Passer au contenu principal

Œuvres d'art dans la rue

Supports à vélos

Support à vélo de Lisa Thomas. Plus d’informations sur l’œuvre d’art sont inclus dans le paragraphe suivant.

Titre : Supports à vélos
Artistes : Becky Armstrong, Sylvie Bordeleau, Gail Bourgeois, Jennifer Daigle, Dawn Dale, Kathryn Drysdale, Lesya Granger, Christopher Griffin, Marion Jean Hall, Deidre Hierlihy, Sean Hyatt, Marie Lugli, Roy Lumagbas, José Mansilla-Miranda, Don McVeigh, Christopher Racette, Bozica Radjenovic, Michael Reynolds et Chandler Swain, Mana Rouholamini, Karen Russell, John Sekerka, Zeena Sileem, Joanna Swim, Lisa Thomas, Amy Thompson, Eric Walker
Date : 2009
Média : acier inoxydable
Nom du site : La rue Bank
Adresse du site : entre l’avenue Laurier et la rue Catherine
Collection d’art de la Ville d’Ottawa : 2009-0023 to 2009-0052 

En 2008, la Ville d’Ottawa a organisé un concours afin de demander aux artistes locaux de soumettre des dessins graphique, qui seront découpés dans des panneaux en acier inoxydable pour en faire des supports à vélos. Chaque création sera reproduite trois fois pour un total de 90 supports à vélos, lesquels seront installés le long de la rue Bank, entre l’avenue Laurier et la rue Catherine.

Célébration de la croissance

Célébration de la croissance de Karl Ciesluk. Plus d’informations sur l’œuvre d’art sont inclus dans le paragraphe suivant

Titre : Célébration de la croissance
Artiste : Karl Ciesluk
Date : 2011
Média : aluminium, acier inoxydable et pierre
Nom du site : L'avenue King Edward (à divers endroits)
Adresse du site : 19 sculptures sont installées entre les rues Rideau et Murray
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2015-0003


La série de sculptures Célébration de la croissance de l'artiste local Karl Ciesluk est une commande dans le cadre du projet de réfection de l'avenue King Edward. 19 sculptures de gousses et de bourgeons sont installées à intervalles le long de l'avenue King Edward. Les sculptures en aluminium, acier inoxydable et de pierre s'inspirent de thèmes traitant de la nature et du renouveau.

Têtes de violon et lys élégants émergent de tiges de métal comme s'ils avaient poussé à même le béton. Des gousses géantes sculptées dans des blocs de pierre de la région sont regroupés à des endroits stratégiques le long de l'avenue. Symbolisant les cycles de dormance et de régénération de la nature, ces sculptures représentent pour Ciesluk « des capsules en attente du moment propice pour grandir et s'épanouir dans toute leur gloire ».

Karl Ciesluk a réalisé un grand nombre de commandes d'art public au Canada et à l'étranger et est reconnu pour ses œuvres contextuelles traitant du thème de la nature et de l'environnement. De plus, Ciesluk est récipiendaire de plusieurs prix d'excellence au Canada et à l'étranger et a participé à de multiples symposiums de sculptures dans le monde.

Cube, treillis, sphère et vague

Cube, Lattice, Sphere, Wave

Titre : Cube, treillis, sphère et vague
Artiste : Mark Thompson
Date : 2015
Média : DEL, verre, acier
Nom du site : La rue Rideau
Adresse du site : La rue Waller à la rue Wurtemburg
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2015-0185

L'artiste verrier Mark Thompson a créé quatre sculptures disposées le long de la rue Rideau, qui explorent notre perception de la couleur, de la lumière et du mouvement. Cette installation artistique exprime toute une gamme de symboles et d'associations. À la rue Waller, on voit l'énergie du centre-ville rougeoyer dans Cube. Plus à l'est, devant la succursale Rideau de la Bibliothèque publique d'Ottawa, les multiples couleurs de Treillis représentent l'interrelation des connaissances. Communauté, intégrité et santé sont les valeurs qui rayonnent de la Sphère verte située près de la rue Cobourg. Une Vague bleue annonce la rivière Rideau et le monde naturel situé juste au-delà de la rue Wurtemburg.

À l'intérieur de chaque œuvre d'art, des languettes de verre sont illuminées grâce à un éclairage préprogrammé. Cet éclairage change lentement de couleur et d'intensité, ce qui fait varier notre perception lorsque nous nous déplaçons autour de l'objet. Le soir, les sculptures transforment le paysage urbain et amplifient l'expérience vécue par nos sens.

Dans l'œuvre de Mark Thompson, la lumière passe avant tout. La façon dont le verre réfracte la lumière et dont l'œil la perçoit le passionne. Mark Thompson travaille la lumière en studio au moyen de techniques de verrerie contemporaines et traditionnelles depuis plus de 30 ans.

Champ de blocs erratiques

Champ de blocs erratiques à l'automne. Plus d'informations sur l'œuvre d'art est inclus dans le paragraphe suivant.

Titre : Champ de blocs erratiques
Artiste : Shayne Dark
Date : 2015
Média : acier de CorTen
Nom du site : Le chemin Trim
Adresse du site : Le chemin Old Montreal à l'avenue Antigonish
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2015-0003

Il y a plus de 10 000 ans, les glaciers ont laissé sur leur passage de grosses pierres, communément appelées des blocs erratiques, qui jonchent maintenant le paysage. Inspiré de ces amas de roches anciennes qui se trouvent dans la région de l'Outaouais, Champ de blocs erratiques transforme le milieu urbain au moyen de sculptures discrètement façonnées.

Construite en acier CorTen, la surface des sculptures se transformera au fil du temps en une patine de couleur brun orangé et une texture granuleuse, ce qui rendra les sculptures plus représentatives de la nature. Alors que les visiteurs se rassembleront et circuleront dans l'espace, ils deviendront une partie intégrante de la configuration en constante évolution qui rappelle un ancien lieu de culte ressemblant aux menhirs mégalithiques.

Né à Moose Jaw, en Saskatchewan, Shayne Dark est reconnu pour ses sculptures et ses grandes installations d'œuvres publiques. On retrouve des œuvres de Dark dans des collections nationales et internationales, y compris la Banque d'œuvres d'art du Conseil des arts du Canada et le Masur Museum of Art, à Monroe, en Louisiane.

Morphologie et Pluie de fleurs sur la route de la soie

Formes organiques et sculpturales mettent en valeur les lampadaires dans le district de Hintonburg.

Titre : Morphologie
Artistes : Charlynne Lafontaine et Ryan Lotecki 
Date : 2012
Média : aluminium et verre
Nom du site : La rue Somerset Ouest
Adresse du site : Huit sculptures en allant vers Hintonburg
Collection d’art de la Ville d’Ottawa : 2012-0200 

Charlynne Lafontaine et Ryan Lotecki, artistes de la région, ont créé seize sculptures en verre et en aluminium, voies d’entrée discrètes aux lieux spéciaux et uniques que sont les communautés du Quartier chinois et de Hintonburg. Ces éléments en verre travaillé à la flamme projetteront la lumière et les couleurs de façon ludique sur les trottoirs et inviteront les passants à lever les yeux vers le ciel pour découvrir les sculptures organiques qui mettent en valeur les lampadaires.

Dans la rue Somerset Ouest en allant vers Hintonburg, la série de sculptures intitulée Morphologie, ressemble à de l’air soufflé par le vent et comporte des formes en verre telles des gousses qui se transforment en fleurs épanouies, illustrant la croissance et la revitalisation. Pour cette série, les artistes ont été inspirés par le concept de la morphologie : l’étude des formes et des courbes.

Formes organiques et sculpturales mettent en valeur les lampadaires vers le Quartier chinois.

Titre : Pluie de fleurs sur la route de la soie
Artistes : Charlynne Lafontaine et Ryan Lotecki  
Date : 2012
Média : aluminium et verre
Nom du site : La rue Somerset Ouest
Adresse du site : Huit sculptures du Quartier chinois
Collection d’art de la Ville d’Ottawa : 2012-0199 

La série Pluie de fleurs sur la route de la soie, commandée pour le Quartier chinois, arbore des formes colorées en verre représentant des fleurs et des gouttes de pluie abstraites, le bambou signifiant la longévité, le chrysanthème la santé et la grenade éloignant les mauvais esprits. De plus, le choix délibéré de huit sculptures par série est de bon augure, car, selon la numérologie chinoise, ce chiffre apporte chance et prospérité. 

Cartes postales des piazzas

cj fleury - Postcards from the Piazzas (détail), 2010 - bronze, acier inoxydable et granite cj fleury - Postcards from the Piazzas (détail), 2010 - bronze, acier inoxydable et granite cj fleury - Postcards from the Piazzas (détail), 2010 - bronze, acier inoxydable et granite

Titre : Cartes postales des piazzas
Artiste : c j Fleury
Date : 2010
Média : bronze, acier inoxydable et granite        
Nom du site : La rue Preston    
Adresse du site : à partir de la rue Albert jusqu'à l'avenue Carling
Collection d’art de la Ville d’Ottawa : 2010-0010          

Après deux années à recueillir du matériel-source auprès de membres de la communauté, l'artiste a conçu son installation en intégrant ces fragments d'histoire et de géographie. Chaque élément forge liens et souvenirs entre le spectateur et le concept de places italiennes, une place du marché. L'éclectisme de la communauté actuelle se reflète à travers la présence de différents genres, périodes et styles.

Artiste multidisciplinaire c j Fleury se spécialise en art public et a réalisé nombre de commandes permanentes au Québec et en Ontario. En plus de ses sculptures grand format, la pratique artistique de c j Fleury comprend également des dessins, des masques, des performances, des écrits et des vidéos. L'artiste est reconnue pour sa participation à la vie communautaire dans la création de son art. Son travail est représenté dans plusieurs collections, notamment celle de la ville d'Ottawa, de la banque d'œuvres du Conseil des arts du Canada, de l'Université d'Ottawa, de l'Université Trent et de Workers Arts and Heritage Centre (Hamilton, Ontario).

Petite histoire

Petite histoire, vue de l’avenue Byron. Plus d'informations sur l'œuvre d'art est inclus dans le paragraphe suivant.

Titre : Petite histoire
Artiste : Jennifer Stead
Date : 2015
Média : acier
Nom du site : L'avenue Churchill
Adresse du site : À l'avenue Byron
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2015-0183

L'artiste Jennifer Stead raconte des histoires en dessinant le monde qui l'entoure. Elle a entamé ce projet en utilisant les réflexions que lui inspiraient le quartier et les expériences qu'elle y a vécues. En effectuant l'amalgame de ces concepts et de l'histoire locale, elle a fait un dessin au crayon et au fusain qui a ensuite été transformé en sculpture d'acier d'une hauteur de 18 pieds. Petite histoire prend la forme d'un arbre, d'un paysage et d'un vase rempli de fleurs.

Des images cachées parmi les tiges et les branches rendent hommage à l'histoire de la communauté et à l'environnement naturel : un cheval tirant des rondins qui sort de la forêt, des ondulations des vagues de la rivière et des fleurs sauvages locales. Le passé, le présent et l'avenir de la vallée de l'Outaouais émergent de cette myriade d'images.

Jennifer Stead raconte des histoires au moyen de paysages depuis plus de vingt ans. Elle a obtenu un baccalauréat en beaux-arts du Nova Scotia College of Art and Design et une maîtrise en beaux-arts de l'Université de Calgary.

Statue commémorative de Terry Fox

John Hooper, Statue commémorative de Terry Fox, 1983

Titre : Statue commémorative de Terry Fox
Artiste : John Hooper
Date : 1983
Média : bronze
Nom du site : Kiosque d'information de la capitale
Adresse du site : 90, rue Wellington (en face de la colline du Parlement)
Collection d'art de la Ville d'Ottawa : 2001-0318

À 21 ans, Terry Fox a entrepris son Marathon de l'espoir afin de recueillir des fonds pour la recherche contre le cancer. Il a couru pendant 143 jours, traversant les provinces de l'Atlantique, le Québec et l'Ontario, avant que le cancer des os qui l'avait privé d'une partie de sa jambe droite resurgisse et le force à s'arrêter près de Thunder Bay. Il est mort le 28 juin 1981, un mois avant son 23e anniversaire. Son Marathon de l'espoir a inspiré un pays continue de motiver des individus ici au Canada et à l'échelle mondiale. À ce jour, plus de 650 millions de dollars on été recueillis pour soutenir la cause de Terry Fox.

TRANSPOtting

L’œuvre d’art TRANSPOtting à la nuit.

Titre : TRANSPOtting
Artiste : Eos Lightmedia           
Date : 2012
Média : panneaux DEL et logiciels
Nom du site : Garage d’OC Transpo
Adresse du site : 735-755, avenue Industrial
Collection d’art de la Ville d’Ottawa : 2012-0201           

L'œuvre de commande TRANSPOtting en est une qui s'appuie sur divers médias et comprend 80 panneaux à DEL encastrés dans des murs acoustiques. L'expérience visuelle, où les diodes changent de couleur et d'intensité et tracent sans cesse de nouvelles formes, est activée par les données provenant des horaires d'autobus d'OC Transpo. Quand le premier chauffeur quitte le terminal et amorce sa journée, le mur comme à briller d'une couleur différente pour chaque trajet d'autobus. Au fur et à mesure que le nombre d'autobus dans une certaine section s'accroît, la luminosité du mur augmente et un flot ininterrompu de lumière multicolore se révèle. L'activité poursuit ses ascensions et ses déclins, témoignant des heures de pointe et des périodes d'accalmie qui marquent la journée. Quand une journée tire à sa fin, le nombre et l'intensité des lumières se résorbent jusqu'à ce que le dernier autobus rentre au bercail. Le mur nous permet donc de voir jusqu'à quel point les autobus fourmillent dans tous les coins de la ville. Il captivera les membres du public qui attendront non seulement l'arrivée véritable de leur autobus, mais aussi son apparition sur le réseau lumineux. Eos Lightmedia est une entreprise de design établie à Vancouver qui crée des environnements immersifs. Elle compte sur plus de 25 ans d'expérience nationale et internationale dans les domaines de l'architecture, des attractions thématiques, des expositions, des musées, des centres des congrès et des installations d'art public.

L’œuvre d’art TRANSPOtting dans la journée.

Une vue des deux côtés

Kenneth Emig, Une vue de deux côtés. Plus d’informations sur l’œuvre d’art sont inclus dans le paragraphe suivant.

Titre : Une vue des deux côtés
Artiste : Kenneth Emig
Date :
2016
Média : acier inoxydable
Nom du site :
La passerelle Adàwe
Adresse du site : À la rue Donald et la rue Somerset Est
Collection d’art de la Ville d’Ottawa : 2016-0003

Ces deux sphères réfléchissantes transforment la passerelle en une plate-forme d’observation qui reflète l’environnement de manière inattendue. Chaque sphère offre une vue panoramique du ciel, de la rivière, des rives, de la passerelle, des piétons et des cyclistes. En regardant ces sphères, nous nous voyons au milieu du monde qui nous entoure.

L’œuvre de Kenneth Emig combine forme, lumière, son, mouvement et technologie. L’artiste vise à nous faire prendre conscience de nos perceptions et de notre vision du monde.

Voyez l’artiste et son équipe installant l’œuvre pendant l’un des jours les plus froids de 2016! 

Les marbres de Wellington

 Eric Darwin  Eric Darwin  Eric Darwin

Titre : Les marbres de Wellington
Artiste : Marcus Kucey Jones et Ryan Lotecki
Date : 2010
Média : marbre et calcaire
Nom du site : La rue Wellington Ouest
Adresse du site : 18 sculptures (de l’avenue Hampton à l’avenue Spadina)
Collection d’art de la Ville d’Ottawa : 2010-0011          

Les dix-huit sculptures en marbre sont installées à intervalles le long de la rue Wellington Ouest. Chaque sculpture reproduit de manière ludique la forme d’une borne-fontaine fusionnée avec des objets de tous les jours, tels des mets locaux, du matériel d’artiste et des instruments de musique. En évoquant des formes et objets liés au quartier environnant, Les marbres de Wellington rend hommage à l’histoire locale et au renouveau que connaît actuellement cette collectivité. Pour cette rue, Kucey Jones et Lotecki ont choisi de sculpter la borne-fontaine car il s’agit d’un objet que l’on retrouve dans les collectivités et qui établit un lien entre les gens d'une manière discrète mais vitale. Les bornes-fontaines et leurs formes associées évoquent le sens de l'humour et l’allégresse en faisant référence à la culture locale.

On a choisi ce marbre extrait d’une carrière à Carrare, en Italie, en raison de sa grande qualité et de son association à l’art classique. Dans la même veine, les artistes livrent une série de sculptures d’imagerie contemporaine comme monument au paysage urbain. L’art de Kucey Jones et Lotecki repose sur des modes d’expression variés, produisant des œuvres innovatrices pleines d’imagination pour les collectivités au Canada et dans le monde. Les marbres de Wellington est une série de sculptures créées grâce à la Ville d’Ottawa pour la rue Wellington Ouest dans le cadre de sa reconstruction.            

Image : gracieuseté d'Eric Darwin.