Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Plan de conception communautaire du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l’Est

Statut du projet: 
En cours

Aperçu

Le Plan officiel prévoit l'élaboration d'un plan de conception communautaire (PCC) avant l'aménagement des terrains du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l'Est. Ce PCC a pour but de mettre en œuvre les politiques du Plan officiel dans ce secteur particulier, tel que décrit à la section 2.5.6. Le PCC permet de guider l'aménagement du centre polyvalent en fonction des orientations politiques concernant l'utilisation des terrains, la densification, les infrastructures de transport en commun et l'emploi.

Le PCC du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l'Est est un projet mis de l'avant par les propriétaires fonciers et soutenu par la Ville d'Ottawa qui a débuté en septembre 2013 et qui devrait s'échelonner sur de 12 à 18 mois.

Zone visée par le PCC

  • Le centre polyvalent de la collectivité urbaine de l'Est est une zone de forme irrégulière située au sud d'Orléans qui est bornée par le chemin Mer-Bleue, le couloir de transport d'électricité et le tracé du prolongement du boulevard Brian-Coburn.
  • Le centre polyvalent sera doté de stations de transport en commun rapide aux endroits où le Transitway Cumberland croisera le prolongement du boulevard Belcourt et le chemin Mer-Bleue.
  • La zone d'étude couverte par le PCC comprend le centre polyvalent et des terrains industriels supplémentaires au nord qui pourraient se situer à quelques pas des futures stations de transport en commun.

[ PDF 182 KB ]

Étude

  1. Contraintes et conditions actuelles

  • Comprend le cadre d'orientation sur l'utilisation des terrains, l'étude de marché, la stratégie pour l'emploi, les ressources communautaires, les caractéristiques environnementales, les transports et l'infrastructure.
  1. Vision, objectifs et cibles

  • Établissement de cibles pour assurer l'harmonisation avec le Plan officiel, y compris l'emploi et la densification du logement, les mélanges d'unités d'habitation, l'abordabilité, les espaces verts et les aires naturelles, la rétention des eaux pluviales et l'achalandage du transport en commun.
  1. Plans conceptuels et lignes directrices de conception préliminaires

  • Le plan conceptuel doit comprendre l'utilisation des terrains, les hauteurs et les densités de bâtiment, la structure des espaces ouverts, les systèmes de transport et les grandes infrastructures.
  • Les lignes directrices d'esthétique urbaine porteront sur la structure d'utilisation des terrains, les éléments du paysage, les systèmes d'espaces ouverts, les formes bâties et les paysages de rue.
  1. Plan de conception communautaire final

  • Réunions du Comité de l'urbanisme et du Conseil municipal

Consultation du public

  • Des réunions publiques auront lieu après les étapes 2 et 3 du processus d'étude susmentionné.
  • Le PCC sera mis en œuvre en collaboration avec les intervenants, les associations communautaires, les résidents, les propriétaires et les entreprises concernés.
  • La participation du public est recherchée tout au long de l'étude – pour être ajouté à la liste de diffusion du projet ou pour soumettre des commentaires ou des demandes, veuillez envoyer un courriel à cheryl.brouillard@ottawa.ca.

Séance portes ouvertes no 1 - le 26 juin 2014

Avis de lancement

Processus intégré en vertu de la Loi sur l'aménagement du territoire et de la Loi sur les évaluations environnementales relatif au plan de conception communautaire (PCC) du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l'Est

Le jeudi 26 juin 2014
De 16 h à 20 h
Salle communautaire Notre Dame des Champs
3659, chemin Navan

Le processus intégré en vertu de la Loi sur l'aménagement du territoire et de la Loi sur les évaluations environnementales sera lancé en vue du plan de conception communautaire (PCC) du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l'Est. Le secteur à l'étude comprend généralement les terrains du centre polyvalent situés au nord et au sud du couloir d'électricité entre le chemin Mer Bleue et le chemin Pagé, et les terrains industriels au sud des terrains commerciaux existants le long du chemin Innes.

Secteur à l’étude pour le Plan de conception communautaire du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l’est.

Le présent projet vise à exposer en détail les conditions d'utilisation des terrains (y compris du patrimoine naturel), le système de transport et l'infrastructure de viabilisation pour les terrains en question.

Les premières portes ouvertes serviront à présenter le projet au public, à expliquer le processus et le calendrier et à obtenir les commentaires de la collectivité sur les conditions existantes et sur la vision directrice pour le secteur à l'étude. Les portes ouvertes permettront au public et aux intervenants intéressés de discuter de l'étude avec l'équipe de projet.

Un plan directeur de viabilisation (PDV) et un plan de gestion de l'environnement (PGE) seront élaborés dans le cadre du PCC au moyen d'un processus concomitant et intégré d'évaluation environnemental de portée générale. Le PDV prévoira les services d'eau, le drainage des eaux pluviales et les services sanitaires. Le PGE déterminera les caractéristiques naturelles importantes qui doivent être protégées et établira toutes les mesures d'infrastructure et de protection requises pour réduire l'impact sur les caractéristiques naturelles importantes, les réhabiliter et les améliorer. D'autres études, dont une étude sur les transports communautaires, seront également menées en même temps que le projet.

Le PDV et le PGE seront préparés conformément aux dispositions de la Loi sur l'aménagement du territoire concernant le processus d'évaluation environnementale de la Municipal Engineers Association.

Un plan de conception communautaire (PCC) sera préparé pour exposer les conditions d'utilisation des terrains et sera mis en œuvre au moyen d'une modification du Plan officiel.

La modification du Plan official, le PDV et le PGE sont assujettis à toutes les exigences normales en matière d'avis et de droits d'appel par toute personne ou tout organisme public selon la Commission des affaires municipales en vertu des dispositions de la Loi sur l'aménagement du territoire.

Ce qui a été dit

Panneaux d'affiches portes ouvertes

Feuilles de commentaires

Nombre de participants : 38

Transports
  • Préoccupés par la proposition de faire des chemins Renaud et Pagé des culs-de-sac à la hauteur du chemin Navan. Ces changements supprimeraient l'accès direct au centre polyvalent et aux commerces du chemin Innes à partir de Bradley Estates. Voudraient que le prolongement du boulevard Brian-Coburn continue à l'ouest du chemin Navan pour qu'il communique avec Bradley Estates.
  • Préoccupés par le comptage de la circulation des chemins Navan et Renaud. Aimeraient un accès pour piétons et bicyclettes pratique et sécuritaire de la phase 1 de la collectivité urbaine de l'Est à la zone commerciale.
  • Préoccupés par l'état actuel des chemins Mer Bleue et Renaud et par la circulation engendrée par les travaux de construction. Aimeraient que le prolongement du boulevard Brian-Coburn jusqu'aux chemins Pagé et Navan soit terminé le plus tôt possible afin de réduire la circulation.
  • Aimeraient un nouveau parc-o-bus dans le secteur afin de réduire la nécessité de prendre des circuits d'autobus express.
Parcs et espaces verts
  • Aimeraient qu'il reste des espaces verts, raison pour laquelle beaucoup de personnes ont choisi de vivre dans ce secteur.
Zone commerciale
  • Aimeraient un marché de producteurs agricoles ou une zone de commerces locaux (par opposition aux magasins à grande surface), comme à Manotick et à Merrickville ou ce qu'on est en train de concevoir à Lansdowne. Ça ajouterait de la personnalité au secteur et créerait « une ville dans la ville ».

Tableaux interactifs

1. Couloir de transport d'électricité d'Hydro One

Que voyez-vous?

  • Un bel espace dégagé inutilisé.
  • Un bel endroit pour des sentiers récréatifs, des allées piétonnières.
  • Des pistes cyclables, des étangs, des sentiers.

Changeriez-vous quelque chose? Quoi?

  • Deux fois plus de parcs-o-bus
2. Commerces sur le chemin Innes

Que voyez-vous?

  • L'arrière de magasins à grande surface.
  • Des magasins à grande surface pratiques dont l'arrière est laid!
  • Des services pratiques et importants, mais un design affreux. Il est très difficile de marcher d'un endroit à l'autre.

Changeriez-vous quelque chose? Quoi?

  • Ajouter un raccourci pour les piétons de la station de transport en commun rapide jusqu'aux commerces.
  • Ajouter un secteur « centre-ville » avec un marché, des commerces locaux et des rues piétonnières. « Une ville dans la ville. »
  • Le quartier devrait être caractérisé par des édifices communautaires distinctifs, et pas seulement des commerces (ex. : établissements d'enseignement, aréna).Le secteur devrait être mieux adapté aux déplacements à pied, aux familles et à la communauté.
  • Le secteur devrait être une destination en soi et pas seulement un arrêt sur le chemin (ex. : place publique, fontaine, parc).
3. Boisé du parc Innes et sentier de motoneige

Que voyez-vous?

  • Un sentier pour les motoneiges

Changeriez-vous quelque chose? Quoi?

  • S'en débarrasser.
  • Il rapporte de l'argent!
4. Dépôt de neige

Que voyez-vous?

  • Un dépôt de neige
  • Encerclé par des arbres

Changeriez-vous quelque chose? Quoi?

  • L'enlever.
  • Planter des arbres autour.

5. Situation actuelle (couloir de transport de l'électricité, maisons, arbres)

Que voyez-vous?

  • Des terrains vacants.
  • Garder des terres agricoles; sinon, au moins un parc.

Changeriez-vous quelque chose? Quoi?

  • La clinique de santé Montfort y sera située.
  • Ajouter un sentier polyvalent et le relier à l'ancienne voie ferrée longeant le nord de la tourbière de la Mer Bleue.
6. Boulevard Belcourt

Que voyez-vous?

  • Une voie sans issue!

Changeriez-vous quelque chose? Quoi?

  • Prolonger le boulevard Belcourt le plus tôt possible et aménager des trottoirs et des passages piétonniers adéquats et des voies cyclables pour que les gens puissent se rendre aux commerces sans voiture.
  • Routes :
    • modernisation du chemin Mer Bleue et du chemin Renaud
    • prolongement actuel du boulevard Brian-Coburn
    • prolongement du boulevard du château d'eau au chemin Renaud
    • école primaire, école secondaire française sur le chemin Renaud? (Délai des modernisations?)
  • Voies cyclables

Commentaires oraux

  • Préoccupés par la circulation de transit le long du chemin Renaud.
  • Aimeraient que le boulevard Brian-Coburn soit prolongé à l'ouest du chemin Navan et qu'il soit relié au chemin Renaud plutôt qu'à la rocade de Blackburn Hamlet, au nord.

Réunion portes ouvertes no 2 – le 14 octobre 2014

Le mardi 14 octobre 2014
Real Canadian Superstore, salle communautaire, 4270, chemin Innes
De 18 h 30 à 21 h  Début de l'atelier à 19 h 30

Panneaux de réunion portes ouvertes

Le processus intégré relatif à la Loi sur l'aménagement du territoire et à la Loi sur les évaluations environnementales a été lancé pour le Plan de conception communautaire (PCC) du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l'Est. Le secteur à l'étude comprend généralement les terrains du centre polyvalent situés au nord et au sud du couloir d'électricité entre le chemin Mer Bleue et le chemin Pagé, et les terrains industriels au sud des terrains commerciaux existants le long du chemin Innes.

Le projet vise à exposer en détail les conditions d'utilisation des terrains (y compris du patrimoine naturel), le système de transport et l'infrastructure de viabilisation pour les terrains en question. Un plan de conception communautaire, en voie d'élaboration afin de détailler les utilisations du sol, sera mis en œuvre dans le cadre d'une modification au Plan officiel (MPO).

Cette seconde réunion portes ouvertes et cet atelier permettront d'avoir un aperçu des progrès réalisés à ce jour et de présenter le rapport sur les conditions existantes. La vision et les objectifs préliminaires provisoires du PCC y seront présentés aux membres du public, aux fins de commentaires. L'atelier prévu pour l'occasion visera à permettre aux résidents de faire part de leur opinion sur l'élaboration des plans conceptuels préliminaires pour le secteur.

Un plan directeur de viabilisation (PDV) et un plan de gestion de l'environnement (PGE) sont élaborés dans le cadre du PCC au moyen d'un processus concomitant et intégré d'évaluation environnementale de portée générale. Le PDV prévoira les services d'eau, le drainage des eaux pluviales et les services sanitaires. Le PGE déterminera les caractéristiques naturelles importantes qui doivent être protégées et établira toutes les mesures d'infrastructure et de protection requises pour réduire l'impact sur les caractéristiques naturelles importantes, les réhabiliter et les améliorer. D'autres études, dont une étude sur les transports communautaires, seront également menées en même temps que le projet.

Le PDV et le PGE seront préparés conformément aux dispositions de la Loi sur l'aménagement du territoire concernant le processus d'évaluation environnementale de la Municipal Engineers Association.

La MPO, le PDV et le PGE sont assujettis à toutes les exigences normales en matière d'avis et de droits d'appel par toute personne ou tout organisme public selon la Commission des affaires municipales en vertu des dispositions de la Loi sur l'aménagement du territoire.

Ce qui a été dit

La deuxième réunion portes ouvertes a eu lieu le 14 octobre 2014. La première partie de la réunion a pris la forme d'une séance libre, au cours de laquelle le public pouvait consulter des panneaux qui fournissaient des renseignements au sujet du projet de rapport sur les conditions existantes ainsi que de la vision et des objectifs projetés.

La deuxième partie de la réunion a pris la forme d'un atelier et avait pour but de recueillir l'opinion des participants sur la vision et les objectifs projetés ainsi que de discuter des concepts d'aménagement préliminaires pour le secteur visé par l'étude.

Treize personnes ont assisté à la rencontre. Voici le résultat de l'atelier.

Tableau 1

Animateurs : Julie Carrara (urbaniste, FOTENN), Cheryl Brouillard (urbaniste, Ville d'Ottawa), Steve Pichette (ingénieur en entretien, DSEL), Chris Ellingwood (biologiste, Niblett Environmental), Phil Castro (Richcraft)
Membres du public : représentant de Bradley Estates et un resident de Chapel Hill Sud

Commentaires sur la vision et les buts :

Les participants souhaitent que l'accès en voiture soit davantage pris en considération, en particulier dans la dernière phrase de l'énoncé de vision.

Préoccupations exprimées :
  • Trop de trafic en ce moment
  • On veut un accès au chemin Innes (ce qui sera difficile si le chemin Page devient un cul-de-sac)
  • On craint que le boulevard Brian-Coburn n'agisse comme entonnoir et cause des problèmes de circulation à Chapel Hill Sud
Suggestions/Commentaires :
  • N'étendez pas le réseau routier; concentrez-vous plutôt sur le transport en commun
  • Tenez compte du fait que certaines personnes ont besoin d'une voiture pour différentes raisons, comme conduire les enfants à la garderie
  • N'autorisez pas le développement tant que l'infrastructure n'est pas en place
  • Orléans devrait connaître une croissance aussi importante que Kanata
  • Orléans occupe un territoire plus grand que le secteur à l'étude
  • Pas besoin de commerces de détail supplémentaires
  • Un réseau quadrillé de rues est une solution sensée
  • Intégrez des courbes dans le tracé de Vanguard pour qu'il soit moins tentant de l'emprunter comme raccourci pour rejoindre directement le boulevard Brian-Coburn et le chemin Innes). Remise en question de la pertinence de prolonger Vanguard à l'ouest du chemin Mer Bleue.
Affectations du sol proposées :
  • Utilisations relatives à l'emploi : réseau de la santé mentale, tourisme, agroentreprise (vente, fabrication, distribution), troisième hôtel pour Orléans, complexe pour personnes âgées, centre de recherche en environnement
  • Centre communautaire avec des patinoires et une bibliothèque
  • Divertissement – lieux de socialisation en complément du Centre des arts Shenkman. Club de nuit.
  • Parc de planches à roulettes (il y en a déjà un dans Blackburn et un autre près de l'autoroute 417 et du boulevard Jeanne-D'Arc)
  • Piste cyclable le long du couloir de transport d'électricité ou du corridor de transport en commun rapide (TCRA)
  • Un seul sentier central qui traverse le boisé du parc Innes. La Ville devra réaliser un plan de gestion environnementale étant donné que ce terrain lui appartient
  • Les parcs sont bons
  • Il y a déjà suffisamment de terrains de soccer à Orléans
  • Centre de tennis
  • Parc à chiens sans laisse (comme celui de la sablière Conroy)
  • Garderies
Autres renseignements :
  • Phil a dit qu'un sentier polyvalent sera aménagé dans la zone désignée « Caractéristique naturelle urbaine » au sud; ce sentier traversera un ruisseau pour se prolonger vers l'est
  • La traverse du corridor de transport en commun rapide sur le boulevard Belcourt se fera au niveau du sol
  • Le représentant de l'association communautaire a mentionné que les résidents seraient probablement d'accord avec la construction d'édifices en hauteur.

Plan de conception communautaire du Centre polyvalent de la collectivité urbaine de l’est  Atelier portes ouvertes no 2 – Carte de tableau 1

Tableau 2

Animateurs : Pamela Sweet (urbaniste, FOTENN), Arman Matti (ingénieur en transport, Castleglenn), Kevin Murphy (ingénieur en entretien, DSEL)
Membres du public : deux propriétaires de terrains situés dans le secteur à l'étude et un agent représentant un propriétaire de terrain jouxtant le secteur à l'étude.

Commentaires sur la vision et les buts :

Aucun commentaire ne portait spécifiquement sur la vision

  • Il a été suggéré qu'on ajoute aux buts l'idée de « prendre appui sur le Carrefour de santé Montfort »
  • Il a été suggéré qu'on ajoute aux buts un énoncé qui met l'accent sur la connectivité avec les communautés existantes
  • Il a été suggéré qu'on ajoute aux buts l'idée d'utiliser un lieu public tel qu'une bibliothèque ou un centre communautaire comme point d'ancrage.
Suggestions/Commentaires :
  • On a suggéré de prévoir deux liens pour raccorder le secteur aux terrains de Gib Paterson, qui sont situés à l'ouest, en dehors du secteur à l'étude. Il n'existe pas de plan conceptuel pour les terrains de Gib Paterson.
  • Compte tenu de la prédominance du transport automobile sur le chemin Innes et de la désignation de cette route en tant qu'Artère principale, une plus grande attention devrait être accordée à la marche et au transport en commun dans le PCC.
  • Il est nécessaire d'identifier en amont tous les points de raccordement potentiels aux routes et aux sentiers.
  • Le tracé du prolongement du boulevard Belcourt devrait être en forme de courbe pour éviter que le boulevard ne traverse directement le site. À la place, on pourrait prévoir une voie de raccordement majeure à partir de Vanguard, ce qui permettrait de diriger les voitures vers cette voie de raccordement principale et de maintenir la vocation du boulevard Belcourt en tant que rue principale aménagée pour les piétons.
  • On a suggéré de modifier les limites du secteur à l'étude à l'extrémité nord-est parce qu'il y a une propriété du côté est du chemin Mer Bleue qui se trouve à cheval sur les limites du secteur à l'étude.
  • La désignation « Centre polyvalent » devrait être envisagée pour tous les terrains situés dans les limites du secteur à l'étude.
Affectations du sol proposées :
  • En raison de la superficie de terrain occupée par le dépôt à neige, on devrait concentrer la construction d'immeubles de plus haute densité autour de la station de transport en commun ouest.
  • Une mixité d'usages devrait être proposée aux deux stations de transport en commun.
  • Les utilisations relatives à l'emploi devraient surtout être concentrées entre la limite est du dépôt à neige et le chemin Mer Bleue ainsi que dans les zones situées à l'extérieur du rayon de 600 mètres autour des stations de transport en commun, du côté ouest du secteur à l'étude.
  • Une zone commerciale/de commerces de détail est proposée à l'extrémité nord, le long du versant ouest du chemin Mer Bleue, et le long du tronçon en forme de courbe du boulevard Belcourt.
  • Des utilisations résidentielles et une mixité d'usages sont proposées sur le versant nord-est de la station de transport en commun du côté est, à l'extérieur de la zone tampon de 200 mètres qui sépare le secteur du dépôt à neige.
  • Quelques liens piétonniers et cyclables sont proposés pour traverser le couloir de transport d'électricité et pour traverser le secteur à l'étude du nord au sud, afin de rejoindre la zone commerciale/de commerces de détail le long du chemin Innes.
  • On propose d'aménager un autre parc/zone écologique à l'extrémité sud-ouest, à proximité du bassin permanent de gestion des eaux pluviales.

Plan de conception communautaire du Centre polyvalent de la collectivité urbaine de l’est  Atelier portes ouvertes no 2 – Carte de tableau 2

Tableau 3

Animateurs : Julie Lebrun (urbaniste, Ville d'Ottawa), Evode Rwagasore (urbaniste, Ville d'Ottawa), Sarah Button (urbaniste, FOTENN), Arthur Gordon (ingénieur en transport, Castleglenn), Steve Grandmont (Richcraft)
Membres du public : Un propriétaire de terrain situé à l'extérieur du secteur à l'étude et un représentant d'un propriétaire foncier.

Commentaires sur la vision et les buts :

Aucun

Suggestions/Commentaires :
  • Donner la priorité aux liens cyclables et piétonniers – ceux-ci devraient permettre de se rendre directement et rapidement à destination
  • Pour l'élaboration des autres plans conceptuels, commencer par dessiner les endroits autour des limites du secteur à l'étude où des liens devraient être prévus (indiquer seulement les emplacements et non les liens eux-mêmes)
  • On devrait prolonger Vanguard à partir du point d'extrémité actuel, en direction ouest jusqu'au chemin Mer Bleue, le long de la limite nord du dépôt à neige, pour le raccorder au boulevard Belcourt.
  • Vanguard devrait devenir un axe majeur est-ouest.
  • Il ne faut PAS créer de raccordement direct avec le boulevard Belcourt à ses deux extrémités, car ce boulevard traverse un secteur susceptible de devenir un pôle résidentiel majeur à l'ouest du dépôt à neige. On doit plutôt construire une nouvelle route orientée nord-sud qui croiserait le chemin Innes entre le quartier de logements à loyer inférieur au marché et le projet de Riotrin et qui mènerait directement à la station de TCRA ouest. Le tronçon de cette nouvelle route au nord de Vanguard serait un corridor d'emploi majeur alors qu'il aurait une vocation plus résidentielle au sud.
  • Trois options possibles pour le raccordement de Belcourt :
  • En ligne directe, à partir de la station de TCRA ouest jusqu'au terminus actuel au nord (château d'eau)
  • En ligne directe pour rejoindre la future rue Vanguard
  • Option recommandée : dévier légèrement vers l'ouest pour rejoindre la future rue Vanguard. Cette option permet un usage « résidentiel » maximal dans le futur réseau de rues en quadrillé entre cet endroit et le dépôt à neige, et l'optimisation des liens piétonniers à partir du nord jusqu'aux stations de TCRA.
Affectations du sol proposées :
  • En résumé : créer deux corridors d'emplois dans le secteur à l'étude – un à l'extrémité nord-est et l'autre à l'extrémité nord-ouest – avec un pôle résidentiel au centre. La zone en forme de coin à proximité de la station de TCRA du côté est devrait être utilisée à des fins résidentielles et d'emploi. Une bibliothèque à la station de TCRA ouest. Le secteur au sud du boulevard Brian-Coburn devrait être principalement résidentiel, avec quelques zones commerciales le long du boulevard et quelques utilisations relatives à l'emploi aux stations de TCRA. Zones entourant le dépôt à neige utilisées à des fins d'emploi et de commerce. Un nouveau bassin de gestion des eaux de pluie (agrandi) entouré d'un parc en guise de zone tampon le séparant d'une zone résidentielle, et l'insertion d'une autre zone tampon sous forme de parc entre le boisé du parc Innes et le quartier résidentiel.
  • Aménager un sentier polyvalent le long du couloir de transport d'électricité.
  • Des liens piétonniers qui traversent le boisé du parc Innes, un parc agissant comme zone tampon au sud du boisé du parc Innes, et un secteur à plus forte densité résidentielle le long de Vanguard avec quelques petites zones commerciales.
  • Le tracé de Vanguard devrait bifurquer vers le sud de l'autre côté du dépôt à neige pour laisser suffisamment d'espace pour ce type de développement au nord de la rue.
  • Permettre des utilisations commerciales et relatives à l'emploi à l'intérieur de la zone tampon du dépôt à neige.
  • Maintenir le bassin de gestion des eaux de pluie « temporaire » et construire des tours à bureaux autour. En faire un pôle.
  • Réserver des terrains à des fins d'emploi à l'extrémité nord-est du secteur à l'étude, au nord des terrains de Montfort. En tant qu'artère principale, Vanguard diviserait cette zone en deux. Aménager des liens piétonniers permettant de relier les quartiers existants au sud de ce secteur au secteur à l'étude via le sentier polyvalent aménagé dans le couloir de transport d'électricité.
  • Le bassin de gestion des eaux de pluie existant devrait être agrandi pour accroître la superficie consacrée à des parcs et des plans d'eau. Les plus faibles densités résidentielles devraient se retrouver dans ce secteur, avec des densités plus élevées à mesure qu'on s'éloigne du site pour se rapprocher des artères principales.
  • Construire un nouveau centre communautaire sur l'axe nord-sud proposé en direction du chemin Innes, au sud du prolongement de Vanguard, avec des liens piétonniers et cyclables directs vers des espaces verts et la station de TCRA ouest.
  • Une nouvelle bibliothèque pourrait devenir un point d'ancrage près de la station de TCRA ouest, avec quelques aménagements résidentiels de haute densité, ce qui justifierait la présence de deux écoles et de quelques services communautaires dans le secteur.
  • On devrait prévoir des utilisations relatives à l'emploi et des commerces à l'intersection des boulevards Brian-Coburn et Belcourt sur les deux coins du côté sud. Plus loin vers l'est le long du prolongement de Brian-Coburn, il devrait y avoir des liens piétonniers entre le lotissement au sud et Brian-Coburn. Les affectations du sol dans ce secteur devraient être principalement résidentielles, avec quelques usages commerciaux le long du boulevard Brian-Coburn. Le terrain adjacent au chemin Mer Bleue, au sud de Brian-Coburn, devrait être entièrement affecté à des usages commerciaux.
  • La zone en forme de coin bordée par le chemin Mer Bleue à l'est, le corridor de TCRA au nord et le prolongement du boulevard Brian-Coburn au sud est coupée en deux par la zone tampon du dépôt à neige et est située à distance de marche de la station de TCRA est, à l'intérieur du rayon de 600 m. On devrait retrouver des utilisations résidentielles de forte densité plutôt que des utilisations relatives à l'emploi dans ce secteur, et prévoir quelques zones commerciales le long du chemin Mer Bleue. Les utilisations relatives à l'emploi devraient se retrouver le long du corridor de TCRA, à l'intérieur de la zone tampon du dépôt à neige.
Autres renseignements :
  • En ce qui concerne le plan annoté, les lignes pointillées marquées d'un « P » désignent un lien piétonnier/cyclable. Les lignes continues (en général) représentent des artères majeures. Le réseau routier secondaire sera déterminé plus tard. Les lignes pointillées qui traversent les limites du secteur à l'étude désignent l'emplacement des liens. Les points bleus marqués d'un « E » indiquent les utilisations relatives à l'emploi.

Plan de conception communautaire du Centre polyvalent de la collectivité urbaine de l’est  Atelier portes ouvertes no 2 – Carte de tableau 3

Réunion portes ouvertes no 3 – le 16 mai 2018

Processus intégré en vertu de la Loi sur l'aménagement du territoire et de la Loi sur les évaluations environnementales

Le mercredi 16 mai 2018
Real Canadian Superstore, salle communautaire, 4270, chemin Innes
De 18 h 30 à 21 h  Début de l'atelier à 19 h 30

En assistant à cet évènement portes ouvertes, vous pourrez en savoir plus sur le plan d’affectation du sol et les projets d’infrastructures de transport et de raccordement aux services municipaux proposés pour ce territoire, les études complétées  ainsi que sur les prochaines étapes du processus. 

Vous aurez aussi la possibilité de partager vos commentaires sur ces composantes avec les employés de la ville d’Ottawa et l’équipe de projet.

Le processus intégré en vertu de la Loi sur l’aménagement du territoire et de la Loi sur les évaluations environnementales est  employé pour l’élaboration du Plan de conception communautaire du centre polyvalent de la collectivité urbaine de l’Est. Une modification au Plan officiel (MPO) sera nécessaire pour modifier les calendriers et les politiques du Plan officiel et l'inclusion d'un plan secondaire pourrait s’avérer nécessaire.

La Ville d'Ottawa accorde une grande importance à l'accessibilité. Si vous avez des besoins particuliers en matière d'accessibilité, veuillez communiquer par courriel avec le chef de projet, robin.vandelande@ottawa.ca avant midi, le lundi 14 mai 2018.

Personnes-ressources

La consultation du public représente une partie importante du projet et vos commentaires nous sont précieux. Si vous souhaitez être ajouté à la liste d'envoi pour ce projet ou si vous avez des commentaires ou des demandes, veuillez communiquer avec les chargées de projet :

Robin van de Lande, urbaniste II
Direction générale de la planification, de l'infrastructure et du développement économique
Ville d'Ottawa
110, avenue Laurier Ouest, 4e étage
Ottawa (Ontario) K1P 1J1
Tél. : 613-580-2424, poste 43011
Courriel : robin.vandelande@ottawa.ca
Julie Carrara, MCIP, RPP
urbaniste
FOTENN Consultants Inc.
223, rue McLeod 
Ottawa (Ontario) K2P 0Z8
Tél. : 613-730-5709, poste 226
Courriel : carrara@fotenn.com