Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Histoire de la première voie cyclable séparée d’Ottawa

Aperçu

Le 17 juillet 2013, après la mise en œuvre d'un projet pilote de deux ans, le Conseil municipal a approuvé l'installation permanente de voies cyclables séparées sur l'avenue Laurier Ouest.

La configuration actuelle des voies cyclables ne changera pas considérablement (elles sont séparées de la circulation automobile par des murets de béton), jusqu'à la réfection de la rue peu après 2018. Une fois la réfection de l'avenue Laurier Ouest achevée, les voies cyclables séparées seront transformées en voies cyclables surélevées.

Voies cyclables séparées sur l'avenue Laurier Ouest.

Contexte du projet pilote et approbation définitive

Le projet a été lancé en 2008, lorsque le Conseil a approuvé le Plan sur le cyclisme d'Ottawa (PCO). Le Conseil a demandé au personnel de la Ville de mettre en œuvre un projet pilote d'intégration aux voies de circulation est-ouest du centre-ville de voies cyclables séparées de la circulation automobile par un terre-plein. Cette demande s'inscrivait dans le contexte de la vision et des objectifs du PCO, qui visaient notamment :

  • à tripler le nombre de déplacements-personne effectués à vélo;
  • à rendre la pratique du vélo plus sûre pour les cyclistes de tous les niveaux et de tous les âges;
  • à lier, à raccorder et à étendre les installations cyclables existantes.

En février 2011, après qu'une évaluation technique de tous les circuits est-ouest potentiels au centre-ville ait été réalisée, le Conseil a demandé au personnel de mettre en œuvre le projet pilote sur l'avenue Laurier Ouest. Par la suite, le personnel a amorcé les consultations auprès des entreprises locales et des résidents pour répondre à leurs préoccupations à l'égard de la conception.

Les voies cyclables séparées ont été inaugurées le 10 juillet 2011. Tout au long du projet pilote de deux ans, le personnel a surveillé un vaste éventail d'indicateurs pour déterminer l'utilisation qui sera faite des voies cyclables et l'incidence de ces dernières sur les autres usagers de la route et sur les résidents et les entreprises. Par suite des commentaires du public, plusieurs ajustements mineurs ont été apportés à la conception du projet.

En novembre 2011, le Conseil a approuvé le financement de la voie cyclable est-ouest dans le cadre de l'initiative Ottawa, on se déplace. La voie cyclable est-ouest est une piste cyclable de 12 kilomètres entre Westboro et Vanier qui emprunte les voies cyclables séparées le long de l'avenue Laurier Ouest. La voie cyclable est-ouest améliore les liaisons vers l'avenue Laurier Ouest et permet une meilleure utilisation de la voie cyclable séparée.

À l'automne de 2012, le personnel a déposé un rapport mis à jour auprès du Comité des Transports et du Conseil qui présentait les résultats de la surveillance du rendement du projet pilote pendant la première année. Sur la base des indicateurs clés, les résultats ont indiqué que les activités cyclistes le long de l'avenue Laurier ont considérablement augmenté, et que le nombre de déplacements en vélo a plus que triplé depuis que les voies cyclables ont été aménagées. Le rapport mis à jour contenait également des résultats encourageants quant aux autres indicateurs, y compris les données sur les collisions, les délais d'intervention en cas d'urgence et les opérations d'entretien.

À l'été de 2013, le personnel a fait rapport au Comité des transports et au Conseil, après que le projet pilote de deux ans ait pris fin. Le rapport contenait les résultats du programme de surveillance et les répercussions des voies cyclables sur divers indicateurs clés. En bref, les résultats du programme de surveillance révèlent que les voies cyclables ont atteint leurs principaux objectifs qui consistaient à accroître sensiblement la circulation à vélo et les parts modales consacrées à ce type de transport au centre-ville. Parmi les autres indicateurs clés, mentionnons l'amélioration de la sécurité routière avec moins de collisions ou de risques imminents de collision signalée, la faible répercussion sur les déplacements des véhicules motorisés, les possibilités d'atténuation des aires de stationnement et de chargement, l'absence de répercussions sur les délais d'intervention d'urgence et les commentaires des cyclistes, des résidents, des commerçants et des autres usagers de la route.

Le rapport a également fait état des améliorations qui doivent être apportées à court et à long terme à l'avenue Laurier Ouest pour corriger les problèmes soulevés pendant le projet pilote. Les recommandations à court terme comprenaient l'aménagement de places de stationnement sur voirie supplémentaires et la construction d'un nouveau tronçon de piste cyclable surélevée à l'extrémité ouest pour améliorer le lien avec le sentier polyvalent de la rue Albert. Les recommandations à long terme suggéraient de transformer les voies cyclables restantes en voies cyclables surélevées à la suite de la réfection de la rue peu après 2018.

Le 17 juillet 2013, le Conseil a approuvé l'installation permanente des voies cyclables sur l'avenue Laurier et demandé au personnel de consulter le public dans le cadre du processus de conception du projet de réfection de l'avenue Laurier Ouest, qui comprendrait la construction de voies cyclables surélevées. Après que le Conseil ait décidé d'approuver l'installation permanente des voies cyclables, le projet a remporté le prix des collectivités durables de 2015 dans la catégorie transports de la Fédération canadienne des municipalités.

Avenue Laurier – Examen de la sécurité

L’examen de la sécurité de la bande cyclable séparée de l’avenue Laurier a été lancé en octobre 2016 par la Direction générale des transports. Cet examen, qui a pris fin en août 2017, a essentiellement porté sur la sécurité des cyclistes, des piétons et des automobilistes qui empruntent le couloir de l’avenue Laurier entre l’avenue Bronson et la rue Elgin. L’évaluation de ce couloir a consisté à passer en revue le relevé des collisions, à étudier le comportement des cyclistes aux intersections, à se pencher sur les facteurs humains (soit les capacités, les limites et les caractéristiques humaines), à mener un sondage public en ligne, à évaluer les contremesures potentielles et à mettre au point les recommandations proposées.

On a mis sur pied le Groupe de travail sur la bande cyclable séparée de l’avenue Laurier afin de faire des commentaires pendant tout le processus d’examen. Ce groupe de travail était constitué de représentants de Bike Ottawa (Citoyens pour la sécurité à vélo), d’EnviroCentre, du Comité consultatif sur la gérance environnementale (CCGE), de la Direction générale des transports, de Sécurité des routes Ottawa et de Mobycon, cabinet‑conseil qui a son siège aux Pays‑Bas et auquel on a fait appel pour mener l’étude. Ce groupe de travail a joué un rôle indispensable dans l’élaboration du Rapport sur l’examen de la sécurité du couloir Laurier.

Les résultats de l’Examen de la sécurité de la bande cyclable séparée de l’avenue Laurier ont permis de constater que depuis l’ouverture des bandes séparées en 2011, on a relevé une augmentation de 330 % du nombre de cyclistes qui empruntent ces bandes. La comparaison des collisions pendant les quatre (4) années qui ont précédé et les quatre (4) années qui ont suivi l’aménagement des bandes séparées révèle des résultats positifs. Les collisions avec des piétons ont baissé de 50 %, le taux de collisions avec des cyclistes a diminué de 30 % et on a constaté une réduction de 10 % du nombre de collisions avec des voitures.

Cet examen a confirmé que la sécurité s’est améliorée le long du couloir et que les utilisateurs s’adaptent aux bandes cyclables séparées. L’étude sur le comportement des cyclistes a permis de constater que les conflits entre les cyclistes et les automobilistes continuent de baisser en nombre et en gravité.

Depuis la fin, en août 2017, de l’Examen de la sécurité du couloir Laurier, la Ville d’Ottawa a mis en œuvre les mesures de sécurité recommandées ci‑après dans le couloir de l’avenue Laurier et de l’avenue Bronson jusqu’à la rue Elgin :

  1. tous les passages à revêtement thermoplastique vert et tous les sas‑vélos ont été remis à neuf;
  2. on a décalé les lignes d’arrêt aux approches de toutes les intersections auxquelles il est permis de tourner à droite;
  3. tous les poteaux flexibles ont été remplacés ou modernisés dans l’ensemble du couloir;
  4. un revêtement thermoplastique vert a été posé devant toutes les entrées privées entre la rue Metcalfe et la rue Elgin;
  5. des dispositifs de signalisation distincts pour les vélos ont été installés à toutes les intersections, avec une signalisation avancée de cinq secondes pour la phase de signalisation avancée des piétons (dans cet intervalle, les automobilistes doivent s’immobiliser à un feu rouge);
  6. les panneaux indicateurs invitant les automobilistes qui tournent à droite à céder le passage aux cyclistes ont été réinstallés sur la traverse à côté des feux de signalisation des véhicules.

En plus de ces mesures, le personnel de la Ville passe actuellement en revue la signalisation existante le long du couloir afin d’éliminer ou de réinstaller certains panneaux indicateurs autour des intersections, ce qui permet de réduire l’encombrement et les distractions pour les automobilistes. Nous continuerons de poser le revêtement thermoplastique vert sur les entrées privées dans les quadrilatères à l’ouest de la rue Metcalfe, lorsque le financement sera disponible, et nous passons également en revue les bordures existantes afin de savoir où on pourra les prolonger aux entrées privées afin de réduire le rayon de virage. 

Points d'embarquement et de débarquement accessibles le long de l'avenue Laurier Ouest

L'information ci-dessous est donnée à la suite des modifications apportées à l'avenue Laurier.

La carte reproduite [ JPG - 166 Ko ] montre où se trouvent les points d'embarquement et de débarquement accessibles à privilégier le long de l'avenue Laurier dans les situations suivantes.

Para Transpo

L'embarquement et le débarquement des clients de Para Transpo peuvent se faire aux endroits suivants, tel qu'il est indiqué dans la carte :

  1. Propriété privée (taxis seulement)
  2. Zones d'embarquement de Para Transpo
  3. Zones de chargement
  4. Zones de stationnement interdit
  5. Zones d'arrêt interdit (sans nuire à la circulation)

Avec permis de stationnement accessible

Les véhicules motorisés munis d'un permis valide de stationnement accessible peuvent embarquer ou débarquer une personne ayant un handicap physique aux endroits suivants, tel qu'il est indiqué dans la carte :

  1. Propriété privée
  2. Zones de chargement
  3. Zones de stationnement interdit
  4. Zones d'arrêt interdit (sans nuire à la circulation)
  5. Places de stationnement sur rue (accès limité à une rampe)

Sans permis de stationnement accessible

Les véhicules motorisés sans permis de stationnement accessible peuvent embarquer ou débarquer une personne ayant un handicap physique aux endroits suivants, tel qu'il est indiqué dans la carte :

  1. Propriété privée (garages de stationnement)
  2. Zones de chargement
  3. Zones de stationnement interdit
  4. Places de stationnement sur rue (accès limité à une rampe)

Ottawa à vélo - sur la bonne voie - vidéo

Cette vidéo a été créée par la Ville d’Ottawa pour le lancement de la voie cyclable séparée.

137 MB

Dialogue de la vidéo

Colin Simpson, Gestionnaire de projet principal

Le centre-ville d’Ottawa est un secteur attrayant de la ville. Il regorge de commerces, de divertissements, de restaurants et d’histoire. C’est un quartier très animé et il peut être difficile de s’y déplacer. La solution pour y circuler de façon aisée et sécuritaire est de prendre son vélo et d’utiliser les nouvelles voies cyclables séparées de l’avenue Laurier.

Que ce soit pour le travail ou les loisirs, les déplacements en vélo constituent un choix santé, pour soi comme pour l’environnement. C’est également un choix abordable pour tous, peu importe l’âge.

La Ville d’Ottawa s’affaire actuellement à l’aménagement des premières voies cyclables en plein centre-ville de tout l’Ontario. Voilà une autre étape importante de franchie dans la quête de devenir une ville plus verte et durable.

On trouve des voies réservées aux cyclistes un peu partout dans la ville, mais les rues passantes peuvent être intimidantes pour certaines personnes. En jetant un coup d’œil à ce qui se fait ailleurs, nous avons pu constater que les voies cyclables à l’écart de la circulation sont à la fois rassurantes et sécuritaires pour tous les usagers de la route.

Des voies cyclables unidirectionnelles sont maintenant aménagées des deux côtés de l’avenue Laurier, entre l’avenue Bronson et la rue Elgin.

Sur l’avenue Laurier, des bordures en béton, des poteaux en plastique, une voie de stationnement et des jardinières séparent les voies cyclables de la circulation routière.

Un nouveau panneau de signalisation rappellera aux automobilistes de céder le passage aux cyclistes et aux piétons avant d’effectuer un virage à droite. Les virages à droite au feu rouge seront interdits dans cette portion de Laurier, et en direction nord-sud sur les rues transversales.

Une flèche suivie d’un feu vert permettra aux piétons et aux cyclistes de s’engager dans l’intersection avant les automobilistes qui veulent tourner à droite.

Grâce au nouveau sas-vélo, les cyclistes peuvent effectuer leurs virages à gauche sans tracas et de façon sécuritaire. Il suffit de se rendre à l’intersection à la flèche ou au feu vert, d’entrer dans le sas-vélo peint en vert, de positionner son vélo et d’attendre le signal pour continuer sa route.

Le virage à droite au feu rouge sera dorénavant interdit dans cette partie de l’avenue Laurier, y compris à toutes les intersections des voies nord-sud. Cette mesure rendra la route plus sécuritaire pour les cyclistes, et empêchera les véhicules motorisés d’empiéter sur les sas-vélo.

Nous rappelons aux cyclistes de faire preuve de vigilance dans les zones de taxi et de chargement, de même que dans les espaces de stationnement sur rue à l’est de la rue Lyon; à ces endroits, les piétons traversent les voies cyclables séparées.

De nouvelles zones de chargement et un stationnement sur rue ont été aménagés sur les rues Gloucester et Nepean afin de remplacer ces espaces retranchés de l’avenue Laurier.

Vous pourrez également constater d’autres changements apportés sur l’avenue Laurier.

Il y aura une voie de transit et de virage à droite sur l’avenue Laurier en direction est, à l’intersection de la rue O’Connor.

Les virages à gauche de l’avenue Laurier à la rue Metcalfe seront interdits en semaine aux heures de pointe, soit de 7 h à 9 h et de 15 h 30 à 17 h 30.

Sur la rue Elgin, il y aura une voie de transit en direction ouest et une voie réservée en permanence au virage à gauche.

L’aménagement de voies cyclables sur l’avenue Laurier représente un pas important vers le raccordement des pistes cyclables de la capitale nationale. À l’est de la rue Elgin, de nouvelles voies cyclables mènent aux sentiers du canal-Rideau par la promenade Queen Elizabeth.

Les cyclistes se dirigeant en direction ouest peuvent choisir de passer par le quartier chinois ou la Petite Italie en empruntant la nouvelle piste cyclable, dotée de signalisation, située à l’ouest de l’avenue Bronson et qui longe les rues Cambridge, Primrose et Empress.

Les cyclistes en direction ouest peuvent aussi atteindre la promenade de l’Outaouais en empruntant les rues Bay et Wellington.

Voici le maire Jim Watson.

Depuis 2005, le vélo est le moyen de transport qui gagne le plus en popularité à Ottawa. En fait, les cyclistes font quelque 60 000 balades par jour dans la ville au cours de la saison estivale. Cette voie cyclable est l’une des initiatives sur lesquelles nous nous concentrons cette année. Elle fera du centre-ville un endroit plus accueillant et sécuritaire pour tous. Ce projet appuie les commerces et le tourisme, et a des effets bénéfiques sur l’environnement et la santé. Je vous invite à enfourcher votre vélo et à me rejoindre sur la nouvelle voie cyclable.

Le nouveau projet pilote de voies cyclables séparées de l’avenue Laurier représente un important ajout au réseau cyclable d’Ottawa. Sautez sur votre vélo et venez faire un tour au centre-ville, que ce soit pour une séance de magasinage, une visite des environs, le travail ou le plaisir. Donnez-nous votre avis!

Foire aux questions

Comment l’avenue Laurier a-t-elle été choisie pour ce projet?

L’avenue Laurier Ouest a été choisie comme emplacement des voies cyclables séparées pour un certain nombre de facteurs :

  • Couloir est/ouest où circulent le plus grand nombre de cyclistes dans le secteur à l’étude;
  • Présence de feux de circulation à chaque intersection, ce qui accroît la sécurité du tracé;
  • Proximité de nombreuses destinations importantes, comme l’hôtel de ville, la Bibliothèque centrale, le parc de la Confédération, le quartier central des affaires, des écoles et des immeubles à logement de haute densité;
  • Accès pratique au Transitway, à l’Université d’Ottawa, au quartier Côte-de-Sable, au marché By, à Gatineau, aux plaines LeBreton, au quartier chinois et au quartier Glebe;
  • Excellent accès aux autres installations cyclables, comme les sentiers de la CCN qui longent la rivière des Outaouais et le canal Rideau, les bandes cyclables qui sont déjà en place sur la rue Percy, la rue Bay, la rue Lyon et sur le pont Laurier (qui débouche sur la rue Nicholas); ainsi qu’à l’escalier accessible aux bicyclettes situé près de la rue Cambridge, qui débouche dans les voisinages à l’ouest de l’escarpement;
  • Absence de circuits d’autobus;
  • Absence de collecte des déchets en bordure de la rue;
  • Volume élevé de circulation routière, ce qui signifie que la séparation des voies contribuera à la sécurité et au bien-être des cyclistes;
  • Grand nombre d’aires de stationnement hors rue dans les environs, et possibilité de nouveaux stationnements sur rue dans les rues adjacentes et les rues parallèles à proximité, ce qui limite les désagréments du projet pilote dans ce secteur;
  • Occasion de revitaliser la façade des commerces de la rue, puisque les bandes cyclables attireront une activité continue les soirs et fins de semaine et favoriseront le prolongement des activités commerciales, actuellement concentrées sur la demande des travailleurs les jours de la semaine.

Les résidents et les entreprises ont-ils été consultés?

De vastes consultations auprès des résidents, des groupes communautaires, des entreprises et des autres intervenants ont eu lieu, et leurs commentaires ont été pris en compte chaque fois que cela a été possible lors de la conception des bandes cyclables. La Ville continue de travailler en collaboration avec tous les intervenants qui peuvent subir les effets de cette installation, afin de s’assurer que les besoins de la communauté sont comblés, dans le contexte du projet en entier. Il s’agit d’un projet pilote, et la Ville continuera à surveiller ce projet et à encourager le public à fournir des commentaires concernant les améliorations à y apporter.

Où les gens peuvent-ils se garer?

Le stationnement sur rue a connu une augmentation dans ce secteur, principalement le long des rues secondaires, et 44 espaces de stationnement sont encore disponibles sur l’avenue Laurier. Pour chaque espace de stationnement qui a été supprimé sur l’avenue Laurier, un espace supplémentaire a été ajouté sur les rues Gloucester et Nepean, qui ne se trouvent qu’à un ou deux îlots. Contrairement aux anciens espaces de stationnement sur l’avenue Laurier, qui étaient interdits lors des heures de pointe, ces nouveaux espaces de stationnement peuvent être utilisés toute la journée, et certains sont même gratuits. Davantage de renseignements concernant les changements au stationnement sur rue dans le secteur peuvent être obtenus en ligne.

Il est aussi important de prendre note que des stationnements pour vélos supplémentaires ont été mis en place sur l’avenue Laurier : des dizaines de nouveaux supports à anneaux et poteaux ont été installés entre l’avenue Bronson et la rue Elgin.

Comment se font les livraisons aux commerces? Des aires de débarquement sont-elles prévues devant les commerces?

L’accès des véhicules d’urgence, l’accès aux zones de chargement hors rue, ainsi que l’accès à l’entrée des édifices et des garages de stationnement n’ont pas subi de modifications, tout comme les zones d’hôtel et de taxi. Les zones de chargement sur rue ont été déplacées à proximité de leur emplacement précédent, et trois nouvelles zones ont été ajoutées afin d’améliorer l’accès aux entreprises le long du couloir.

Quelles sont les répercussions sur les commerces locaux?

Des recherches poussées montrent que les entreprises retirent habituellement des bienfaits de telles installations, principalement en raison du grand nombre de cyclistes, qui peuvent s’arrêter sur leur trajet plus facilement que les automobilistes. Un résumé de ces recherches peut être consulté en ligne [ PDF 290 Ko ].

Pourquoi le virage à droite au feu rouge est-il interdit?

Cette décision a été prise afin de faciliter l’utilisation des nouveaux sas-vélos de virage à gauche, qui entrent en conflit avec le virage à droite au feu rouge des véhicules. Cette interdiction améliorera également la sécurité des nombreux piétons et cyclistes qui circulent dans ce couloir.

Comment la Ville fera-t-elle respecter l’utilisation des voies cyclables?

Les agents des règlements et la police surveilleront l’utilisation des voies cyclables afin de déterminer si des conflits ou des problèmes de sécurité surviennent. Les véhicules motorisés, comme les cyclomoteurs, sont strictement interdits sur les voies cyclables séparées, et un conducteur qui enfreint ce règlement sera passible d’une contravention et d’une amende.

Qui n’a pas le droit de circuler sur les voies cyclables séparées?

  • Les piétons;
  • Quiconque conduit un véhicule motorisé qui n’est pas reconnu comme une bicyclette dans le Code de la route.

Qu’est-ce qu’une bicyclette selon le Code de la route?

On appelle bicyclette : un tricycle, un unicycle et une bicyclette assistée, mais pas un cyclomoteur.

En quoi les voies cyclables séparées diffèrent-elles des sentiers partagés ou des sentiers polyvalents?

Les sentiers partagés ou polyvalents comme ceux que l’on rencontre le long du canal Rideau, de la rivière des Outaouais et de la rivière Rideau ne sont pas soumis au Code de la route de l’Ontario. À Ottawa, ces installations hors route permettent et encouragent le partage du sentier par des piétons, des cyclistes, des adeptes de patin à roues alignées et des utilisateurs d’appareils de transport personnel. Habituellement, les utilisateurs de sentiers hors route doivent céder le passage aux allées et aux voies d’accès, alors que les utilisateurs de la bande cyclable ont la priorité.

Que dois-je faire si je remarque un véhicule qui bloque la bande cyclable?

Veuillez appeler la Ville en composant le 3-1-1 immédiatement. Le personnel des Services des règlements municipaux interviendra au besoin. Vous pouvez également le signaler au moyen d'une demande de service en ligne.