Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Sentiers Ruraux

Politique sur l’utilisation partagée des sentiers ruraux

Les utilisations partagées suivantes sont autorisées à longueur d’année, sauf indication contraire :

  1. marche/ski, vélo, marche avec chien en laisse;
  2. vélo, ce qui comprend les bicyclettes électriques (selon la définition du gouvernement de l’Ontario);
  3. équitation;

Les véhicules à moteur sont interdits, sauf en cas d’exemption ou d’autorisation expressément prévue par la présente politique, à savoir :

  1. Véhicules à moteur exemptés :
    • Tous les véhicules de police et les véhicules de secours;
    • Les aides à la mobilité motorisées roulant à faible vitesse pour personnes handicapées, notamment les fauteuils roulants et les scooters électriques;
    • Les véhicules à moteur dûment autorisés pour l’entretien des sentiers.
  2. Les motoneiges sont autorisées sur les sentiers à utilisation partagée pendant une période précise de l’hiver, selon les conditions générales suivantes :
    • Tous les motoneigistes qui utilisent les sentiers doivent être membres de clubs de motoneige ayant conclu des ententes d’occupation avec la Ville pour chacun des sentiers, ou relever de l’autorité de ces clubs; ils doivent aussi respecter les conditions de ces ententes;
    • Seuls les clubs de motoneige appartenant à l’Ontario Federation of Snowmobile Clubs (OFSC), et dont les membres peuvent prouver leur adhésion au club au moyen d’un document approprié, d’une pièce d’identité et d’une vignette valide délivrée par l’OFSC et apposée sur la motoneige, peuvent conclure des ententes d’occupation avec la Ville;
    • Les motoneiges datant de 1996 ou d’années antérieures (définies comme des modèles « classiques » par l’OFSC) sont interdites sur les sentiers aux termes du permis d’occupation;
    • Les ententes d’occupation qui seront conclues avec les clubs de motoneige pour la saison 2011-2012 et pour les saisons suivantes relativement aux sentiers de Prescott-Russell et d’Osgoode devront prévoir une vitesse maximale de 20 km/h et une interdiction de circuler de minuit à 6 heures du matin pour les zones construites indiquées sur les cartes des sentiers.

Examen de la Politique d’utilisation partagée des sentiers ruraux

À propos des sentiers

La Ville d’Ottawa a la chance de posséder trois grands sentiers qui sillonnent les secteurs ruraux de la municipalité. D’une longueur totale de plus de 65 km, ces voies ferrées transformées constituent d’importants parcours récréatifs polyvalents pouvant être utilisés tout au long de l’année. 

  • Le sentier de liaison Prescott-Russell s’étend en direction est à partir de la Ceinture de verdure près du chemin Blair et va rejoindre le sentier Prescott-Russell à la hauteur du chemin Canaan.
  • Le sentier Osgoode s’étend en direction sud du chemin Leitrim jusqu’à la rue Buckles, dans le village d’Osgoode.
  • Le sentier Ottawa-Carleton s’étend en direction ouest à partir de Bells Corners, près du chemin Fitzgerald. Il traverse Kanata et Stittsville et se poursuit au-delà du chemin Ashton Station, jusqu’au village de Carleton Place. Il fait partie du Sentier transcanadien.

La carte des sentiers ruraux indique les trois sentiers ruraux polyvalents. Il s’agit du sentier de Prescott-Russell, du sentier d’Osgoode et du sentier Ottawa-Carleton.

Au sujet de la Politique d’utilisation partagée

La Politique d’utilisation partagée des sentiers ruraux a été adoptée par le Conseil municipal en février 2011 à la suite de l’étude approfondie de sentiers semblables relevant d’autres administrations. Lors de cette étude, une attention particulière a été accordée aux sentiers à utilisation partagée où l’on n’a pas eu à déplorer de blessures. 

La Politique d’utilisation partagée des sentiers ruraux interdit les véhicules motorisés sur les sentiers du printemps à l’automne, afin d’offrir le meilleur environnement possible aux utilisateurs principaux des sentiers pendant cette période, soit les piétons et les cyclistes.

Les motoneigistes peuvent emprunter les sentiers en hiver, à condition de respecter certaines limites de vitesse et de ne pas circuler après certaines heures, entre autres.

Rapports au Comité et au Conseil

Le rapport au Comité daté du 3 mars 2011 fournit de plus amples renseignements sur ce projet.