Changements climatiques et énergie

Sur cette page

Upcoming events

Programme de prêts Maisons durables Ottawa et programme de remise – Séances d’information

Il a rarement été aussi avantageux pour les propriétaires d’Ottawa d’entreprendre des projets d’améliorations énergétiques. En effet, ceux-ci peuvent bénéficier de remises pouvant atteindre 10 000 $ dans le cadre du programme Remise Maison Écoénergétique Plus d’Enbridge. Mais ça ne s’arrête pas là! Les propriétaires de petites propriétés résidentielles à Ottawa ont aussi accès au Programme de prêts Maisons durables Ottawa pour les frais non couverts par la remise.

Pour en savoir plus sur ces programmes, participez aux séances d’information Zoom qui auront lieu. Inscrivez-vous ici :

 

 

Urgence climatique

Le 24 avril 2019, le Conseil municipal a déclaré l’état d’urgence climatique afin de nommer, d’encadrer et d’intensifier l’engagement de la Ville à protéger son économie, ses écosystèmes et ses communautés des changements climatiques.

La déclaration indique au personnel comment approfondir son travail sur le Plan directeur sur les changements climatiques, la stratégie Évolution énergétique et le futur plan de résilience aux changements climatiques.

Vous voulez en savoir plus?

Abonnez-vous au bulletin d’information électronique sur les changements climatiques

Invitez l’équipe des changements climatiques et de la résilience à venir rencontrer votre groupe communautaire ou votre organisation. Ses membres seront heureux de vous faire une présentation s’ils sont disponibles et que le nombre de participants est suffisant. Écrivez à Emma Langham, coordonnatrice, Sensibilisation et communications.

Plan directeur sur les changements climatiques

Le Plan directeur sur les changements climatiques est le cadre global de la Ville pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et s’adapter aux effets actuels et futurs des changements climatiques.

Ce plan vise à prendre des mesures collectives inédites afin de transformer Ottawa en une ville propre, écologique et résiliente d’ici 2050. Le Conseil municipal a adopté des cibles de réduction des gaz à effet de serre à court terme, à moyen terme et à long terme basées sur l’année repère de 2012 :

  • Réduire les émissions de la collectivité de :
    • 43 % d’ici 2025;
    • 68 % d’ici 2030;
    • 96 % d’ici 2040;
    • 100 % d’ici 2050.
  • Réduire les émissions des activités municipales de :
    • 30 % d’ici 2025;
    • 50 % d’ici 2030;
    • 100 % d’ici 2040.

Principes directeurs

Le Plan directeur sur les changements climatiques repose sur les principes suivants :

  • Responsabilité – Tout le monde a la responsabilité de gérer la consommation d’énergie et d’atténuer les risques.
  • Collaboration – Les divers ordres de gouvernement, les fournisseurs de services publics, les acteurs du milieu et la collectivité dans son ensemble doivent collaborer pour provoquer le changement et trouver des solutions communes.
  • Leadership municipal – Il faut du leadership de la part de la municipalité pour garantir une approche intégrée et globale au sein de la Ville et à l’échelle de la collectivité.
  • Coordination – Il importe de coordonner tous les plans municipaux à long terme pour garantir une approche stratégique cohérente.
  • Équité et inclusion – Les problématiques de l’équité et de l’inclusion doivent être intégrées à l’ensemble des processus décisionnels.

Mesures prioritaires

Le Plan directeur sur les changements climatiques définit huit mesures prioritaires pour les cinq prochaines années (2020-2025) :

  1. Mettre en œuvre la stratégie Évolution de l’énergie.
  2. Évaluer la vulnérabilité aux changements climatiques et élaborer une stratégie de résilience.
  3. Appliquer l’optique des changements climatiques au nouveau Plan officiel de la Ville et à ses documents complémentaires.
  4. Appliquer l’optique des changements climatiques à la gestion des biens et aux projets d’immobilisation.
  5. Établir un budget carbone et une structure-cadre de comptabilité et se pencher sur la possibilité d’inclure le carbone intrinsèque.
  6. Trouver des options de stockage du carbone et réfléchir au rôle des infrastructures vertes.
  7. Encourager l’action collective par l’éducation ainsi que par des mesures incitatives, des mesures de soutien et un travail de persuasion auprès des instances supérieures.
  8. Établir une structure de gouvernance pour coordonner les efforts des divers acteurs et mobiliser la collectivité.

Rapport

Le personnel soumettra annuellement au Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets un rapport d’étape sur les émissions de gaz à effet de serre générées par la Ville et par la collectivité, les progrès réalisés quant aux cibles et huit mesures prioritaires.

Le personnel mettra en place des indicateurs de rendement clés afin de mesurer davantage les progrès réalisés en vue d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’Ottawa.

Plan directeur sur les changements climatiques [ 1.02 MB ]

Émissions de gaz à effet de serre à Ottawa

La Ville d’Ottawa fait un suivi annuel du volume d’émissions de gaz à effet de serre produites par des activités menées à l’intérieur de ses limites géographiques et générées par des opérations municipales. Les activités quotidiennes, telles que le chauffage des maisons, les déplacements en ville et le traitement des déchets solides et des eaux usées, peuvent contribuer à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

La Ville effectue deux types d’inventaires des gaz à effet de serre :

  • Un inventaire des émissions de la collectivité : celles qui découlent des activités se déroulant sur le territoire de la ville. On y inclut les émissions générées par les bâtiments, le transport, les déchets et l’agriculture.
  • Un inventaire des émissions de la Ville : celles associées aux activités municipales. On y inclut les émissions générées par les installations, le parc de véhicules, les déchets solides et le traitement des eaux usées.

Les émissions de la collectivité

Graphique circulaire faisant état de la répartition, par secteur, des émissions de gaz à effet de serre de la collectivité en 2020

Répartition, par secteur, des émissions de gaz à effet de serre de la collectivité en 2020 :

  • Agriculture – 3 %
  • Bâtiments – 46 %
  • Transports – 42 %
  • Déchets – 9 %
Graphique circulaire faisant état de la répartition, selon la source, des émissions de gaz à effet de serre de la collectivité en 2020

Répartition, selon la source, des émissions de gaz à effet de serre de la collectivité en 2020 :

  • Agriculture – 3 %
  • Électricité – 4 %
  • Gaz naturel – 38 %
  • Propane – 2 %
  • Mazout – 1 %
  • Bois – 1 %
  • Essence – 21 %
  • Diésel – 12 %
  • Carburant d’aviation – 9 %
  • Déchets – 9 %

Les émissions de la municipalité

Graphique circulaire faisant état de la répartition, par secteur, des émissions de gaz à effet de serre de la municipalité en 2020

Répartition, par secteur, des émissions de gaz à effet de serre de la municipalité en 2020 :

  • Traitement des eaux usées – 6 %
  • Infrastructures – 22 %
  • Parc automobile des transports en commun – 44 %
  • Parc automobile municipal – 13 %
  • Parc automobile du Service de police – 2 %
  • Déchets solides – 13 %
Graphique circulaire faisant état de la répartition, par source, des émissions de gaz à effet de serre de la municipalité en 2020

Répartition, selon la source, des émissions de gaz à effet de serre de la municipalité en 2020 :

  • Traitement des eaux usées – 6 %
  • Électricité – 4 %
  • Gaz naturel – 18 %
  • Essence – 8 %
  • Diésel – 51 %
  • Déchets solides – 13 %

Principaux résultats des inventaires de 2020

Émissions générées par la collectivité :

  • Les émissions communautaires ont baissé de 15 % entre 2012 et 2020. Pour atteindre les cibles à court terme et à moyen terme d’Ottawa, la communauté devra réduire ses émissions de 5 à 6 % chaque année, au cours des 5 à 10 prochaines années.
  • La pandémie de COVID-19 a joué un rôle important dans la réduction des émissions. On a notamment remarqué une baisse de 30 % d’essence consommée entre 2019 et 2020.
  • Environ 90 % des émissions communautaires proviennent des secteurs des bâtiments et des transports. Les 10 % restants proviennent des secteurs des déchets et de l’agriculture.
  • La consommation de gaz naturel est la principale source d’émissions communautaires, représentant 38 % de toutes les émissions communautaires. L’essence et le diesel représentent respectivement 21 % et 12 % des émissions.

Émissions générées par la Ville :

  • Les émissions de la Ville ont diminué de 43 % entre 2012 et 2020. Cela permet à la Ville de prendre de l’avance sur sa cible à court terme visant à réduire de 30 % d’ici 2025 les émissions par rapport aux niveaux de l’année de base 2012. Cette baisse peut s’expliquer principalement par les gains en efficacité réalisés à la décharge du chemin Trail, grâce au système de captage des gaz.
  • Le parc automobile des transports en commun a été le secteur le plus polluant, représentant 44 % du total des émissions de la municipalité.
  • La consommation de diesel constitue la plus grande source d’émissions, représentant 51 % du total des émissions de la municipalité.

Pour plus d’information sur les inventaires d’émissions de gaz à effet de serre à Ottawa :

Pour en savoir plus, écrivez à climatechange@ottawa.ca