Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Des employés municipaux récompensés par de nouvelles amitiés dans Constance Bay

15 mai 2019
Articles en vedette

Lorsque des employés municipaux se sont présentés pour distribuer des biens essentiels à une station-service dépanneur de Constance Bay, ils s’attendaient simplement à rendre la vie un peu plus facile aux résidents touchés par les inondations

Les employés ne s’attendaient pas à se faire autant de nouveaux amis en cours de route.

Kimberlee Lambe et Shawn Norman

C’est ce qu’ont ressenti Kimberlee Lambe et Shawn Norman, deux employés des Services des travaux publics affectés habituellement aux Services de soutien d’ingénierie, d’innovation et de technologie. Ils ont monté leur kiosque dans le stationnement de la caserne de pompiers de Constance Bay, prêts à distribuer des caisses de bouteilles d’eau et de désinfectant à mains aux résidents touchés par les inondations, qui rapidement sont devenus des amis.

Quel genre d’amis? Des amis qui s’entraident.

« Par une journée froide et pluvieuse, nous étions sous notre abri, se rappelle Kimberlee, et des gens venaient sans cesse nous voir pour s’assurer que nous avions quelque chose de chaud à manger. Ils sont venus en voiture nous porter de la soupe et du chili. Ils se sont mis à s’occuper de nous ».

Des amis simplement à la recherche d’une oreille amicale.

« Les gens passent nous voir lorsqu’ils vivent des moments difficiles et c’est gratifiant d’être là pour les écouter, explique Shawn. Ils sont fatigués et frustrés et ils veulent simplement ventiler un peu. C’est bien qu’on puisse être là pour eux. Des fois, tout ce qu’il leur faut, c’est de quelqu’un pour les écouter ».

Des amis qui sont désintéressés.

« Nous distribuons des trucs gratuitement et personne ne prend plus que ce qui est jugé absolument nécessaire », dit Kimberley. En fait, il y a une formule fixe pour déterminer combien de caisses de bouteilles d’eau chaque ménage doit recevoir. « Nous leur disons qu’ils ont droit, disons à une ou deux caisses de plus, mais ils disent, “non, non, j’en ai besoin d’une seule.” ».

Des amis qui s’apprécient mutuellement.

« Des gens nous expriment leur gratitude chaque jour. Ils nous disent régulièrement un merci bien senti et pas seulement à nous, mais aussi aux militaires canadiens et aux autres bénévoles et pour tous les dons de nourriture et d’équipement qu’ils ont reçus, dit Shawn. Voir tout le monde se serrer ainsi les coudes a été une expérience très positive ».

Et des amis qui veulent simplement dire bonjour.

« Après quelques jours, les résidents ont commencé à nous connaître. Et on les reconnaît aussi, dit Kimberlee. Lorsqu’ils passent en voiture, ils klaxonnent ou nous envoient la main. Nous avons quelques nouveaux amis qui s’arrêtent régulièrement pour nous parler ».

« Je suis vraiment contente d’avoir participé aux efforts et d’avoir eu la chance de rencontrer ces personnes, mais aussi les merveilleux employés de la Ville qui travaillent à la caserne, ajoute-t-elle. C’est génial de pouvoir dégager des aspects positifs d’une situation aussi horrible ».

un point de distribution de produits de base

Grand public

311

Médias

613-580-2450