Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Expositions 2020

Kassandra Graham – Un espace/ de mémoire (A place/ from memory)

Du 13 février au 19 avril 2020
Vernissage : le jeudi 13 février, de 17 h 30 à 19 h 30
Visite avec l’artiste (bilingue) : le vendredi 14 février à 12 h 30

Mise en scène d’un salon avec structure murale incomplète, au centre d'une galerie.

Kassandra Graham, Maison Centris no.1 (prototype 2) (vue de l’installation), 2019, bois, impressions jet d’encre et MDF, 4 x 5 x 2 m, gracieuseté de l'artiste

Une représentation 3D, en noir et blanc, de la salle de séjour que créera l’artiste pour son exposition.

Kassandra Graham, plan de Un espace/ de mémoire, 2019, gracieuseté de l'artiste

Dans le titre Un espace/ de mémoire, on peut comprendre deux choses, soit un espace produit par la mémoire ou bien un espace qui génère de la mémoire (des souvenirs). Dans le premier cas, ce sont les fragments de mémoire qui servent à constituer l’espace, tandis que dans l’autre, c’est plutôt l’espace qui fait ressurgir les souvenirs. L’installation que je présente peut donc se lire de deux manières différentes, mais complémentaires. Il s’agit d’un espace fictif qui pourtant fait écho à notre propre maison, à nos propres façons de vivre. Comme le suggère le titre, ce projet entrelace intimement l’espace et la mémoire, de sorte qu’on oublie lequel des deux est la prémisse de l’autre. Par les objets et matériaux qu’elle met en scène, cette exposition réveille des souvenirs qui nous sont propres, mais qui peuvent aussi appartenir à d’autres.

- Extrait de la brochure de l’exposition rédigée par Kassandra Graham, avec l’aide de Dany Massicotte

Biographie

Kassandra Graham est une artiste émergente originaire de Québec. Après avoir complété un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université Laval en 2018, elle termine aujourd’hui sa maîtrise en arts visuels dans la même institution. Elle a participé à plusieurs expositions collectives, notamment à ExoMars, une exposition satellite dans le cadre de la Manif d’art 9. Graham est récipiendaire du prix Louis-Garneau en 2018 et a réalisé sa première exposition solo, Expo de banlieue, en février 2019 à la salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval.

Pour la réalisation de l’exposition Un espace/ de mémoire (A place/ from memory), l’artiste a reçu une bourse de projet de la mesure Première Ovation, organisme subventionnaire de Québec, qu’elle tient à remercier chaleureusement.

Kim Vose Jones – Cirque de-Vice

Du 24 septembre au 29 novembre 2020
Vernissage : le jeudi 24 septembre, de 17 h 30 à 19 h 30

Visites guidées avec l’artiste (en anglais) : le dimanche 29 novembre, à 14 h et à 14 h 45
Tous les visiteurs doivent s’inscrire et choisir le créneau horaire qu’ils préfèrent sur Eventbrite.
Ouverte à tous. Entrée libre. Présentée en anglais.

Avant votre visite, veuillez consulter les toutes dernières lignes directrices en matière de sécurité émises par Santé publique Ottawa.

Sculpture de singe blanc avec chapeau rouge, tenant le gâteau

Kim Vose Jones, Bernie, 2018, poil d’alpaga, feutre, latex, mousse de polystyrène, verre, argile, tissu, carton et Converses, 46 x 61 x 152 cm, gracieuseté de l'artiste

 sculpture de cochon avec des paillettes

Kim Vose Jones, Sparkle Pig, ta da!, 2019, sequins, mousse de polystyrène, argile, verre et bois, 213 x 30 x 46 cm, gracieuseté de l'artiste

Vidéo de l’exposition

Livret de l’exposition

Cirque de-Vice s’inspire de la conception médiévale des vices : Superbia (orgueil), Avaritia (avarice), Invidia (envie), Ira (colère), Luxuria (luxure), Gula (gourmandise) et Acedia (paresse). L’artiste et le projet lui-même examinent la façon dont cette conception se concrétise dans un monde moderne, adepte du vice.

Ce cirque nous transporte dans un monde où brillent le fantasme et la complaisance, tel que l’incarne l’art du cirque de la fin-de-siècle et du 20e siècle. Les œuvres ne sont pas une simple représentation du péché moderne; elles révèlent plutôt la dissonance, la perte de contrôle et l’angoisse, dans un contexte de plaisirs qui n’apportent pas l’harmonie voulue.

- Livret de l’exposition rédigée par Bethany Gibson

Pour commander un exemplaire de ce livret de l’exposition, veuillez écrire à programmedartpublic@ottawa.ca. Gratuit.

Biographie

Kim Vose Jones, artiste d’installation de Fredericton, a passé son enfance à se promener dans les forêts du sud de l’Ontario et à construire des cabanes chancelantes dans les arbres des terrains des autres. Ses nombreuses expériences de vie, hétéroclites et variées – passant d’une clinique de planification familiale à la frontière afghano-pakistanaise à l’observation de macaques japonais au parc Jigokudani, au Japon –, alimentent sa pratique artistique. Ses recherches en art l’ont menée du musée du Prado à Madrid, en Espagne, au musée-cirque Ringling à Sarasota, en Floride.

L’artiste tient à remercier le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick pour son soutien financier.

Rétrospective : Ajouts 2020 à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa

Du 15 décembre 2020 au 7 février 2021

Cette exposition sera présentée à l’hôtel de ville, dans les deux galeries suivantes :
Galerie d’art de l’hôtel de ville : Du 15 décembre 2020 au 7 février 2021
Galerie Karsh-Masson : Du 15 décembre 2020 au 10 janvier 2021

ours polaire dessin sur traîneau en bois

Alexander Angnaluak, Catching a Polar Bear, 2020, techniques mixtes, 92 x 41 cm, 2020-0015

TV à l’ancienne avec explosion à l’écran

Pixie Cram, Emergency Broadcast, 2017, vidéo d'animation en stop-motion (plan fixe), 6 min 59 sec, 2020-0027

 gant stylistique avec des cordes rouges sortant par le bas

Don Kwan and Justy Lisa Dennis, Transmission, 2020, mixed media, 51 x 15 cm, 2020-0051

homme en blanc à genoux, arme pointée sur la tête

Laurena Finéus, If I was President, 2019, acrylic on canvas, 60 x 48 cm, 2020-0036

portrait de l’homme à gauche, dos de toile à droite

Ranajit Sinha, Death is Just Like a Change of Clothes, 2019, techniques mixtes, 122 x 200 cm, 2020-0078

Les artistes remettent souvent en question les événements et l’actualité du moment et y réfléchissent. La Rétrospective : Ajouts 2020 à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa présente des œuvres d’art qui abordent de nombreuses questions complexes que la pandémie a mises en exergue, y compris l’iniquité de genre et l’inégalité raciale, les différents politiques, la pauvreté, la migration, la crise environnementale, la vulnérabilité physique et la dépression nerveuse. À en juger par les grandes pandémies et les mouvements sociaux du passé, nous pourrions bel et bien connaître des changements de paradigme sur le plan personnel et collectif, lesquels nous permettront de rompre avec le passé et d’imaginer un avenir plus inclusif, équitable, durable et créatif.

Cette exposition annuelle, qui présente les œuvres qui ont été récemment ajoutées à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, permet de célébrer la culture et la collectivité. Lors d’une année typique, des dizaines d’artistes retrouveraient leurs familles, leurs amis et des membres du public lors d’un vernissage très couru. Ce n’est qu’aujourd’hui que nous pouvons pleinement apprécier à quel point ces rassemblements étaient précieux.

Nous espérons que beaucoup de gens pourront admirer cette exposition en personne, même si nous comprenons que cela ne sera peut-être pas possible cette année. Nous vous invitons à regarder cette courte vidéo qui sera diffusée en janvier 2021 pour souligner les œuvres d’art qui seront présentées dans le cadre de cette exposition. Produite par Lesley Marshall, cette vidéo met en vedette des artistes locaux, avec les paroles de Jamaal Jackson Rogers, poète officiel d’Ottawa, et la musique de Merganzer (Mika Posen). 

Les œuvres d’art de cette collection itinérante sont exposées dans plus de 170 lieux publics et édifices municipaux afin que les résidents et les visiteurs de la ville puissent les admirer et en profiter. Depuis plus de 30 ans, la Ville d’Ottawa et les diverses municipalités qu’elle regroupe aujourd’hui collectionnent diligemment des œuvres signées par des artistes professionnels. Ainsi, la Collection d’art de la Ville d’Ottawa réunit désormais plus de 3 000 œuvres réalisées par plus de 800 artistes. Les personnes qui participent à cette exposition ne représentent qu’une petite fraction d’une communauté d’artistes visuels beaucoup plus vaste qui englobe dans la région de multiples talents.

Des œuvres d’art sont en effet ajoutées chaque année à la Collection grâce à des achats, des dons et des commandes soumis à un processus d’évaluation par des pairs.

Du 15 décembre 2020 au 10 janvier 2021, rendez-vous à la Galerie Karsh-Masson pour admirerd’autres nouvelles acquisitions.

Rétrospective présente une sélection d’œuvres des artistes énumérés ci-dessous :

  • Barry Ace
  • Alexander Angnaluak
  • Fiona Annis
  • Gabriela Avila-Yiptong
  • Karen Bailey
  • Julie Beauchemin
  • John Benn
  • Judith Berry
  • Barbara Carlson
  • Chromogenic Curmudgeons
  • Kristina Corre
  • Joyce Crago
  • Pixie Cram
  • Lynda Cronin
  • Betty Davison
  • Brendan de Montigny
  • Jennifer Dickson
  • Maura Doyle
  • Kimberly Edgar
  • Rosalie Favell
  • Laurena Finéus
  • Atticus Gordon
  • Colwyn Griffith
  • José Guénette
  • Claudia Gutierrez
  • Lynda Hall
  • Erin Hunt
  • Sarah Jaworski
  • Olivia Johnston
  • David Kaarsemaker
  • Gillian King
  • Donald Kwan et Justy Lisa Dennis
  • Sébastien Lafleur
  • Claude Latour
  • Jim Logan
  • Lesia Maruschak
  • Henri Masson
  • Natasha Mazurka
  • Julie Melaschenko
  • Caroline Monnet
  • Francis Montillaud
  • Jennifer Anne Norman
  • Anne Orton
  • Jose Palacios
  • Christos Pantieras
  • Sasha Phipps
  • Barry Pottle
  • Susan Pritchard
  • Benjamin Rodger
  • Komi Seshie
  • Sally Lee Sheeks
  • Ranajit Sinha
  • Andrew Smith
  • Katherine Takpannie
  • Amy Thompson
  • Guillermo Trejo
  • Carol Wainio
  • Robert Waters
  • Joyce Westrop
  • Colin White

Membres du comité d’évaluation par les pairs dans le cadre du Programme d’achats directs de 2020 : Guy Bérubé, Marisa Gallemit, Rachelle Dickenson, Diana Thorneycroft, Howie Tsui

Comité d’évaluation des dons 2020 : David Barbour, Neven Lochhead, Annie Thibault, Melanie

Commandes : Tara Blasioi, Joel Boudreau, Hala Boushey, Eric Chan, Brendan de Montigny, Steve Fick, Christopher Griffin, Dipna Horra, Stuart Kinmond, Maryse Maynard, Susan Murray, Barbara Pickthorne, Jocelyn Pirainen

Membres du Comité d’évaluation par les pairs pour les expositions de 2020 : AM Dumouchel, Annie Thibault, Alexandra Nahwegahbow