Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Mise à jour du programme de gestion de la circulation locale

Statut du projet: 
Achevées

Mise à jour

 

La Direction de la gestion de la circulation locale procède actuellement à la mise à jour du processus de gestion de la circulation locale (GCL). Cette mise à jour vise à simplifier le processus approuvé par le Conseil en 2004 sur la façon de gérer les demandes de mesures permanentes de modération ou de gestion de la circulation présentées par le public à l’égard de rues actuelles. Un rapport déposé devant le Comité des transports le 30 mai 2017 comportait le plan d’action en trois points suivant :

  • mettre en œuvre le processus administratif et de mise au point des pratiques, selon les modalités approuvées en vertu des pouvoirs délégués, afin d’améliorer l’efficacité du programme;
  • mettre à jour les Lignes directrices de 2004 sur la GCL afin de réduire les délais de réponse aux demandes de modération de la circulation présentées par le public, depuis le lancement des études jusqu’à la mise en œuvre des mesures adoptées;
  • élaborer des Lignes directrices sur la conception des mesures de modération de la circulation afin d’instituer des règles et des pratiques uniformes relatives à la mise en œuvre de mesures de modération de la circulation et de gestion de la circulation locale dans le cadre des projets de construction de la Ville.

Le processus administratif et de mise au point des pratiques ont été mis en œuvre en juin 2017, et le travail pour mettre à jour les Lignes directrices de 2004 sur la GCL et élaborer les Lignes directrices sur la conception des mesures de modération de la circulation est en cours.

Les recommandations relatives à la mise à jour des Lignes directrices sur la GCL seront présentées au Comité des transports le 3 avril 2019.

Mise à jour des Lignes directrices sur la GCL

En 2004, le Conseil a approuvé les Lignes directrices sur la gestion de la circulation locale (GCL) afin de permettre à la Ville d’apporter des solutions cohérentes aux problèmes de circulation dans les quartiers (comme la vitesse excessive ou la conduite inappropriée), tout en veillant à dégager un consensus parmi les intervenants. La mise à jour des Lignes directrices sur la GCL de 2004 s’est révélée nécessaire pour tenir compte de la plus grande sensibilisation et de la demande croissante à l’égard des initiatives de modération de la circulation, répondre aux préoccupations selon lesquelles le programme ne répondait pas aux attentes du public en temps opportun et refléter les constatations d’un examen effectué par des pairs.

L’objectif de la mise à jour est de rationaliser le processus et de concentrer les ressources sur les rues des quartiers.

Le nouveau processus d’étude de modération de la circulation dans les quartiers est proposé pour remplacer les Lignes directrices [le processus] sur la GCL de 2004. Vous trouverez ci-joint les faits saillants du processus d’étude de modération de la circulation dans les quartiers.

Si vous avez des questions ou des commentaires sur le processus d’étude de modération de la circulation dans les quartiers, veuillez communiquer avec :

Ville d’Ottawa
Direction de la gestion de la circulation locale
110, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario) K1P 1J1
Courriel : atm-gcl@ottawa.ca

Résumé

Voici un aperçu général du processus de 2019 pour la modération de la circulation dans les quartiers, qui explique la manière dont la Ville traite les demandes portant sur des rues existantes.

Contexte

Les comportements inappropriés des conducteurs de véhicules motorisés peuvent nuire à la qualité de vie dans les quartiers résidentiels. Les mesures de modération de la circulation aideront à atténuer ces effets négatifs et à créer des quartiers où il fait bon vivre.

La Ville envisage les mesures de modération de la circulation soit comme des « mesures de communication et d’application », des « ajustements mineurs » ou des « mesures d’ingénierie ». Les deux premières catégories regroupent les campagnes de sensibilisation, les interventions policières, les marques sur la chaussée et les changements de signalisation. Les mesures d’ingénierie impliquent quant à elles des changements physiques permanents, comme l’ajout de dos d’âne allongés ou d’avancées de trottoirs. Celles-ci peuvent être implantées de différentes manières, soit dans le cadre de projets ponctuels, de travaux de réfection routière ou de projets d’aménagement. Le programme de modération de la circulation dans les quartiers gère les demandes visant l’application de mesures d’ingénierie dans les rues existantes là où la chaussée ne peut être modifiée dans le cadre d’autres programmes municipaux, c’est-à-dire par des projets ponctuels.

Processus de modération de la circulation dans les quartiers par des mesures permanentes d’ingénierie

Phase d’étude préliminaire : Avec le processus de modération de la circulation dans les quartiers, la Ville peut concentrer les ressources là où les besoins sont les plus criants. Pour en arriver à une quantité raisonnable de demandes à traiter, on établit d’abord une liste de critères techniques d’admissibilité. Les demandes admissibles sont ensuite priorisées d’après d’autres critères techniques, de manière à ce que les cas les plus urgents soient traités en premier.

Phase d’étude : Les demandes les plus prioritaires sont analysées par l’équipe du programme. Cette étude vise à préciser les problèmes qui sont au cœur de la demande et à élaborer un plan de modération de la circulation avec les résidents et les intervenants.

Phase de mise en œuvre : Une fois le plan approuvé, le personnel boucle le financement des mesures. Le projet est ensuite soumis au Service d’infrastructure, qui verra à sa conception et à sa construction. Une fois le plan mis en œuvre, le personnel en évalue l’efficacité, apporte les ajustements nécessaires et clôt le projet.

Faits importants sur le processus :

Les ressources sont affectées aux rues de quartier : Le processus ne s’applique qu’aux demandes qui répondent aux critères et qui visent les rues locales, les routes collectrices des quartiers résidentiels et les rues principales de village. Les routes collectrices principales et les grandes artères,des rues où les mesures de modération seraient soit inappropriées, complexes ou coûteuses à implanter sont exclues, car il est plus facile de répondre à ces besoins dans le cadre de projets intégrés de réfection des routes et des conduites d’eau et d’égout, avec les économies d’échelle qui peuvent être réalisées.

Il y a deux types de demandes visant la modération de la circulation par des mesures permanentes d’ingénierie : Lorsqu’une demande est admise, il faut mener une étude pour déterminer les solutions adéquates qui guideront les étapes de conception et de construction. Les ressources requises pour régler un problème de circulation peuvent varier considérablement selon la nature du problème. Les demandes sont classées en deux catégories selon la complexité de l’étude à mener :

  • Mdération de la circulation locale : l’étude prtera sur les excès de vitesse constatés sur une rue en particulier.
  • Gestin de la circulation dans un quartier : l’étude prtera sur les excès de vitesse, le débit de circulation et la circulation de transit dans tout le secteur à l’étude (et non sur une rue en particulier).

Résumé des modifications apportées aux Lignes directrices de 2004 sur la gestion de la circulation locale

Transition des Lignes directrices de 2004 sur la gestion de la circulation locale vers le nouveau processus d’étude sur la modération de la circulation dans les quartiers

Le nouveau processus d’étude sur la modération de la circulation dans les quartiers remplace les Lignes directrices de 2004 sur la gestion de la circulation locale (GCL). Il vise à simplifier la gestion des demandes de modération permanente de la circulation dans les rues où la chaussée ne peut être modifiée dans le cadre d’autres programmes municipaux. Le lien ci-dessous résume les principales différences entre les deux processus.

Résumé des principales différences [ PDF 113 KB ]

Aperçu

Les Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation [ PDF 8.405 MB ]  

« Cette étude est disponible en anglais seulement et pourrait être traduite en partie ou en totalité sur demande. Renseignements : Lindsay Thomas, 613‑580‑2424, poste 12625. »
 

Les Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation de la Ville d’Ottawa visent principalement à guider la planification et la conception des mesures de modération de la circulation dans les rues de la ville. Ces lignes directrices comportent trois parties :

  • Partie 1 – Directives de conception propres à Ottawa
  • Partie 2 – Outils de modération de la circulation
  • Partie 3 – Glossaire et appendices

Ces lignes directrices viennent compléter le Guide canadien de modération de la circulation et le Guide canadien de conception géométrique des routes (Association des transports du Canada et Institute of Transportation Engineers) en tenant compte de facteurs propres à Ottawa. Elles visent essentiellement à aider le personnel de la Ville.

Il faut souligner que les lignes directrices sont un guide devant être utilisé conjointement avec les autres politiques et directives techniques, et avec un bon jugement sur le plan de l’ingénierie. Elles ne constituent pas un guide complet de conception de rues et ne devraient en aucun cas être interprétées comme tel.

Veuillez noter que les lignes directrices sont actuellement à l’état d’ébauche et seront soumises au Comité des transports pour approbation au début de 2019. Toutefois, on peut se servir, entre-temps, à titre d’essai. Si vous avez des questions ou des commentaires sur ces lignes directrices, veuillez consulter l’Appendice E – Formulaire de rétroaction sur les Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation. Vous pouvez présenter le formulaire en personne, ou l’envoyer par la poste ou par courriel à :

Ville d’Ottawa
Direction de la gestion de la circulation locale
110, avenue Laurier Ouest, centre du service à la clientèle, rez-de-chaussée
Ottawa (Ontario) K1P 1J1
Courriel : atm-gcl@ottawa.ca

Résumé

Ce résumé donne un aperçu général des trois parties des Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation et de leurs différentes sections.

Partie 1 – Directives de conception propres à Ottawa

1. Présentation

La modération de la circulation désigne les mesures et les éléments de conception des rues visant à améliorer la sécurité pour tous les usagers de la route, en particulier les piétons et les cyclistes. La modération de la circulation sert aussi à améliorer l’espace public, à atteindre les grands objectifs des politiques concernant l’utilisation de modes de transport durables et à créer un meilleur sentiment d’appartenance.

Les mesures contribuent à la réalisation de ces objectifs en atténuant les répercussions des véhicules motorisés dans les quartiers et en favorisant un environnement plus sécuritaire.

Les présentes lignes directrices portent principalement sur les mesures visant des rues existantes, mais elles peuvent aussi servir à la conception de nouvelles rues. De plus, elles présentent l’incidence sur le transport de la modération de la circulation et comprennent des mesures et des éléments liés au comportement des conducteurs et à la gestion de la circulation.

Les mesures de modération de la circulation sont regroupées comme suit :

  1. Communication et application : mesures et programmes visant à sensibiliser et à renseigner le public.
  2. Ajustements mineurs : mesures dont la mise en œuvre entraîne très peu de perturbations.
  3. Ingénierie : mesures physiques entraînant une modification permanente de la rue.

Les mesures et les options d’aménagement de ces différents groupes peuvent être combinées en un plan global de modération de la circulation.

Cette section donne aussi des renseignements généraux sur :

  • les situations où des mesures de modération de la circulation sont de mise;
  • les facteurs à prendre en compte avant l’application de mesures d’ingénierie permanentes;
  • les avantages et les répercussions possibles de la modération de la circulation.

Enfin, cette section précise où, quand et comment envisager la modération de la circulation à Ottawa.

2. Plans de modération de la circulation

Un plan de modération de la circulation comprend tous les éléments dont la mise en œuvre est recommandée. Ce plan sert à garantir que les mesures de modération de la circulation prennent en compte différents facteurs et intérêts. Le plan doit comprendre les éléments suivants :

  1. Approche stratégique
  2. Limites de l’étude
  3. Conditions actuelles
  4. Consultation publique des intervenants
  5. Aménagement proposé
  6. Suivi et évaluation

Ces lignes directrices décrit chacun des éléments ci-dessus en détail.

3. Critères de conception des aménagements

Cette section des lignes directrices présente un certain nombre d’éléments qui aideront les auteurs de proposition à concevoir des plans fonctionnels des aménagements, notamment :

  1. les lignes directrices et les manuels pertinents;
  2. les critères de conception propres à Ottawa :
    1. les critères de conception généraux;
    2. l’accessibilité, l’équité, et l’inclusion;
    3. le transport actif;
    4. le transport en commun (OC Transpo);
    5. l’entretien des rues;
    6. les interventions d’urgence;
    7. les endroits où le chemin rétrécit;
    8. les rayons de virage et les coins;
    9. le paysage de rue et la modération de la circulation;
  3. les matériaux des éléments de modération de la circulation temporaires ou saisonniers;
  4. les nouvelles innovations et technologies.

4. Contrôle de la qualité et maintien en état

Cette section traite des programmes et des processus de la Ville qui assurent l’uniformité et la durabilité optimales de la conception.

Elle décrit aussi les principaux aspects à considérer pour les exceptions aux lignes directrices, ainsi que les mesures de régulation de la circulation qui ne sont pas prévues à des fins de modération.

5. Sensibilisation du public, besoins futurs et mise à jour des lignes directrices

Cette section traite de l’importance de la sensibilisation du public et des modifications futures des lignes directrices.

Partie 2 – Outils de modération de la circulation

La deuxième partie des Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation complète les mesures de modération de la circulation énoncées dans le Guide canadien de modération de la circulation de l’Association des transports du Canada (ATC) en indiquant les points saillants et les éléments à prendre en compte pour la mise en œuvre de différentes mesures de modération de la circulation à Ottawa. Ces outils comprennent les mesures suivantes :

Communication et application

  • Panneaux d’information
  • Tableaux d’affichage de la vitesse
  • Campagnes de sensibilisation

Ajustements mineurs

  • Marques sur la chaussée
  • Messages sur la route
  • Lignes transversales sur toute la voie
  • Stationnement sur rue
  • Panneaux de danger sur la ligne médiane

Ingénierie et gestion de la circulation

  • Déviation verticale
    • Passages surélevés
    • Intersections surélevées
    • Coussins
    • Dos d’âne allongés
    • Dos d’âne allongés avec plateau
  • Déviation horizontale
    • Chicanes
    • Réduction du rayon de la bordure
    • Mini carrefour giratoire
    • Avancées de trottoir
    • Rétrécissement des voies
    • Terre-plein central surélevé
    • Rétrécissement de la chaussée
  • Surfaçage
    • Intersections texturées
    • Surfaces texturées
    • Bandes rugueuses transversales
  • Gestion de la circulation
    • Avancées à mi-chaussée pour les véhicules
    • Barrières de déviation de la circulation
    • Esplanades sur rue / restriction de l’accès routier
    • Îlots directionnels dans les intersections
    • Terre-pleins centraux surélevés dans les intersections
    • Îlots tourne-à-droite
  • Esthétique urbaine
    • Aménagement du paysage de rue
    • Points d’entrée

Nouvelles mesures

  • Dos d’âne parallèles (« speed kidneys »)
  • Marques créatives sur la chaussée
  • Espaces partagés
  • Woonerf (rues d’ambiance)
  • Contrôle automatisé de la vitesse

Partie 3 – Glossaire et annexes

La troisième partie des Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation comprend un glossaire et les annexes suivantes :

Annexe A – Options de mise en œuvre des mesures de modération de la circulation

Annexe B – Intervenants potentiels pour la modération de la circulation

Annexe C – Comparaison de différents types de déviations verticales

Annexe D – Rues essentielles pour les interventions d’urgence selon le Service des incendies et le Service paramédic

Annexe E – Formulaire de rétroaction sur les Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation

Annexe F – Modifications apportées aux Lignes directrices sur la conception de mesures de modération de la circulation