Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Le Conseil approuve une stratégie biennale pour l’élaboration d’un nouveau plan directeur de la gestion des déchets

10 juillet 2019
Nouvelles du Conseil

Le Conseil municipal a approuvé aujourd’hui un processus de deux ans pour l’élaboration d’un deuxième plan directeur de la gestion des déchets solides de la Ville.

Ce nouveau plan directeur étalé sur trente ans déterminera le cadre général, les orientations et les objectifs à court, moyen et long terme de la politique municipale en matière de gestion, de réacheminement et de réduction des déchets solides. Le plan examinera la façon dont la Ville collecte et traite les déchets et comment elle pourrait augmenter le pourcentage de réacheminement de ses déchets. Recentrer ainsi notre approche de la gestion des déchets permettra de garder notre ville propre et d’en faire un endroit agréable pour vivre à long terme tout en prolongeant la durée de vie du site d’enfouissement du chemin Trail, qui devrait atteindre sa pleine capacité en 2042.

Au terme d’un vaste projet de consultation et de participation du public, le plan directeur sera présenté au Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets aux fins d’examen d’ici la fin de 2021, parallèlement à la mise en œuvre du plan quinquennal initial. Le personnel remettra des mises à jour et de nouveaux plans de mise en œuvre tous les cinq ans, ce qui permettra d’adapter le plan directeur en fonction de l’émergence de nouvelles technologies, lois, politiques, données et idées.

Le Conseil a voté contre une motion visant à annuler un permis en matière de patrimoine concernant une annexe à l’arrière de l’hôtel Château Laurier. Ainsi, le Conseil a maintenu la décision du Conseil municipal précédent, qui avait approuvé la délivrance d’un permis autorisant la construction d’une annexe à l’arrière de l’hôtel, proposée par Larco Investments. Le Conseil discutera d’un nouvel examen de la question lors d’une réunion extraordinaire qui aura lieu le jeudi 11 juillet.

Le Conseil a approuvé deux rapports qui exposent une série d’ententes préalables stipulant que la Ville devra rembourser aux promoteurs les coûts de conception et de construction d’infrastructures.

Dans le cas de la plus importante de ces ententes, la Ville remboursera à Kanata North Land Owners Group les coûts de conception et de construction d’un égout sanitaire, qui sera installé le long du chemin March et de la promenade Shirley’s Brooke, jusqu’à concurrence de 11,74 millions de dollars. En vertu d’une autre entente, Tamarack Homes et Mattamy Homes financeront les travaux de la modification de l’intersection du chemin Cambrian et de la voie Apolune, et la Ville en remboursera les coûts jusqu’à concurrence de 971 600 $.

Le Conseil a approuvé une modification de zonage afin de permettre un aménagement d’utilisations polyvalentes sur le chemin Brookfield, entre les promenades Riverside et Flannery. Les immeubles compteraient neuf étages sur les côtés est et ouest du bien-fonds, et n’en compteraient que six à l’arrière. L’ensemble abriterait 832 logements, ainsi que des locaux commerciaux au rez-de-chaussée.

Le Conseil a approuvé une augmentation de la hauteur maximale prévue pour les immeubles résidentiels du Vieil Ottawa-Est et de Wellington Ouest. Du côté du lotissement de Greystone Village, le Conseil a approuvé des modifications au Plan officiel et au Règlement du zonage qui permettent l’aménagement d’un immeuble de 9 étages et 120 unités, au sud de l’avenue des Oblats et à l’est de la rue Main. Il est précisé dans la modification que les immeubles d’une hauteur de trois à neuf étages sont permis dans certains secteurs, comme celui-là, dont la désignation est Zone d’utilisations polyvalentes de hauteur moyenne.

Sur l’avenue Hamilton, face au marché Parkdale, le Conseil a approuvé des modifications au Plan officiel et au Règlement du zonage qui permettent la construction d’un immeuble de 75 logements abritant des locaux commerciaux au rez-de-chaussée. Cette modification augmente la hauteur maximale à huit étages.

L’école secondaire publique francophone De La Salle, dans la Basse-Ville, disposera de locaux supplémentaires qui lui permettront d’accueillir ses étudiants, de plus en plus nombreux. Le Conseil a approuvé une modification de zonage qui permettra à l’école d’utiliser l’immeuble commercial à unités multiples situé juste en face de l’école, sur la rue Old St. Patrick, pour abriter des salles de classe et des bureaux.

Le Conseil a examiné le rapport du vérificateur général sur la Ligne directe de fraude et d’abus pour 2018. Le rapport indique que le nombre de résidents et d'employés de la Ville qui l’ont utilisée en 2018 pour signaler un problème est comparable à celui de 2017. Des 190 signalements faits sur la Ligne directe en 2018, 57 % provenaient du public et 43 %, des employés de la Ville. Les trois quarts ont été faits en ligne.

Des 194 dossiers qui ont été fermés l’an dernier, 27 étaient des cas justifiés. Les résultats d’enquête ont donné lieu à quatre congédiements et à deux démissions.

Le Conseil a également reçu trois nouveaux rapports de vérification : l’examen du Programme d’aide et d’hébergement d’urgence et l’hébergement dans l’hôtel visé; l’enquête sur un incident de vol de fonts aux Théâtres Meridian à Centrepointe; et l’enquête sur l’allocation d’habillement d’OC Transpo.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous par Facebook, Twitter et Instagram.

Grand public

311

Médias

613-580-2450