent également un soutien considérable à la communauté cycliste locale en proposant à prix modique les services d’un atelier de réparation tout équipé, où les amateurs de bicyclettes peuvent apprendre à réparer eux-mêmes leurs vélos. En mettant à la disposition des cyclistes des outils qu’ils ne pourraient se payer autrement et en leur enseignant les habiletés nécessaires pour effectuer des réparations « libre-service », réno-Vélo encourage la population à adopter un moyen de transport sain, économique et écologique.

Par ailleurs, Mark Rehder s’est forgé une réputation d’artiste-mécanicien. Ses œuvres, notamment son tricycle de cargaison nommé Kyoto qu’il utilise pour déménager, font partie intégrante du patrimoine cycliste d’Ottawa. Grâce à la collaboration des « Utilisateurs de véhicules à propulsion humaine d’Ottawa », les créations de Mark Rehder ont gagné de nombreux prix lors de divers événements et parades.

[ haut ]

2008 Prix annuel - Individu - Brian Martin

Depuis plus de dix ans, Brian Martin encourage activement et publiquement l’utilisation du moyen de transport durable et écologique qu’est le vélo. Il prêche d’exemple en militant pour de meilleures infrastructures cyclables et installations de soutien, de même qu’en partageant ses habiletés cyclistes et en encourageant les non-initiés à adopter le vélo.

Bénévole de longue date pour plusieurs organismes axés sur le cyclisme, Brian Martin a endossé une multitude de rôles pour servir sa passion. Il a fait partie de « Un vélo de plus », groupe de travail sur le vol de vélos mis en place par les services de police d’Ottawa et dont plusieurs projets ont contribué à réduire le nombre de bicyclettes volées. Il a également été bénévole au stationnement sécurisé de bicyclettes du Bluesfest, où il incitait les cyclistes à faire preuve de prudence et à être visibles lorsqu’ils rentraient chez eux à la nuit tombée. Toujours partant quand vient le temps d’aider la population, Brian Martin a fréquemment œuvré comme organisateur et bénévole dans les kiosques d’information de Citoyens pour la sécurité à vélo (CfSC). Enfin, ce passionné du cyclisme a orchestré en 2000 le « circuit des vendanges », une activité de financement réussie signée CfSC au profit des Programmes de promotion et de sécurité à vélo.

Brian Martin a été l’un des premiers membres de l’association « Utilisateurs de véhicules à propulsion humaine d’Ottawa » (HPVOoO). Encore aujourd’hui, il contribue activement au groupe en prenant part aux discussions en ligne ainsi qu’à l’organisation de parades, de réunions hebdomadaires et d’évènements spéciaux. Par ailleurs, il a donné un coup de main au Ottawa Bicycle Club pendant le Rideau Lakes Cycle Tour en conduisant une « voiture-balai » dans laquelle montaient les cyclistes contraints à l’abandon. Finalement, il a guidé le Vélotour SP, l’un des plus importants circuits à vélo d’Ottawa, dont les bénéfices sont versés à des œuvres de bienfaisance.

Brian Martin a réussi le cours avancé II d’habilités cyclistes de CAN-BIKE en 1989 avant de devenir un instructeur certifié du programme. Son fils, Nicholas, est également un instructeur certifié et enseigne les habiletés cyclistes à ses concitoyens.

[ haut ]

2007 Prix annuel - Individu - Stella Val

Stella Val témoigne un appui indéfectible au cyclisme dans la région, de diverses façons. Présidente du Kanata Nepean Bicycle Club (KNBC), elle fait la promotion du cyclisme avec enthousiasme tant au sein du club qu’à l’échelle de la ville. Stella fait partie de l’exécutif du club depuis 1994. Elle en a d’abord été la secrétaire, puis la responsable des randonnées pendant cinq ans, avant d’être élue présidente en 2005. En sa qualité de directrice des randonnées, Stella a organisé avec succès un large éventail de voyages à vélo à Ottawa et à l’extérieur de la ville. Elle excelle à donner des consignes de sécurité aux membres avant et pendant les randonnées. Ayant elle-même suivi le cours BÉCANE II, Stella fait la promotion de ce programme et incite les membres du KNBC à le suivre eux aussi, afin de pouvoir rouler de façon plus sécuritaire et avec davantage de confiance.

Stella appuie le cyclisme à l’échelle de la ville. Elle a représenté pendant trois ans le KNBC au Comité consultatif sur le cyclisme de la Ville d’Ottawa, devenu le Comité consultatif sur les routes et le cyclisme. Stella a fait un excellent travail comme présidente du sous-comité de la sensibilisation et de la surveillance, ayant notamment contribué à la présentation de motions visant à appuyer la mise en place du Programme intégré de sensibilisation à la sécurité routière, dont le Comité consultatif est le partenaire. Pendant plusieurs années, le Comité a collaboré avec le Service de police d’Ottawa à la réalisation d’une campagne annuelle visant à réduire le nombre de cyclistes roulant sur les trottoirs.

Stella prêche par l’exemple, utilisant la bicyclette pour se rendre au travail, et elle incite ses collègues à l’imiter.

En sa qualité d’enseignante, Stella participe également à l’initiation au cyclisme des enfants qui reçoivent un vélo dans le cadre du programme Enfants et valeurs en mouvement de la Fondation de la famille Shenkman, qui fournit gratuitement des bicyclettes aux élèves des écoles phares de la région d’Ottawa.

[ haut ]

2006 Prix annuel - Individu - Manny Agulnik

Depuis plus de dix ans, Manny Agulnik encourage l’utilisation du vélo à des fins de transport et de loisir, au moyen d’initiatives individuelles et de son travail avec le Comité consultatif sur le cyclisme (CCC) de la Ville d’Ottawa, l’ancien Groupe consultatif sur le cyclisme d’Ottawa (GCCO), le Ottawa Bicycle Club (OBC) et les Citoyens pour la sécurité à vélo (CSV). Manny Agulnik s’est toujours montré positif et travailleur en vue d’obtenir des résultats utiles.

Manny Agulnik est l’exemple parfait du cycliste qui contribue sans relâche à la communauté des cyclistes d’Ottawa et qui encourage personnellement différents usages du vélo. Il :

  • donne l’exemple, par son travail visant à organiser des randonnées à vélo et par sa participation active aux activités de cyclisme récréatif;
  • préconise le vélo et les installations de soutien dans le cadre de son travail avec le CCC, le GCCO et les CSV;
  • a encouragé les autres personnes à commencer à faire du vélo, au cours de ses années de travail, en aidant à gérer les Programmes de promotion et de sécurité à vélo des CSV et en participant aux activités des CSV et du OBC.

[ haut ]

2005 Prix annuel - Individu - Peter C. Mason

Cycliste convaincu, Peter C. Mason croit que notre comportement doit refléter nos valeurs. Il donne corps à cette conviction en travaillant à promouvoir activement le vélo comme moyen de transport pratique et écologique qui fait partie intégrante d'un mode de vie sain dans une ville fonctionnelle.

Sauf les jours de froid intense et de neige abondante, il fait 40 kilomètres à vélo pour se rendre au travail. À chacune de ces deux dernières années, il a parcouru plus de 6 000 kilomètres.

Cycliste d'expérience, Peter Mason transporte avec lui toutes sortes d'outils et de pièces de rechange en cas d'imprévu. Il n'hésite jamais à prêter généreusement secours aux cyclistes mal pris qu'il rencontre le long de son trajet en leur donnant des chambres à air et en réparant des pneus et ou des chaînes brisées.

Pour Peter Mason, un leader est quelqu'un qui donne l'exemple, qui use d'abord de son influence auprès des gens de la base dans la collectivité afin d'obtenir éventuellement l'appui d'un plus grand nombre. En 2005, fort de cette conviction, il a défié ses collègues à la Recherche pour la défense de se joindre à lui pour parcourir 10 000 kilomètres entre la maison et le lieu de travail. Ce défi s'est rapidement transformé en mouvement, 80 % d'entre eux ayant décider d'accepter son offre.

Neuf mois plus tard, les 20 nouveaux cyclistes ont accumulé plus de 25 000 kilomètres. Peter Mason leur donne des conseils en matière de conduite défensive, de vêtements appropriés et d'entretien. Il les encourage en distribuant des phares de bicyclette comme prix aux personnes qui ont atteint leur objectif personnel.

Peter est aussi un cycliste récréatif avide qui adore faire des détours matinaux avec des amis au Belvédère Champlain en route vers le travail et il est un coureur en herbe sur vélo de montagne qui aime parcourir, en soirée et la fin de semaine, les sentiers de Kanata Lakes, qui seront bientôt agrandis, ou l'unique piste de Camp Fortune, qui s'améliore sans cesse. Il a passé une bonne partie de cette saison à encourager ses amis à faire du vélo avec lui, à leur enseigner les principes de base du vélo de montagne et à les aider à veiller au bon fonctionnement de leur vélo. Peter estime que ce prix est un témoignage de la volonté de ses amis et collègues de relever avec lui le défi de pratiquer le cyclisme.

[ haut ]

2004 Prix annuel - Individu -Tracy Beardsley

Le travail, les loisirs et la vie de Tracy Beardsley reposent sur le vélo. Du matin au soir, on peut l’apercevoir sur sa bicyclette tandis qu’elle se rend au boulot, donne des cours de spinning ou se balade avec sa petite fille.

Férue de santé, de conditionnement physique et d’activité physique, Mme Beardsley commence sa carrière en conditionnement physique en 1994 et fonde sa propre entreprise, TJ Fit, en 1997. Sa passion, combinée au fait qu’elle aime travailler avec les gens de façon personnalisée, l’amène à chercher avant tout à aider les personnes à croire en elles-mêmes, à se fixer des objectifs réalistes en matière de santé et de forme physique et à les atteindre. Ses réalisations personnelles à titre de marathonienne, de survivante de courses d’aventure, de participante à des courses de cyclo-cross et surtout, de cycliste, lui donnent une riche expérience dans laquelle elle peut puiser pour motiver ses clients et les soutenir dans la poursuite de leurs propres objectifs de santé physique.

Tracy Beardsley prêche par l’exemple en ce qui a trait à la santé non seulement de la personne mais également de l’environnement. Adepte inconditionnelle du vélo comme moyen de transport, elle enfourche régulièrement sa bicyclette pour se rendre au travail ou ailleurs et incite tout son entourage à faire de même. Du reste, pour encourager les employés de TJ Fit à venir travailler à vélo, elle a mis sur pied un programme assurant, entre autres, l’accès à des installations telles que des douches. Elle a même préféré le vélo à l’automobile le jour de son mariage et a pédalé jusqu’à Westport. Il fallait toutefois s’y attendre puisqu’elle a rencontré son mari... à vélo.

[ haut ]

2003 Prix annuel - Individu - Alayne McGregor

Depuis la fin des années 1980 et la fondation du Groupe consultatif sur le cyclisme de la Ville d'Ottawa à laquelle elle a participé, Alayne McGregor a travaillé sans relâche à l'amélioration des conditions de cyclisme à Ottawa. En tant que représentante du Groupe, Mme McGregor a siégé au comité de direction de projet qui a élaboré les premiers plans de cyclisme pour la Ville d'Ottawa et l'ancienne Municipalité régionale d'Ottawa-Carleton, et a largement contribué à l'élaboration finale de ces plans.

Durant les années 1990 et jusqu'à aujourd'hui, Mme McGregor a poursuivi ses activités en faveur du cyclisme de nombreuses façons : membre du conseil d'administration et présidente du groupe Citoyens pour la sécurité à vélo, présidente du Groupe consultatif communautaire du Comité consultatif sur les transports et l'environnement et animatrice souriante de nombreux kiosques sur le cyclisme. En outre, elle est particulièrement fière d'avoir convaincu l'ancienne Ville d'Ottawa d'installer des gare-vélos sécuritaires aux portes de toutes les succursales de la Bibliothèque publique d'Ottawa.

Mme McGregor a récemment corédigé un rapport sur les normes d'entretien des routes et des pistes pour les cyclistes, lequel a été approuvé par le Comité consultatif sur le cyclisme de la Ville d'Ottawa et a fortement influencé le contenu du rapport sur les normes d'entretien générales soumis au Conseil municipal par les employés de la Ville.

De fait, selon les Citoyens pour la sécurité à vélo, " Pas un seul conseiller municipal d'Ottawa ou de la Région n'a pu échapper à ses arguments valables et inébranlables en faveur du cyclisme, exposés avec calme. " Bien que ces propos datent de 1997, ils sont aussi vrais aujourd'hui.

Alayne McGregor continue d'être publiquement un excellent modèle de conduite efficace et sécuritaire à vélo. Vous pouvez la voir sur sa bicyclette presque toute l'année, le jour comme le soir, beau temps, mauvais temps, se montrant toujours responsable et courtoise lorsqu'elle se déplace dans la circulation.

[ haut ]

2002 Prix annuel - Individu - Sidney Board

Les amis et les connaissances de Sidney Board estiment qu'il est l'un des cyclistes les plus prudents à Ottawa. Portant toujours son casque et parfois sa veste rétroréfléchissante, équipé de réflecteurs et de toute la panoplie des articles de sécurité, cet ingénieur utilise sa bicyclette à longueur d'année partout en ville. Sidney s'est toujours fait le défenseur de la sécurité des cyclistes, soit par sa participation à l'ancien comité consultatif sur le cyclisme de Nepean, ses sept années comme membre du conseil des Citoyens pour la sécurité à vélo et ses dix ans au Conseil de sécurité d'Ottawa dont il est actuellement président.

Mais Sidney n'avait pas à faire partie d'un organisme pour devenir un modèle. Il a été moniteur du programme BÉCANE où il a enseigné le cyclisme. Il a également joué un rôle de premier plan dans le maintien du Village de la sécurité des enfants du parc Britannia. Il consacre beaucoup de temps à ses amis et à leurs enfants à qui il donne des conseils sur leur bicyclette, son utilisation, l'équipement approprié, quand il n'est pas en train de tout simplement la réparer.

Nul doute que Sidney possède une vaste expérience de l'utilisation de la bicyclette puisqu'il a commencé à s'y adonner à l'âge de trois ans. Qu'il se déplace pour une activité de bénévolat, pour sillonner les pistes de ski de randonnée ou pour aller danser, vous pouvez être certain que Sidney utilisera sa bicyclette.

[ haut ]

2001 Prix annuel - Individu - Frank McGregor

Frank McGregor croit résolument aux bienfaits du cyclisme à longueur d'année, bravant toutes les intempéries - même la neige - pour se rendre au travail! Son engagement envers ce moyen de transport est exceptionnel : il incite ses collègues à suivre son exemple et cherche à faciliter le stationnement des vélos au lieu de travail. Dans ses temps libres, il donne des cours de cyclisme, surtout depuis qu'il a obtenu un certificat lui permettant d'enseigner le cours BÉCANE II, le plus avancé des cours BÉCANE.

[ haut ]

2000 Prix annuel - Individu - Ed Ripmeester et Graydon Patterson

Ayant de la difficulté à arrêter son choix, le comité de sélection a décidé de rendre hommage à deux personnes pour souligner leur intérêt envers le cyclisme et leur contribution à la collectivité.

Ed Ripmeester est très engagé dans le milieu du cyclisme en tant que bénévole de la Patrouille des sentiers; il participe également à l'organisation de plusieurs événements dans le domaine, entre autres au programme BÉCANE pour enfants et à des rodéos de bicyclette. Il a aussi fait partie du Comité consultatif sur le cyclisme par le biais duquel il a fourni des conseils au personnel municipal et aux politiciens sur des questions de cyclisme. Graydon Patterson a donné de nombreuses heures de son temps à l'enseignement de cours de BÉCANE ainsi qu'à deux comités consultatifs sur le cyclisme. Par ailleurs, Graydon forme l'escouade policière à bicyclette, contribuant ainsi à la sécurité de notre collectivité.

[ haut ]

1999 Prix annuel - Individu - Bruce Timmermans

Bruce Timmermans a été un membre apprécié du milieu du cyclisme. À la fois comme directeur du Ottawa Bicycle Club et comme membre fondateur de l'organisme Citoyens pour la sécurité à vélo, Bruce a consacré de nombreuses heures à la promotion de la sécurité de la bicyclette comme moyen de transport. Bruce était bien connu comme formateur mécanicien et comme évaluateur des formateurs du programme BÉCANE.

[ haut ]

Prix annuel – Organisme

Lauréat du prix annuel de 2016 – Organisme – Conseil de sécurité d’Ottawa

Fondé en 1957, le Conseil de sécurité d’Ottawa est un organisme sans but lucratif qui fait la promotion et assure l’offre de programmes de réduction des risques et de prévention des blessures de haute qualité dans notre collectivité. En 2016, le programme de rodéo à vélo du Conseil de sécurité d’Ottawa a offert à plus de 2 000 jeunes cyclistes d’Ottawa la chance d’acquérir des compétences de conduite sécuritaire à vélo et d’apprendre les règles de la route. Grâce aux activités et aux démonstrations amusantes qu’ils proposent, les rodéos aident des enfants de la maternelle à la 4e année à faire divers apprentissages sur l’utilisation sécuritaire et responsable du vélo, y compris : a) l’ajustement approprié du casque; b) l’entretien (pneus, freins, chaîne, pédales, siège); c) les règles de la route et les panneaux de signalisation; d) les signaux de la main; e) la vérification au-dessus de l’épaule; f) l’équilibre; g) les changements de voies et les manœuvres. Ces rodéos gratuits sont, la plupart du temps, offerts dans un cadre scolaire, en même temps que les événements À l’école à vélo. C’est pourquoi le programme constitue également un élément clé des efforts plus vastes qui sont déployés en vue d’accroître les taux d’utilisation des modes de transport actif par les enfants sur le chemin de l’école à Ottawa. Les enfants qui apprennent à faire du vélo, et à pédaler en toute sécurité, sont plus susceptibles d’adopter la pratique du cyclisme dans un but utilitaire, pour le transport quotidien ou pour leurs loisirs une fois à l’âge adulte. Depuis 1996, plus de 40 000 enfants d’Ottawa ont profité du programme.

En plus du programme de rodéo à vélo, le Conseil de sécurité d’Ottawa soutient également la mobilité des enfants par l’entremise de son programme de brigadiers adultes, du Pédibus et de ses présentations sur la sécurité des piétons.

Lauréat du prix annuel de 2015 – Organisme – EcoDistrict

Lauréat du prix collectif, l'Ottawa Centre EcoDistrict se consacre à la réduction de l'empreinte écologique globale du centre-ville d'Ottawa. Sa mission est de rendre le centre-ville plus viable, socialement dynamique et attrayant pour les entreprises. Depuis sa création en 2012, l'organisme s'efforce d'accroître le nombre de cyclistes au moyen de différentes initiatives. Il a collaboré avec la Ville pour déterminer l'emplacement de supports pour vélos, et encourage les cyclistes à signaler les problèmes repérés sur les circuits fréquemment empruntés du centre-ville.

Lauréat du prix annuel de 2013 – Organisme – Trips for Kids Ottawa

Trips for Kids Ottawa est un organisme à but non lucratif qui offre des sorties à vélo tout-terrain aux enfants qui n'auraient autrement pas la chance de participer à ce type d'activité. Il est géré par des bénévoles passionnés de vélo sur route et hors route et offre divers programmes de cyclisme, dont des camps d'été, des événements parascolaires et d'autres activités extérieures. Ces programmes visent à encourager les enfants à être actifs tant physiquement qu'au sein de leur collectivité, à améliorer leurs compétences de cyclisme, à se déplacer sans risque et à découvrir la nature. La plupart de ces activités ont lieu dans la Ceinture de verdure, près d'Arlington Woods, et parfois dans le parc de la Gatineau.

L'organisme, fondé par Cat Weaver et Mario Theoret, repose sur les dons de matériel et la participation de bénévoles. Il met plus de 50 vélos à la disposition des enfants défavorisés de la collectivité. Les nombreuses nominations qu'il a obtenues illustrent l'importance du rôle que jouent Cat, Mario et Trips for Kids Ottawa auprès des membres de la collectivité. Depuis la création de l'organisme en 2007, des centaines d'enfants apprennent à être responsables, à se surpasser et à faire preuve de conscience écologique, et ce, tout en s'amusant.

Lauréat du prix annuel de 2012 – Organisme – RightBike

RightBike est une entreprise de vélo-partage gérée par la collectivité dans la région d'Ottawa et qui fait partie du réseau en pleine croissance d'entreprises socialement responsables à but non lucratif de l'organisme Causeway. Depuis 2012, RightBike offre un moyen de transport simple et écologique aux membres de la collectivité.

RightBike est entré en activité en 2012. L'organisme offrait alors son service dans quatre centres des secteurs Westboro et Wellington Ouest, où il est aussitôt devenu extrêmement populaire. Les usagers pouvaient facilement marcher jusqu'à l'un des centres, s'inscrire et repartir avec un vélo pour un prix modique.

RightBike vise à encourager le cyclisme grâce à des options abordables pouvant aller d'une location d'une journée à un abonnement d'un an. Les membres de la collectivité sont également invités à apporter leur propre vélo aux ateliers de RightBike, où ils peuvent en faire l'entretien à l'aide des outils mis à leur disposition et des conseils des mécaniciens.

2010 Prix annuel - Organisme- Patrouille des sentiers

Depuis 1997, les bénévoles de la Patrouille des sentiers ont passé des milliers d’heures à essayer de garder les sentiers d’Ottawa sécuritaires et propres. Leurs efforts permettent d’améliorer la sécurité des pistes cyclables et de faire en sorte qu’elles fassent l’envie des touristes de partout au Canada et du monde entier. De plus, les statistiques qu’ils recueillent aident la Ville et la CCN à planifier pour l’avenir.

Pendant leurs patrouilles, les bénévoles de la Patrouille des sentiers s’adressent aux utilisateurs locaux des sentiers comme aux visiteurs, et les font sentir comme chez eux dans la capitale en leur remettant des cartes, des dépliants, des renseignements et en les guidant autour de la ville. Pendant les vélos-dimanches, ils encouragent le port du casque et l’étiquette sur les sentiers. Ils enlèvent des sentiers les obstacles et les objets qui posent un risque de blessure et ils signalent tout danger ou toute activité suspecte aux autorités. Ils offrent également des services pour de nombreux événements locaux tels que le Folk Festival et certaines marches et courses. Bien des patrouilleurs font également des réparations mineures de vélos d’usagers des sentiers et offrent des services médicaux de premiers soins d’urgence.

Chaque patrouilleur offre 24 heures par saison ou deux heures par mois. Cependant, beaucoup en ont offert bien plus, surtout au cours d’événements majeurs comme la campagne Le Grand ménage annuel, les vélos-dimanches et le Bluesfest.

[ haut ]

2009 Prix annuel - Organisme - re-Cycles Bicycle Co-op

L’organisme « re-Cycles Bicycle Co-op » est géré par des bénévoles dont l’objectif est d’augmenter le nombre de vélos sur les routes en offrant des bicyclettes à bas prix à la population. re-Cycles Bicycle Co-op a été fondée en 1994 autour du principe d’utilisation intelligente des ressources naturelles. En encourageant les citoyens d’Ottawa à adopter le moyen de transport écologique, durable et économique qu’est le vélo, la Co-op leur permet de profiter d’un air plus pur, de rues plus tranquilles et sécuritaires ainsi que d’une meilleure santé. Le projet soutient également la communauté cycliste en offrant aux amateurs de bicyclettes un endroit pour se rencontrer et échanger des idées.

Les bénévoles de l’organisme remettent à neuf des bicyclettes et des pièces données dans le but de les revendre à bas prix aux citoyens d’Ottawa, ou parfois de les offrir à des refuges pour familles de la région, ce qui donne la chance à davantage de gens de profiter d’un mode de transport qu’ils ne pourraient se permettre autrement. Les bénévoles de la Co-op encouragent les réparations « libre-service » en offrant l’accès, moyennant un prix modique, à un atelier de réparation tout équipé où les citoyens reçoivent les conseils d’experts de mécaniciens bénévoles dévoués et expérimentés. Tout le monde peut devenir bénévole et remettre les bicyclettes données en état. De plus, chaque heure de bénévolat donne droit à une heure gratuite en atelier pour travailler à son propre vélo. Cette approche concrète offre aux gens la possibilité de développer des habiletés de réparation des plus utiles, et ce, gratuitement.

Chaque année, réno-Vélo réachemine des centaines de vélos destinés à la décharge. Toute bicyclette irréparable est démontée pour en récupérer les pièces utilisables, puis recyclée à la ferraille. Le plus grand nombre de pièces possible est réutilisé afin de remettre à neuf d’autres vélos. Les pièces excédentaires sont mises en vente à bas prix et les pièces inutilisables sont recyclées.

[ haut ]

2003 Prix annuel - Organisme - Citoyens pour la sécurité à vélo (CfSC)

Il y a plus de 20 ans, en une seule année, sept résidents ont perdu la vie dans des accidents de bicyclette. Il s'agissait non seulement d'un nombre alarmant de décès, mais d'un bilan sans précédent. Inquiets, certains adeptes du vélo, dont Bruce Timmermans, se sont rapidement réunis afin de trouver des moyens d'accroître la sécurité des cyclistes. C'est ainsi qu'ils ont créé le groupe Citoyens pour la sécurité à vélo (CfSC).

CfSC cherche à encourager l’utilisation sûre et efficace du vélo et à améliorer les conditions de cyclisme à Ottawa. Depuis plus de 20 ans, Citoyens pour la sécurité à vélo et ses bénévoles travaille sans relâche afin d'atteindre les objectifs suivants :

  • Créer et mettre en œuvre un nouveau programme de sécurité et de promotion du cyclisme visant à accroître les compétences et les connaissances des cyclistes de la région au moyen de différentes mesures, comme les cours BÉCANE;
  • Établir des comités consultatifs sur le cyclisme dans cinq des anciennes municipalités et dans la nouvelle Ville d'Ottawa;
  • Obtenir plus de cinq millions de dollars pour améliorer les installations de cyclisme et augmenter les budgets municipaux à cet égard;
  • Être reconnu comme porte-parole et ressource pour la population en ce qui concerne la pratique sécuritaire du vélo et d'autres questions qui s'y rattachent;
  • Faire passer de sept (en 1983) à un le nombre annuel de décès attribuables aux accidents de bicyclette.

[ haut ]

2002 Prix annuel - Organisme - Patrouille des sentiers

Après six ans d'activité, la Patrouille des sentiers est toujours en place. De la fin de mai jusqu'à la fête du Travail, les bénévoles parcourent à pied, à bicyclette ou en patins à roues alignées les sentiers qui vont du parc Andrew Haydon à la Colline du Parlement et dans le secteur Greenboro, dans le but de rendre les circuits sécuritaires et agréables aux usagers.

Les patrouilleurs connaissent les techniques de premiers soins et de RCR, peuvent réparer les bicyclettes et les patins à roues alignées et sont bien au fait des règles et règlements des sentiers. Travaillant en équipe de deux, ils font des quarts de deux heures et fournissent des soins d'urgence et des conseils tout en surveillant les sentiers.

Le programme a débuté en 1995 lorsqu'un groupe d'aînés du Owl's Best Senior's Drop-In Centre de Lincoln Fields a exprimé ses inquiétudes sur l'utilisation des sentiers. Plusieurs usagers ne s'y sentaient pas en sécurité et on a alors décidé d'organiser une patrouille bénévole.

Depuis 1995, l'effectif de la Patrouille s'est accrue à 50 bénévoles, ce qui représente environ 400 heures de service. Elle a de plus étendu son trajet original du parc Andrew Haydon jusqu'au pont Champlain. Elle est de plus en plus appuyée par la collectivité puisqu'elle s'entoure de 20 comités de direction représentant tous les paliers gouvernementaux, des groupes d'intérêt et des commerces de détail locaux.

[ haut ]

2001 Prix annuel - Organisme - Exportation et développement Canada

L'engagement d'EDC envers le cyclisme se constate au quotidien par les installations qu'elle met à la disposition des cyclonavetteurs. En effet, des places de stationnement dans le garage souterrain de la société offrent aux cyclistes un endroit sécuritaire, bien éclairé et protégé des intempéries où laisser leur vélo. La demande de stationnements pour bicyclettes est telle qu'EDC a accru de 40 %, l'été dernier, le nombre de places réservées à cette fin. En outre, des casiers et des vestiaires sont disponibles gratuitement.

Exportation et développement Canada ne se contente pas d'offrir des installations aux cyclistes : il s'agit également d'un participant des plus actifs au Défi Transport annuel, lequel promeut l'utilisation de moyens de transport renouvelables, en faisant connaître l'activité auprès de son personnel avec l'appui inconditionnel de ses cadres supérieurs. De fait, les gestionnaires d'EDC, y compris son président Ian Gillespie, ont prêté leur image pour des affiches publicitaires de l'événement et ont même aidé à inscrire des participants au Défi.

L'engagement d'EDC envers le Défi Transport est tel que 76 % de ses 1 000 employés y ont pris part en 2001. La société a par ailleurs fait des contributions financières pour appuyer l'organisation de l'activité.

[ haut ]

2000 Prix annuel - Organisme - Nortel Networks

Nortel Networks a réagi à la demande de gestion du transport et fourni à ses employés des stationnements pour bicyclettes, des douches et des vestiaires à tous les lieux de travail. Tous les employés reçoivent une trousse d'information, notamment une Carte du vélo d'Ottawa, et le climat de travail détendu favorise l'utilisation de la bicyclette au travail.

[ haut ]

1999 Prix annuel - Organisme - Société canadienne des postes

La combinaison d'une politique d'entreprise et d'un solide programme d'éconavette mené par les employés a retenu l'attention du comité de sélection. Postes Canada s'est toujours bien classée au chapitre de Défi Transport, le programme qui encourage les entreprises à se défier les unes les autres sur le nombre d'employés qui se rendent au travail autrement que par leur voiture personnelle.

[ haut ]