Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Les équipes de vaccination mobiles d’Ottawa : travailler de concert pour sauver des vies

13 janvier 2021
Articles en vedette

Lancer le processus de vaccination des résidents d’Ottawa contre la COVID-19 est une grande étape du combat mené contre le virus. Dans la première phase du programme de vaccination, la priorité consiste à vacciner les personnes les plus vulnérables à la COVID-19 : les résidents, les soignants essentiels et les autres travailleurs des foyers de soins de longue durée.

Ottawa est la première municipalité de l’Ontario à prendre le vaccin de Pfizer-BioNTech à son point d’entreposage principal et à le livrer là où il faut le donner. Puisque ce vaccin doit être entreposé à des températures extrêmement froides, ce n’est pas une mince affaire. La Ville, Santé publique Ottawa, le Service paramédic d’Ottawa et L’Hôpital d’Ottawa travaillent de concert pour relever ce défi.

Une femme blonde portant l’uniforme des paramédics prélève la solution saline pour préparer la dilution du vaccin.

Dans les foyers de soins gérés par la Ville, le personnel infirmier travaille de concert avec L’Hôpital d’Ottawa pour donner le vaccin. Dans de nombreux foyers de soins du secteur privé, c’est le Service paramédic d’Ottawa qui s’occupe de la vaccination.

La Ville d’Ottawa a mis sur pied des équipes de vaccination mobiles, constituées de paramédics spécialement formés pour transporter, diluer et donner le vaccin efficacement et en toute sécurité. Un commis de Santé publique Ottawa fait aussi partie de chaque équipe.

Chacun des paramédics a un rôle différent à jouer pour assurer la sécurité des patients lorsque les équipes administrent ces vaccins tant attendus. Deux paramédics injectent les vaccins et le troisième accompagne les résidents pendant 15 minutes après la vaccination pour surveiller leurs réactions. L’un des trois paramédics assure la supervision. Attentifs à leur radio, ils peuvent demander toute l’aide dont ils ont besoin à bref préavis.

Le personnel présent sur les lieux aide à organiser et à réunir les fournitures dont les équipes ont besoin, par exemple les tampons, les seringues, les contenants pour objets pointus ou tranchants et les doses du vaccin. Quand les fournitures sont disposées sur le chariot, les équipes vont, de chambre en chambre, donner aux résidents le vaccin qui sauve des vies.

Le vaccin de Pfizer-BioNTech doit être entreposé à des températures très froides. La dilution, soit le processus qui consiste à décongeler le vaccin et à en transvider dans les seringues toutes les doses des fioles, doit se dérouler avec le plus grand soin. Il faut bien manipuler les vaccins pour s’assurer de ne pas gaspiller le contenu des fioles. Les pharmaciens de L’Hôpital d’Ottawa et du CHEO, qui ont suivi une formation spéciale dans la manipulation des vaccins, sont sur les lieux pour surveiller ce processus et donner aux paramédics la formation qui leur permet ensuite de diluer eux-mêmes les vaccins.

Un membre du personnel infirmier de Santé publique Ottawa accompagne chaque équipe. Son rôle consiste à communiquer avec le personnel des foyers de soins et à s’assurer que toutes les doses du vaccin sont comptabilisées et justifiées. Puis, un commis de Santé publique Ottawa saisit les données dans un système de suivi.

Ce programme de vaccination des résidents contre la COVID-19 ne ressemble à rien de ce qu’a pu connaître cette génération. Et même si cette étape importante devrait nous donner de l’espoir pour demain, chacun doit continuer de respecter les consignes de la santé publique : porter le masque dans toute la mesure du possible, garder un écart de 2 mètres avec ceux que l’on croise et qui ne font pas partie du même ménage, se laver fréquemment les mains et rester à la maison quand on est malade.

Le déploiement du vaccin est appelé à évoluer, et le travail se déroulera différemment à chacune des étapes du programme. Il y a pourtant une certitude : le partenariat qui réunit les nombreux organismes en cause restera essentiel à notre succès dans ce programme de vaccination vitale.

Grand public

311

Médias

613-580-2450