Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Avis et travaux prévus – eaux usées

Nettoyage du réseau d’égouts

La Ville d’Ottawa procède régulièrement au nettoyage du réseau d’égouts afin d’assurer l’écoulement efficace des eaux usées des résidences et des entreprises vers le Centre environnemental Robert-O.-Pickard (CEROP), l’installation de traitement de la Ville.

En savoir plus

Surverses d'égouts unitaire (SÉU)

Qu’est-ce qu’une surverse d’égout unitaire (SÉU)? 

La Ville d’Ottawa possède trois types d’égouts : d’eaux usées, d’eaux pluviales et unitaires.

  • Les égouts d'eau usées: Acheminent les eaux usées des résidences, des entreprises et des industries, qui transportent les eaux usées ou « grises » vers un réseau d’égouts, les stations de pompage et les conduites de refoulement jusqu’aux conduites principales ou aux égouts sanitaires collecteurs, puis finalement au Centre environnemental Robert O. Pickard pour y être traitées.
  • Les égouts pluviaux: Acheminent directement l’eau de pluie et les diverses eaux de ruissellement vers le ruisseau ou le cours d’eau le plus près, généralement sans traitement.
  • Un égout unitaire: Capte et transporte les eaux usées sanitaires et les eaux pluviales au moyen d’une seule conduite. Ce type de réseau de collecte, caractéristique des années 1880 à 1960, est toujours utilisé dans les vieux secteurs de la plupart des villes canadiennes.

Par temps sec, les eaux usées sont transportées de l’égout unitaire vers une usine d’épuration de l'eau. Lors de précipitations fortes ou de fonte des neiges, l’égout unitaire peut ne pas être capable à lui seul d'accueillir tout le volume d’eaux pluviales pénétrant dans le réseau. La plus grande partie des eaux pluviales sont acheminées vers les usines d’épuration de l'eau par les conduites d’évacuation des eaux usées, mais pour éviter les inondations et les reflux d’égouts, une partie des eaux pluviales et usées est rejetée dans la rivière.

Le déversement des surverses d’égouts unitaires pendant le fonctionnement normal des réseaux d’égouts combinés est une pratique acceptée par  le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs. À Ottawa, ces événements sont surveillés et sont signalés au ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs aux utilisateurs en aval tels que les usines d’épuration de l'eau et certains groupes d’intérêt.

Que fait la Ville pour éviter les surverses?

La Ville d’Ottawa a mis en place le plan suivant en vue d’atténuer les répercussions des surverses d’égouts unitaires dans la rivière des Outaouais :

  • La construction du tunnel de stockage des égouts unitaires (TSEU) est le plus important projet d’infrastructure qu’a entrepris la Ville pour réduire les surverses d’eaux usées dans la rivière des Outaouais.
  • Mesures de contrôle en temps réel afin de capter le plus d’eau de surverse possible avant tout incident.
    • Un système qui permet le contrôle et l’activation à distance des dispositifs de régulations des débits de surverse et la surveillance continue des données sur le débit dans les conduites, en vue de maximiser le volume d’eaux usées capté dans les réseaux d’égouts unitaires.
  • Poursuite des projets de séparation des égouts au cours des prochaines années.
  • Vérification de l’efficacité du programme actuel de séparation des égouts, par rapport à d’autres projets.
  • Élaboration et mise en œuvre, d’ici à 2012, d’un plan de gestion des infrastructures en période de précipitation
  • Installation de dispositifs permettant d’éliminer les matériaux flottants des eaux usées et de les empêcher d’atteindre la rivière en cas de surverse.

La Ville travaille depuis bon nombre d’années à l’aménagement d’égouts séparatifs. Le coût des travaux effectués jusqu’ici est évalué à 750 millions de dollars. Selon la structure de financement actuelle, on prévoit que ces travaux de séparation seront achevés dans environ 25 ans.

La Ville a procédé aux améliorations suivantes aux réseaux actuels :

  • Des mesures de niveau, des appareils de régulation du débit et des dispositifs d’alerte ont été installés dans les plus importants égouts sujets aux surverses. Ces appareils font l’objet d’une surveillance quotidienne, ce qui permet aux employés de la Ville d’être prévenus en cas de surverse.
  • Les protocoles de communication ont été améliorés afin que le Conseil municipal et le Centre d'intervention en cas de déversement du Ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs et le Conseil municipal soient avisés en cas de surverse.
  • La modernisation des infrastructures est en cours dans les ouvrages de surverse qui contribuent le plus au volume total d’eaux usées déversées pendant les surverses d’égouts unitaires.
  • L’inspection et l’entretien des régulateurs de débit ont été améliorés et sont désormais programmés après chaque averse et sous 24 heures en cas d’alarme.

Lieux de débordements d’égouts

Il existe à Ottawa 16 points où les surverses peuvent se déverser dans la rivière:

Surverses d'égouts unitaire d'Ottawa - Lieux de débordements d'égouts (carte)

  1. Surverse d’égout unitaire (SEU) – Ladouceur
  2. SEU – Merton
  3. Surverse du régulateur Booth-Wellinton
  4. Surverse CSST-Kent
  5. Surverse du régulateur du canal Rideau
  6. Surverse du régulateur Keefer
  7. SEU – Dufferin
  8. SEU – Hemlock
  9. Surverse de la cuve de stockage Sandridge
  10. SEU – Alvin Heights et SEU de l’Aviation royale du Canada Ouest
  11. SEU de l’Aviation royale du Canada
  12. SEU – Springhurst
  13. SEU – Clegg

En général, les SEU sont dirigées de telles sortes qu’elles se déversent dans la rivière des Outaouais.

Les trois emplacements d’où se déverse le volume le plus élevé de SEU sont les suivants.

  • Surverse du régulateur du canal Rideau
  • Surverse du régulateur Booth-Wellinton
  • Surverse du régulateur Keefer

Activité de surverse (du 1er janvier 2020 à aujourd’hui)

Noter : Le volume figurant dans le tableau ci-dessous (SÉU) correspond au volume combiné d’eau de surverse, d’eau pluviale et une partie d’eaux usées. Cette surverse n’a lieu qu’en période de précipitations abondantes de pluie et de neige ou de fonte des neiges. Ce tableau indique la date et la cause de chaque surverse, ainsi que le volume d’eau déversé.

  • SÉU : Surverse d’égout unitaire
  • SÉD : Surverse d’égout domestique
Date Événement Cause Volume (m3)
01-11-2020 SÉU Pluie 58,520 m3
03-03-2020 SÉU Pluie 870 m3
03-20-2020 SÉU Pluie 23,990 m3
03-29-2020 SÉU Pluie 26,300 m³
05-15-2020 SÉU Pluie 4,940 m³
05-29-2020 SÉU Pluie 11,450 m³
05-30-2020

SÉU

Pluie 80 m³  
06-28-2020 SÉU Pluie 20 m³
07-17-2020 SÉU Pluie 2,110 m³
07-19-2020 SÉU Pluie 30,830 m³
07-29-2020 SÉU Pluie 150 m³
07-30-2020 SÉU Pluie 1,200 m³
08-02-2020 SÉU Pluie 44,980 m³
08-04-2020 SÉU Pluie 12,540 m³
08-11-2020 SÉU Pluie 590 m³
08-16-2020 SÉU Pluie 39,550 m³
08-23-2020 SÉU Pluie 11,920 m³
08-29-2020 SÉU Pluie 34,900 m³
09-02-2020 SÉU Pluie 3,780 m³
09-13-2020 SÉU Pluie 200 m³
09-29-2020 SÉU Pluie 680 m³
10-07-2020 SÉU Pluie 6,440 m³
10-21-2020 SÉU Pluie 3,680 m³
12-24-2020 SÉU Pluie 24,300 m³
03-26-2021 SÉU Pluie 55,730 m³
08-29-2021 SÉU Pluie 680 m³
09-06-2021 SÉU Pluie 10 m³
09-15-2021 SÉU Pluie 1660 m³
09-16-2021 SÉU Pluie 61,870 m³
11-16-2021 SÉD

instrumentation défectueuse

 310 m³
05-16-2022 SÉD Pluie 12,450 m³

Activité historique (SÉU uniquement)

Activité de SÉU au cours de la période annuelle de signalement (du 15 avril au 15 novembre).

Année Nombre d’événements Volume Précipitation (mm)
2019 26 810,000 m3 635 mm
2018 58 536 000 m3 524 mm
2017 79 1 611 000 m3 923 mm
2016 85 413 000 m3 495 mm
2015 80 180 000 m3 332 mm
2014 101 552 000 m3 640 mm
2013 179 213 000 m3 581 mm
2012 142 237 000 m3 523 mm
2011 161 230 000 m3 533 mm
2010 322 673 000 m3 646 mm
2009 384 851 000 m3 649 mm
2008 325 877 000 m3 600 mm
2007 253 730 000 m3 555 mm
2006 271 1 090 000 m3 796 mm