Données et rapports sur la gestion des déchets

Le Plan de gestion des déchets

Plan de gestion des déchets

Gérer les déchets d’Ottawa

Plan de gestion des déchets

La Ville élabore actuellement un plan visant à gérer les déchets d’Ottawa au cours des 30 prochaines années, période pendant laquelle la population de la ville devrait augmenter de 300 000 personnes. Le plan est essentiel afin de garantir des solutions de gestion des déchets durables et intégrées pour la Ville.

Progrès

Les volets politique et planification du Plan de gestion des déchets incluant la vision, les principes directeurs, les buts et les objectifs ont été approuvés par le Conseil en novembre 2011.

Un plan de mise en œuvre s’échelonnant sur 10 ans est en cours d’élaboration afin d’être approuvé par le Conseil et comprend des estimations budgétaires et un échéancier.

Statistiques sur les bacs de recyclage et les bacs verts

TOUTES NOS FÉLICITATIONS! VOS EFFORTS FONT TOUTE LA DIFFÉRENCE!

Votre participation aux programmes des boîtes bleues ou noires, de bac vert et des déchets ménagers dangereux a aidé Ottawa à réacheminer plus de 1,3 million de tonnes de déchets au cours de la dernière décennie. 

La combinaison de ces programmes a fait augmenter le taux de réacheminement résidentiel, passant de 32 % à 44 % à la fin de 2016. Votre participation a fait toute la différence!

La période de sécheresse en 2016 a eu une incidence sur la quantité de matières organiques à réacheminer.

Faits sur les boîtes bleues et noires

Le recyclage prolonge la durée de vie du site d’enfouissement de la Ville, il protège l’environnement et il procure à Ottawa des revenus supplémentaires.

En 2017, 59 665 tonnes de matières recueillies dans les boîtes bleues et noires ont été triées et remises en circulation, ce qui a généré des recettes de 11 777 800 $. Les matières recueillies sont triées dans une installation de récupération, compactées puis expédiées au plus offrant.

En 2017, matière recyclée remise en circulation

Ce tableau illustre les revenus et le nombre total de tonnes de chaque matière recyclée, triée et remise en circulation provenant des boîtes bleues et noires en 2017.

Des revenus de 2 073 000 $ ont été générés par 3 620 tonnes de métal, comme les canettes de boisson gazeuse en aluminium et les boîtes de conserve. 
Des revenus de 2 175 100 $ ont été générés par 6 953 tonnes de contenants en plastique domestiques.
Des revenus de 7 529 700 $ ont été générés par 41 646 tonnes de fibres, comme les journaux, le carton ondulé, le carton pour boîtes telles que les boîtes de céréales et les boîtes à chaussures.

RAPPELEZ-VOUS de placer les canettes en aluminium dans votre boîte bleue, évitez qu’il ne se retrouve dans les déchets!

Faits sur les bacs verts

Environ 51 %[1] des résidents d’Ottawa participent au Programme de bac vert au moyen de la collecte en bordure de rue. Une grande partie des matières qui se trouve encore dans les déchets pourrait être réacheminée dans le cadre du Programme de bac vert ou du programme de recyclage dans les boîtes bleues et noires.

[1] Selon le tableau 3.5, les taux de participation lors des quatre saisons et les résultats de collecte, taux de participation au Programme de bac vert.

Répartition des déchets

La Ville a mené de l’automne 2014 jusqu’en 2015 une étude sur la composition des déchets. L’étude a déterminé la quantité de déchets placés en bordure de rue pour être envoyés au site d’enfouissement qui pourrait être en fait réacheminée. Le graphique indique qu’il est possible de recycler et de composter beaucoup plus.

Le graphique montre la répartition des matières placées en bordure de rue pour la collection dans tous les flux de déchets.

Le graphique montre la répartition des matières placées en bordure de rue pour la collection dans tous les flux de déchets. 

Les matières recyclables des boîtes noires représentent 15,9 % des matières placées au point de collecte pour une résidence unifamiliale.
Les matières recyclables des boîtes bleues représentent 7,3 % des matières placées au point de collecte.
Les matières organiques des bacs verts, y compris les feuilles et les résidus de jardin, représentent 50,1 % des matières placées au point de collecte.
Les déchets du programme Rapportez-les et les déchets dangereux ou spéciaux représentent 0,4 % des matières placées au point de collecte.  
Les ordures représentent 26,3 % des matières placées au point de collecte.

Le graphique montre la répartition des matières placées en bordure de rue pour l’acheminement vers le site d’enfouissement d’après l’étude de composition des déchets. Sur les matières contenues dans les déchets, 52 % pourraient en fait être réacheminées.

Le graphique montre la répartition des matières placées en bordure de rue pour l’acheminement vers le site d’enfouissement d’après l’étude de composition des déchets. Sur les matières contenues dans les déchets, 52 % pourraient en fait être réacheminées.

Sur les matières contenues dans les déchets, 6 % devraient plutôt être placées dans la boîte noire.
Sur les matières contenues dans les déchets, 4,8 % devraient plutôt être placées dans la boîte bleue.
Sur les matières contenues dans les déchets, 38,2 % étaient des matières organiques destinées au bac vert, alors que 2,1 % étaient des feuilles et des résidus de jardin.
Sur les matières contenues dans les déchets, 0,9 % était composé de déchets dangereux ou spéciaux.
Sur les matières contenues dans les déchets, 48 % étaient considérés comme des ordures.

Le graphique montre une comparaison des taux d’interception ciblés pour 2015 par rapport aux taux réels selon l’étude saisonnière de composition des déchets de 2014-2015.

Le graphique montre une comparaison des taux d’interception ciblés pour 2015 par rapport aux taux réels selon l’étude saisonnière de composition des déchets de 2014-2015.

Des cibles d’élimination des déchets au bon endroit (la boîte bleue, la boîte noire et le bac vert) ont été créées pour les différents types de déchets selon le Plan de gestion des déchets de la Ville d’Ottawa.  
Ces cibles ont été fixées à : 85 % pour le papier et les fibres, 70 % pour les métaux, 70 % pour le verre, 70 % pour les plastiques recyclables, 60 % pour les matières organiques des bacs verts et 99 % pour les feuilles et les résidus de jardin.
Les taux d’interception réels ont été mesurés à : 80 % pour le papier et les fibres, 59 % pour les métaux, 83 % pour le verre, 68 % pour les plastiques recyclables, 40 % pour les matières organiques des bacs verts et 96 % pour les feuilles et les résidus de jardin.

Déchets ménagers dangereux

  • Chaque année, le programme des déchets ménagers dangereux municipal aide les résidents à se défaire en toute sécurité de plus de 575 tonnes de déchets dangereux ou de déchets spéciaux ou à les recycler. Les activités de collecte se déroulent du printemps à l’automne. Saviez-vous que, tout au long de l’année, il est possible de retourner aux détaillants une grande partie de ces déchets ménagers dangereux? Le Navigateur de déchets  vous permet de faire une recherche parmi une liste de centaines d’articles allant de la peinture aux ampoules fluorescentes compactes et aux piles, et vous donne des renseignements sur la manière de vous en débarrasser.

Décharge contrôlée du chemin Trail

La décharge contrôlée du chemin Trail offre aux résidents d’Ottawa le dépôt GRATUIT pour les articles suivants :