Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Profils de projets

Projet de surveillance de la zone aquifère

Partenaire communautaire: North West Goulbourn Community Association (NWGCA)

Emplacement: Goulbourn

Montant de la subvention: 1 324 $

Contribution communautaire: Aucune

Année de financement: 2012

Avantages environnementaux: Protéger les systèmes naturels

À propos du projet

Le Projet de surveillance de la zone aquifère a permis l’analyse de deux puits représentatifs du secteur pour évaluer le niveau de pollution de l’eau souterraine et ainsi obtenir des données de référence.

Les résidents en milieu rural sont invités à analyser régulièrement leur puits pour en évaluer la contamination bactérienne. Compte tenu de la proximité de deux terrains de golf, d’activités agricoles et d’autres activités commerciales, la NGCA voulait analyser deux puits représentatifs du secteur pour établir des données de référence quant à la présence de polluants dans la zone aquifère. Parmi les polluants visés par les analyses, mentionnons les herbicides, les pesticides et les composés organiques volatils (substances chimiques organiques présentes dans différents produits, comme la peinture, les produits nettoyants et le mazout).

Photographie aérienne du secteur visé par l’analyse de l’eau du puits collectif

Résultats du projet

  • Les analyses montrent que la concentration des substances présentes dans les deux puits est conforme aux exigences provinciales.
  • Maintenant que la NGCA dispose de données de référence, elle pourra établir les changements cumulatifs dans les polluants potentiellement présents à l’aide d’analyses subséquentes.

Manotick on the Move

Partenaire communautaire : Manotick Culture, Parks and Recreation Association

Lieu : Manotick

Financement du PSPCE : 4 230 $

Contribution communautaire : 800 $

Année(s) d’octroi : 2011

Avantages environnementaux : Réduire l’impact environnemental

Caractéristiques du projet

Le projet Manotick on the Move a été créé pour encourager les résidents de Manotick à privilégier la marche ou le vélo dans le village et inciter les visiteurs des secteurs avoisinants à faire de même pour se rendre à Manotick. Il a donné lieu à :

  • une présentation des initiatives réussies au Canada offerte par Michael Haynes, conseiller en déplacements actifs;
  • un forum d’une journée animé par Michael Haynes sur les façons d’inciter les personnes à privilégier la marche et le vélo dans Manotick;
  • un passage pour piétons temporaire, peint par des familles à l’occasion du festival « A Taste of Manotick », un événement organisé sur une portion fermée de la rue Manotick Main et qui met en vedette les restaurants locaux;
  • la création d’une carte indiquant les sentiers à l’intérieur du village de Manotick, et les liaisons avec les autres municipalités qu’offrent les sentiers polyvalents.

Un passage pour piétons Un passage pour piétons temporaire est peint par des familles à l’occasion du festival « A Taste of Manotick »

Résultats

  • Le passage pour piétons temporaire a permis de constater qu’un vrai passage pour piétons sur la rue Manotick Main serait le bienvenu.
  • La carte des sentiers a été imprimée en 3 000 exemplaires et distribuée aux commerces de Manotick et des alentours, ainsi qu’aux bibliothèques et aux centres communautaires d’Ottawa. 
  • Plus de 30 personnes, représentant 20 organismes, écoles et groupes communautaires du village, ainsi que des employés de la Ville d’Ottawa, ont participé au forum.
  • Les participants se sont appuyés sur les commentaires de chacun pour établir une liste de 10 priorités à court terme qui incitent les personnes à privilégier la marche et le vélo dans Manotick. La liste contenait des initiatives visant à améliorer les liaisons et les infrastructures pour piétons et cyclistes, et à sensibiliser davantage les commerces locaux et les résidents.

Projet de réhabilitation des dunes de Pinhey

Partenaire communautaire: Biodiversity Conservancy International

Emplacement: Nepean

Montant de la subvention: 1 000 $ (2012); 4 000 $ (2013); 3 000 $ (2014)

Contribution communautaire:   5 000 $ en nature et 200 $ en dons (2012), 25 100 $ en nature et 52 500 $ en fonds provinciaux (2013), 25 400 $ en nature et 55 000 $ en fonds provinciaux (2014)

Années de financement: 2012, 2013 et 2014

Avantages environnementaux: Améliorer et protéger les systèmes naturels

À propos du projet

Le Projet de réhabilitation des dunes de Pinhey comporte plusieurs étapes en vue de la remise en état du seul ensemble dunaire sur le territoire d’Ottawa, soit les dunes de Pinhey. Ce projet est une collaboration avec la Commission de la capitale nationale et des bénévoles locaux, en plus d’être appuyé par la Fondation Trillium de l’Ontario, la Fondation TD des amis de l’environnement et la Ville d’Ottawa.

La première étape du projet s’est terminée en 2013 et comprenait l’élimination de la végétation envahissante et des déchets organiques. La deuxième étape a commencé en 2014 et se poursuit en 2015; elle vise l’élargissement de la zone centrale de l’ensemble dunaire et la réhabilitation de l’habitat naturel essentiel à sa biodiversité à long terme.

Avant et après

Résultats du projet

  • Parmi les réussites du projet, mentionnons les suivantes : réhabilitation d’environ 6 000 m2 de dunes; élimination des espèces végétales envahissantes; réintroduction de 4 plantes indigènes; et retour d’organismes dunaires, comme la cicindèle blanche et la mutille
  • Sensibilisation accrue à l’écosystème unique des dunes de Pinhey et meilleure compréhension de celui-ci grâce à un programme de sensibilisation spécialement conçu à l’intention des jeunes

Projet Karyne

Partenaire de la communauté: Projet Karyne - École secondaire Gisèle-Lalonde

Endroit: Orléans, ON

Subvention du PSPCE: 9 500 $ (2009), 7 449 $ (2010), 7 000 $ (2011)

Contribution de la communauté: 1 000 $ pour le café, les collations, et le matériel, rigole clôturée pour les courses de bateaux (CEPEO), rampes et piste de course pour les courses d’autos (Sobeys) et 120 bénévoles sur une période de 3 ans

Année(s) d’attribution: 2009; 2010; 2011

Bénéfices environnementaux: Sensibilisation à l’environnement; énergie renouvelable

Au sujet du projet

Le Projet Karyne est un projet visant à promouvoir l’énergie renouvelable qui a été créé en partenariat avec l’école secondaire Gisèle-Lalonde. Ce projet a été mis sur pied en mémoire de Karyne Maisonneuve, décédée d’un cancer en 2006.

Le Projet Karyne a rassemblé des élèves de tous les coins de la ville pour participer à une compétition amicale de modèles d’autos et de bateaux propulsés à l’énergie solaire. Le défi lancé aux élèves de 6e, 7e et 8e année était de concevoir et de fabriquer des bateaux modèles à partir de matériaux recyclés, alors que les élèves du secondaire devaient concevoir et construire des voitures mues à l’énergie solaire.

Un étudiant éclaire une voiture fonctionnant à l’énergie solaireUn étudiant éclaire un bateau fonctionnant à l’énergie solaire.

Retombées du projet

  • Plus de 500 élèves et 30 écoles ont pris part aux événements entre 2009 et 2011.
  • Le projet a permis aux élèves d’acquérir une meilleure compréhension du concept d’énergie renouvelable au moyen d’activités d’apprentissage pratiques.
  • Des membres de la communauté et des entreprises locales ont embarqué dans le projet.
  • Le projet bénéficie maintenant de l’appui d’un partenaire financier permanent.
  • Cet événement a retenu grandement l’attention des médias, notamment du magazine Macleans, de CTV, de Global et du Ottawa Sun.

Relais pour monarques du parc Terry-Fox

Partenaire communautaire: Réseau Canadien des Enseignants Monarques

Emplacement: Parc Terry-Fox, à Orléans

Montant de la subvention: 1 900 $

Contribution communautaire: 275 $ en dons

Année de financement: 2012

Avantages environnementaux: Améliorer et protéger les systèmes naturels

À propos du projet

Le Relais pour monarques du parc Terry-Fox est un habitat de fleurs indigènes très efficace pour les monarques et autres papillons.

Le relais vise à protéger les monarques grâce à un milieu exempt de pesticides et d’herbicides, en plus de compenser la disparition des asclépiades et des fleurs indigènes. On y a planté, entre autres, de l’asclépiade commune, du Buddleia de David (arbre aux papillons), de l’asclépiade tubéreuse, de l’aster rouge et du sedum rouge.

Adjacent à l’école élémentaire Terry-Fox, le relais a nécessité la contribution de la collectivité et des élèves.

Des voisins et des écoliers bâtissent le jardin Le jardin achevé

Résultats du projet

  • Le relais attire quotidiennement les papillons et quantité d’abeilles. Il offre aussi aux abeilles un abri contre le gel en automne.
  • Ce projet a permis d’accroître la sensibilisation aux monarques et autres papillons.
  • Une école locale et un groupe communautaire ont communiqué avec le Réseau Canadien des Enseignants Monarques pour qu’il présente un exposé sur le relais.

Projet de cartographie des arbres

Partenaire communautaire : Stonebridge Community Association

Emplacement : Stonebridge

Montant de la subvention : 1 350 $ (2012), 3 000 $ (2013), et 4 200 $ (2014)

Contribution communautaire : 370 $ en nature

Années de financement : 2012, 2013 et 2014

Avantages environnementaux : Améliorer et protéger les systèmes naturels 

À propos du projet

La Stonebridge Community Association a entrepris un projet en plusieurs étapes destiné à répertorier et signaler les arbres dans sa collectivité. Ce projet est appuyé par la Direction des services forestiers de la Ville d’Ottawa et met à profit l’inventaire des arbres de la Ville. Le but est de mesurer le couvert forestier urbain et les dégâts causés par l’agrile du frêne.

La première étape du projet, entamée en 2013, visait à cartographier les arbres dans trois parcs de la Ville, soit le parc Kilbirnie, le parc W.C. Levesque et le parc Golflinks. La deuxième étape a été effectuée en 2014 et consistait à cartographier les arbres le long des rues du secteur est de Stonebridge. La dernière étape commencera en 2015 et nécessitera la cartographie des arbres le long des rues du secteur ouest de Stonebridge. 

Résultats du projet

  • Collaboration avec la Direction des services forestiers pour la création d’une méthode standard pour répertorier les arbres. Les résultats ont été transmis aux employés municipaux afin d’être versés dans l’inventaire des arbres de la Ville et d’établir les étapes à venir.
  • Sensibilisation communautaire accrue au Fonds des arbres et à l’entretien des arbres