Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

La Ville souligne les progrès réalisés dans le cadre de l’Étape 2 et du prolongement vers l’est avec le début de la pose des rails

26 avril 2022
Annonces et événements

Aujourd'hui le maire Jim Watson et le président de la Commission du transport en commun Allan Hubley se sont joints à l’honorable Mona Fortier, présidente du Conseil du Trésor, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, et de Marie-France Lalonde, secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté et députée d’Orléans, à titre de représentante du gouvernement du Canada, pour souligner le début de la pose des rails pour le prolongement vers l'est de l'O-Train dans le cadre de l'Étape 2 du TLR. Il s'agit là d'un jalon important pour l'Étape 2 du TLR.

Le tracé de la voie ferrée du prolongement vers l'est de l'O-Train empruntera principalement le terre-plein central de la route 174 de l'Ontario, entre le chemin Blair et le chemin Trim, ajoutant 12,5 kilomètres de nouveaux rails et cinq nouvelles stations. Grâce à ce prolongement, 95 pour cent des résidents des communautés d'Orléans, de Blackburn Hamlet et de Beacon Hill se trouveront dans un rayon de cinq kilomètres du train.

Les travaux de construction du prolongement vers l'est de l'O-Train vont bon train, et la pose de tous les rails sur 25 kilomètres sera terminée d'ici la fin de l'année. Une voie d’essai de 240 mètres à l’ouest de Jeanne-d’Arc a été aménagée en décembre 2021, et la pose des rails de la voie principale a commencé en avril à proximité de la future station Jeanne-d’Arc. La construction de toutes les stations du prolongement vers l'est de l'O-Train est en cours.

L'Étape 2 du TLR transformera les déplacements à Ottawa, car elle élargit la portée, le confort et la commodité du train léger sur rails. Elle réunira les communautés, dont les grands centres d’emploi, les établissements d’enseignement postsecondaire, les magasins et les destinations de loisirs, ainsi que les grands foyers artistiques et culturels d’Ottawa. Une fois l’Étape 2 terminée, le TLR sera en fin de compte capable de transporter 24 000 passagers par heure dans chaque direction à pleine capacité. Le réseau de l'O-Train décongestionnera les routes, abaissera d’environ un sixième le nombre total de kilomètres véhicules parcourus à Ottawa et permettra aux navetteurs d’économiser temps et argent. Le projet permettra également de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 110 000 tonnes et les contaminants tels que le monoxyde de carbone, l’oxyde nitreux et le dioxyde de soufre de l’ordre de 3 000 tonnes sur 25 ans.

L’Étape 2 du projet de train léger sur rail est un projet de 4,66 milliards de dollars financé conjointement par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario et la Ville d’Ottawa. L'Étape 2 favorise le transport sain, donne aux résidents plus d'options pour leurs déplacements, dont le vélo pour se rendre à destination. Ottawa est en train d’intégrer son réseau de sentiers et tous les aménagements du TLR afin de promouvoir la multimodalité du navettage.

Faits en bref sur le prolongement vers l'est de l’O-Train:

  • Environ 32 000 traverses en béton seront installées sur 12,5 km du prolongement vers l'est de l'O-Train.
  • Les traverses en béton sont installées à mesure qu'elles sont livrées. Chaque traverse pèse 600 livres.
  • Quelque 90 000 tonnes de ballast seront installées. Le ballast est composé de roche de granite provenant de Wakefield, au Québec.
  • Les fixations de rail en acier sont mises en place par une machine spécialisée.
  • Les équipes commenceront la pose entre les stations Montréal et Jeanne-d’Arc et continueront vers l’ouest. La pose finale se fera de la station Blair à la station Montréal.

Citations

S'assurer que les Canadiens ont accès à un transport en commun sûr et efficace est une priorité pour notre gouvernement. Le prolongement de l'O-Train vers l’Est réduira la pollution et transformera le service de transport en commun pour des milliers de résidents de l'est d'Ottawa, rendant leurs déplacements au travail, à l'école et à travers la ville plus faciles, plus écologiques et plus rapides.

Ministre Mona Fortier, présidente du Conseil du Trésor, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l'Infrastructure et des Collectivités.

L’Étape 2 du TLR changera pour toujours les déplacements à Ottawa en étendant les avantages du réseau de l’O-Train plus au sud, à l'est et à l'ouest. Le nouveau prolongement vers l'est de l'O-Train constituera une option de déplacement simple et pratique pour les résidents des communautés en pleine croissance de l’est d'Ottawa. Il permettra également d'améliorer le service de transport en commun vers les principaux centres d'emploi, de magasinage et d'éducation et rehaussera la connectivité afin d'encourager des modes de transport plus actifs.

Jim Watson, maire, Ville d'Ottawa

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401) ou le 613-580-2400 pour joindre la Ville en utilisant le Service de relais vidéo canadien. Vous pouvez également communiquer avec nous sur Facebook, Twitter et Instagram.

Grand public

311

Médias

613-580-2450