Passer au contenu principal

Prix de la Conservation de l'architecture d'Ottawa

Prix 2014 à 2016

Restauration (grande échelle), Prix d’excellence
L’édifice Wellington
180, rue Wellington

Ce prix reconnaît les importants travaux de restauration, de réparation et de réutilisation adaptée réalisés sur l’édifice du 180, rue Wellington pour aménager des salles de réunion et des bureaux pour la Chambre des communes. La restauration d’éléments clés comme le plafond en mosaïque, les halls recouverts de marbre et l’escalier historique souligne le caractère historique du bâtiment.

L’édifice Wellington

Restauration (grande échelle), Prix de reconnaissance, Éléments sculpturaux
Cour suprême du Canada
301, rue Wellington

Ce prix reconnaît la restauration des hampes, des torchères, des lampadaires et des sculptures devant la Cour suprême du Canada. La restauration conserve les caractéristiques historiques de ce site et souligne la valeur patrimoniale de la Cour suprême du Canada.

Cour suprême du Canada

Restauration (petite échelle), Prix d’excellence
Maison Fréchette
87, rue MacKay

Ce prix reconnaît la restauration réussie, après un incendie dévastateur, des éléments extérieurs et intérieurs de la maison Fréchette 1877, située à New Edinburgh. La restauration méticuleuse respecte la valeur historique de la maison et le caractère patrimonial du quartier.

Maison Fréchette

Restauration (grande échelle), Prix de reconnaissance
Maison Kipp
144, rue Cathcart

Ce prix reconnaît la restauration de la façade avant de la maison Kipp (1876) dans la Basse-Ville, effectuée en s’inspirant d’une photographie historique.

Maison Kipp

Adaptation, Prix d’excellence
L’édifice Sir John A. Macdonald
144, rue Wellington

Ce prix reconnaît la restauration de l’ancienne Banque de Montréal, un édifice de style Beaux-Arts transformé en une salle de conférence pour la Chambre des communes. Les importants attributs patrimoniaux de l’édifice ont servi de source d’inspiration pour l’ajout contemporain.

L’édifice Sir John A. Macdonald

Adaptation, Prix de reconnaissance
Alex Trebek Alumni Hall
155-157, privé Séraphin-Marion

Ce prix reconnaît la restauration et la réutilisation adaptée de deux maisons situées dans la Côte-de-Sable pour créer le Pavillon des diplômés Alex-Trebek de l’Université d’Ottawa. L’extérieur des bâtiments a été restauré, et un grand porche a été réintégré à l’avant, tandis que l’intérieur a été rendu plus fonctionnel pour des utilisations contemporaines et pour se conformer aux exigences actuelles en matière d’accessibilité. Le projet conserve le paysage de rue historique.

Alex Trebek Alumni Hall

Ajout, Prix d’excellence
Colline du Parlement

Ce prix reconnaît l’ajout de sièges à la Chambre des communes afin de recevoir un nombre accru de membres du Parlement. Les nouveaux sièges ont été conçus pour s’harmoniser avec les sièges actuels et ils ont été aménagés en respectant la configuration actuelle.

Chambre des communes

Aménagement intercalaire, Prix d’excellence
Ravenhill Common
450, avenue Churchill 

Ce prix reconnaît le projet de construction intercalaire connu sous le nom de Ravenhill Common qui s’harmonise avec son environnement et lui est compatible, tout en se distinguant en tant que structure contemporaine. Le projet met en valeur l’église Unie de Westboro, et la volumétrie, les matériaux et la forme des maisons en rangée font en sorte que le caractère du paysage est conservé.

Ravenhill Common

Ligne directrices du programmes

La remise des Prix de la conservation de l'architecture d'Ottawa est un événement biennal qui souligne des réalisations exceptionnelles en ce qui concerne la restauration et la conservation des ressources patrimoniales d'Ottawa.

Des candidatures seront acceptées dans les cinq catégories suivantes :

  • Restauration : redonner à une ressource patrimoniale sa forme, ses matériaux et son intégrité d'origine.
  • Adaptation : adapter un immeuble ancien à une nouvelle utilisation tout en conservant son caractère patrimonial.
  • Construction intercalaire : construire un immeuble neuf dans un cadre historique.
  • Ajout : faire un ajout à des édifices historiques.
  • Autres : cette catégorie changera en fonction des projets soumis pour une année particulière. Il pourrait s'agir de projets de génie (restauration d'un pont, p. ex.) ou d'aménagement paysager (restauration de jardins ou de parcs historiques, p. ex.).

Les candidatures soumises dans le cadre des Prix de la conservation de l'architecture d'Ottawa seront évaluées en fonction de leur compatibilité avec les catégories de prix décrites ci-dessus ainsi que de la réglementation et des politiques municipales, notamment celles contenues dans le Plan officiel de la Ville d'Ottawa, de même que dans les Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada.

Un prix d'excellence pourra être remis dans chaque catégorie. Une plaque de bronze à apposer sur l'immeuble sera présentée aux lauréats. Chaque membre de l'équipe de projet, notamment le propriétaire de l'immeuble, l'architecte responsable du projet, l'ingénieur, le concepteur et les principaux entrepreneurs ou constructeurs nommés dans le dossier de candidature, recevra un certificat encadré. On remettra au plus cinq certificats encadrés pour chaque projet.

Un prix de mérite pourra aussi être remis dans chaque catégorie pour des projets justifiant une reconnaissance d'un degré moindre qu'un prix d'excellence. Des certificats encadrés seront remis aux lauréats selon les modalités énoncées au paragraphe précédent.

La remise des prix coïncidera avec la Semaine du patrimoine, soit la troisième semaine de février.

Exemples de le Prix de la conservation de l'architecture d'Ottawa

Pour obtenir plus de détails à ce propos :

Ashley Kotarba, planificatrice de la conservation du patrimoine
Direction générale de la planification, de l’infrastructure et du développement économique
Ville d'Ottawa
110, avenue Laurier Ouest, 4e étage
Ottawa (Ontario) K1P 1J1
613-580-2424, poste 23582
Courriel : ashley.kotarba@ottawa.ca