Puits et fosses septiques privés

Systèmes septiques

Fonctionnement des systèmes septiques

Un système septique sert à traiter toutes les eaux usées d’une maison. Voici les deux éléments qui le composent :

  • La fosse septique, un réservoir en béton à deux compartiments muni de déflecteurs; ces derniers empêchent les déchets bruts du premier compartiment de se déverser dans le second.
  • Le champ d’épuration, un réseau de tuyaux perméables à l’eau. Il est possible d’ajouter une chambre d’aération entre la fosse septique et le champ d’épuration.

Les bactéries de la fosse septique décomposent les déchets et les eaux usées. Les solides non digérés se déposent au fond de la fosse, formant les boues, tandis que les solides légers montent à la surface, formant le chapeau de matières flottantes. La solution liquide formée entre les deux couches de solides s’écoule, quant à elle, de façon continue et uniforme vers le champ d’épuration. Les eaux usées subissent ensuite un dernier traitement en traversant le champ d’épuration, puis se déversent dans la nappe phréatique. Tout au long du processus, les bactéries digèrent les matières. Le produit final du système septique contient toujours des substances nutritives, des bactéries et des substances chimiques.

Problèmes liés aux systèmes septiques

Il faut faire vidanger votre fosse septique régulièrement, sans quoi les boues et le chapeau de matières flottantes se déverseront dans le champ d’épuration et finiront par surcharger le système. Le cas échéant, les eaux usées partiellement traitées risquent de remonter à la surface du sol, entraînant la contamination des sols et de l’approvisionnement en eau, y compris votre puits ou celui de votre voisin.

Le même phénomène peut se produire si trop d’eau est déversée dans la fosse septique. De plus, s’ils y sont présents en trop grande quantité, les produits chimiques, les savons et les détergents utilisés à la maison peuvent anéantir l’action bactérienne et nuire à la capacité de traitement du système.

Pour de plus amples renseignements

Signes de problème

  • Le gazon recouvrant le champ d’épuration est exceptionnellement vert ou spongieux sous vos pieds.
  • Il faut plus de temps qu’à l’habitude pour que l’eau soit évacuée dans les conduits.
  • Une odeur d’égout se dégage.
  • Un liquide gris ou noir apparaît à la surface de votre cour.
  • L’analyse de l’eau de votre puits ou de celui de votre voisin révèle une contamination.

Choses à faire

  • Sachez où se trouve votre fosse septique et tenez à jour un registre d’entretien.
  • Faites inspecter régulièrement votre système par une entreprise spécialisée dans la vidange-réparation des fosses septiques et assurez-vous qu’elle prenne soin de ne pas endommager les déflecteurs d’entrée et de sortie durant le pompage.
  • Faites vidanger la fosse septique pour en éliminer le chapeau de matières flottantes et les boues. La fréquence des vidanges doit être établie selon les résultats des inspections régulières (dont la mesure des niveaux de matières flottantes et de boues dans le réservoir).
  • Faites pousser du gazon sur le champ d’épuration afin de prévenir l’érosion et d’absorber l’excédent d’eau.
  • Faites détourner les eaux de ruissellement provenant notamment du toit, du patio et de l’entrée pour qu’elles s’écoulent à l’écart du champ d’épuration.
  • Conservez l’eau pour éviter de surcharger le système.

Choses à éviter

  • NE vous servez PAS de votre cuvette de toilette comme d’une poubelle.
  • N’utilisez PAS une quantité de savon ou de détergent plus grande que nécessaire.
  • N’installez PAS un broyeur de déchets sans vérifier si votre fosse septique a la capacité nécessaire pour recevoir un volume accru de déchets.
  • Ne polluez PAS votre fosse septique et les eaux souterraines en déversant dans les renvois des produits chimiques et des produits de nettoyage nocifs comme l’eau de javel, le borax, les produits de nettoyage des cuves de toilette ou les produits visant à débloquer les renvois.
  • NE conduisez PAS et NE garez PAS votre voiture, votre camion ou du matériel lourd sur le champ d’épuration.
  • NE plantez PAS d’arbres ou d’arbustes sur le champ d’épuration ou à proximité de celui-ci, sans quoi les racines pourraient s’étendre dans les conduits et les boucher.
  • NE recouvrez PAS le champ d’épuration d’asphalte ou de béton.
  • N’évacuez PAS dans la fosse septique le retour d’eau d’un adoucisseur d’eau salée. Utilisez plutôt une fosse d’épuration de catégorie 2 (puits sec) ou le trou servant à la pompe du puisard au sous-sol.
  • N’ajoutez PAS de substances servant à « l’amorçage » ou au « conditionnement », car certaines pourraient nuire au fonctionnement normal du système septique, tandis que d’autres (surtout les produits dégraissants) contiennent des substances cancérogènes qui risqueraient de contaminer les eaux souterraines.
Ne déversez JAMAIS les matières suivantes dans la fosse septique (elles ne pourraient être décomposées par les bactéries ou anéantiraient leur action) :
  • Cheveux
  • Mégots de cigarette
  • Marc de café
  • Graisse ou huile
  • Soie dentaire
  • Serviettes de papier
  • Couches jetables
  • Serviettes hygiéniques, tampons hygiéniques ou préservatifs
  • Litière
  • Bandes de gaze
Ne déversez JAMAIS les produits chimiques suivants dans la fosse septique (ils risqueraient de contaminer les eaux de surface et les eaux souterraines) :
  • Peinture
  • Vernis
  • Solvants
  • Huiles usagées
  • Solutions pour le développement de photos
  • Pesticides ou herbicides