Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Archivée - Un remède à l’ennui : Jill Hawken et ses collègues de la Bibliothèque publique d’Ottawa diffusent en direct l’heure du conte

Nous avons archivé cette page et elle ne sera plus mise à jour. Vous pouvez la consulter à des fins de recherche ou à titre de référence. Il est possible que certains liens ne fonctionnent plus.
17 avril 2020
Articles en vedette

Être parent n’est pas une tâche facile et ça l’est encore moins durant une pandémie, quand les enfants sont à la maison juste au moment où le beau temps revient? Difficile est un mot bien faible pour décrire la situation.

Quand les premiers cas de COVID-19 sont apparus à Ottawa, toutes les succursales de la Bibliothèque publique d’Ottawa ont dû fermer leurs portes. La bibliothèque constitue une précieuse ressource pour l’ensemble des résidents et non seulement pour les familles. Cependant, l’absence de la populaire programmation pour enfants a laissé des trous en forme de livres dans le cœur des parents et des enfants partout dans la ville.

Personne ne sait dans combien de temps nous verrons à nouveau des enfants assis en demi-cercle avec leurs petites jambes croisées pour assister à l’heure du conte à la bibliothèque de leur quartier. D’ici là, la bibliothécaire Jill Hawken et ses collègues de la Bibliothèque publique d’Ottawa souhaitent nous raconter ce qu’ils font pour aider les parents désespérés et leurs enfants turbulents à traverser cette période difficile.

Femme portant des lunettes devant un arbre et une clôture par une journée ensoleillée.
La bibliothécaire Jill Hawken et ses collègues de la Bibliothèque publique d’Ottawa ont travaillé fort pour mettre sur pied le programme S’isoler sans s’ennuyer qui constitue l’antidote idéal à l’ennui provoqué par le confinement.

Pouvez-vous m’en dire davantage sur les solutions créatives que le personnel de la Bibliothèque publique d’Ottawa a trouvées pour aider les gens à composer avec la pandémie?

Nous avons commencé à y réfléchir dès que nous avons compris que nous allions devoir fermer nos succursales en raison de la Covid-19. Nous disposions déjà de programmes en ligne pour tous les âges, mais nous devions également réfléchir à la façon de mettre en ligne certains de nos programmes en direct.

Notre réflexion a mené à la création de S’isoler sans s’ennuyer qui apparaît à l’avant-plan de notre page d’accueil. Cette page comporte deux sections : une pour adultes et ados et une autre pour les enfants. Ces pages permettent à quiconque possède une carte de bibliothèque d’accéder à toutes nos collections en ligne. On y trouve entre autres des livres électroniques, des livres audios, des revues, des journaux, des films, de la musique, des recettes, et bien plus encore. Par exemple, nous avons des ressources en ligne pour apprendre une nouvelle langue comme Mango Languages ainsi que pour lire des livres avec les enfants comme BiblioEnfants. Par ailleurs, nos collègues de toutes les succursales de la Bibliothèque publique d’Ottawa publient constamment des billets blogues remplis de nouvelles idées et de ressources à découvrir dans les pages de S’isoler sans s’ennuyer.

Qu’en est-il des personnes qui ne possèdent pas de cartes de bibliothèque?

La vie étant bien assez compliquée maintenant, nous avons décidé de vous faciliter les choses : vous pouvez demander une carte de bibliothèque temporaire en ligne et communiquer ensuite avec InfoService par courriel à l’adresse InfoService@BiblioOttawaLibrary.ca ou par téléphone au 613-580-2940.

Quelle est votre ressource préférée pour les enfants?

Ce sont sans aucun doute les événements en direct. Notre extraordinaire personnel en succursale n’allait pas laisser une pandémie bousculer l’heure du conte, alors nous avons commencé à réfléchir à des moyens de la diffuser en direct. Après plusieurs tentatives, ma collègue Sandra Hobbs s’est organisée pour diffuser l’heure du conte en direct de son salon. Nous avons ensuite fait quelques essais afin de pouvoir apporter les ajustements nécessaires en matière de logistique, comme le positionnement du téléphone, la façon de tenir le livre, etc.

Notre premier événement en direct pouvait accueillir 100 participants et nous étions complets après seulement deux minutes. Nous avons compris très vite que la demande était très forte de sorte que nous avons accru notre capacité d’accueil pour ces événements et nous comptons ajouter de plus en plus d’activités à la page Trouver un programme de l’onglet BPO en ligne. D’après les commentaires que nous avons reçus, les gens semblent vraiment trouver du réconfort dans ces occasions d’entrer en relation et d’interagir avec les autres. Cela est très agréable de savoir que les gens apprécient notre travail.

Capture d’écran d’une femme devant un rideau noir lisant aux enfants le livre La chenille qui fait des trous durant une transmission en ligne en direct de l’heure du conte.
Après un peu de remue-méninges et beaucoup de pratique, Sandra Hobbs (sur la photo) et d’autres membres du personnel de la Bibliothèque publique d’Ottawa sont parvenus à maîtriser l’art de diffuser l’heure du conte en direct.

Ces événements sont-ils accessibles à tous?

Oui, tout le monde peut assister à ces événements! Vous n’avez même pas besoin d’une carte de bibliothèque. Conscients que les parents ont besoin de toute l’aide que l’on peut leur donner pour que les enfants continuent d’apprendre et de s’engager, nous avons donc voulu rendre ces événements les plus accessibles possible. Il suffit de se rendre à la page Trouver un programme ou de cliquer sur l’événement vedette de notre page d’accueil.

Comment s’est passée cette expérience de travailler à un si gros projet depuis la maison?

Il y a eu beaucoup de problèmes à résoudre bien entendu. Les employés n’ont pas accès aux livres de la bibliothèque lorsque les succursales sont fermées et ils ont donc dû se rabattre sur ceux de leurs familles pour s’assurer que la présentatrice ait de nouveaux livres parmi lesquels choisir pour l’heure du conte.

Je dois ajouter que je suis chaque jour reconnaissante pour la technologie. Cela nous permet de rendre ces magnifiques ressources accessibles pour la population tout en maintenant le contact entre nous tous. Je dois simplement me rappeler de m’éloigner de mon ordinateur plus souvent pour me dégourdir les jambes!

Articles liés:

Grand public

311

Médias

613-580-2450