La Ville dévoile les plaques commémoratives du pont Chef William Commanda

Published on
10 novembre 2022
Arts, patrimoine et événements
Maison et communauté
Stationnement, routes, circulation et transit
Planification, développement et construction
Loisirs et parcs

Jim Watson, maire d’Ottawa, et Yasir Naqvi, secrétaire parlementaire du président du Conseil privé du Roi pour le Canada et ministre de la Protection civile et député d’OttawaCentre, ainsi qu’à des représentants de diverses communautés, ont aujourd’hui officiellement dévoilé les plaques commémoratives du pont Chef‑William-Commanda.

William Commanda a exercé les fonctions de chef de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabe de 1951 à 1970. Il a été aîné algonquin, chef spirituel, promoteur de l’intendance environnementale et grand bâtisseur de ponts entre les nations. Il a été guide, trappeur et bûcheron. Artisan talentueux, il excellait dans l’art de construire des canots d’écorce de bouleau. En 2008, le chef Commanda a mérité l’Ordre du Canada pour tous les efforts indéfectibles et les services exceptionnels consacrés à son peuple.

 Jim Watson, Yasir Naqvi, et des représentants de diverses communautés, ont aujourd’hui officiellement dévoilé les plaques commémoratives du pont Chef William-Commanda.

Le dévoilement officiel de ces plaques commémoratives représente une étape importante dans le projet d’aménagement du sentier polyvalent et de réfection du pont Chef-William-Commanda. Ces plaques — à poser à chaque extrémité du pont — seront installées au printemps 2023 dans le cadre des travaux de finition de la partie du projet consacrée au sentier polyvalent, qui devrait être achevé et opérationnel au printemps 2023.

Contexte du projet

  • À l’automne 2021, la Ville a commencé à réaliser, sur le pont Chef-William-Commanda, le projet d’aménagement du sentier polyvalent et de réfection du pont.
  • Ce projet consiste à aménager un sentier polyvalent sur le pont Chef-William-Commanda existant, qui est hors service, et à réaménager la sous-structure du pont, dont les piles, ainsi que la réparation et le rejointoiement des culées.
  • Ce sentier polyvalent assurera la liaison entre le sentier Trillium de la Ville d’Ottawa au sud et le sentier des Voyageurs de la CCN à Gatineau au nord.
  • L’aménagement de ce nouveau sentier polyvalent viendra améliorer le transport actif entre Ottawa et Gatineau, en plus de constituer une liaison interprovinciale pour ceux et celles qui se rendent au travail à vélo, qui font des balades ou qui se déplacent simplement à pied.
  • Les travaux consisteront à :
    • construire un nouveau tablier de bois sur les traverses existantes de la voie ferrée;
    • installer un système de garde-corps en câbles d’acier;
    • installer un nouvel éclairage sur le couloir du sentier;
    • construire trois nouveaux tronçons du sentier polyvalent pour assurer la liaison avec l’approche sud du pont et le sentier Trillium de la Ville d’Ottawa, de même qu’avec les structures nord et sud du pont enjambant l’île Lemieux et entre l’approche nord du pont et le sentier des Voyageurs de la CCN à Gatineau;
    • installer de nouveaux bancs publics dans le parc;
    • réaménager les constituantes de la superstructure et de la sous-structure du pont afin d’assurer la sécurité et l’accessibilité pour tous les usagers;
  • Le budget total estimatif du projet (pour le sentier polyvalent et les travaux de réfection de la sous-structure) s’établit à 22,6 millions de dollars, dont environ 14 millions de dollars sont apportés par la Ville d’Ottawa et 8,6 millions de dollars par le gouvernement du Canada dans le cadre du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC).
  • Le sentier polyvalent sera mis en service dès l’achèvement des travaux sur le tablier du pont, lorsqu’on pourra l’emprunter en toute sécurité. Le reste des travaux de réfection devrait être achevé d’ici la fin de 2023 et causer le moins d’inconvénients possible aux utilisateurs du pont. Les derniers travaux de nettoyage seront terminés d’ici l’été 2024.

Citations

« Au début, ce pont a malheureusement servi à transporter les ressources naturelles extraites du territoire des Algonquins. Cette réalité fait partie du sombre passé colonial du Canada — ce que nous devons reconnaître pour mener une véritable réconciliation avec nos partenaires autochtones. Je suis heureux de dévoiler officiellement cette plaque commémorative et de rendre hommage au chef William Commanda, grand bâtisseur de ponts entre les nations. »

Jim Watson, maire de la Ville d’Ottawa

Aujourd’hui, la commémoration du pont Chef-William-Commanda nous rappelle de façon essentielle que la reconnaissance, les droits, le respect et la coopération sont le socle du partenariat avec les peuples autochtones et de leur amitié. En donnant à des lieux communautaires importants le nom d’une personnalité aussi inspirante que le chef William Commanda, nous démontrons notre volonté d’apporter un changement positif, qui réunit les communautés et permet de réparer les injustices du passé. Ce pont permettra d’aménager un sentier entre les provinces et entre les nations — sur la voie de la réconciliation. »

Yasir Naqvi, secrétaire parlementaire du président du Conseil privé du Roi pour le Canada et ministre de la Protection civile et député d’OttawaCentre

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et les services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401) ou le 613-580-2400 afin de communiquer avec le Service de relais vidéo Canada. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.