Passer au contenu principal

Les lauréats de l’Ordre d’Ottawa et le gagnant du Prix Brian Kilrea pour l’excellence chez les entraîneurs en 2017

9 novembre 2017
Annonces et événements

M. Jim Watson, maire d’Ottawa, a annoncé aujourd’hui les noms des 17 résidents qui seront décorés de l’Ordre d’Ottawa cette année, ainsi que du lauréat du Prix Brian‑Kilrea pour l’excellence chez les entraîneurs en 2017.

La cérémonie de remise des distinctions de l’Ordre d’Ottawa aura lieu cette année à l’hôtel de ville le 16 novembre.

Seront intronisés par le maire de la Ville au sein de l’Ordre d’Ottawa en 2017 : M. Steve Barkhouse, M. Thomas d’Aquino, Mme C. Jane Dobell, Mme Édith Dumont, Mme Safaa Fouda, M. Claude Gingras, M. Lawson A.W. Hunter, M. Guy Laflamme, le Dr Bernard Leduc, M. Cyril Leeder, M. Todd Nicholson, les Drs Lucy et Rod Rabb, M. Jozef Straus, M. William Tupper et Mme Sheila Whyte.

Grand maître Tae Eun Lee, qui a mérité l’Ordre d’Ottawa en 2016 mais n’avait pu assister à la cérémonie, sera décoré de l’Ordre à la cérémonie de 2017.

M. Stephen Dean recevra le Prix Brian‑Kilrea pour l’excellence chez les entraîneurs; ce prix permet à la Ville de souligner la contribution d’un coach amateur qui incarne le mieux les qualités du leadership et de l’engagement.

L’Ordre d’Ottawa rend hommage à des résidents exceptionnels qui ont, à titre professionnel, apporté un énorme concours dans de nombreux secteurs d’activité de la Ville, notamment les arts et la culture, les affaires, les services communautaires, l’éducation, la fonction publique, le monde du travail, les communications et les médias, les sciences, la médecine, les sports et les loisirs ou d’autres domaines d’activité qui font rejaillir des bienfaits sur les résidents d’Ottawa.

Ce prestigieux prix municipal a été créé en 2012 par M. Jim Watson, maire d’Ottawa, et les membres du Conseil municipal. Les lauréats de l’Ordre d’Ottawa sont choisis par un comité de sélection composé du maire, du greffier municipal et avocat général, du chef de police, de la chef du protocole, de l’archiviste de la Ville et de la directrice générale de la Bibliothèque publique d’Ottawa.

Pour en savoir davantage sur l’Ordre d’Ottawa et pour prendre connaissance de la biographie complète des lauréats, veuillez consulter la section Ordre d’Ottawa sur la page Prix et reconnaissances, sur le site ottawa.ca.

Citation

« Les lauréats de 2017 font désormais partie d’un illustre groupe de résidents qui ont été récompensés et décorés pour leurs contributions importantes à la Ville par le biais de leurs réalisations professionnelles. En plus d’apporter des changements favorables, les lauréats de l’Ordre d’Ottawa sont des modèles d’inspiration. »

Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa


Pour en savoir davantage sur les programmes et les services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou appeler le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.


Biographies abrégées des lauréats

Steve Barkhouse

M. Steve Barkhouse est fondateur et président d’Amsted Design-Build, éminente entreprise d’étude et de réalisations qui a à son service plus de 60 employés et qui a réalisé plus de 1 500 projets sur le territoire de la Ville d’Ottawa. Amsted a remporté plusieurs prix publics et M. Barkouse a siégé à de nombreux conseils et comités, notamment le Conseil des gouverneurs du Collège algonquin, ainsi que le comité de la campagne de financement de plusieurs millions de dollars du Collège pour bâtir le nouveau Centre algonquin pour l’excellence dans la construction. M. Barkhouse recrute et forme des apprentis menuisiers et joue le rôle de mentor personnel auprès des stagiaires.

Amsted Design-Build appuie aussi, depuis 25 ans, de nombreux organismes et œuvres de bienfaisance, notamment le CHEO, la Banque d’alimentation d’Ottawa, Habitat pour l'humanité, la Maison des soins palliatifs d’Ottawa, la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, la Maison Roger Neilson et l’équipe de hockey des Blazers de Kanata.


Thomas d’Aquino

Résident d’Ottawa depuis plus de 40 ans, M. D’Aquino continue d’exercer des fonctions de direction dans le monde des sociétés et dans le secteur des organismes à but non lucratif. Après avoir été conseiller spécial de l’ancien premier ministre Pierre Trudeau, M. D’Aquino a été pendant 30 ans chef de la direction, en poste à Ottawa, du Conseil canadien des chefs d’entreprise, désormais connu sous l’appellation de Conseil canadien des affaires. Pour souligner son leadership, on lui a attribué le titre de distingué membre à vie du Conseil.

Dans le même temps, il a siégé au Conseil des gouverneurs de l’Université Carleton et de l’Université d’Ottawa. Il a été le président fondateur de la Fondation du village de Rockcliffe Park et finance depuis longtemps, à titre de philanthrope, le Centre national des Arts. Titulaire de la médaille du Jubilé or et diamant, M. D’Aquino préside le Forum nord‑américain et fait partie d’un groupe consultatif international qui vient en aide au Vatican dans le cadre de l’Initiative du sport au service de l’humanité, menée par le pape François.


C. Jane Dobell

L’éducation et l’alphabétisation sont des thèmes qui reviennent couramment dans la vie personnelle et professionnelle de Mme Dobell à Ottawa depuis plus de 50 ans. Éducatrice professionnelle, elle a été à la tête de la Direction des programmes de langues du Secrétariat d’État et conseillère auprès du Conseil scolaire d’Ottawa, dont elle a aussi été présidente.

Elle a été très active dans sa communauté, puisqu’elle a déjà siégé au Conseil du village de Rockcliffe Park et de l’Association des résidents de Rockcliffe Park. Elle a joué un rôle prépondérant dans les deux salons du livre qui ont ensemble permis de récolter des recettes nettes dans les sept chiffres pour l’École publique de Rockcliffe Park et la Bibliothèque publique d’Ottawa afin de financer les programmes de bibliothéconomie et d’alphabétisation. Mme Dobell a siégé comme membre du conseil d’administration de différentes institutions d’enseignement, dont le Collège Algonquin, l’Université d’Ottawa et le Conseil ontarien de formation et d’adaptation de la main-d’œuvre.


Édith Dumont

Directrice de l’éducation au Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO), Mme Édith Dumont a consacré plus de 25 ans à cet organisme. Elle joue aujourd’hui le rôle de promotrice des droits des femmes et des minorités linguistiques. Elle est reconnue pour son attachement aux communautés scolaires et à la jeunesse d’aujourd’hui. Sa passion pour l’éducation en fait une ambassadrice exemplaire; elle a pris la parole un peu partout dans le monde. Mme Dumont a noué des partenariats innovants dans le monde entier avec des organismes homologues de l’Union européenne, le FC Barcelone et le Cosmodôme à Laval, dans l’intérêt de ses étudiants et pour enrichir leur éducation.

Mme Dumont a siégé à plusieurs conseils d’administration, dont le Groupe Média TFO, Prévention du crime Ottawa, le Réseau d’Ottawa pour l’éducation et le Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques. Elle a présidé le Conseil ontarien des directrices et directeurs de l’éducation de langue française et est membre de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones.


Safaa Fouda

Originaire d’Égypte, Mme Fouda a été l’une des premières ingénieures à s’installer au Canada en 1969. Elle est devenue l’une des premières titulaires d’un doctorat en génie au Canada. En 1981, la Pre Fouda est entrée au service du Centre de la technologie CanmetÉNERGIE de Ressources naturelles Canada, où elle a travaillé à la mise au point de technologies nouvelles et de processus catalytiques pour transformer le gaz naturel en carburants pour le transport et en produits chimiques. Lorsqu’elle a pris sa retraite, en 2005, elle était directrice générale adjointe du Centre CanmetÉNERGIE.

Depuis la fin de sa carrière professionnelle, la Pre Fouda se consacre à la philanthropie et à l’action communautaire, essentiellement en venant en aide aux communautés vulnérables, et à la promotion des liens interculturels, à la pacification et aux relations entre musulmans et non‑musulmans. Elle a siégé au conseil d’administration de l’Initiative multiconfessionnelle sur l’habitation et a participé aux activités de différents autres groupes communautaires. Elle a mérité plusieurs prix, dont la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II en 2012 et le prix du Programme de reconnaissance des femmes et de jeunes filles chefs de file en développement communautaire de l’Ontario; en 2015, on lui a attribué le Prix du maire pour le bâtisseur de la Ville afin de souligner ses activités exceptionnelles de bénévole.


Claude Gingras

Fondateur, chef de la direction et administrateur fiduciaire de Ginsberg, Gingras et Associés, Inc., cabinet d’experts‑conseils en gestion qui a son siège à Ottawa et qui aide les clients à relever les défis économiques, gestionnels et organisationnels, M. Claude Gingras a plus de 30 années d’expérience et une connaissance approfondie de l’industrie canadienne. Il a permis de faire du cabinet Ginsberg, Gingras & Associates le chef de file incontesté dans le domaine des syndics de faillite, en adoptant des pratiques innovantes et en élargissant le champ d’action du cabinet.

M. Gingras est un chef de file de la communauté francophone d’Ottawa. Il a été pendant 20 ans président de la Fondation franco-ontarienne et a contribué à la protection, à la préservation et à la promotion de la culture francophone en Ontario. Il a été président et administrateur de nombreuses campagnes locales de financement, dont celles de l’Hôpital général d’Ottawa et de La Cité collégiale.


Lawson A.W. Hunter

M. Lawson Hunter est l’un des plus éminents conseillers juridiques dans le domaine des relations avec les organismes de réglementation et les gouvernements. Pendant plusieurs années, il a été le plus haut fonctionnaire canadien chargé de la rédaction de la Loi sur la concurrence du Canada. De 1993 à 2003, il a été associé de Stikeman Elliott et chef du groupe de la concurrence et de l’anticoalition de ce cabinet. Il a été vice‑président directeur et chef des services généraux de Bell Canada et de BCE, sociétés auprès desquelles il a été responsable de l’encadrement des activités réglementaires, des relations gouvernementales et des affaires institutionnelles. Des organismes comme l’Institut CD Howe, l’Université du Nouveau‑Brunswick et Chambers and Partners lui ont rendu hommage.

M. Hunter participe activement à la communauté des arts d’Ottawa. Il est aujourd’hui président de la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) et a investi dans l’agrandissement et le développement de l’établissement. En fait, la nouvelle galerie du troisième étage de la nouvelle GAO s’appellera la Galerie de la collection permanente Lawson-A.-W.-Hunter. Il a également été un membre éminent de comités de financement pour le CNA et l’Opéra Lyra.


Guy Laflamme

M. Guy Laflamme est le réalisateur d’importants événements dans la capitale depuis plus de 25 ans de concert avec la Ville d’Ottawa et la Commission de la capitale nationale. Depuis 2014, il est directeur général et producteur d’Ottawa 2017 et a créé plus de 200 événements et expériences pour souligner le cent cinquantenaire du Canada. Ses activités ont été couronnées de succès dans le cadre des fêtes du Jour du Canada, du Bal d’hiver, du spectacle Mosaika et du spectacle H2K Millennium produit au Casino du Lac-Leamy.

M. Laflamme est également, depuis 25 ans, professeur à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa et dans le programme de MBA pour cadres. Il a enseigné à l’École de gestion de l’Université de Bucarest pendant plus de huit ans. En collaboration avec ses étudiants universitaires, M. Laflamme a dirigé un projet humanitaire appelé « Le Niger c'est notre affaire » pour réunir un demi-million de dollars à l’intention du Niger. M. Laflamme a été le président de la campagne Centraide pour l’Outaouais en 2011.


Bernard Leduc

Le Dr Bernard Leduc exerce les fonctions de président-directeur général de l’Hôpital Montfort depuis 2010. De janvier 2004 à novembre 2009, il a joué le rôle de médecin-chef de l’Hôpital Montfort et il possède 27 années d’expérience en médecine familiale. Sous son leadership, l’hôpital a obtenu un agrément avec mention d’honneur d’Agrément Canada en 2014 et l’hôpital a été consacré à titre de l’un des 30 meilleurs employeurs de la région de la capitale en février 2015.

En 2004, le Dr Leduc a mérité le Prix Irwin‑Bean attribué à un membre du groupe des médecins admissibles qui a obtenu la plus haute note dans l’examen de certification en médecine familiale du Collège des médecins de famille du Canada. Il est le cotitulaire du Prix de l’enseignant de l’année pour le programme de médecine familiale de l’Hôpital Montfort en 2006‑2007. En 2010, on lui a attribué le Prix Ralph‑E.‑Giffin pour sa contribution au programme de MBA pour les cadres de l’Université Queen’s à Ottawa.


Grand maître Tae Eun Lee

Le grand maître Tae Eun Lee a ouvert la toute première école de Taekwondo d’Ottawa en 1977. Depuis 39 ans, il change la vie de plus de 20 000 élèves et a mis sur pied des écoles et des clubs affiliés dans toute la région de la capitale nationale et ailleurs en Ontario, ainsi qu’en Alberta, en Nouvelle‑Écosse, au Québec, en Allemagne, en Grèce et à Hong Kong. Il a fondé Taekwondo Canada et est le seul grand maître d’Ottawa à posséder une certification internationale auprès de la Fédération mondiale de taekwondo (WTF) à Ottawa.

Il porte la ceinture noire du neuvième degré, soit le plus haut échelon dans ce sport, ce qui en fait le seul à enseigner activement la ceinture noire du neuvième degré dans le monde. Il a joué un rôle crucial en faisant reconnaître le Taekwondo de la WTF à titre de sport olympique et paralympique officiel et a toujours fait la promotion du Canada comme meilleur pays du monde pour vivre et fonder une famille.

(Grand maître Lee a été choisi comme lauréat de l’Ordre d’Ottawa en 2016; toutefois, puisqu’il n’a pu assister à la cérémonie de 2016, il sera décoré de l’Ordre à la cérémonie de 2017.)


Cyril Leeder

Cyril Leeder est un promoteur aguerri d’Ottawa dans les milieux d’affaires et dans la communauté. Il faisait partie d’un groupe réduit de dirigeants qui ont ramené les Sénateurs d’Ottawa dans la Ville. Il a été pendant près de 30 ans président du club. Son travail a permis à la Ville d’accueillir le Championnat mondial junior de l’IIHF en 2009, le Weekend des Étoiles de la LNH en 2012 et le Championnat mondial de hockey sur glace féminin de 2013.

Pendant toute sa carrière, M. Leeder a noué des partenariats qui ont fait rejaillir directement des avantages sur la communauté, par exemple les Sensplex dans l’ensemble de la Ville et la Patinoire de rêve des Sens à l’hôtel de ville. En 1998, il a fondé la Coupe annuelle Capitale Bell, qui est le plus grand tournoi de hockey dans le monde. Grâce à son action communautaire, il a pu venir en aide à la Fondation des Sénateurs d’Ottawa, au Programme de gestion des sports du Collège Algonquin, à l’Ottawa Carleton Ice Partnership et à la Coupe Capitale Bell. Il a été entraîneur dans le hockey mineur pendant 11 ans et a été intronisé, en 2012, au Temple de la renommée des sports d’Ottawa.


Todd Nicholson

Triple médaillé paralympique d’or en 2006, d’argent en 1998 et de bronze en 1994, M. Todd Nicholson a représenté le Canada sur les scènes nationale et internationale à titre de membre de l’Équipe nationale de luge du Canada. Il a remporté huit médailles au Championnat mondial de hockey sur luge. Il a également participé à un certain nombre d’autres sports d’été, dont le basketball en fauteuil roulant, le tennis en fauteuil roulant, le triathlon, le duathlon, des marathons et le para-skeleton.

De 2013 à avril 2017, il a siégé à titre de président du Conseil des athlètes du Comité International Paralympique (CIP) et a participé à la planification et à l’administration des Jeux de 2012 à 2018. Il a été nommé chef de mission d’Équipe Canada pour les Jeux d’hiver paralympiques de Pyeongchang en 2018. Il a été intronisé au Temple de la renommée des sports d’Ottawa en 2014. M. Nicholson et son épouse consacrent désormais leurs heures libres et leur énergie à la construction du Centre d’habiletés Ottawa, qui se veut un établissement récréatif n’excluant personne et consacré aux personnes de toutes capacités.


Lucy Rabb et Rod Rabb

Les Drs Lucy et Rod Rabb ont été médecins de famille du Village de Richmond de 1969 à 2016. Ils ont servi des milliers de patients de toutes les générations dans la collectivité, en se déplaçant maintes fois pour se rendre à leur domicile. Ils ont offert leurs services à l’Hôpital général Grace de l’Armée du Salut de 1966 à 1999, puis à l’Hôpital Carleton‑Queensway et à l’Hôpital d’Ottawa.

Ils ont été les piliers du Fonds de secours des réfugiés de Richmond, qui a parrainé deux familles vietnamiennes pendant la migration au Canada des réfugiés vietnamiens dans les années 1970, en plus de parrainer et d’assurer les soins médicaux des réfugiés syriens, notamment Heal the Children Canada, qui a permis à des enfants de Corée de subir au Canada une chirurgie cardiaque, en hébergeant ces enfants pendant leur séjour au Canada. Ils ont offert des paniers de Noël à des personnes confinées à la maison et à des patients de maison de soins d’infirmiers pendant la période des Fêtes.

La Dre Lucy Rabb a été l’une des sept diplômées seulement de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa en 1965. Elle est devenue coroner de la région, pour le territoire compris entre Rockland et Arnprior pendant 25 ans. Elle a été pendant cinq ans chef de la médecine familiale à l’Hôpital Queensway-Carleton et à l’Hôpital Grace. Elle a aussi enseignante et directrice de la classe de religion dominicale pendant de nombreuses années à l’Église presbytérienne Richmond.

Le Dr Rod Rabb a été pompier bénévole à Richmond pendant 39 ans, de 1971 à 2010, en plus d’être chef louveteau et scout auprès de Scouts Canada.


Jozef Straus, Ph. D.

Dans le cadre d’une carrière couronnée de grandes réalisations exceptionnelles dans le domaine de l’innovation technologique et d’énormes succès professionnels dans le secteur des télécommunications, le Pr Straus, très bien connu comme cofondateur de JDS Fitel en 1981, a joué un rôle décisif dans la fusion de cette entreprise avec Uniphase Corporation en 1999. M. Straus est titulaire de doctorats honorifiques de l’Université de l’Alberta, du Collège Touro, de l’Université d’Ottawa et de l’Université Carleton. Il siège actuellement ou a déjà siégé au conseil d’administration de différentes sociétés et organismes de recherche dans la haute technologie, dont le Partenariat économique Ottawa, le Conseil consultatif des sciences de l’Université d’Ottawa et d’autres organismes qui ont leur siège à Ottawa.

Il participe aux activités de plusieurs organismes de charité et est très fier d’avoir déjà été le coprésident de la fructueuse Campagne Héritage de la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa. Depuis plusieurs années, il participe très activement à la promotion des activités qui se déroulent au Musée des beaux-arts du Canada.


William M. Tupper, Ph. D.

Homme d’affaires aujourd’hui à la retraite, géologue et professeur, M. William « Bill » Tupper est un chef de file de la communauté dans tous les sens du terme. Il a été conseiller municipal du Canton de North Gower, premier maire du Canton de Rideau et conseiller régional de 1974 à 1978, puis député à la Chambre des communes de 1984 à 1988.

M. Tupper s’est imprégné de l’histoire du Canton de Rideau en préservant la Maison Dickinson à Manotick et en aménageant la place Dickinson pour en faire une destination patrimoniale. Il a été membre fondateur et a déjà été président de la Société historique du Canton de Rideau. De concert avec son épouse, il a publié l’ouvrage intitulé « The Dickinson Men of Manotick », qui raconte l’histoire de la famille fondatrice de ce village historique. Il a été pendant longtemps financier d’organismes comme la Fondation pour la conservation de la vallée Rideau, Centraide, la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa et la Fondation pour l'éducation de l'Association canadienne des ex‑parlementaires. Le mentorat auprès des jeunes, qu’il s’agisse de jeunes scouts ou de diplômés, fait partie de ses nombreuses priorités.


Sheila Whyte

Fondée en 1991 par Mme Sheila Whyte, Thyme and Again Creative Catering s’est développée et comprend désormais une boutique de plats à emporter et de vente au détail et une boulangerie à la maison. Mme Whyte a été membre fondatrice du conseil consultatif de Savour Ottawa; elle siège au conseil du Comité consultatif de gestion culinaire du Collège Algonquin, des Prix d’excellence en philanthropie d’Ottawa, de la ZAC de la rue Wellington Ouest et du Centre d’alimentation Parkdale. Elle est promotrice du Programme des chefs de mission d’Ottawa, juge pour les médailles d’or à Ottawa et membre du Comité de sélection des camions de cuisine de rue de la Ville d’Ottawa.

Mme Whyte fait aussi du bénévolat auprès d’autres organismes communautaires, notamment la campagne Pour nos enfants du YMCA, le Festival de jazz d’Ottawa, la Great Canadian Theatre Company et la Coffee for Community Cause. Elle est aussi membre fondatrice de la campagne Femmes pour la santé mentale du Centre pour la santé mentale du Royal Ottawa. Elle a mérité de nombreux prix, dont celui de Femme d’affaires d’Ottawa de l’année en 2006.


Prix Brian‑Kilrea

Stephen Dean

Stephen Dean est le pilier du succès de l’Association de football amateur de la capitale nationale (AFACN). Il exerce les fonctions de président de l’AFACN depuis 2005 et a vu la Ligue s’étendre à 15 clubs. Il est le président du Club de football des Eagles de Nepean depuis 2000, en plus d’exercer les fonctions d’entraîneur du club de 1998 à 2004. Depuis qu’il en exerce les fonctions de président, le club regroupe désormais plus de 700 participants et entraîneurs dans des secteurs d’activité comme le tackle-football, le touch-football féminin, le flag‑football et les claques.

Il a noué des liens étroits avec l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) et le ROUGE ET NOIR d’Ottawa, tout en continuant d’entretenir des rapports avec Football Canada, l’Alliance de football de l’Ontario, l’Université Carleton, l’Université d’Ottawa et des écoles secondaires de la localité. Il préconise une doctrine qui veut qu’il n’y ait rien de tel que « le football pour aider le football » et fait la promotion d’une vision durable et édifiante pour les jeunes d’Ottawa et d’un avenir prometteur pour le football dans la capitale du pays.

Grand public

311

Médias

613-580-2450