Le Conseil dénonce la manifestation et demande un soutien supplémentaire - Archivé

Contenu archivé

Nous avons archivé cette page et elle ne sera plus mise à jour. Vous pouvez la consulter à des fins de recherche ou à titre de référence. Il est possible que certains liens ne fonctionnent plus.
Published on
7 février 2022
Entreprise, économie et innovation
Conseil, comités et mairie
Santé, sécurité publique et urgences
Maison et communauté

Lors de la réunion spéciale du Conseil d’aujourd’hui, plusieurs motions ont été adoptées pour faire face à la manifestation en cours à Ottawa. Ces motions sont les suivantes :

  • Demander au gouvernement de l’Ontario et au gouvernement du Canada de fournir tout le soutien financier et logistique nécessaire pour mettre fin à la manifestation de manière pacifique et permettre à la ville d’Ottawa de revenir à la normale.
  • Dénoncer le racisme, l’antisémitisme et la discrimination dont sont victimes respectivement les Noirs, les Juifs, les Musulmans, les personnes racisées et les membres des communautés bispirituelles, lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, queer, en questionnement, intersexes (2SLGBTQI+).
  • Demander au personnel d’informer le Conseil de l’état des activités d’application de la loi liées à la manifestation, y compris le nombre de véhicules remorqués, ainsi que le nombre et la nature des contraventions émises.
  • Enlever les véhicules stationnés illégalement dans les zones résidentielles et s’attaquer aux conséquences des violations continues des règlements municipaux par ces personnes.
  • Présenter une requête au gouvernement fédéral pour qu’il assume la responsabilité de la sécurité publique dans la Cité parlementaire et qu’il s’engage à augmenter le niveau de soutien offert au Service de police d’Ottawa.
  • Demander une évaluation indépendante de la réponse à la manifestation.
  • Demander aux gouvernements provincial et fédéral de fournir une aide financière aux entreprises, aux employés et aux organismes communautaires de soutien social d’Ottawa touchés par la manifestation.
  • Déterminer des augmentations de à 1 000 $ les amendes liées aux règlements sur le bruit, la marche au ralenti, l’utilisation et l’entretien des routes et les feux en plein air.
  • Modifier le règlement actuel sur la marche au ralenti afin de permettre la marche au ralenti des véhicules occupés uniquement lorsque la température extérieure est inférieure à -15 C (avec le refroidissement éolien) dans la zone de manifestation.
  • Tenir des points de presse quotidiens pour les médias pendant la durée des manifestations du convoi de camions.
  • Demander à la province la permission de recouvrer les coûts des services de police liés aux manifestations auprès de toute personne jugée responsable de ces coûts.