Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Écologique à la maison

Faire pousser des plantes indigènes dans votre cour et votre jardin

plantes

Plantes indigènes

Les plantes indigènes sont des plantes vivant naturellement dans une région, qui sont bien adaptées au climat, aux conditions du sol et aux maladies de la région. Comme l’eau de pluie suffit à leur subsistance, ces plantes sont généralement un bon choix pour les jardins à consommation d’eau réduite et nécessitent peu d’entretien.

La liste ci-dessous est un bon point de départ. Votre pépinière locale ou votre centre de jardin pourraient vendre certaines de ces plantes. Un certain nombre de pépinières d’Ottawa se spécialisent dans la vente de plantes indigènes. L’Ottawa Field-Naturalists’ Club tient également une vente annuelle de plantes indigènes au Jardin écologique Fletcher(ferme expérimentale).

Essayez de choisir des plantes provenant de l’est de l’Ontario, et non de l’Amérique du Nord en général. Pour en savoir plus sur les plantes indigènes, veuillez consulter :

Tapis végétaux

Dans les zones peu passantes, on peut remplacer la pelouse par un ou plusieurs types de tapis végétaux. Plusieurs des espèces suivantes pousseront très bien dans les zones ombragées, contrairement à la pelouse en plaque.

  • Raisin d’ours (fleurs roses et blanches au début du printemps; baies rouges en été) – Arctostaphylos uva ursi
  • Sanguinaire du Canada (jolies fleurs blanches au début du printemps) – Sanguinaria canadensis
  • Quatre-temps (fleurs blanches suivies de baies rouges) – Cornus canadensis
  • Maïanthème du Canada (fleurs blanches au printemps) – Maianthemum canadense
  • Tiarelle cordifoliée (grappes de fleurs blanches au printemps) – Tiarella cordifolia
  • Mitchella rampant (à pousse très basse, plante sempervirente avec des baies rouges) – Mitchella repens
  • Violettes, comme la violette agréable, la violette du Canada, la violette pâle, la violette pubescente ou la violette parente – Viola blanda, V. canadensis, V. macloskeyi, V. pubescens ou V. sororia
  • Asaret du Canada (fleurs intéressantes au printemps) – Asarum canadense
  • Fraisier de Virginie (fleurs blanches à la fin du printemps, baies comestibles en été) – Fragaria virginiana
  • Thé des bois (à pousse basse, feuilles sempervirentes aromatiques et baies rouges) – Gaultheria procumbens

Fleurs sauvages

De nombreux mélanges commerciaux de graines de fleurs sauvages contiennent des espèces qui ne sont pas indigènes dans notre région. Certains mélanges contiennent même des espèces envahissantes, qu’il faut éviter de planter près des espaces naturels!

  • Asters : aster simple, latériflore, de la Nouvelle-Angleterre ou ponceau – Symphyotrichum lanceolatum, S. lateriflorum, Aster novae-angliae ou Aster puniceus
  • Iris versicolore – Iris versicolor
  • Anémone du Canada – Anemone canadensis
  • Lobélie du cardinal – Lobelia cardinalis
  • Verge d’or : verge d’or très élevée, du Canada, zigzag, jonciforme ou rugueuse – Solidago altissima, S. canadensis, S. flexicaulis, S. juncea ou S. rugosa
  • Claytonie de Caroline – Claytonia caroliniana
  • Trille, comme le trille blanc ou rouge – Trillium grandiflorum ou T. erectum
  • Gants de Notre-Dame – Aquilegia canadensis

Arbustes

  • If du Canada (sempervirent) – Taxus canadensis
  • Aronie à fruit noir – Aronia melanocarpa (ou Photinia melanocarpa)
  • Genévrier commun (sempervirent) – Juniperus communis
  • Sureau, soit sureau blanc ou pubescent – Sambucus canadensis ou S. pubens (ou S. racemosa ssp. pubens)
  • Viorne à feuilles d’érable – Viburnum acerifolium
  • Alisier – Viburnum lentago
  • Dièreville chèvrefeuille – Diervilla lonicera
  • Ronce odorante (fleurs et feuilles grandes et voyantes) – Rubus odoratus
  • Sumac vinaigrier (gros arbuste / petit arbre; propagation par les racines) – Rhus typhina
  • Houx verticillé (baies rouge vif en automne et en hiver) – Ilex verticillata

Arbres (petits)

  • Cornouiller à feuilles alternes – Cornus alternifolia
  • Charme de Caroline – Carpinus caroliniana
  • Aubépine – Crataegus chrysocarpa, C. flabellata ou C. submollis
  • Cerisier de Pennsylvanie – Prunus pensylvanica
  • Érable, soit érable à épis ou de Pennsylvanie – Acer spicatum ou A. pensylvanicum
  • Amélanchier arborescent – Amelanchier arborea
  • Thuya occidental (sempervirent) – Thuja occidentalis

Arbres (grands)

  • Hêtre à grandes feuilles – Fagus grandifolia
  • Sapin baumier (sempervirent) – Abies balsamea
  • Bouleau, blanc ou jaune – Betula papyrifera ou B. alleghaniensis
  • Caryer cordiforme – Carya cordiformis
  • Cerisier tardif – Prunus serotina
  • Érable : rouge, argenté, « United » (hybride) ou à sucre – Acer rubrum, A. saccharinum, A. x freemanii ou A. saccharum
  • Chêne, soit rouge ou à gros fruits – Quercus rubra ou Q. macrocarpa
  • Mélèze laricin – Larix laricina
  • Pin blanc (sempervirent) – Pinus strobus
  • Épinette blanche (sempervirente) – Picea glauca

Réduire la consommation d'énergie à la maison

Utiliser une corde ou un étendoir à linge!

Votre linge respirera la fraîcheur, naturellement. La corde et l’étendoir à linge ne vous coûtent rien, n'utilisent pas d'électricité et ne polluent pas.

  • Ils font baisser la demande d'électricité et réduisent le risque d'interruption du courant durant les heures d'usage intensif.
  • Ils réduisent les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique causée par les centrales électriques fonctionnant au charbon.
  • Ils réduisent votre note d'électricité (d'environ 0,25 $ à 0,30 $) par brassée

Installer des ampoules fluorescentes compactes à faible consommation d'énergie

ampoules

Les ampoules fluorescentes compactes utilisent 75 % moins d'énergie que les ampoules à incandescence. Elles ont aussi une durée de vie jusqu'à 10 fois supérieure.

Changer une ampoule peut sembler être un petit geste qui peut paraître abstrait, mais l'effet cumulé est énorme. Si tous les ménages canadiens remplaçaient UNE SEULE ampoule à incandescence de 60 watts par une ampoule fluorescente compacte de 20 watts, cela permettrait d'économiser jusqu'à 73 millions de dollars par année en coûts énergétiques. Cela réduirait également les émissions de presque 400 000 tonnes par année, ce qui correspond au retrait de 66 000 voitures de la circulation.

Avantages

  • Permet d'économiser de l'argent sur votre compte d'électricité
  • Les ampoules fluorescentes durent 10 fois plus longtemps que les ampoules ordinaires
  • Réduit la pression exercée sur les sources d'énergie publiques
  • Réduit les gaz à effet de serre

Installer une pomme de douche à faible débit

pomme de douche

Remplacez votre pomme de douche par un nouveau modèle à faible débit. Cherchez en une ayant un débit de 9,5 litres par minute. Elle vous permettra d'économiser jusqu'à 60 % de l'eau utilisée par un accessoire conventionnel. Pour chaque personne de votre maison, cela équivaut à une économie de 1 400 litres chaque mois. Sur une année complète, cela équivaut à 16 800 litres par personne.

Avantages

  • Réduit la demande d'approvisionnement en eau
  • Permet d'économiser de l'argent sur les comptes d'eau et de chauffage de l'eau

Solutions de rechange sécuritaires aux produits ménagers courants

En plus des nombreuses solutions de rechange proposées ci-dessous, il y a une foule de renseignements disponibles. Voici quelques exemples de sites Web informatifs (en anglais) :

Les produits de base :

Le bicarbonate de soude – nettoie et désodorise; récure et polit; enlève les taches; adoucit l’eau.
Le borax – désodorise; enlève les taches; rehausse le pouvoir nettoyant du savon; adoucit l’eau.
Le carbonate de sodium – dissout la graisse; désinfecte; rehausse le pouvoir nettoyant du savon; enlève les taches.
La fécule de maïs – nettoie et désodorise les tapis et les carpettes.
Le jus de citron – dissout la graisse et enlève les taches sur l’aluminium et la porcelaine.
Le savon pur – nettoyant tout usage; liquide, en pain de savon, en poudre et en paillettes.
Le sel de table – sert de désinfectant doux, de poudre à récurer.
Le vinaigre blanc – enlève la moisissure, les taches, la graisse et les dépôts de cire.

Aérosol

  • Employez des produits en atomiseur au lieu des aérosols.
  • Déodorants – à bille, en crème, en bâton.
  • Aérosol de cuisson – huiles à friture.
  • Crèmes à raser – en tube, blaireau et savon à barbe.
  • Fixatifs – lotion de mise en plis, gel, atomiseur.
  • Nettoyants – en atomiseur.

Agent de blanchiment

  • Ajouter 125 ml de borax à l’eau de lessive pour blanchir le blanc et redonner de l’éclat aux couleurs.
  • Ajouter du jus de citron au cycle de rinçage, et suspendre le linge à l’extérieur au soleil pour le rendre plus blanc.
  • Si le javellisant est nécessaire, utiliser des paillettes javellisantes sèches.

Assouplisseur

  • Ajouter 500 ml de vinaigre blanc à l’eau de rinçage des couvertures de coton et de laine.

Boule-à-mites

  • Remplacer par l’un des produits suivants : des copeaux de cèdre, des fleurs de lavande, du romarin, de la menthe, des grains de poivre blanc, des clous de girofle, des pelures de citron séchées.

Colle

  • Former une pâte composée de 3 cuillères à soupe (42 ml) de fécule de maïs mélangées à 4 cuillères à soupe (56 ml) d’eau. Mélanger à 2 tasses (454 ml) d’eau bouillante. Continuer à brasser à feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe et devienne translucide. Laisser refroidir et verser le mélange dans un contenant, et conserver le mélange au réfrigérateur.

Détartrant

  • Enlever les dépôts de tartre dans les bouilloires, les fers à la vapeur et les cafetières en y faisant chauffer du vinaigre blanc et de l’eau (selon les instructions du fabricant).
  • Dissoudre le tartre sur les robinets, la robinetterie et les pommes de douche à l’aide de vinaigre blanc pur. Répéter plusieurs fois. Enlever les résidus tenaces en y frottant du bicarbonate de soude à l’aide d’une vieille brosse à dents.

Désinfectant

  • Laver les articles avec du savon et de l’eau ou ajouter 100 ml de borax à 1 L d’eau.
  • Mélanger de 50 à 100 ml d’huile d’eucalyptus à 1 L d’eau dans une bouteille à vaporiser; agiter le mélange avant usage pour bien répartir l’huile.

Désodorisant

  • Laisser une boîte de bicarbonate de soude ouverte dans la pièce.
  • Employer des herbes odorantes ou des pots-pourris.
  • Mélanger du clou, de la cannelle et de la vanille dans une marmite d’eau bouillante, et laisser mijoter pendant 5 minutes.
  • Placer un bol de vinaigre dans la pièce.

Détachant tout usage pour tapis

  • Mélanger 50 ml de borax à 500 ml d’eau tiède. Vaporiser sur la surface tachée et essuyer avec une éponge humide. Répéter jusqu’à ce que la tache ait disparu.

Dissolvant de colle ou d’autocollant

  • Faire tremper dans du vinaigre blanc.
  • Frotter les autocollants et la colle difficile à enlever avec du beurre d’arachides.

Engrais

  • Remplacer les engrais chimiques par de la mousse de tourbe, du fumier, de la farine de poisson ou du compost organique.
  • L’engrais à pelouse n’est pas nécessaire si la pelouse est arrosée adéquatement et que l’herbe est recyclée.
  • Recyclage de l’herbe : laisser les rognures de gazon sur la pelouse; les nutriments seront réabsorbés dans le sol. Ne coupez pas le gazon trop court. Arroser la pelouse à fond (au besoin) tôt le matin (pas plus que quelques heures). Aérer la pelouse aux deux ans environ.

Époussetage

  • Humecter un linge à épousseter de quelques gouttes d’huile d’olive mélangées à 2 cuillères à soupe (28 ml) de jus de citron.

Herbicide

Insecticide

  • Planter des gousses d’ail dans le jardin à 30 cm les unes des autres.
  • Employer des pièges ou du savon en atomiseur.
  • Mélanger 6 gousses d’ail écrasées, 1 oignon haché fin, 1 cuillère à soupe (14 ml) de poivre de Cayenne, 1 cuillère à thé (5 ml) de savon pur à 4,5 L d’eau chaude. Laisser macérer pendant un ou deux jours; égoutter; vaporiser sur les plantes.
  • Appliquer du thé à la camomille comme insecticide.
  • Faire brûler des chandelles à la citronnelle ou des spirales antimoustiques.

Lutte contre les fourmis

  • Calfeutrer ou installer un coupe-bise afin d'obstruer les points d’entrée des fourmis dans la maison.
  • Répandre de la crème de tartre de manière à former une ligne là où les fourmis pénètrent dans la maison.
  • Saupoudrer de la poudre de chili rouge, du paprika ou de la menthe séchée là où les fourmis entrent dans la maison.

Moisissure / résidus de savon

  • Utiliser une solution faite à l’aide de 56 ml de bicarbonate de soude, 115 ml de vinaigre et d’eau tiède.

Nettoyant à vitres

  • Ajouter 115 ml de vinaigre à 4,5 L d’eau tiède.
  • Essuyer la vitre à l’aide de papier journal, car ce papier polit sans laisser de charpie.
  • Utiliser les plus vieux journaux disponibles de sorte que l’encre du papier journal nouveau ne salisse pas les mains.
  • Pour prévenir que les miroirs de la salle de bain s’embuent, les essuyer avec une goutte de glycérine.

Nettoyage des drains

  • Employer d’abord le débouchoir à ventouse ou le furet.
  • Déboucher les drains en versant 60 ml de bicarbonate de soude et ensuite 125 ml de vinaigre. Fermer le drain jusqu’à ce que le pétillement s’arrête, et rincer avec de l’eau bouillante.
  • Pour prévenir l’obstruction des drains : mélanger 250 ml de bicarbonate de soude et 250 ml de sel. Verser 60 ml de ce mélange dans le drain et verser ensuite un contenant d’eau bouillante. Rincer à l’eau froide. Il est recommandé d’effectuer cette procédure toutes les deux semaines afin d’empêcher l’obstruction du drain et de prévenir les odeurs.

Nettoyant abrasif tout usage

  • Mélanger 125 ml de bicarbonate de soude à 125 ml d’eau.

Nettoyant à coulis

  • Frotter à l’aide de vinaigre non dilué et d’une brosse à dents.
  • Mélanger 3 parties de bicarbonate de soude à 1 partie d’eau.
  • Se servir de pâte dentifrice ou de poli pour dentier.

Nettoyant à cuvette

  • Utiliser du bicarbonate de soude ou du vinaigre.
  • Mettre une capsule de 1 000 mg de vitamine C dans la cuvette. Laisser agir pendant une nuit, puis frotter.
  • Employer du borax pour désinfecter. Laisser agir pendant 30 minutes et laver.

Nettoyant à plancher

  • Laver le plancher avec un mélange de 200 ml de vinaigre blanc et de 9 L d’eau.

Nettoyant à tapis

  • Se servir de nettoyants à base de savon; éviter les aérosols.
  • Nettoyer immédiatement les taches sur le tapis avec du soda.
  • Épandre sur le tapis de la fécule de maïs sèche ou du bicarbonate de soude, et passer l’aspirateur 1 heure plus tard.
  • Frotter du bicarbonate de soude sec sur les taches de graisse.
  • Mélanger une quantité égale de vinaigre et d’eau pour enlever les résidus de sel laissés par les chaussures sur le tapis.

Nettoyant et poli à chaussures

  • Utiliser de la bière éventée ou du lait écrémé pour donner un fini soyeux au cuir. Polir à l’aide d’un linge propre imbibé d’un peu d’huile d’olive ou d’huile de noix.
  • Nettoyer le suède et autres cuirs duvetés en frottant doucement avec le bout d’une miche de pain sec.
  • Enlever les taches de sel sur les bottes d’hiver en épongeant à l’aide de vinaigre blanc.
  • Pour enlever les taches de graisse sur le cuir lisse, frotter à l’aide d’un blanc d’œuf battu jusqu’à consistance ferme.

Nettoyant pour le bois

  • Enlever les traces de graisse laissées par les doigts en frottant avec un linge doux trempé dans une quantité égale de vinaigre et d’eau.
  • Nettoyer le bois fini, non peinturé avec une quantité égale d’huile d’olive et de jus de citron sur un linge doux.
  • Les boiseries non finies peuvent être nettoyées délicatement avec un mélange composé de 2 parties d’huile d’olive et de 1 partie d’alcool à friction.

Nettoyant pour le four

  • Épandre du sel et du bicarbonate de soude sur la nourriture renversée dans le four alors que l’appareil est encore chaud. Récurer avec une laine d’acier et du bicarbonate de soude.
  • Employer du sel pour déloger la graisse cuite.

Nettoyant pour les murs et le papier peint

  • Enlever les traces de doigts avec une tranche de pain sec ou une gomme à effacer pour les arts plastiques.
  • Pour les éclaboussures de graisse, appliquer une pâte faite de fécule de maïs ou de bicarbonate de soude et d’eau, laisser sécher. Enlever ensuite délicatement avec une brosse. Répéter au besoin.
  • Pour les marques de craie, essuyer à l’aide d’un linge humecté et d’un peu de bicarbonate de soude.

Nettoyant tout usage

  • Mélanger ensemble 1 L d’eau tiède ou chaude, 15 ml de paillettes de savon (ou plus pour les taches plus tenaces), 30 ml de borax et 5 ml de jus de citron et/ou de vinaigre blanc. Faire dissoudre les paillettes de savon dans l’eau. Appliquer sur la surface. Rincer.

Piqûres d’insectes

  • Piqûres d’abeilles : Appliquer généreusement une pâte composée de bicarbonate de soude et d’eau, ou frotter avec un oignon coupé en deux.
  • Piqûres d’insectes générales : Pour soulager les démangeaisons, frotter la piqûre avec du vinaigre de cidre ou une pâte de bicarbonate de soude, ou appliquer sur la piqûre une pâte faite d’attendrisseur de viande et d’eau.
  • Piqûres de moustiques : Faire tremper la piqûre dans de l’eau salée, appliquer ensuite une crème pour l’épiderme.

Peinture

  • Utiliser de la peinture à base d’eau ou de latex.

Poison à rat et à souris

  • Enlever la nourriture qui peut attirer les rongeurs.
  • Installer un écran par-dessus les drains.
  • Employer des pièges permettant de capturer l’animal vivant ou des pièges mécaniques.

Poli à métal

  • Acier inoxydable – Laver à l’aide d’une solution composée de 1 L d’eau tiède et 3 cuillères à soupe (40 ml) de bicarbonate de soude; rincer à l’eau chaude.
  • Argent – Laisser tremper dans un 1 L d’eau tiède à laquelle on a ajouté 1 cuillère à thé (5 ml) de bicarbonate de soude, 1 cuillère à thé (5 ml) de sel et une feuille d’aluminium; ou laisser tremper dans du babeurre ou du lait sûr pendant une nuit.
  • Chrome – Frotter avec un linge doux trempé dans du vinaigre de cidre de pomme ou du bicarbonate de soude.
  • Cuivre – Utiliser du vinaigre et du sel, ou du citron et du sel.
  • Étain – Frotter à l’aide d’une laine d’acier fine trempée dans de l’huile d’olive, laver à l’eau savonneuse et essuyer; ou polir avec des feuilles de chou.
  • Laiton – Employer de la sauce Worcestershire.

Poli à meuble

  • Épousseter les meubles avec un mélange de 5 ml d’huile de citron et de 500 ml d’huile minérale ou végétale.
  • Mélanger 3 parties d’huile d’olive pour 1 partie de vinaigre blanc.

Produit contre les puces et les tiques

  • Ajouter de la levure de bière ou de l’ail à la nourriture des animaux de compagnie.
  • Épandre des graines ou des feuilles de fenouil, de rue, de romarin ou d’eucalyptus autour de l’endroit où l’animal dort.

Savon à vaisselle

  • Dissoudre des paillettes de savon dans de l’eau chaude. Ajouter un peu de vinaigre blanc afin de dissoudre la graisse. Ne pas employer dans le lave-vaisselle.

Taches - détachant tout usage

  • Utiliser une pâte faite d’un mélange d’eau et de carbonate de sodium.
  • Employer du soda.
  • Utiliser du jus de citron et de l’eau chaude.

Taches de café ou de thé

  • Employer une quantité égale de sel humecté et de vinaigre.
  • Utiliser une solution faite de 3 cuillères à soupe (40 ml) de bicarbonate de soude mélangées à 1 L d’eau.

Taches de déodorant

  • Frotter légèrement avec du vinaigre blanc et laver comme d’habitude.

Taches d’encre

  • Faire tremper dans du lait.
  • Employer du peroxyde d’hydrogène.
  • Utiliser de l’eau froide mélangée à 1 cuillère à soupe (14 ml) de crème de tartre et 1 cuillère à soupe de jus de citron.

Taches de gomme

  • Frotter avec un glaçon pour faire lever la gomme.

Taches de graisse

  • Frotter avec un linge humide et une petite quantité de borax.
  • Frotter avec du savon et du bicarbonate de soude.

Taches d’herbe

  • Frotter avec de la glycérine (en vente dans les pharmacies). Laisser imprégner pendant une heure, puis laver.

Taches de sang ou de chocolat

  • Asperger d’eau froide ou faire tremper immédiatement dans de l’eau froide; ne pas utiliser d’eau chaude.
  • Appliquer à l’aide d’une éponge une solution faite de 60 ml de borax ajoutée à 500 ml d’eau froide et laisser sécher avant de laver.

Taches de vin

  • Nettoyer immédiatement avec du soda.

Commencer à composter

composteur

En travaillant de pair avec la nature, vous pouvez transformer vos déchets de cuisine et de jardin en précieux compost. Utilisez-le afin d'enrichir le sol de votre jardin, de votre pelouse et de vos plantes d'intérieur. Si vous n'avez pas de jardin, vous pouvez toujours offrir votre compost à vos voisins ou aux jardins communautaires.

Aménager un composteur intérieur

Transformez vos résidus domestiques en précieux compost dans votre appartement, et ce, sans odeur! Des milliers de résidents d'appartement partout au pays adoptent ce nouveau concept aussi connu sous le nom de lombriculture. Il vous suffit de jeter les déchets de fruits et de légumes dans un récipient en plastique fermé contenant des vers identiques à ceux utilisés pour la pêche.

Les vers mangent avec plaisir vos déchets organiques et les transforment en engrais idéal. Il est surprenant de constater la réduction et la transformation des déchets, mais il est d'autant plus surprenant de ne remarquer aucune odeur. Ensuite, vous n'avez qu'à ajouter le nouveau compost à la terre de vos plantes d'intérieur, de vos jardinières et des jardins proches de votre appartement ou de votre immeuble en copropriété.

Avantages

  • Réduit jusqu'à 25 % la production de déchets
  • Fournit un produit organique riche pour nourrir la pelouse et les plantes
  • Améliore les récoltes dans les potagers
  • Élimine le besoin d'engrais

Transformer les champs inutilisés en boisés

plantes

Lorsque vous transformez un champ en forêt, votre écosystème immédiat et la région en général en tirent d'énormes avantages. Les forêts produisent de l'oxygène, empêchent l'érosion du sol, offrent un habitat naturel aux espèces indigènes qui sont importantes pour les cycles de la vie et absorbent les polluants comme le gaz carbonique et le monoxyde de carbone. Le programme Acres en verdure de la Ville offre des conseils et du soutien afin d'établir un plan de plantation adapté à votre propriété. Il offre également une source de matériel de plantation adéquat (des semis à racines nues de haute qualité, génétiquement appropriés et rentables).

Le financement est fourni en régime de partage des coûts jusqu'à un maximum de 50 %. Les propriétaires fonciers doivent avoir une propriété rurale dans la Ville d'Ottawa et posséder un minimum de 0,4 hectares (1 acre) de terres convenables. Les propriétaires doivent consentir à assumer une partie des coûts des semis, à mettre en terre les plants ainsi qu'à entretenir et protéger convenablement la plantation.

Avantages

  • Fournit une biodiversité naturelle aux terres et participer à l'abaissement de la température globale de la région
  • Débarrasse l'air du CO2 et produit de l'oxygène
  • Protège le sol de l'érosion
  • Réduire la pollution de l'eau, de l'air et du sol

Contact

Centre de ressources pour propriétaires fonciers
info@lrconline.com
Tél. : 613-692-2390 ou 1-800-387-5304