Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Faits saillants du budget 2019

Budget préliminaire de 2019 en bref

Faits saillants du budget

Le premier budget préliminaire du présent mandat du Conseil en est un de transition. Il s’appuie sur les progrès et les réussites passés et actuels et tient compte de l’incertitude quant aux pressions budgétaires qui pourraient s’exercer dans le futur, notamment en raison du financement non défini des deux paliers de gouvernement et du dépôt du premier budget du gouvernement provincial en 2019, lequel pourrait contenir des décisions financières susceptibles d’avoir une incidence sur les budgets des municipalités.

La Ville jouit toujours d’une solide situation financière et reçoit les meilleures cotes de crédit possibles de Standard and Poor’s Rating Services et de Moody’s Investor Services. Notre engagement à l’égard du renouvellement et de l’entretien de nos routes ainsi que de l’infrastructure piétonnière et cyclable, de la sécurité et du maintien de l’ordre dans la collectivité et du logement abordable continuera de progresser. Le budget prolongera également le financement actuel des programmes et des services qui sont chers à nos résidents, ce qui nous permettra de nous rendre jusqu’au budget complet du Conseil pour 2020, lequel sera rédigé et déposé cet automne.

Le présent budget provisoire maintient l’engagement pris en matière de responsabilité financière – veiller à ce que les hausses fiscales soient prévisibles et abordables pour les résidents, respecter les priorités clés et fonctionner selon nos moyens, réduire le déficit du budget des immobilisations pour les infrastructures et demeurer sensible au contexte économique général. L’augmentation proposée de 3 % du taux d’imposition établit l’équilibre entre l’abordabilité et la capacité de répondre aux coûts inflationnistes de la prestation des services de base à nos résidents.

Cette année, nous procéderons à l’inauguration de l’Étape 1 du réseau de train léger, soit la Ligne de la Confédération de l’O-Train. Simultanément, nous continuons d’aller de l’avant avec l’Étape 2, l’agrandissement du réseau de train léger, qui prolongera la Ligne de la Confédération plus à l’est et à l’ouest, et la ligne Trillium plus au sud, jusqu’à Riverside-Sud.

Non seulement le réseau de transport en commun augmentera-t-il notre capacité de transporter les gens, mais il constituera également un outil important pour stimuler notre économie locale et le développement de collectivités dynamiques aux alentours du réseau, créant davantage de possibilités pour un plus grand nombre de logements abordables.

Cet accent sur le développement économique renforce l’avantage concurrentiel d’Ottawa par rapport à d’autres grands centres nord-américains grâce à des investissements judicieux et à des partenariats clés avec des intervenants, dont Investir Ottawa et nos établissements postsecondaires. La priorité accordée au développement économique attirera les entreprises, les investisseurs, les talents et l’argent du tourisme, ce qui rendra notre économie locale plus dynamique et plus résiliente.

Voici quelques-uns des points saillants du budget préliminaire de 2019.

Une ville bienveillante

  • Le budget préliminaire de 2019 propose 15 millions de dollars pour la création d’un plus grand nombre de logements en milieu de soutien et de logements abordables, investissement le plus important de l’histoire de la Ville. Cet investissement s’ajoute aux 111 millions de dollars actuellement financés par les contribuables de la Ville pour les programmes de soutien au logement et à la lutte contre l’itinérance tels que le logement social, l’allocation au logement, les services de soutien et les initiatives de lutte contre l’itinérance.
  • Investissement dans notre Service paramédic avec l’embauche de 14 nouveaux paramédics.
  • Investissement de 5,7 millions de dollars dans les quatre foyers de soins de longue durée de la Ville afin de poursuivre l’amélioration de la qualité des soins et des services.
  • Financement de 32 nouveaux postes de policiers pour assurer la prévention du crime, la police communautaire et la sécurité routière.
  • Investissement de 632 000 $ dans le Service des incendies d’Ottawa pour la modernisation des systèmes d’alerte et de radiomessagerie des casernes.
  • Amélioration de la sécurité scolaire par l’ajout de 10 brigadiers scolaires adultes.
  • Investissement de 500 000 $ pour le Programme des passages pour piétons (PP).
  • Investissement de 1,6 million de dollars pour le Programme de mesures temporaires de modération de la circulation, ce qui permettra aux conseillers de recevoir 50 000 $ pour des initiatives dans leurs quartiers respectifs.
  • Poursuite des programmes de tarifs de transport en commun EquiPass et EquiTarif pour les résidents à faible revenu.
  • Augmentation de 2 % (équivalent du coût de la vie) pour le financement communautaire, ce qui portera à 24,2 millions de dollars le financement total des programmes et des services communautaires destinés aux résidents isolés, à faible revenu, en crise ou à risque.
  • Financement de 210 000 $ pour le lancement de la nouvelle Stratégie sur la condition féminine et l’égalité des genres de la Ville d’Ottawa.
  • Le service de transport en commun sera gratuit pour les aînés les dimanches, en plus des mercredis.
  • Hausse de 250 000 $ du financement accordé aux organismes voués aux arts, au patrimoine et aux festivals, ce qui portera le financement annuel total à 12,4 millions de dollars.

Une ville prospère

  • 340 millions de dollars pour la réfection des infrastructures municipales en 2019.
  • 20,4 millions de dollars pour la réfection des ponts municipaux en 2019.
  • 49 millions de dollars pour le resurfaçage et l’amélioration des chaussées.
  • 42,7 millions de dollars pour la modernisation des infrastructures rurales, y compris 12 millions pour le remplacement et la réparation de ponceaux dans les régions rurales.
  • 8,1 millions de dollars pour la réfection des actifs liés au transport en commun, y compris les bâtiments, les routes et les ponts du Transitway, ce qui représente une augmentation de 2 millions de dollars.
  • Hausse de 950 000 dollars du budget de base pour le colmatage des nids-de-poule et les travaux d’asphaltage mineurs, qui atteindra ainsi un peu plus de 9 millions de dollars.
  • 180 millions de dollars en projets de croissance des infrastructures en 2019.
  • 38,6 millions de dollars pour la rénovation des bâtiments, des installations et des parcs municipaux.
  • Augmentation de 2,4 millions de dollars du budget des opérations hivernales, lequel totalisera 70,8 millions de dollars.

Une ville durable

  • 19,1 millions de dollars dans le Programme de réfection des stations de pompage des eaux usées – ce qui inclut des évaluations du cycle de vie ainsi que la remise en état et le remplacement d’équipements destinés à la protection de l’environnement.
  • 1,497 million de dollars annuellement pour la plantation de 500 000 arbres dans le cadre du présent mandat du Conseil et pour la régénération du couvert forestier dans les régions rurales, suburbaines et urbaines d’Ottawa. Les Services forestiers commenceront la plantation d’arbres dans les secteurs touchés par les tornades dès ce printemps, et les efforts de plantation se poursuivront durant l’automne 2019 et l’année 2020 dans les secteurs où les propriétés pourraient nécessiter des travaux de reconstruction importants.)
  • Près de 90 millions de dollars pour l’amélioration des opérations de transport en commun.
  • 55,2 millions de dollars pour le remplacement de 79 autobus ayant atteint la fin de leur cycle de vie de 15 ans.
  • 22,4 millions de dollars pour la remise à neuf des autobus du parc afin de s’assurer qu’ils sont en bon état de fonctionnement et sécuritaires.
  • 7,8 millions de dollars pour l’achat de 12 nouveaux autobus afin d’accroître la capacité de transport de passagers dans la ville.
  • 3,4 millions de dollars en 2019, ou 5,1 millions de dollars sur une base annuelle, pour l’élargissement du service de transport en commun afin d’améliorer les correspondances et la fiabilité, de réduire les temps d’attente et d’augmenter la capacité.
  • 2 millions de dollars supplémentaires pour le programme de Mécanique des bâtiments et Gestion de l’énergie afin d’améliorer l’efficacité énergétique et la conservation de l’énergie et la mise à niveau des systèmes d’automatisation des bâtiments dans les installations appartenant à la Ville.

Une ville abordable

  • Limitation de l’augmentation proposée des recettes fiscales pour la Ville à 3 %.
  • Hausse du budget du service de police (augmentation de 4,5 %).
  • Limitation de la taxe sur le transport en commun proposée à 3,5 %.
  • Limitation à 2,5 % de l’augmentation des tarifs de transport en commun.
  • Émission d’obligations municipales vertes au Canada, ce qui permettra à la Ville d’avoir accès à un financement des immobilisations de 102 millions de dollars pour l’Étape 2 du train léger sur rail.

Recettes 2%, Finance par emprunt 22%, Redevances d'amenagement 16%,Reserve 60%

Service de transport 13%, Service de transport en commun 19%, Service de Police 5%, Service financés par les taxes 20%, Service d'eau potable et d'eaux usées 23%, Réfection intégrée des routes, de réseaux, d'aqueduc et d'egouts 20%

Redevances et frais de services 24.4%, Fonds de réserve 2.8%, Subventions fédérales et provinciales 19.5%, Paiement tenant lieu d'impots fonciers 4.9%, Autre 2 %, Taxes fonciérers 46.5%

Eau/ égout/ déchets solides 13,5%, Service de police d'Ottawa 1,5%, Bibliotheque publique d'Ottawa 1,5%, Santé publique d'Ottawa 1,7%, couts liés a la formation du capital 9.2%, Transport 5,3%, Administration générales 6,4%, Service des parcs, des loisir

Budget préliminaire de 2019 – Document d’information

Soutien de collectivités en santé

La force d’une collectivité se mesure à son caractère inclusif – tous les résidents doivent avoir la possibilité de participer à la croissance, au dynamisme et à la prospérité de la ville et d’en profiter. La Ville continue d’investir des sommes importantes dans la santé, la sûreté, la sécurité, la mobilité et le bien-être de ses résidents, en particulier ceux qui sont les plus vulnérables. Le budget préliminaire de 2019 met l’accent sur des investissements axés sur les personnes – le logement abordable, la sûreté et la sécurité ainsi que l’accès au transport public figurent au nombre de ses engagements financiers.

Logement abordable et lutte contre l’itinérance

La création de logements abordables est la pierre angulaire d’une économie plus forte, plus résiliente et plus durable. En offrant aux gens un meilleur accès à des logements abordables, convenables et en milieu de soutien, nous leur donnons la possibilité d’accroître leur bien-être, de jouir d’une plus grande stabilité et de participer à la vie de leur collectivité. Nous pouvons aussi réduire les coûts des soins de santé, des services d’urgence, des services correctionnels et d’autres coûts associés à l’itinérance.

Le budget préliminaire de 2019 propose 15 millions de dollars pour la création d’un plus grand nombre de logements en milieu de soutien et de logements abordables, investissement le plus important de l’histoire de la Ville. Cet investissement s’ajoute aux 111 millions de dollars actuellement financés par les contribuables de la Ville pour les programmes de soutien au logement et à la lutte contre l’itinérance tels que le logement social, l’allocation au logement, les services de soutien et les initiatives de lutte contre l’itinérance.

À l’heure actuelle, le financement des gouvernements fédéral et provincial pour 2019 et les années subséquentes n’a pas été confirmé. Si un financement équivalent au financement municipal est fourni par les deux paliers de gouvernement ou par l’un d’entre eux, cela pourrait se traduire par l’approbation de la construction de 250 nouveaux logements en 2019.

Investissement dans le Service paramédic

Ottawa est une ville d’une grande étendue géographique dont la population s’accroît et qui englobe des régions urbaines, suburbaines et rurales. Cette situation, combinée au vieillissement de la population, exerce une pression accrue sur le système paramédic. Le projet de budget 2019 investit dans ce service essentiel en ajoutant 14 paramédics pour améliorer le temps d’intervention dans la ville, surtout dans les régions rurales.

Poursuite des programmes EquiPass et EquiTarif (laissez-passer mensuel et titre pour passage simple)

Afin d’assurer l’égalité d’accès au transport en commun pour tous, le budget préliminaire de 2019 prévoit le maintien du programme mensuel EquiPass et du programme EquiTarif (passage simple) pour les clients à faible revenu. Ces programmes offrent des tarifs – y compris un tarif pour passage simple de 1,75 $ – plus abordables pour ceux ayant des moyens financiers limités. À la fin de 2018, plus de 11 000 résidents étaient inscrits comme utilisateurs admissibles à l’EquiPass et 223 000 déplacements avaient été effectués par des résidents utilisant le programme EquiTarif (passage simple).

Augmentation du service de transport en commun

La Ligne de la Confédération de l’O-Train (Étape 1) entrera en service payant cette année – ce qui entraînera un virage marqué au chapitre des déplacements des résidents dans notre ville. La Ligne de la Confédération de l’O-Train transportera jusqu’à 10 700 passagers à l’heure dans chaque direction – ce qui allégera la circulation des autobus au centre-ville.

Le budget préliminaire de 2019 inclut 55,2 millions de dollars pour le remplacement de 79 autobus ayant atteint la fin de leur cycle de vie de 15 ans, et 22,4 millions de dollars pour la remise à neuf et l’entretien des autobus faisant actuellement partie du parc – pour nous assurer qu’ils sont en bon état de fonctionnement et sécuritaires. Par ailleurs, un investissement de 7,8 millions de dollars permettra l’achat de 12 nouveaux autobus qui viendront accroître davantage la capacité de transport de passagers dans la ville.

Le budget préliminaire de 2019 inclut 3,4 millions de dollars en 2019, ou 5,1 millions de dollars sur une base annuelle, pour l’ajout de circuits de transport en commun afin de répondre aux besoins émergents là où la demande de service est importante.

Le service de transport en commun sera gratuit pour les aînés les dimanches, en plus des mercredis.

Investissement dans les soins de longue durée

Le budget préliminaire de 2019 inclut un investissement de 5,7 millions de dollars additionnels qui permettra d’augmenter le nombre des employés fournissant des soins directs, de rehausser la supervision du personnel, de promouvoir l’amélioration continue de la qualité et d’acheter du matériel et du mobilier pour soutenir les soins aux résidents et améliorer la qualité de vie dans les foyers de soins de longue durée de la Ville. Cet investissement permettra également de financer 46 préposés aux services de soutien additionnels.

Étant donné qu’environ 80 % des résidents des établissements de soins de longue durée sont atteints d’une forme ou autre de démence, la Ville améliorera la formation en matière de démence offerte au personnel et mettra en œuvre de nouvelles initiatives telles que des expositions interactives, des potagers intérieurs et des programmes iPod MUSIC & MEMORY® dans les foyers de soins de longue durée. En tirant parti de cet investissement et des subventions de l’Eldercare Foundation of Ottawa et du Plan relatif aux personnes âgées, nous pourrons améliorer la qualité des soins et des services offerts aux résidents vivant dans les foyers de soins de longue durée de la Ville.

Investissement dans la sécurité

L’amélioration de la sécurité des collectivités – notamment grâce à la prévention du crime et à la sécurité routière – étant une priorité absolue pour les résidents d’Ottawa, le budget préliminaire de 2019 prévoit une hausse de 4,5 % (augmentation de 3 % combinée à un financement de la croissance de 1,5 %) qui permettra au Service de police d’Ottawa d’embaucher 32 agents supplémentaires pour l’application du Code de la route, le contrôle des armes à feu et des bandes de rue ainsi que le renforcement des services de police communautaires.

D’autres investissements sont prévus au chapitre de la sécurité routière : 1,6 million de dollars pour le programme de mesures temporaires de modération de la circulation (les conseillers municipaux recevront 50 000 $ pour la mise en œuvre d’initiatives dans leurs quartiers respectifs); 500 000 $ pour le Programme de passages pour piétons; ajout de 10 brigadiers pour accroître la sécurité des enfants à l’école.

Arts, culture et festivals

Le budget préliminaire de 2019 augmente de 250 000 $ le financement accordé aux organismes voués aux arts, au patrimoine et aux festivals, portant ainsi leur budget total annuel à 12,4 millions de dollars – ce qui contribuera au dynamisme culturel de notre ville.

Augmentation de l’investissement dans nos infrastructures

À l’instar de nombreuses villes nord-américaines, Ottawa est confrontée à un dilemme grandissant, soit atteindre un équilibre entre l’investissement dans le renouvellement d’infrastructures vieillissantes et poursuivre le financement de nouveaux projets et de projets de croissance à l’appui de collectivités en expansion.

Le budget préliminaire de 2019, grâce à une augmentation de 9,8 millions de dollars, permet à la Ville de maintenir son engagement à l’égard de l’atteinte de l’équilibre nécessaire pour assurer l’entretien des infrastructures essentielles, comme les routes, les ponts, les édifices et les pistes cyclables et piétonnières.

Les infrastructures municipales sont évaluées à plus de 42 milliards de dollars. Comme vous avez pu le constater avec la mise en œuvre du projet de réfection de la rue Elgin, la Ville continue d’investir dans le renouvellement et l’entretien de ses infrastructures vieillissantes pour qu’elles demeurent dans un état optimal pour les collectivités et les quartiers nouveaux et établis.

La Ligne de la Confédération de l’O-Train (Étape 1) entrera en service payant cette année. Le prolongement des lignes de la Confédération et Trillium (Étape 2) permettra de réaliser d’autres progrès.

Réfection et modernisation des routes et des infrastructures municipales

Les routes demeurent une priorité pour les résidents d’Ottawa. Le budget préliminaire de 2019 prévoit une augmentation supplémentaire de 9,8 millions de dollars du budget alloué aux infrastructures routières afin que les résidents puissent se déplacer facilement et en toute sécurité dans nos collectivités urbaines, suburbaines et rurales.

Dans l’ensemble, le budget préliminaire de 2019 alloue 340 millions de dollars à la réfection des infrastructures dans le cadre de projets à l’échelle de la ville, dont :

  • 49 millions de dollars pour le resurfaçage et l’amélioration des routes;
  • 42,7 millions de dollars pour la modernisation des infrastructures rurales, incluant 12 millions de dollars pour la réparation et le remplacement de ponceaux dans les secteurs ruraux;
  • 20,4 millions de dollars pour la réfection des ponts de la ville;
  • 8,1 millions de dollars pour l’amélioration des infrastructures de transport en commun;
  • 2,9 millions de dollars pour la réfection des trottoirs et des sentiers;
  • augmentation du budget de base pour le colmatage des nids-de-poule et les travaux d’asphaltage mineurs de 950 000 dollars; celui-ci atteindra ainsi un peu plus de 9 millions de dollars.

Parcs et autres installations de la Ville

Les centres récréatifs de la Ville et d’autres installations municipales recevront 38,6 millions de dollars pour la réfection ainsi que l’entretien des immeubles, des parcs, des piscines, des aires de jets d’eau, des locaux de conditionnement physique et des terrains extérieurs, notamment la piscine Canterbury, le Complexe récréatif Ray-Friel, le Sportsplex de Nepean, le Complexe récréatif Bob-McQuarrie – Orléans et l’Aréna Earl-Armstrong.

Ces investissements permettront à la Ville de soutenir le rythme de la croissance démographique actuelle, tout en assurant la modernisation des infrastructures essentielles au besoin. Ils permettront de prolonger la durée de vie de nos installations vieillissantes et de procurer une meilleure expérience aux utilisateurs et à leur famille.

Gestion des opérations hivernales

Les tendances récentes observées dans les systèmes météorologiques font que les conditions hivernales sont de plus en plus changeantes et imprévisibles à Ottawa. La Ville entretient un vaste réseau de routes, de trottoirs, de sentiers et de terrains de stationnement. Le budget des opérations hivernales pour 2019 augmentera de 2,4 millions de dollars, pour un total de 70,8 millions de dollars.

Protection de notre environnement

La Ville d’Ottawa s’engage à préserver et à protéger l’environnement naturel d’Ottawa – ce qui inclut nos espaces verts, nos cours d’eau, nos eaux souterraines et nos terres humides. Ces efforts incluent la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre et de notre consommation d’énergie ainsi que l’exploitation d’un système de gestion des eaux pluviales robuste qui contribue à prévenir les inondations et la pollution de nos cours d’eau.

Train léger sur rail

La mise en service de la Ligne de la Confédération de l’O-Train d’Ottawa (Étape 1) changera radicalement les déplacements des résidents dans la ville et contribuera à stimuler l’économie. Elle créera également une empreinte positive sur notre environnement en réduisant le nombre des déplacements en autobus et en voiture et la quantité des émissions de dioxyde de carbone dans notre atmosphère. Les voitures électriques du train léger sur rail permettront de réduire les émissions de dioxyde de carbone d’environ 110 000 tonnes par année d’ici 2048, soit l’équivalent de la plantation de 11 millions d’arbres.

Le train léger sur rail réduira également les émissions de polluants atmosphériques tels que le monoxyde de carbone, les composés organiques volatils, les oxydes nitreux, les oxydes de soufre et les particules d’environ 3 000 tonnes d’ici 2048. On estime la valeur monétaire de ces avantages environnementaux à 32 millions de dollars par année.

Eaux usées – Programme de remise en état des stations de pompage d’eaux usées

Pour protéger nos cours d’eau, la Ville affecte 19,1 millions de dollars au programme de remise en état des stations de pompage des eaux usées pour s’assurer que celles-ci fonctionnent efficacement et en toute sécurité. Le programme comprend l’évaluation du cycle de vie de plusieurs stations de pompage d’eau – y compris Britannia, Pooler, Lincoln, Harvard, Leonard, Laporte, St-Joseph, Aviation royale du Canada, Gendarmerie royale du Canada, Dogwood, Hemlock, Cumberland et Tartan. Des travaux de remise en état et de remplacement seront ensuite réalisés selon les résultats de l’évaluation pour faire en sorte que tout l’équipement et les composants essentiels sont en bon état de fonctionnement.

Conservation et efficacité énergétique

Le programme actuel de Mécanique des bâtiments et Gestion de l’énergie verra son financement augmenter de 2 millions de dollars pour la modernisation des technologies de conservation de l’énergie dans les installations dont la Ville est propriétaire.

Programme de plantation d’arbres

La Ville investira 1, 497 million de dollars annuellement pour la plantation de 500 000 arbres dans le cadre du présent mandat du Conseil et pour la régénération du couvert forestier dans les collectivités rurales, suburbaines et urbaines d’Ottawa. Les Services forestiers commenceront la plantation d’arbres dans les secteurs touchés par les tornades dès ce printemps, et les efforts de plantation se poursuivront durant l’automne 2019 et l’année 2020 dans les secteurs où les propriétés pourraient nécessiter des travaux de reconstruction importants.

Gestion financière prudente

Taux d’imposition

L’augmentation de 3 % du taux d’imposition proposée dans le budget préliminaire de 2019 permet d’atteindre un équilibre entre l’abordabilité de l’augmentation pour les résidents et la capacité de répondre aux coûts inflationnistes. Une partie de la responsabilité financière consiste à demeurer sensible à l’évolution de la conjoncture économique et à l’incertitude entourant les pressions budgétaires supplémentaires qui pourraient s’exercer au cours des prochains mois en raison de deux facteurs : le financement non encore défini des deux ordres de gouvernement et le dépôt par le gouvernement provincial de son premier budget en 2019. Ces deux facteurs pourraient avoir une incidence sur les budgets municipaux.

Réduction de l’écart dans le financement des infrastructures

Le budget préliminaire de 2019 comble l’écart dans le financement des infrastructures en ramenant les paiements sur cinq ans plutôt que sur dix ans, comme il était prévu à l’origine. Aucune nouvelle dette ne sera contractée pour permettre le versement accéléré des paiements.

Maintien d’une cote de crédit solide

La cote de crédit de la Ville d’Ottawa est optimale – soit AA selon l’agence de notation Standard and Poor’s et Aaa selon l’agence de notation Moody’s Investor Services.

Cette cote de crédit de la Ville repose sur plusieurs facteurs, y compris des taux de liquidités élevés, un fardeau de la dette inférieur à la moyenne, une situation économique stable, la planification à long terme et les perspectives économiques. Elle reflète des résultats budgétaires solides et une gestion financière prudente.

L’excellente cote de crédit de la Ville d’Ottawa aide les investisseurs et les créanciers à mesurer la capacité de la Ville à faire face à ses obligations financières. Grâce à son excellente cote, la Ville paie moins cher pour emprunter de l’argent. Les résidents, en tant que contribuables qui paient des impôts fonciers et qu’intervenants, bénéficient des coûts réduits que paie la Ville pour l’amélioration de ses immobilisations.