Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Santé des arbres et des forêts

Élagage des arbres

La Ville possède plus de 330 000 arbres le long de ses rues et s’efforce de les garder en santé.

Pourquoi la Ville élague-t-elle les arbres?

  • Pour les garder en santé;
  • Pour contrôler les insectes et pour lutter contre les maladies;
  • Pour éliminer les risques d'accident;
  • Pour dégager la voie pour les automobilistes et les piétons;
  • Pour réduire les dégâts causés par les intempéries, notamment les grands vents, la neige et la pluie verglaçante;
  • Pour faire de la place aux lampadaires, aux immeubles et aux services publics.

Quand et comment élague-t-on les arbres?

La Ville élague ses arbres régulièrement selon leur espèce, leur âge et, dans certains cas, l'endroit où ils se trouvent. Pour ce faire, elle a recours aux techniques suivantes:

  • Nettoiement de la couronne: Consiste à supprimer de la couronne d’un arbre les branches mortes ou sur le point de mourir et celles qui sont malades, trop serrées les unes contre les autres, faiblement attachées ou qui manquent de vigueur.
  • Éclaircie de la couronne: Consiste à faire une coupe sélective de branches afin d'augmenter la pénétration de la lumière et de l'air dans la couronne. L'éclaircie ouvre le feuillage de l'arbre, réduit le poids des lourdes branches maîtresses, diminue la consommation d'eau et aide l'arbre à conserver sa forme naturelle.
  • Élévation de la couronne: Consiste à enlever les branches inférieures d’un arbre afin de dégager les immeubles ou la voie pour les véhicules et les piétons, et d'améliorer la visibilité.
  • Réduction de la couronne: Consiste à diminuer la taille d’un arbre, souvent pour éviter que les branches ne touchent aux câbles des services publics.
  • Restauration de la couronne: Consiste à supprimer les branches maîtresses endommagées afin de redonner à un arbre une forme stable et appropriée. Cette intervention est souvent nécessaire à la suite des dégâts causés par une tempête.

Pourquoi un arbre a-t-il l'air si différent après son élagage?

Après avoir été élagué, un arbre peut avoir l'air assez dénudé. Toutefois, il retrouvera une apparence plus normale au cours de la saison de croissance suivante, et il aura une forme et une structure qui sembleront plus saines et plus esthétiques.

La Ville peut-elle élaguer mes arbres?

La Ville n’élague que les arbres qui se trouvent sur ses terrains, notamment la section de la chaussée lui appartenant (emprise routière) devant et sur les côtés des lots à usage résidentiel et des parcs municipaux.

Façons de nous aider:

  • Arrosez les arbres pendant les périodes de sécheresse (voir L'arrosage de vos arbres);
  • Surveillez l'état des arbres et avertissez la Ville en cas de maladie, de dommage ou d'infestation;
  • Limitez les travaux de construction près des racines des arbres – respectez une distance d’au moins 10 centimètres à partir du tronc pour chaque centimètre de diamètre du tronc (voir Protection des arbres);
  • Un grand nombre des herbicides utilisés sur les pelouses peuvent causer de graves dommages aux arbres les jours de grand vent ou de chaleur, en se diffusant dans l'air. Lisez l’étiquette des produits herbicides pour vérifier si vous pouvez les employer près des arbres.
  • N’oubliez pas qu’un terrain paysagé peut augmenter de 5 à 20 % la valeur d’une propriété.

Pour obtenir des renseignements sur le Programme d’élagage des arbres de la Ville, composez le 3-1-1.

Demander l’enlèvement des broussailles et des branches à la suite des travaux d’entretien d’arbres municipaux

Pour signaler un danger immédiat pour les personnes ou la propriété, faites le 3-1-1. Après des travaux d’abattage, d’émondage ou tout autre type d’entretien des arbres, le personnel municipal empile le bois et les branches, qui seront ramassés dans les deux (2) à trois (3) jours ouvrables suivants.

Si la Ville n’est pas venue enlever les branches trois (3) jours ouvrables après avoir terminé le travail :

Soumettez une demande pour que les broussailles ou les branches soient enlevées

Pour obtenir plus de renseignements

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter la page sur les arbres et forêts communautaires.

L'arrosage de vos arbres

Arbres récemment plantés

Les arbres récemment plantés ont besoin d’être arrosés fréquemment, car leurs racines ne sont pas encore assez établies pour pouvoir absorber suffisamment d’eau. Il est donc nécessaire de mettre de l’eau dans le trou avant la plantation et d’arroser régulièrement par la suite.

Au cours des périodes de sécheresse, utilisez un tuyau poreux ou tuyau d’arrosage conventionnel à faible débit pour effectuer l’arrosage d’appoint. La meilleure façon de s’assurer que l’eau pénètre jusqu’aux racines, c’est de maintenir l’anneau ou la cuvette d’arrosage autour de l’arbre. Placez le tuyau d’arrosage dans la terre et arrosez pendant deux heures deux fois par semaine. Au cours d’une semaine où il pleut deux jours ou plus, il n’est pas nécessaire d’arroser.

Il est préférable d’arroser le matin avant que la température ne se réchauffe. Si l’eau s’accumule ou s’écoule ailleurs, c’est que le débit est trop élevé ou que le sol est saturé; vous devriez alors cesser d’arroser. Servez-vous d’un tuyau d’arrosage muni d’une minuterie afin de vous assurer de ne pas trop arroser.

Arbres parvenus à maturité

Un arbre qui a été planté il y a plus de 15 ans peut survivre sans votre aide. Ses racines peuvent aller chercher l’eau et les oligo-éléments nécessaires même si les conditions à la surface semblent très arides. Les arbres de tous âges subissent les effets de longues sécheresses. Les arbres plantés dans des endroits où les conditions ne sont pas idéales, comme le long des trottoirs, près des terrasses ou dans les pelouses surélevées d’où l’eau s’écoule naturellement, se détérioreront rapidement s’ils manquent d’eau. Au cours des périodes de sécheresse, l’arrosage régulier peut prévenir les insectes et les maladies.

Arbres situés près des fondations

Lorsque le temps est très sec, les particules du sol maintiennent les molécules d’eau à un niveau minimal. Les sols argileux vont véritablement réduire de volume en raison de la perte d’eau, ce qui diminue la capacité du sol à soutenir les structures adjacentes comme les fondations. Les dommages causés aux fondations par des sols argileux instables peuvent être évités en s’assurant que les arbres situés à proximité des fondations sont toujours bien irrigués.

Signaler un arbre en mauvaise santé sur un terrain municipal

Vous pouvez produire une demande de service afin de signaler un arbre situé sur un terrain municipal que vous croyez en mauvaise santé.

Un inspecteur des Services forestiers se rendra sur place dans un délai de 15 jours ouvrables afin d’examiner l’arbre et de déterminer l’intervention nécessaire. Il vous laissera un message vocal ou un avis sur votre porte pour vous indiquer la suite donnée à votre demande.

Signaler un arbre que vous croyez en mauvaise santé sur un terrain municipal

Protection des arbres

Le Règlement sur la protection des arbres de la Ville d’Ottawa vise en premier lieu à protéger les arbres contre les dommages et la destruction. Il énonce une marche à suivre quand on fait des travaux près d’un arbre, car celui-ci peut être gravement endommagé si ses racines sont compactées, coupées ou abîmées.

Selon le Règlement, quiconque travaille près d’un arbre protégé doit, sauf autorisation contraire de la Ville, respecter les consignes suivantes :

  • ériger une clôture de 1,2 m de haut autour de la zone critique des racines (ZCR) des arbres avant le début des travaux et ne la retirer qu’une fois les travaux terminés (pour en savoir plus, consulter le Cahier des charges pour la protection des arbres [PDF de 485 Ko] – le fichier PDF s’ouvre dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre);
  • ne pas placer de matériel ou d’équipement dans la ZCR d’un arbre;
  • ne pas élever ou abaisser le niveau du sol dans la ZCR d’un arbre;
  • ne pas installer de revêtement solide ni modifier considérablement l’aménagement paysager dans la ZCR d’un arbre;
  • ne pas fixer d’enseignes, d’avis ou d’affiches à un arbre, sauf l’avis d’abattage imposé par le Règlement;
  • ne pas endommager le système racinaire, le tronc ou les branches d’un arbre;
  • s’assurer de ne pas diriger les gaz d’échappement du matériel directement vers le feuillage d’un arbre.

La zone critique des racines (ZCR) correspond à un rayon équivalant à 10 fois le diamètre (en centimètres) du tronc de l’arbre. Ce diamètre est mesuré à une hauteur de 1,3 m pour les arbres de 15 cm de diamètre et plus, et à une hauteur de 0,3 m pour les arbres de moins de 15 cm de diamètre.

Le fait de ne pas bien protéger un arbre dont l’abattage n’a pas été autorisé constitue une infraction au Règlement sur la protection des arbres.