Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Programme pilote d’innovation

Projets de PPI

InitLive

Nom du projet

Simplification des processus de gestion des bénévoles avec des logiciels intégrés

Profil de l’entreprise

InitLive* est une entreprise canadienne développant des logiciels basée à Ottawa. Fondée en 2013 par deux Ottaviennes, Debbie Pinard et sa fille, Melissa, InitLive propose aux organismes à but non lucratif et aux producteurs d’événements une plate-forme technologique de calibre mondial offrant au personnel et aux bénévoles l’excellence opérationnelle dont ils ont besoin pour mener leur mission à bien. L’objectif d’InitLive est de répondre aux besoins en matière de recrutement et de gestion des bénévoles, et de communication entre le personnel et ces ressources qui, selon nous, sont au cœur de tout événement, initiative ou programme réussi.

Organisme hôte

Manor Park Community Council (MPCC)*

Description du projet

Engendrant de nombreuses pertes d’emplois et menaçant les populations les plus vulnérables, la pandémie de COVID-19 a frappé la région d’Ottawa de plein fouet. Conséquemment, les organismes à but non lucratif de la région, dont les banques d’alimentation, font face à une pression accrue. InitLive s’est entretenu avec différentes associations communautaires d’Ottawa pour savoir quelles sont les difficultés qu’elles rencontrent à l’heure où la demande pour leurs services est particulièrement forte, et comment la technologie pourrait simplifier leurs processus de gestion des bénévoles pour, ultimement, les aider à grandir. Par exemple, les bénévoles du Manor Park Community Council doivent livrer de la nourriture pour des banques d’alimentation, comme le Centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe (Rideau-Rockcliffe Community Resource Center), la Banque alimentaire Partage Vanier et le Kanata Food Cupboard.

Différents groupes communautaires dépendent actuellement de processus inefficaces comme des feuilles de calcul remplies à la main, auxquels s’ajoutenttoutes sortes de logiciels de gestion des ressources humaines. InitLive a pu aider ces organismes à simplifier leurs processus en leur offrant une solution de gestion des bénévoles tout-en-un pouvant judicieusement être intégrée à d’autres logiciels et permettant aux coordonnateurs de bénévoles de gagner un temps qu’ils peuvent réinvestir dans des activités qui profitent à leur clientèle.

InitLive s’intéresse à la manière dont certains logiciels essentiels utilisés par les banques d’alimentation (notamment Link2Feed*, un logiciel de GRC spécialisé dans la gestion de livraisons et d’inventaires de nourriture) peuvent partager leurs données pour faire en sorte que les clients aient toujours accès à la nourriture dont ils ont besoin au bon moment. L’entreprise examine actuellement d’autres logiciels qui visent, par exemple, à optimiser le trajet d’une livraison pour l’intégrer à l’horaire d’un bénévole. InitLive cherche ainsi à mettre en place les systèmes les plus efficaces possible pour que nos populations les plus vulnérables ne soient pas laissées en plan.

Citation

« L’équipe d’InitLive est déterminée à soutenir la collectivité d’Ottawa. Nous sommes fiers d’aider nos organismes communautaires et leurs bénévoles à répondre à la demande pour leurs services essentiels, qui est en hausse depuis le début de la pandémie. »

­­Chris Courneya, directeur général d’InitLive

Médias

Cassandra Smallman
Directrice du marketing
cassandra.smallman@initlive.com

Macadamian

Titre du projet pilote :

Reprise sécuritaire des activités en période de COVID-19 : solution pour la prise en charge des patients et la gestion des files d’attente

Profil de l’entreprise

Macadamian conçoit et élabore des solutions logicielles de santé et des instruments médicaux numériques et branchés pour améliorer les soins de santé. En tant que société d’experts-conseils à service complet du domaine de la conception et du développement de logiciels, elle offre une gamme complète de services de stratégie de produits, de conception axée sur l’expérience utilisateur, de recherche, de données et de génie logiciel. Puisqu’elle travaille autant pour des marques importantes que dans des environnements organisationnels complexes, son but est de créer des solutions simples et utiles, en priorisant l’expérience du patient et du clinicien et les besoins organisationnels de ses clients.

Organisme hôte :

Chiromax of Manotick

Description et but du projet

Pour prévenir la propagation de la COVID-19, il faut respecter la distanciation physique. Le projet pilote vise donc à permettre à Chiromax de garantir la sécurité des patients quand ceux-ci attendent de recevoir des soins de santé.

À l’aide d’un téléphone intelligent et des applications mobiles des cliniques, la salle d’attente virtuelle InQ de Macadamian gère la collecte de données sur les patients pour permettre à Chiromax de coordonner les patients ayant pris rendez-vous avec les services offerts, en plus de prendre en charge ceux sans rendez-vous et les utilisateurs d’InQ de façon équitable. Dès leur arrivée, Chiromax pourra enregistrer la disponibilité des patients, qui n’auront plus qu’à attendre dans leur voiture ou à l’extérieur jusqu’à la réception d’une notification de l’application mobile.

Déclaration de Macadamian

« Nous savons maintenant que la distanciation physique est une façon efficace de protéger la santé de la population et de la garder sur la voie de la relance économique, affirme Fred Boulanger, directeur général de Macadamian. Nous sommes fiers d’avoir été choisis pour le volet Relance du Programme pilote d’innovation, et nous nous réjouissons de collaborer avec Chiromax. »

Personne-ressource chez Macadamian

Vani Edwardson
Vice-président, Marketing
(613) 415-7161

QReserve

Titre pilote :

QReserve : solutions de gestion de l’espace et de la densité

Profil de l’entreprise

Fondée en mars 2014, QReserve est une émanation de l’Université McMaster. Elle a pour mission de promouvoir les moyens et la capacité des infrastructures de la recherche universitaire. Sa puissante plateforme logicielle offre des solutions qui répondent aux besoins exceptionnels de la programmation et de la gestion de l’espace mondialement, dans des milliers d’établissements et d’organismes, grâce à des applications déployées dans les établissements de recherche, les immeubles à usage de bureaux, les centres de conférence et les établissements de remise en forme, entre autres. Dans le cadre d’un partenariat avec son fournisseur, Embedded Sense, Inc. (ESI), de Mississauga en Ontario, QReserve a étendu ses solutions de gestion de l’espace à la surveillance passive de l’utilisation et de l’occupation grâce à des applications dans différents secteurs. Son potentiel d’innovation et d’excellence a été salué et récompensé par des prix et accéléré par le financement apporté par plusieurs organismes et programmes, dont ceux du gouvernement fédéral du Canada (PICC et PARI), du gouvernement de l’Ontario (CEO) et d’autres administrations et collectivités. En 2019, QReserve faisait partie du palmarès que tient la Ville d’Hamilton et qui réunit les 40 entreprises dont la croissance est la plus fulgurante.

Organisme hôte :

Marchés d’Ottawa

Description et objectif du projet pilote

Dans le cadre de ce projet pilote, QReserve soumettra à des essais l’utilisation de capteurs de faible puissance (fournis par l’entreprise ontarienne Embedded Sense, Inc.), connectés à la plateforme logicielle polyvalente de QReserve pour suivre l’occupation et les habitudes dans l’utilisation des locaux l’édifice du marché By. Ces capteurs détectent anonymement le mouvement et les signatures thermiques, ce qui permet de surveiller les périodes au cours desquelles un lieu est occupé et de quantifier collectivement le nombre de personnes présentes dans un espace. Ce projet pilote permettra d’aménager un précieux environnement d’essai en situation réelle pour QReserve, qui pourra ainsi déployer son logiciel de concert avec le matériel de captage d’ESI pour mener une analyse fouillée des habitudes d’occupation de l’espace dans certains lieux du marché By (comme les entrées et les toilettes). L’objectif de ce projet pilote est de finaliser une solution de pointe très évolutive et commercialisable permettant de répondre, en raison de la crise de la COVID-19, au nouveau besoin en solutions de gestion de la densité.

Déclaration de QReserve

« QReserve est fière d’avoir l’occasion de déployer ses solutions de gestion de l’espace et de travailler en collaboration avec l’entreprise ontarienne Embedded Sense, dans le cadre du programme pilote du volet Relance du PPI à Ottawa. Ce programme constitue un banc d’essai exceptionnel pour mettre à l’essai et promouvoir nos ingénieuses solutions de gestion de la densité et pour rehausser notre compétitivité dans un marché qui connaît une croissance fulgurante. » – Brandon Aubie, président et chef de la direction de QReserve

Le Distanceur Social 

Titre pilote :

Le Distanceur Social : pour gérer la distanciation sociale au travail

Profil de l’entreprise

Le Distanceur SocialMC a été créé par des chefs de file de la technologie, de l’industrie manufacturière et des milieux d’affaires, qui se sont réunis pour protéger et informer leurs employés en veillant à ce que les consignes de la distanciation sociale soient faciles à comprendre et à respecter. En mettant à la disposition des employeurs un dispositif portatif pour aider leurs employés à respecter un écart de 2 mètres les uns par rapport aux autres, on permet aux employés de se consacrer à leur travail sans craindre d’envahir l’espace des collègues et des clients.

À la différence des autres produits qui, dans l’espace de la gestion des infrastructures et de la détection de la proximité, font appel à des signaux en hautes radiofréquences comme Bluetooth, Wi-Fi et la bande ultralarge (UWB), le Distanceur SocialMC se sert du protocole RuBee, qui est par inhérence sécuritaire et fiable (groupe de travail 1902.1 de l’IEEE) et qui a été mis au point par Visible Assets, Inc. RuBee utilise des champs magnétiques pour communiquer à des fréquences exceptionnellement basses, ce qui évite les inexactitudes associées aux signaux en haute fréquence employés par d’autres systèmes. Le protocole RuBee permet au Distanceur Social de lancer des avertissements indispensables aux utilisateurs, quel que soit leur environnement, et d’assurer le niveau d’exactitude et de fiabilité quasi parfait (proche de 100 %) nécessaire pour respecter les consignes de la distanciation sociale.

Organismes hôtes :

Dans le cadre de ce projet pilote, la Ville d’Ottawa tâchera d’appuyer les efforts de reprise des activités dans le secteur de la culture et dans les marchés publics. Le système sera soumis à des essais selon le principe de la rotation dans un certain nombre d’établissements, dont les Marchés d’Ottawa, le Lieu historique du domaine Billings, le Musée‑village du patrimoine de Cumberland et le Musée Diefenbunker.

Description et objectif du projet pilote

Puisque les taux d’infection et de transmission de la COVID-19 ont commencé à baisser, la reprise des activités des entreprises et des institutions fermées en raison de l’intervention pandémique est devenue un aspect essentiel de l’ensemble du plan de reprise. Bien qu’il ait été nettement établi que le respect de la distanciation sociale d’au moins 2 mètres permet de réduire le risque de propagation des agents pathogènes comme la COVID-19, il n’existe pas d’outils efficaces pour appliquer cette restriction. En collaboration avec Visible Assets Inc., Social Distancer Technologies a mis au point un dispositif de communication portatif sans fil, de pair à pair, qui donne à l’utilisateur un environnement visuel, audible et haptique dans tous les cas où deux dispositifs se trouvent à moins de 2 mètres d’écart. Ce dispositif aidera à reprendre les activités économiques normales, en palliant les dangers psychologiques et physiques qui existent pendant une pandémie. En donnant, à tous dans les milieux de travail, un avertissement qui ne peut pas passer inaperçu, on peut éviter les conversations maladroites à propos des consignes de la distanciation sociale, tout en « invitant » simultanément les utilisateurs à intégrer petit à petit ces consignes dans leurs habitudes.

Le Distanceur Social sera mis à l’essai à partir de la mi‑juillet jusqu’en décembre 2020.

Déclaration

« Le paysage de la COVID-19 est nouveau pour nous tous. Nous avons réuni nos experts, en plus de compter sur les conseils et sur le financement de la recherche-développement du PARI du CNRC, afin d’aider nos employés non seulement à se protéger, mais aussi à pouvoir travailler librement et confortablement. Grâce au Distanceur Social, les employés peuvent se consacrer à leur quotidien sans avoir à tenir de conversation maladroite, à résoudre des problèmes de proximité inattendus ou à ergoter de ce qui correspond exactement à un écart de 2 mètres. »

  • John Soares, cofondateur et vice‑président de Social Distancer Technologies Inc. et vice‑président directeur de CMP Solutions mécaniques avancées.

Agile Work Evolutions Inc. (AWE)

Titre du projet pilote :

Analyse de la main-d’œuvre pour la ville d’Ottawa

Profil de l’entreprise :

Agile Work Evolutions Inc. (AWE) est une entreprise en démarrage basée à Ottawa qui réoutille l’avenir des modèles de travail agile - en simplifiant la façon dont les employeurs peuvent comprendre, suivre et prévoir les capacités de travail flexible et les besoins de mobilité de leur main-d’œuvre.

Sous la direction de Lisa Chillingworth Watson et de Meredith Thatcher, AWE a lancé la première solution logicielle infonuagique au monde d’analyse de la main-d’œuvre. Workforce Analytics permet aux employeurs d’établir un profil approfondi des employés, d’évaluer les candidatures pour le programme « travail à domicile » et d’établir des rapports sur le triple bilan (personnes, planète, profit) afin d’éclairer leurs stratégies de transformation du lieu de travail.

Combinées aux décennies d’expérience de Lisa et Meredith en matière de stratégie sur le lieu de travail, de transformation des entreprises, de gestion du changement et de formation, les solutions innovantes d’AWE peuvent aider à faire avancer et à accélérer la reprise économique de la ville d’Ottawa vers une croissance durable à long terme.

Organisme d’accueil :

Ville d’Ottawa, Direction générale des Services novateurs pour la clientèle

Description et objectif du projet pilote :

La solution infonuagique AWE Workforce Analytics comble une lacune sur le marché en aidant les employeurs à établir le profil de la « flexibilité » de leur main-d’œuvre et à accéder à des informations sur l’impact du triple bilan.

Notre solution novatrice de service logiciel (SeS) infonuagique serait déployée à l’ensemble du personnel de la ville d’Ottawa pour éclairer l’avenir de sa main-d’œuvre et de son modèle de lieu de travail. Après un bref sondage, les employés se verront attribuer un profil. Grâce à un tableau de bord convivial, la direction peut accéder à des données essentielles, notamment sur les impacts économiques, environnementaux et sur les employés. Tout le monde y gagne!

La solution Workforce Analytics profite aux efforts de récupération après la pandémie de grippe COVID-19 de la ville d’Ottawa en incitant les employés à mieux comprendre comment ils travaillent, comment ils préfèrent travailler et comment ils sont habilités. Elle permet à la direction d’examiner des scénarios de simulation concernant la réintégration pendant ou après la pandémie de grippe COVID-19 et l’impact des diverses stratégies et options relatives à la main-d’œuvre et au lieu de travail pour soutenir la résilience organisationnelle.

Citation de AWE :

Lisa Chillingworth Watson et Meredith Thatcher, co-fondatrices d’AWE, ont déclaré : « Nous sommes ravies de soutenir la réintégration de la main-d’œuvre dans le contexte de la COVID-19 pour la ville d’Ottawa et ses partenaires. Nous sommes impatientes de déployer notre solution logicielle infonuagique et notre expertise en matière de transformation de la main-d’œuvre pour aider les organismes à devenir plus mobiles, plus agiles et plus résilients ».

Personne-ressource :

Dre Lisa Chillingworth Watson
(819) 712-2646
Lisa@agileworkevolutions.com

Description du programme

Le Programme pilote d’innovation (PPI) de la Ville d’Ottawa, géré par les Services de développement économique (SDE), se réoriente vers les efforts de relance économique à la suite de la COVID-19. Ce nouveau point de mire, appelé le volet Relance, donne aux entreprises la possibilité de mettre à l’essai et de déployer rapidement leurs innovations technologiques dans des environnements d’essais en temps réel avec la Ville ou l’un de ses partenaires de développement économique. Le programme donne aux entreprises des commentaires précieux sur leurs innovations avant l’augmentation graduelle et la production.

La date limite d'inscription était le mercredi 20 mai à 16 h. L'appel à propositions de projets pilotes est désormais clos, merci à ceux qui ont postulé.

Le défi

La Ville d’Ottawa met au défi la communauté d’affaires de présenter des propositions d’innovations technologiques qui lui permettront de ramener plus rapidement les travailleurs au bureau et de reprendre les activités commerciales en toute sécurité.

Relevez le défi! C'est votre opportunité:

  • d’aider Ottawa à se poser en leader au pays en matière d’innovation et de relance économique;
  • de rendre service à votre communauté;
  • d’imposer votre marque dans le cadre de l’intervention du pays face à la COVID-19.

Parmi les domaines d’intérêt, notons les innovations technologiques en matière de santé publique (p. ex., applications de santé, surveillance de la température, désinfection ou protocoles de nettoyage) et de relance économique (p. ex., service cliquer et ramasser, travail virtuel, opérations à distance ou automatisation, mesure de dépistage / planification de la densité, comptoir numérique). Les secteurs prioritaires sont la santé, le tourisme, les festivals et événements, les restaurants, les commerces de détail, la construction, le transport, et l’approvisionnement alimentaire.

La Ville pourrait également lancer un appel de collaboration distinct pour trouver des solutions novatrices en vue de répondre à des besoins précis et urgents.

Objectifs

Le volet Relance du PPI a les trois objectifs suivants :

  1. Présenter au personnel municipal et aux partenaires participants des technologies novatrices qui appuieront les efforts de relance économique déployés par la ville;
  2. Continuer de positionner Ottawa comme un chef de file du secteur technologique;
  3. Soutenir l’innovation locale en fournissant aux entreprises un environnement d’essais en temps réel et des commentaires précieux sur leurs technologies novatrices.

Ce programme ne constitue pas une occasion de vente ou une voie vers un processus d’achat de la Ville. Le programme pilote n’aura aucune incidence (préjudiciable ou avantageuse) sur le statut d’un candidat retenu en ce qui concerne les processus d’achat futurs liés aux produits ou services ayant été mis à l’essai (ou des produits ou services semblables). Tout achat éventuel serait mené selon les processus habituels établis par la loi et les politiques de la Ville.

Critères d’admissibilité

Afin d’être admissible à participer au programme, les candidats doivent répondre aux critères suivants.

  • Prêt à être mis à l’essai : les produits et les entreprises sont prêts à entrer sur le marché au moment où la proposition est présentée ou peuvent l’être en moins de trois mois après leur approbation.
  • Innovation/exclusivité : la technologie est novatrice et n’est pas offerte sur le marché. Les candidats possèdent une technologie exclusive et une propriété intellectuelle (secrets commerciaux ou brevet) difficile à remplacer. Les entreprises qui détiennent une licence pour la technologie d’une autre entreprise, les distributeurs et les revendeurs sont admissibles, mais leur candidature n’est pas souhaitable.
  • Portée : la portée du projet pilote est réaliste, faisable et réalisable, et ce, sans coûts directs (ou moyennant des coûts très minimes) pour la Ville ou ses partenaires participants.
  • Déploiement à grande échelle : l’entreprise peut déployer sa technologie à plus grande échelle, générer des ventes futures et créer des emplois locaux.
  • Risque : le projet pilote pose un niveau de risque acceptable pour la Ville ou ses partenaires. Tous les risques essentiels ont été correctement déterminés et évalués.

Fonctionnement

Voici le processus lié au volet Relance du PPI :

Étape 1 : Proposition

  • Un appel de propositions de projets pilotes sera lancé. Les candidats auront deux semaines pour présenter leur projet.
  • Les candidats présentent leur proposition.
  • Le personnel des SDE effectue le tri des candidatures pour en établir les finalistes et déterminer s’ils respectent les critères d’admissibilité.

La date limite d'inscription était le mercredi 20 mai à 16 h. L'appel à propositions de projets pilotes est désormais clos, merci à ceux qui ont postulé.

Étape 2 : Évaluation

  • Un comité d’évaluation formé de membres du personnel de la Ville et de partenaires de développement économique évaluera les candidats finalistes.

Étape 3 : Choix et jumelage

  • Cinq projets maximum seront sélectionnés pour participer au programme.
  • Le comité d’évaluation approuvera les projets retenus sous condition, tandis que l’approbation définitive sera donnée une fois que l’hôte aura été trouvé et qu’une entente légale aura été acceptée.

Étape 4 : Exécution

  • L’entente légale est signée par toutes les parties.
  • Les projets pilotes sont exécutés conformément à l’échéancier convenu. La durée variera selon la nature du projet pilote, jusqu’à concurrence d’un an.
  • La Ville fera la promotion des projets pilotes pendant leur durée.

Étape 5 : Évaluation et soutien

  • Les projets pilotes sont évalués par l’hôte et les commentaires seront présentés aux SDE et aux participants au programme.
  • Dans le cas des projets pilotes fructueux, la ville remettra des témoignages et des études de cas à l’entreprise, qu’elle présentera dans son site Web.
  • La Ville fournit un soutien continu aux entrepreneurs en faisant la promotion des projets et en les intégrant à l’écosystème de développement économique de la ville, ce qui comprend des mentors, des investisseurs, d’éventuels partenaires et des acheteurs.
  • Un suivi est mené auprès des participants un an plus tard pour mesurer le succès et les répercussions économiques.

Moment

Les candidats finalistes seront informés dans les deux semaines suivant la fin de la période de candidature. La Ville vise à lancer tous les projets approuvés (étape 3) dans les 15 à 30 jours.

Financement

Le volet Relance du PPI n’est pas un programme de subventions. Même si un financement limité est offert, on privilégiera les candidats prêts à définir leur projet pilote de manière à n’utiliser aucune ressource monétaire de la Ville. Les candidats qui demandent un financement pour leur projet pilote doivent montrer comment les fonds seront utilisés. Le financement ne doit pas dépasser 5 000 $ par projet pilote.

Ces fonds peuvent servir à couvrir les coûts supplémentaires engagés pour mener le projet pilote. À titre d’exemple de coûts admissibles, notons les frais d’installation, les frais de licence de tiers, les coûts supplémentaires liés au respect des exigences de la Ville pour les prototypes (p. ex., traduction, conformité à Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario et autres). Le financement se fonde sur la disponibilité des fonds et sur l’approbation.

Pour toute question concernant le programme, s'il vous plaît contacter :

Jephtée Elysée
Agente du développement économique
Ville d’Ottawa
110 avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)  K1P 1J1
Téléphone: 613-580-2424, poste 21656