Les comités approuvent le Plan directeur des infrastructures des parcs et des loisirs - Archivé

Contenu archivé

Nous avons archivé cette page et elle ne sera plus mise à jour. Vous pouvez la consulter à des fins de recherche ou à titre de référence. Il est possible que certains liens ne fonctionnent plus.
Published on
27 septembre 2021
Conseil, comités et mairie
Maison et communauté
Planification, développement et construction
Loisirs et parcs

Ottawa franchit un pas de plus vers l’établissement d’un plan général pour les infrastructures des parcs et des loisirs dans l’ensemble de la ville. Lors d’une réunion conjointe tenue aujourd’hui, le Comité de l’urbanisme et le Comité des services communautaires et de protection de la Ville ont approuvé la version définitive du premier Plan directeur des infrastructures des parcs et des loisirs combiné de la Ville.

Le plan recommande les parcs et infrastructures devant être aménagés pour répondre aux besoins des résidents de la Ville d’Ottawa jusqu’en 2031. Le plan est fondé sur l’inventaire actuel, la croissance démographique prévue et les commentaires recueillis auprès des résidents et d’autres intervenants.

Dans le cadre du plan approuvé, la Ville s’efforcerait d’entretenir un nombre suffisant de parcs dans l’ensemble de la ville pour assurer 2,0 hectares de terrains à vocation de parc par tranche de 1 000 résidents. En ce qui concerne les infrastructures récréatives, le plan établit des objectifs par habitant pour 23 types d’installations différentes, dont certaines devront être supérieures aux niveaux actuels, dont les gymnases, les terrains de balle et les terrains extérieurs de basketball, de tennis et de pickleball.

Le plan décrit les stratégies visant à atteindre les objectifs proposés, notamment faire l’acquisition de nouveaux terrains à vocation de parc et étendre l’utilisation des parcs et des infrastructures existants. La Ville élaborerait une politique pour établir l’ordre de priorité de l’acquisition de terrains à vocation de parc dans le cadre du processus d’aménagement. Elle élaborerait également une stratégie pour acquérir des terrains à vocation de parc en achetant de nouveaux biens immobiliers où il serait possible d’agrandir des parcs existants ou d’en créer de nouveaux, dans les endroits où le besoin est le plus grand. Le financement pourrait être obtenu grâce aux redevances d’aménagement, aux frais relatifs aux terrains à vocation de parc, à la fiscalité et à des sources tierces, comme des partenariats ou des subventions pour l’infrastructure.

La recommandation des comités sera présentée au Conseil le mercredi 13 octobre. La version définitive du Plan directeur des infrastructures des parcs et des loisirs constituera un document d’appui au nouveau Plan officiel de la Ville d’Ottawa, qui sera présenté au Conseil le mercredi 27 octobre.