Augmentation du nombre de décès par surdose soupçonnée à Ottawa

Published on
5 juillet 2022
Santé, sécurité publique et urgences
Maison et communauté
Services sociaux

Le Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière (Groupe de travail) avise la population de l’augmentation des décès qui pourraient être attribués à une surdose à Ottawa. La semaine dernière, la patrouille du Service de police d’Ottawa et les paramedicaux du Service paramédic d’Ottawa ont répondu à au moins 22 appels de service concernant des surdoses présumées, dont cinq décès possiblement liés à une surdose.

Ce que vous devez retenir si vous consommez des drogues :

  • Ne consommez jamais seul – Si vous faites une surdose alors que vous êtes seul, personne ne pourra vous aider. Si vous consommez de la drogue avec une autre personne, n’en prenez pas en même temps qu’elle;
  • Ne mélangez pas les drogues – Consommer plusieurs drogues à la fois augmente le risque de surdose;
  • Allez-y lentement – La qualité des drogues illicites est imprévisible. Le fentanyl peut être coupé (mélangé) dans des drogues opioïdes et non opioïdes comme la cocaïne, l’héroïne, le crack ou des pilules qui ressemblent à d’autres ordonnances (comme l’« oxycodone ») ou d’autres pilules, y compris l’ecstasy (MDMA). Tout peut être coupé avec du Fentanyl ou du Carfentanil;
  • Ayez de la naloxone sur vous – La naloxone est un médicament qui peut inverser temporairement les effets d’une surdose d’opioïdes. Les trousses de naloxone sont disponibles gratuitement en Ontario. Veuillez consulter le site ArretOverdoseOttawa.ca pour savoir comment obtenir une trousse de naloxone;
  • Sachez quand vous arrêter – Votre risque de surdose augmente si vous êtes un nouveau consommateur ou si vous n’avez pas consommé depuis au moins trois jours;
  • Si vous décidez de consommer — Envisagez de vous rendre dans l’un des quatre points de services de consommation supervisée et de traitement à Ottawa.
  • Si vous utilisez seul – Dites-le à quelqu’un avant d’utiliser. Ayez un plan de sécurité, laissez la porte ouverte et demandez à quelqu’un de venir vous voir. Vous pouvez également appeler le Service national d’intervention en case de surdose au 1-888-688-NORS (6677) ou entrez en contact avec un accompagnateur (ou un pair) virtuel anonyme de la réduction des méfaits via l'application Brave (en anglais seulement).

Ce qui est recommandé si l’un de vos amis ou de vos proches consomme des drogues :

  • Savoir reconnaître les signes d’une surdose et composer le 9-1-1 — une surdose constitue toujours une urgence médicale;
  • Avoir de la naloxone sur vous — c’est un médicament qui peut contrer temporairement les effets d’une surdose d’opioïdes;
  • Composer immédiatement le 9-1-1 si vous êtes témoin d’une surdose — administrez de la naloxone, effectuez la respiration de sauvetage ou des compressions thoraciques, et restez avec la personne.

Le Groupe de travail aimerait aussi rappeler aux résidents les principaux signes d’une surdose d’opioïdes, notamment :

  • Respiration lente ou absence de respiration;
  • Lèvres et ongles bleutés;
  • Absence de mouvement;
  • Étouffement possible;
  • Sons de gargouillement ou ronflement;
  • Impossibilité de réveiller la personne;
  • Peau froide et moite;
  • Contraction des pupilles (qui deviennent très petites).

Pour en savoir plus sur le sujet ou sur les traitements et les services de réduction des méfaits, consultez le site ArretOverdoseOttawa.ca.

Les membres du Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière sont issus notamment de Santé publique Ottawa, du Service paramédic d’Ottawa, du Service de police d’Ottawa, du Service des incendies, du Service de transport d’Ottawa, de l’Hôpital d’Ottawa, de l’Hôpital Royal Ottawa, de l’Hôpital Montfort, de l’Hôpital Queensway-Carleton, du CHEO (Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario), de Rideauwood Addiction and Family Services, du Bureau du coroner régional, de la Coalition des centres de ressources et de santé communautaires, de la pharmacie Respect, de Santé Ontario Est, du Centre de détention d’Ottawa-Carleton, de l’Association des pharmaciens d’Ottawa-Carleton, de la Direction de santé publique et du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais.

Vous pouvez également communiquer avec SPO sur Facebook, Twitter et Instagram.

Pour en savoir plus sur les programmes et services de la Ville, rendez-vous au ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401) ou le 613-580-2400 pour communiquer avec le Service de relais vidéo canadien. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.