Le conseil approuve le régime de renouvellement de Lansdowne

Published on
10 novembre 2023
Arts, patrimoine et événements
Conseil, comités et mairie
Planification, développement et construction
Loisirs et parcs

Le conseil municipal a approuvé aujourd’hui le plan Lansdowne 2.0. Ce plan contribuera à revitaliser l’un des principaux atouts de la Ville en construisant un nouveau centre d’événements de taille moyenne, de nouveaux gradins du côté nord du stade, un espace commercial de deux étages et deux tours résidentielles. Le plan fournit en même temps les fonds nécessaires à la construction de logements abordables à Ottawa.

L’aréna actuel et les gradins du côté nord appartiennent à la Ville et sont devenus obsolètes sur le plan fonctionnel. Ils ne seront donc plus en mesure de répondre à l’usage auquel ils sont destinés. Leur entretien nécessiterait des réparations coûteuses et continues pour corriger un nombre croissant de déficiences. Le remplacement de ces installations permettra de les rendre accessibles et de réduire l’impact environnemental lié à l’exploitation du bâtiment. L’aréna est actuellement l’installation la moins économe en énergie que possède la Ville. En outre, la Ville et son partenaire – l'Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) – accueilleront un plus grand nombre d’événements majeurs à Ottawa, ce qui augmentera les recettes potentielles de la Ville et soutiendra les entreprises de Lansdowne.

Le nouveau centre d’événements accueillera près de 4 700 sièges d’admission générale, et sa capacité passera à 5 500 pour les matchs de hockey et à 6 500 pour les concerts. Les gradins proposés du côté nord réduisent la capacité d’accueil de 14 000 à 11 000 places assises, mais prévoient des places debout pour 900 personnes supplémentaires. Le plan approuvé prévoit en outre deux tours résidentielles d’une hauteur maximale de 40 étages. Le fait de limiter le réaménagement à deux tours permettra au site d’accueillir environ 2 600 mètres carrés de nouveaux espaces publics adjacents au pavillon Aberdeen. Le bâtiment commercial à deux étages inclurait environ 4 550 mètres carrés d’espace commercial.

Les investissements totaux de la Ville s’élèvent à environ 419 millions de dollars, mais les contribuables n’en paieront qu’un tiers, soit environ 146 millions de dollars. Le plan approuvé prévoit de nouvelles installations appartenant à la Ville pour un coût net d’environ 5 millions de dollars par an, après déduction des recettes provenant de la vente des droits du dessous et du dessus.

Le Conseil a adopté plusieurs motions visant à affiner le plan Lansdowne, par lesquelles la Ville s’engage à :

  • augmenter de 15 % (environ 5,9 millions de dollars) la part de la valeur estimée des droits du dessous et du dessus à affecter à la réserve de logements abordables de la Ville, conformément à la politique foncière et financière de la Ville en matière de logements abordables.
  • affecter à la réserve de logements abordables 50 % des recettes provenant de l’aliénation des droits du dessous et du dessus qui dépassent la valeur estimée de 39 millions de dollars.
  • supprimer le plafond de 770 unités sur le nombre de logements qui pourraient être construits dans les deux tours résidentielles et supprimer le taux minimum de stationnement pour mieux répondre aux besoins de logement et fournir à la Ville des fonds supplémentaires à travers le relèvement de l’assiette foncière.
  • travailler avec l’OSEG pour développer un Cadre relatif aux approvisionnements sociaux afin d’augmenter les opportunités pour les groupes traditionnellement sous-représentés dans le cadre du projet Lansdowne 2.0.
  • étendre les principes guidant la gestion de la demande en matière de circulation pour les grands événements à d’autres événements organisés à Lansdowne.
  • renforcer le plan de programmation communautaire dans le parc urbain de Lansdowne afin de mieux exploiter les installations de la Ville en dehors des jours d’événements.
  • proposer des options pour agrandir et améliorer l’espace public à Lansdowne, notamment en améliorant l’interface entre le centre d’événements et la grande pelouse, en facilitant l’accès aux toilettes et aux autres commodités, et en offrant une certaine souplesse pour l’utilisation par la communauté.
  • étudier les possibilités de recréer une berme à proximité de la grande pelouse, en préservant l’œuvre d’art public Moving Surfaces.
  • évaluer la faisabilité de mettre en place une éventuelle nouvelle infrastructure de transport actif, y compris un croisement signalé entre la voie Princess Patricia et la promenade Reine-Élizabeth, des passages pour piétons sur la promenade Reine-Élizabeth et l’avenue Holmwood, des aménagements cyclables protégés sur la cinquième avenue, une voie cyclable plus large en direction de l’ouest sur la promenade Reine-Élizabeth et des trottoirs plus larges sur la promenade Echo.
  • collaborer avec la Commission de la capitale nationale et Parcs Canada pour étudier la possibilité d’ajouter un accès pour les bateaux à Lansdowne et un passage pour piétons sur la promenade de la Reine Elizabeth à l’angle de la voie Princesse Patricia.
  • travailler avec l’OSEG pour étudier les possibilités d’inclure un toit au-dessus des nouveaux gradins du côté nord.
  • travailler avec l’OSEG pour explorer les possibilités futures à Lansdowne destinées aux promoteurs de concerts indépendants basés à Ottawa.
  • prioriser une série d’améliorations du domaine public qui seraient financées par les futurs budgets de la Ville.
  • envisager de faire de la place Aberdeen une zone plus accueillante et plus favorable aux piétons, probablement en fermant ou en réduisant davantage la circulation de transit.
  • envisager d’installer des bornes de recharge électrique et des installations de covoiturage sur le stationnement contrôlé par la Ville à Lansdowne, et d’inclure des critères de gestion de la demande de transport dans l’appel d’offres pour les droits du dessous et du dessus.
  • étudier les options visant à réduire le risque financier que ce projet pourrait faire peser sur les contribuables.

La décision d’aujourd’hui signifie que les efforts déployés par la Ville pour trouver une solution abordable et assurer un avenir dynamique au quartier Lansdowne se poursuivront. À mesure que la Ville et ses partenaires avancent dans la conception détaillée du projet de réaménagement, le Conseil pourra se pencher sur d’autres questions avant le début des travaux de construction. Le Conseil aura notamment l’occasion d’examiner un rapport du vérificateur général de la Ville concernant Lansdowne.

De plus amples renseignements sur le projet sont disponibles sur le Participons Ottawa consacré au projet Lansdowne.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et les services de la Ville, visitez le site ottawa.ca, composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401) ou le 613-580-2400 pour communiquer avec la Ville d’Ottawa au moyen du Service de relais vidéo canadien. Vous pouvez également vous connecter avec nous sur Facebook, Twitter et Instagram.