Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Partagez la chaussée

Partagez la chaussée - Infractions

Vous trouverez ci-dessous une liste des infractions courantes au Code de la route qui compromettent la sécurité routière, des amendes dont vous pourriez être passible et, dans le cas des conducteurs, des points d'inaptitude que vous pourriez accumuler.

Conducteurs

Infractions Amende Points d’inaptitude
Conduire de façon imprudente 325 $ 6
Ne pas s'immobiliser à un panneau d'arrêt 110 $ 3
Ne pas utiliser les clignotants pour changer de voie 110 $ 2
Griller un feu rouge 190 $ 3
Conduire en sens inverse dans une voie à sens unique 110 $ 3
Suivre de trop près 110 $ 4
Ne pas céder le passage à un autobus qui quitte sa voie d'arrêt pour réintégrer la circulation 110 $ 2
Conduire dans une voie réservée aux autobus 175 $ -
Dépasser sans vérifier si la voie est libre 110 $ 3
Ne pas partager la chaussée avec un cycliste 110 $ 2
Dépasser un autobus scolaire 400 $ - 2 000 $ 2 ou 6
Ne pas céder le passage à un passage pour piétons, à un passage pour écoliers ou à une intersection munie de feux de circulation. 150 $ (Toutes les amendes sont doublées (300 $) si le conducteur commet cette infraction dans une zone de sécurité communautaire près d’une école ou d’une aire publique.) 3

Piétons

Infraction Amende
Ne pas obéir à un feu jaune ou rouge
50 $
Ne pas obéir à un signal d’interdiction de traverser la rue
50 $

Cyclistes

Infraction
Amende
Deux personnes circulant sur une même bicyclette
110 $
Circuler à bicyclette sur le trottoir
35 $
Circuler à bicyclette dans un passage pour piétons
110 $
Ne pas serrer à droite lorsque l’on se fait dépasser
110 $

Conseils pour les automobilistes

Partager la chaussée, c’est se montrer courtois envers tous les usagers de la route, qu’ils soient en voiture, en autobus, à vélo ou à pied. Voici des conseils qui vous aideront à le faire.

Automobilistes

  • Dégagez le passage pour piétons lorsque vous attendez à une intersection - si vous vous immobilisez à cet endroit, les piétons seront forcés de marcher dans la voie de circulation.
  • Quand vous êtes à un carrefour, cédez le passage aux piétons.
  • Regardez s’il y a des piétons lorsque vous effectuez un virage, en particulier dans une rue à sens unique. N’oubliez pas que, contrairement aux véhicules, les piétons peuvent se déplacer dans les deux sens.
  • Faites attention aux piétons sur les routes sans trottoir. Ils doivent marcher sur l’accotement, dans le sens contraire de la circulation.
  • Faites attention aux piétons lorsque vous vous engagez dans une entrée privée ou un terrain de stationnement ou en sortez, ainsi que chaque fois que vous devez traverser un trottoir.
  • Soyez particulièrement vigilant dans les zones scolaires et à tout endroit où il peut y avoir des enfants.
  • Traitez les bicyclettes se trouvant sur la route comme tout autre véhicule, étant donné qu’elles sont considérées comme des véhicules en vertu du Code de la route. Les cyclistes roulent généralement dans la voie la plus à droite, à environ un mètre de la bordure ou des automobiles garées.
  • Avant d’ouvrir votre portière, vérifiez dans votre rétroviseur latéral si des cyclistes approchent.
  • Ne klaxonnez pas un cycliste à moins qu’il s’expose à un danger imminent.
  • Il est interdit aux automobilistes de conduire ou de garer leur véhicule sur les voies cyclables.
  • Lorsque vous dépassez un cycliste, gardez une distance suffisante entre votre automobile et la bicyclette. Prévoyez une plus grande distance si la chaussée est glissante.
  • Sur les routes peu fréquentées, pour ne pas surprendre les cyclistes, dépassez-les à une vitesse modérée et laissez-leur beaucoup d’espace.
  • Si vous conduisez un gros véhicule, veillez à ne pas créer de courant d’air pouvant déséquilibrer les cyclistes lorsque vous les dépassez, surtout sur les routes poussiéreuses.
  • Ralentissez et évitez les flaques d’eau lorsque vous dépassez les cyclistes ou les piétons.
  • Ne conduisez pas dans les voies réservées aux autobus, même si les autres voies sont congestionnées.
  • Vérifiez toujours les angles morts à gauche et à droite avant de quitter un espace de stationnement ou d’effectuer un virage à droite.
  • Ne talonnez pas les voitures. Gardez toujours suffisamment de distance entre votre véhicule et celui qui vous précède.
  • Pensez aux autres lorsque vous conduisez et roulez à une vitesse sécuritaire.
  • Actionnez les clignotants lorsque vous changez de voie.

Piétons

N’oubliez pas de « marcher comme si votre vie en dépendait ». En 2008 à Ottawa, le tiers des accidents de la route ayant fait des morts impliquaient un piéton. Dans plus de la moitié des cas, c’est le piéton qui était fautif. Entre 2004 et 2008, les accidents impliquant des piétons se sont soldés par :

  • 1 487 blessures
  • 181 blessures pouvant entraîner des séquelles permanentes
  • 32 décès.

Voyez la liste de mesures que la Ville d’Ottawa a prises pour rendre les rues sécuritaires pour les piétons, ou suivez les conseils ci-dessous.

En tant que piéton :

  • traversez toujours aux passages pour piétons ou aux feux de circulation, et non pas n’importe où dans la rue ou entre les véhicules stationnés
  • enlevez vos écouteurs et mettez votre téléphone cellulaire ou vos autres appareils électroniques de côté lorsque vous traversez la rue. Votre pleine vigilance vous permettra de voir et d’entendre la circulation et d’y réagir de façon sécuritaire
  • assurez-vous que les conducteurs vous ont vu avant de traverser la rue
  • ne traversez que lorsque la circulation s’est immobilisée complètement
  • aux feux de circulation, traversez la rue au début du feu vert. Ne la traversez pas si le signal d’interdiction clignote ou si le feu de circulation est devenu jaune. Ne traversez jamais la rue lorsque le feu est rouge
  • faites attention aux véhicules qui tournent aux intersections ou qui s’engagent dans les voie d’accès ou en sortent
  • lorsque vous vous promenez à la brunante ou la nuit, portez des vêtements de couleur pâle ou vive, ou munis de bandes réfléchissantes.

En tant que parent ou gardien :

  • apprenez à vos enfants ou revoyez avec eux les techniques d’usage pour traverser la rue en toute sécurité
  • insistez sur l’importance de marcher sur le trottoir ou, s’il n’y a pas de trottoir, de marcher dans le sens contraire de la circulation, aussi loin que possible des voies
  • lorsque vous attendez pour traverser la rue, ne dépassez pas la bordure du trottoir.

Cyclistes

  • Regardez par-dessus votre épaule et signalez votre intention chaque fois que vous voulez changer de voie, effectuer un virage ou vous arrêter
  • Veillez à ce que votre vélo soit bien équipé. En vertu de la loi, toutes les bicyclettes doivent être munies d’une sonnette ou d’un klaxon
  • Ne roulez pas sur les trottoirs et, aux carrefours, cédez le passage aux piétons
  • Soyez visible la nuit. Utilisez un feu avant, un feu arrière et des réflecteurs, et portez des vêtements de couleur pâle ou munis de bandes réfléchissantes pour que les conducteurs puissent bien vous voir
  • Ayez conscience des angles morts des voitures, des camions et des autobus
  • Faites preuve de prudence lorsque vous traversez des intersections
  • Faites attention aux camions dont le chargement est large ainsi qu’aux longues remorques, car leurs conducteurs ont une visibilité et une capacité de manœuvre limitées.

Signaux accessibles pour piétons (SAP)

Les signaux accessibles pour piétons (SAP) sont des dispositifs qui communiquent, dans un format auditif aux piétons malvoyants, l’information sur les intervalles MARCHEZ et NE MARCHEZ PAS clignotants situés aux intersections avec signalisation. Lorsqu’ils sont activés, ces signaux émettent des sons indiquant aux piétons la direction dans laquelle ils peuvent traverser la chaussée à l’intersection. Les SAP procurent  aux piétons malvoyants une sécurité accrue tout en leur assurant une plus grande mobilité.

D’autre part, les SAP encouragent les piétons à être plus vigilants aux mouvements des véhicules effectuant des virages. Ainsi, ils peuvent contribuer à réduire le nombre de collisions entre véhicules et piétons. Ils incitent également les piétons à traverser la chaussée plus rapidement tout en attirant leurs attentions sur le signal autorisant le passage.

La Ville d’Ottawa est un chef de file au Canada en ce qui a trait à l’installation des SAP : plus de 800 intersections en sont dotées, et ce nombre augmente chaque année.

Intersections dotées de signaux accessibles pour piétons (SAP)

Consultez la liste des passages piétons équipés du SAP à Ottawa.

Consultez la liste des traverses piétonnières équipées du SAP à Ottawa.

Comment utiliser les signaux accessibles pour piétons (SAP)

Afin de déclencher le signal sonore autorisant le passage, les piétons doivent appuyer sur le bouton du passage protégé pendant au moins trois secondes, sinon le signal sonore ne déclenchera pas.

Il existe deux types de signaux sonores :

1. Principaux sons

  1. Passage nord-sud – « coucou » (écoutez)
  2. Passage est-ouest: « mélodie canadienne » (écoutez)

2. Sons en voie d'élimination

  1. Passage nord-sud – sonnerie
  2. Passage est-ouest – « avertisseur » ou « cui-cui » 

Les sons de types « sonnerie », « avertisseurs » et « cui-cui » seront retirés progressivement et remplacés peu à peu par les sons « coucou » et « mélodie canadienne ».  Ces sons, gracieuseté de Novax Industries Corporation, sont protégés sous la loi des droits d’auteur.

Pour de plus amples renseignements sur les signaux sonores pour piétons, veuillez faire parvenir un courriel à l’adresse 311@ottawa.ca.