Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Travaux en cours

Étape 2 du projet de train léger : Étude sur l’amélioration de la connectivité des stations

En savoir plus

Inspections préalables aux travaux de construction de l’Étape 2 du projet de train léger sur rail

En savoir plus

Étape 2 de la Ligne de la Trillium Construction des détours du sentier polyvalent et des routes d’accès de Gladstone

Dans le cadre de la phase 2 du prolongement de la ligne Trillium vers le sud pour l’O-Train, une section du sentier Trillium située du côté nord de l’avenue Gladstone sera fermée et remplacée par un sentier polyvalent temporaire qui fera éviter les activités de construction aux piétons et aux cyclistes.

QUOI : Une section du sentier Trillium sera fermée et remplacée par un sentier polyvalent pavé et temporaire.

QUAND : Du mercredi 20 mai 2020 jusqu’à la fin de la période de construction.

POURQUOI : La construction de la nouvelle station Gladstone est prête à commencer. Afin de fournir aux équipes l’espace nécessaire aux activités de construction tout en veillant à ce que les cyclistes et les piétons puissent continuer d’accéder au système de sentiers, un sentier polyvalent temporaire a été créé afin de leur permettre de contourner en toute sécurité la zone de construction.

: Veuillez consulter l’image ci-dessous.

Cette image est une représentation des détours du sentier polyvalent de Gladstone
Des détours du sentier polyvalent Gladstone

DATES ET HORAIRE DE TRAVAUX
Les travaux de construction doivent se dérouler principalement pendant les heures normales de construction de jour, soit de 7 h à 22 h, du lundi au vendredi. Des travaux de nuit intermittents pourraient parfois être nécessaires. Ils seront communiqués à l’avance sur le site Web du projet, ottawa.ca/etape2, ou par bulletin électronique.

RÉPERCUSSIONS ANTICIPÉES
Les véhicules qui accèdent au chantier de construction à partir de l’avenue Gladstone utiliseront une route d’accès temporaire qui croise le sentier polyvalent temporaire. Des signaleurs seront placés à cet endroit pour aider à gérer les entrées et les sorties des véhicules de construction et pour assurer la sécurité des cyclistes et des piétons.Les piétons et les cyclistes devront respecter la signalisation des détours et utiliser le sentier polyvalent temporaire pour contourner les activités de construction.Le sentier polyvalent temporaire sera pavé et des lignes y seront peintes. Il sera aussi éclairé aux mêmes endroits que le sentier Trillium.

Si vous avez des questions au sujet de ces travaux, veuillez communiquer avec la représentante de la Ville :
Annie Goodchild
Relations avec les parties prenantes, Programme de construction ferroviaire
Ville d’Ottawa
Tél. : 613-580-2424, poste 30865 | Courriel : annie.goodchild@ottawa.ca
Site Web : ottawa.ca/etape2

Étape 2 de la Ligne de la Trillium Foire aux questions (FAQ) concernant l’excavation de roc

Q. Pourquoi doit-on effectuer une excavation de roc pour aller de l’avant avec le prolongement de la ligne Trillium vers le sud?
Une excavation de roc doit être effectuée à trois endroits clés le long de la ligne Trillium existante. Le premier emplacement se trouve au nord de l’avenue Gladstone, lieu de construction de l’éventuelle station. Le deuxième est situé à côté de la présente station Carling, où l’on allongera la plateforme existante afin d’accueillir des trains plus longs. Le dernier – et le plus long tronçon à excaver – concerne la tranchée du côté sud, à partir de l’avenue Gladstone jusqu’à la rue Beech. On y élargira la voie de guidage pour permettre l’installation d’une deuxième voie ferrée.

Q. Pourquoi avez-vous besoin de « dynamiter », plutôt que de simplement creuser le roc?
L’utilisation d’explosifs et d’accessoires de détonation hautement réglementés et contrôlés permet d’excaver la roche de manière plus efficace. Bien que le dynamitage crée des dérangements intermittents (bruit et vibrations), il est considéré comme beaucoup moins perturbant pour les résidents du secteur que l’autre méthode disponible, soit de recourir à un brise-roc hydraulique pour déchiqueter la roche; celui-ci engendre de la pollution sonore, des vibrations et de la poussière particulièrement envahissantes. De façon générale, la durée des travaux d’excavation est grandement réduite en faisant appel au dynamitage contrôlé.

Q. Quel est le niveau d’expérience de l’entreprise de dynamitage?
TransitNEXT, l’exécutant pour la Ville d’Ottawa, a retenu les services de M-Roc Ltd, un entrepreneur local en dynamitage de précision et principal mandataire pour ces types de travaux à Ottawa depuis plus de 20 ans. Parmi les projets auxquels elle a participé, mentionnons le dynamitage sur la Colline du Parlement, au World Exchange Plaza, au Musée de l’Histoire (à proximité de structures patrimoniales) et pour des stationnements souterrains en copropriété au centre-ville d’Ottawa.

Q. Quelles qualifications un dynamiteur de roche doit-il posséder?
Le dynamitage est une profession hautement spécialisée qui exige une formation et des connaissances en matière d’entreposage, de transport et de l’utilisation sur le terrain d’explosifs et d’accessoires de détonation. Les dynamiteurs sont certifiés et travaillent sous la supervision d’un ingénieur. Les activités de dynamitage sont réglementées par le gouvernement provincial.

Q. Je vis très près du site de dynamitage et suis très préoccupé par les dommages potentiels à ma propriété.
Les explosifs sont couramment utilisés à proximité de structures construites. Par exemple, on effectue du dynamitage contrôlé pour creuser des piscines près de maisons existantes, pour l’installation d’infrastructures de services publics à proximité de routes et des bâtiments, et pour établir de fondations dans des zones aménagées.
C’est le niveau et la fréquence des vibrations qui causent des dommages aux structures, et non pas la proximité par rapport à celles-ci. Des règlements ont été adoptés pour faire en sorte que les niveaux de vibration soient abaissés lorsque le site d’explosion se rapproche de structures existantes.

Q. Comment détermine-t-on ce qu’est un niveau « sécuritaire » de vibrations près des maisons?
M-Roc Ltd. Devra suivre a la lettre un ensemble de normes strictes décrites dans l’entente du projet de prolongement de la ligne Trillium et dans la Disposition spéciale F-1201 de la Ville d’Ottawa. Les critères de limitation des vibrations dans la Disposition spéciale de la Ville sont fondés sur les données du département des Mines des États-Unis, organisme ayant effectué des milliers d’études sur la question du dynamitage à proximité de structures. Cette réglementation impose des limites tolérables de vibrations afin de protéger les structures avoisinantes.
Toutes les explosions sont préparées dans le but de respecter ces limites réglementaires et sont surveillées par une entreprise indépendante afin d’assurer leur conformité.

Q. Comment saurez-vous si le niveau de vibration est sécuritaire au moment du dynamitage?
Des sismographes seront placés près des propriétés situées à proximité du lieu de dynamitage. Ceux-ci mesurent et enregistrent les ondes terrestres et aériennes. Ces renseignements servent à vérifier si les vibrations au sol et dans l’air respectent les normes établies pour protéger les structures locales. Ces données sont examinées à chaque explosion et sont enregistrées de façon indépendante pour démontrer la conformité des procédures. Si les lectures indiquent que les vibrations s’approchent des limites établies, les activités de dynamitage sont interrompues jusqu’à ce que les niveaux de vibration puissent être mieux atténués.

Q. Où seront installés ces sismographes?
Les sismographes sont installés de façon stratégique par les ingénieurs-conseils d’Explotech, qui choisissent l’endroit optimal pour enregistrer les vibrations. Il ne sera pas nécessaire de placer un sismographe sur chaque propriété. Un sismographe surveillera et enregistrera les niveaux de vibration dans les bâtiments voisins ainsi que dans le bâtiment à proximité.

Q. Les données d’un sismographe peuvent-elles être altérées?
Non. Les données sismographiques de dynamitage sont stockées sous forme numérique et codées à l’interne pour éviter toute altération.

Q. Pourquoi ne surveillez-vous pas les vibrations à l’intérieur de ma maison?
Les recherches ont démontré que la façon la plus uniforme de mesurer les ondes terrestres est de fixer le sismographe au sol à l’extérieur de la propriété. Le niveau de vibration mesuré peut ensuite être comparé aux normes établies.

Q. Les vibrations de dynamitage endommageront-elles mes fondations?
La fondation est la partie la plus solide d’une maison. Quel que soit le type de fondation de votre demeure, les règlements et normes concernant les vibrations sont conçus pour tenir compte des structures les plus faibles du bâtiment, comme le plâtre et les cloisons sèches. Des vibrations terrestres suffisamment fortes pour fissurer des fondations constituées de béton et de maçonnerie devraient dépasser largement les limites de vibration établies par la réglementation type.

Q. Y a-t-il un plus grand risque de dommages à ma propriété dans le cas d’explosions répétées?
Le Bureau des mines des États-Unis a étudié les effets répétés des vibrations sur les structures. Cette étude incluait le cas d’un dynamitage quotidien continu pendant 28 ans. L’objectif était d’étudier les effets cumulatifs du dynamitage sur un bâtiment. Les conclusions indiquaient que tant que les niveaux de vibration étaient inférieurs aux limites réglementaires, aucun effet cumulatif ou répété n’avait été observé.

Q. Y a-t-il un danger lié aux débris projetés par une explosion?
De lourdes couvertures pare-éclats sont installées avant chaque détonation pour prévenir la projection de débris. Chaque explosion est en fait constitué d’une série de petites explosions, coordonnées pour réduire le risque de projections et maintenir les niveaux de vibration au minimum.

Q. Que vais-je entendre et ressentir durant la procédure de dynamitage?
Une série de coups de sifflet sera émise avant et après une détonation :
• 5 sifflements courts retentiront 1 minute avant la détonation
• 3 sifflements courts retentiront immédiatement avant la détonation
• 1 long sifflement de fin d’alerte signalera la fin de la procédure après la détonation

Les gens (et les animaux) perçoivent aisément les petites vibrations au niveau du sol.
Toutefois, en l’absence d’instruments scientifiques, les gens ne peuvent attribuer une valeur exacte à la quantité de mouvement créée. Quotidiennement, les maisons subissent beaucoup de vibrations. Le claquement d’une porte, un orage ou encore le vent produisent tous des vibrations que nous ressentons et que nous tenons pour acquises, puisqu’il s’agit d’occurrences quotidiennes. Le niveau de vibration attribuable à un dynamitage contrôlé sera semblable à celui de ces types d’occurrences.

Q. Certaines des explosions pourront-elles être plus « ressenties » que d’autres?
La position et l’orientation d’une détonation sur un chantier de construction peuvent donner l’impression qu’elle est plus forte qu’une autre. Votre emplacement (à l’extérieur, à l’intérieur, à l’étage supérieur ou inférieur de votre maison) modifiera également votre perception. La perception humaine n’est pas un bon outil de mesure de l’effet d’une détonation – c’est la raison pourquoi des sismographes sont utilisés pour l’évaluer adéquatement.

Q. Combien de temps peuvent durer les effets sur ma maison après la détonation?
L’énergie de la vibration n’est pas emmagasinée par la maison et ne peut être cumulative. Chaque détonation agit sur votre maison comme un événement distinct, qui dure rarement plus de quelques secondes. Lorsque les ondes terrestres et aériennes se propagent, la maison vibrera. Lorsqu’elles seront passées, les vibrations cesseront.

Q. Comment saurez-vous si ma maison a subi les effets du dynamitage?
Avant les travaux de dynamitage, des inspections préalables sont proposées aux propriétaires avoisinants, afin de documenter l’état actuel de leur bâtiment et d’identifier les structures ou composantes susceptibles d’être affectées. Actuellement, des avis informatifs sont délivrés à chaque résident situé dans la zone d’impact, et les inspections extérieures susmentionnées sont effectuées par étapes par l’entrepreneur DST Consulting Engineers. Si une inspection n’a pas encore été effectuée pour votre demeure et souhaiteriez prendre rendez-vous, veuillez communiquer avec le coordonnateur du projet au 613-858-2287 ou par courriel à
En plus des inspections préalables, les données sismographiques capturées avant et après chaque détonation permettent de s’assurer que les niveaux de vibration respectent les limites établies afin de prévenir tout dommage aux structures avoisinantes.

Q. Y a-t-il quelque chose que je devrais faire pour me préparer au dynamitage?
Vous voudrez peut-être vérifier la solidité d’installation des cadres et décorations accrochés sur vos murs, sachant qu’il sera complexe de soumettre une réclamation pour ce type de bris potentiel.

Q. Que se passe-t-il si je constate des dommages, avec qui dois-je communiquer?
Bien que toutes les mesures soient prises pour prévenir les dommages aux propriétés avoisinantes, vous pouvez communiquer avec l’entreprise de surveillance des vibrations ou l’entreprise de dynamitage si vous souhaitez déposer une plainte pour dommage. Une réclamation recevable est chose rare si les données de vibrations enregistrées lors des détonations respectent les limites permises.

Si vous avez d’autres questions ou préoccupations, veuillez communiquer avec la représentante de la Ville :
Annie Goodchild Relations avec les intervenants, Programme de construction ferroviaire
Ville d’Ottawa
Tél. : 613-580-2424, poste 30865 Courriel : annie.goodchild@ottawa.ca |
Site Web : ottawa.ca/etape2

Etape 2 - Route 174 d’Ottawa - Déplacement des voies

En savoir plus

Échangeur de la route régionale 174 et du chemin de Montréal - Construction des passages supérieurs

En savoir plus

Activités de construction de l'extension de l'O-Train Sud