Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Stephen Blais - Conseiller - Quartier 19 Cumberland

Stephen Blais

Coordonnées

110, avenue Laurier Ouest
Ottawa, ON K1P 1J1
Canada
613-580-2489
613-580-2697

À propos

ÉPOUX, PÈRE DE FAMILLE, AMATEUR DE SPORTS ET CONSEILLER DU QUARTIER CUMBERLAND

Stephen Blais a consacré la majeure partie de sa vie professionnelle à servir les résidents d’Orléans et de Cumberland.

Le 22 octobre 2018, il a été réélu au poste de conseiller municipal du quartier Cumberland avec 89 % des suffrages. La base électorale de M. Blais s’élargit à chaque élection; elle est passée de 52 % en 2010 à 78 % en 2014.

Le 10 décembre 2014, le Conseil municipal d’Ottawa a nommé M. Blais à la présidence de la Commission du transport en commun de la Ville, l’organisme qui régit OC Transpo.

C’est durant cette présidence de la Commission qu’OC Transpo en est venu à offrir aux résidents d’Ottawa des options de transport plus abordables et de meilleure qualité, en plus d’ajouter de nouveaux services pour les communautés d’Orléans, de Barrhaven, de Kanata et de Stittsville. La Commission a aboli le tarif Express, ce qui représente une économie de près de 300 dollars par année pour les usagers. Elle a également instauré l’EquiPass et l’EquiTarif, des options qui offrent des rabais substantiels aux résidents à faible revenu.

Le 25 octobre 2010, M. Blais avait remporté avec une forte majorité sa première élection comme conseiller du quartier de Cumberland.

Il s’est vite fait un nom en obtenant tôt que la Ville d’Ottawa réalise une évaluation environnementale afin d’élargir l’autoroute 174 et de prolonger le réseau de train léger sur rail jusqu’à Orléans. À la fin de son second mandat, il avait réussi à garantir plus de 100 millions de dollars en investissement dans les infrastructures de son quartier, tant pour le secteur urbain que rural.

Outre sa volonté ferme de réduire les temps de déplacement en investissant dans les routes et le transport en commun, M. Blais priorise la construction de parcs dans le quartier.

Durant son premier mandat, sept nouveaux parcs ont été construits dans le quartier Cumberland, et il a annoncé le plan ambitieux de faire équipe avec le secteur local de la construction résidentielle pour agrandir le parc Millennium au coût de 8 millions de dollars. Il a également grandement contribué à l’ouverture de la première piscine intérieure d’Ottawa depuis la fusion par la construction du Centre récréatif François-Dupuis. Au début de 2018, une douzaine de nouveaux parcs avaient vu le jour, et on avait procédé à l’agrandissement du Centre récréatif François‑Dupuis en ajoutant un gymnase et un mur d’escalade à cet important carrefour communautaire.

En 2018, après des années de négociations, M. Blais a eu le plaisir de faire l’une des plus importantes annonces du marché de l’emploi de l’histoire d’Ottawa-Est : Amazon s’était associée à Broccolini Construction afin d’implanter à Carlsbad Springs son nouveau centre de traitement des commandes d’un million de pieds carrés. Il s’agissait d’un investissement de 200 millions de dollars du secteur privé dans le quartier Cumberland. Le projet promettait la création de 1 500 emplois dans une trentaine de domaines pendant la phase de construction ainsi que plus de 600 emplois permanents après l’ouverture du centre.

Avant de remplir le rôle de conseiller municipal, M. Blais a servi les résidents d’Orléans et de Cumberland comme conseiller scolaire de l’Ottawa Catholic School Board, de 2006 à 2010.

Pendant ce mandat, M. Blais a adopté une approche équilibrée alliant conservatisme fiscal et esprit communautaire, ce qui lui a permis de mener à bien plusieurs projets à portée locale et d’autres qui touchaient l’ensemble du conseil scolaire.

En septembre 2010, après des décennies d’inaction, deux écoles secondaires du secteur Est, St. Matthew’s et Lester B. Pearson, ont finalement obtenu des fonds supplémentaires pour remplacer plusieurs classes mobiles défraîchies, grâce aux efforts soutenus de M. Blais.

C’est aussi durant cette période que le conseil a déposé quatre budgets équilibrés, amassé un fonds de réserve, adopté des mesures pour protéger l’environnement et investi dans la réussite des élèves en difficulté. L’action dont M. Blais est le plus fier, c’est d’avoir renoncé à la hausse de salaire de 150 % accordée aux conseillers scolaires au profit de plusieurs bonnes causes, comme la sensibilisation au cancer du sein, le soutien aux familles de militaires, le Programme des petits déjeuners dans les écoles et l’attribution de bourses d’études pour les élèves moins nantis.

Avant d’occuper un poste d’élu, M. Blais, ardent défenseur des services communautaires, s’est engagé dans l’association des anciens de l’école secondaire St. Peter High School, puis a rempli le rôle de président de l’association communautaire de Queenswood Heights. Il a ensuite agi comme représentant du quartier Orléans dans le Cabinet des jeunes d’Ottawa et comme membre fondateur du conseil du président du secteur Est.

M. Blais a entamé sa carrière professionnelle dès sa sortie de l’Université d’Ottawa, où il a obtenu un baccalauréat spécialisé en sciences politiques. Il a travaillé au Bureau du Conseil privé, a ensuite occupé le poste de responsable des politiques à Canada25, puis a servi les résidents d’Ontario comme membre du personnel du ministre des Services aux consommateurs et aux entreprises. Plus récemment, il a travaillé pour la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa et à l’Université Carleton.

Résident de longue date du secteur est d’Ottawa, M. Blais a grandi dans les quartiers Queenswood Heights et Fallingbrook. Lui-même, sa femme Martha, originaire d’une région rurale de l’Ontario, et leur fils Stephen Jr., sont maintenant de fiers résidents de Chaperal, une merveilleuse collectivité bilingue et diversifiée.