Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Archivée - La Ville déploie en permanence les drapeaux de la nation algonquine Anishinabeg à l'hôtel de ville

Nous avons archivé cette page et elle ne sera plus mise à jour. Vous pouvez la consulter à des fins de recherche ou à titre de référence. Il est possible que certains liens ne fonctionnent plus.
21 juin 2018
Annonces et événements

Lors de la Journée nationale des peuples autochtones, le maire Jim Watson a demandé que les drapeaux de la Première Nation algonquine de Pikwakanagan et du Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg soient déployés en permanence à l'hôtel de ville. À compter d'aujourd'hui, les drapeaux flotteront à la place Marion-Dewar et seront installés en permanence dans la salle du Conseil et dans la salle de conférence du maire.

Le lever des drapeaux est un autre jalon important dans les efforts de réconciliation de la ville avec les peuples autochtones. En février, le Conseil a approuvé un Plan d'action de réconciliation, dans le but de réparer les torts causés par les pensionnats autochtones.

Voici certains des efforts de réconciliation de la Ville :

  • L'élaboration d'un Plan d'action de réconciliation, adopté par le Conseil le 28 février 2018
  • La rédaction d'un énoncé de réconciliation, adopté par le Conseil le 28 mars 2018
  • Le travail en étroite collaboration avec des partenaires et des groupes de travail autochtones
  • La tenue d'événements visant le personnel dans le but d'approfondir nos connaissances sur les peuples et les communautés autochtones
  • Le dévoilement d'une œuvre d'art commémorative extérieure conçue par l'artiste Anishinabeg Dean Ottawa, de Kitigan Zibi. L'œuvre consiste en une plaque artistique fixée à une grosse pierre, qui a été choisie et déplacée depuis Pikwàkanagàn jusqu'à l’hôtel de ville.
  • La création d'un Comité d’étude sur les questions autochtones, composé de membres de l'Ottawa Aboriginal Coalition, des directions générales de la Ville, du Service de police d'Ottawa, de Centraide, du Réseau local d'intégration des services de santé de Champlain, de Prévention du crime Ottawa, de l'Ottawa-Carleton District School Board et de la Commission scolaire catholique d'Ottawa.
  • L'établissement d'un protocole culturel civique relatif à la nation algonquine Anishinabeg en collaboration avec les communautés algonquines Anishinabeg
  • L'acquisition respectueuse d'œuvres d'art d'artistes autochtones pour la Collection d'art d'Ottawa et l'exposition de ces œuvres dans des emplacements très en vue comme les stations du nouveau réseau de train léger sur rails de la Ville.

Pour en apprendre davantage sur le Plan d’action de réconciliation de la Ville, visitez ottawa.ca.

Citations

« La Ville d'Ottawa reconnaît d'emblée qu'Ottawa se trouve sur un territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabeg. La Ville d'Ottawa a l'honneur de célébrer l'histoire, le patrimoine et la culture de la nation algonquine Anishinabeg, gardienne originale de nos terres. Le lever des drapeaux en permanence est un pas vers la réconciliation, en reconnaissant l'importante contribution passée et présente des peuples de la nation algonquine Anishinabeg à notre ville et à notre pays. »

Maire Jim Watson

« Aujourd'hui est une journée historique pour la nation algonquine Anishinabeg. Nos drapeaux représentent l'identité de notre nation. Nous sommes très fiers que les drapeaux de notre nation soient déployés à l'extérieur de l'hôtel de ville d'Ottawa et installés dans la salle du Conseil et la salle de conférence du maire. La Ville d'Ottawa est la capitale du Canada, et par conséquent, cet événement est d'une grande importance historique, sociale et spirituelle pour les peuples de la nation algonquine Anishinabeg qui vivent sur ces terres depuis des temps immémoriaux. »

La grande chef Verna Polson, Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg 

« Je suis très fier d’être ici aujourd’hui, au nom de la Première Nation algonquine de Pikwakanagan, pour cet événement historique. Le fait que la Ville d’Ottawa déploie en permanence les drapeaux de la nation algonquine Anishinabe constitue un puissant symbole de la relation positive que nous entretenons et un geste de réconciliation important. »

Le chef Kirby Whiteduck, la Première Nation algonquine de Pikwakanagan

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, rendez-vous au ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

Grand public

311

Médias

613-580-2450