Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Ce qu'il faut faire pendant une urgence

Avez-vous un plan? Découvrez comment faire face à une situation d’urgence, comment vous préparer aux conséquences d’une telle situation et ce qu’il faut faire en cas de catastrophe.

Lors d’une situation d’urgence

La Ville d’Ottawa s’est dotée d’un plan pour faire face à une catastrophe ou à une situation d’urgence majeure et elle possède une équipe d’intervention spécialement formée qui travaille pour vous 24 heures sur 24 tous les jours de l’année.

Le plan intégré de gestion des mesures d’urgence de la Ville décrit les rôles et responsabilités de tous ceux et celles qui ont pour tâche d’assurer les services essentiels au cours d’une situation d’urgence. Le plan définit les rôles et responsabilités du maire, des conseillers municipaux et des différents services de la Ville. Il prévoit aussi la coordination des activités avec les organismes de la communauté, et notamment avec les hôpitaux, les conseils scolaires, les services publics (gaz, électricité et téléphone) et la Société canadienne de la Croix-Rouge.

Avez-vous un plan? Découvrez comment faire face à une situation d’urgence, comment vous préparer aux conséquences d’une telle situation et ce qu’il faut faire en cas de catastrophe.

Préparez-vous. Gardez ces numéros à portée de la main en cas d’urgence.

Urgence portant atteinte à la vie ou crime en cours

Appelez le 9-1-1.

Autres urgences

Appelez le 613-236-1222
ATS : 613-232-1123

Numéro d’information générale de la Ville d’Ottawa

Appelez le 3-1-1
ATS : 613-580-2401

Numéro sans frais : 1-866-261-9799
Contactez-nous :

Ce qu'il faut faire pendant une urgence

Votre meilleure protection pendant une urgence, c'est d'être bien préparé. Vous serez plus en sécurité et saurez mieux garder la situation en main si vous savez quoi faire.

L'information ci-dessous vous aidera à vous préparer à faire face à diverses situations d'urgence, notamment :

Pendant une panne de courant

Baissez le(s) thermostat(s) du système de chauffage au minimum et éteignez tous les électroménagers, les appareils électroniques et les outils pour éviter de les endommager et pour réduire les risques de blessure et d'incendie. Il est aussi plus facile de rétablir le courant lorsque la demande est réduite.

Utilisez une lampe de poche. Si vous devez utiliser des bougies, utilisez aussi de vrais chandeliers et ne laissez jamais de bougies allumées sans surveillance.

On peut utiliser une génératrice comme source d'électricité de dépannage. Cependant :

  • Il ne faut jamais utiliser une génératrice à l'intérieur de la maison.
  • Les génératrices requièrent un entretien régulier (et des vidanges d'huile fréquentes).
  • Elles doivent être installées et branchées au panneau électrique principal (et non pas directement au réseau de fils) par un électricien qualifié. Faites inspecter l'installation par un agent de l'Electrical Safety Authority (613-225-7600).

Pendant une violente tempête hivernale

En cas de panne de courant ou de panne de carburant prolongée, comme ce fut le cas pendant la tempête de verglas de 1998, restez à la maison tant que vous y êtes au chaud, en sécurité et que vous avez de quoi manger.

Il est plus facile de conserver la chaleur dans un espace plus petit. Pendant la tempête de verglas, certaines familles sont restées dans leur sous-sol bien isolé, ou bien ont fermé la plupart des pièces à l'exception de quelques-unes, et ont réussi à se tenir bien au chaud.

Pendant un tremblement de terre

Si vous êtes dans un immeuble, restez à l'intérieur et éloignez-vous des fenêtres. Réfugiez-vous sous une table ou un bureau massif et ancrez-vous en vous tenant très solidement au meuble. S'il n'y a pas de meuble solide sous lequel vous réfugier, plaquez-vous contre un mur intérieur et protégez-vous la tête et le cou.

Si vous êtes à l'extérieur, éloignez-vous des immeubles ou de toute structure susceptibles de s'effondrer et rendez-vous dans un lieu découvert. Restez à l'écart des lignes électriques et des fils électriques qui pendent ou sont tombés par terre.

Si vous êtes en voiture, arrêtez-vous et restez dans votre véhicule. Évitez les ponts, les viaducs et les passages souterrains, les immeubles et toute autre structure qui risque de s'effondrer sur vous et votre véhicule.

Pendant un orage électrique violent

Si vous êtes à l'intérieur, ne sortez pas. Éloignez-vous des fenêtres, des portes, des foyers, des radiateurs, des cuisinières, des tuyaux métalliques, des éviers et de tout autre matériau conducteur. Débranchez les téléviseurs, postes de radio, grille-pain et autres appareils électriques. N'utilisez pas le téléphone ni aucun appareil électrique.

Si vous êtes dehors, abritez-vous dans un bâtiment ou dans un fossé. Si vous êtes dans un lieu découvert, ne vous étendez pas. Accroupissez-vous en gardant les pieds l'un contre l'autre et baissez la tête. Vous étendre augmenterait votre contact avec le sol et, ainsi, les risques d'électrocution par le sol. Éloignez-vous des fils d'électricité et de téléphone, des clôtures, des arbres et des lieux surélevés. Évitez de rouler à bicyclette, en motocyclette ou en tracteur.

Si vous êtes en voiture, arrêtez la voiture loin des arbres et des fils électriques et restez à l'intérieur.

En cas d'inondation

Fermez les appareils de chauffage, le gaz et l'électricité. Si le plancher près du panneau d'électricité est mouillé, faites un pont avec une planche sèche et coupez le courant à l'aide d'un bâton de bois sec.

Ne traversez jamais à pied une zone inondée. Le courant pourrait vous emporter.

Si vous êtes en voiture, évitez de conduire sur une route inondée; vous risqueriez d'être emporté par le courant. Si votre voiture tombe en panne dans un secteur inondé et que l'eau monde rapidement, abandonnez la voiture.

Pendant un état d'urgence dû à la chaleur

Un avertissement de chaleur accablante est automatiquement émis lorsque Environnement Canada prévoit un indice humidex de 40 ºC ou plus pendant au moins deux journées consécutives. La chaleur extrême peut entraîner la déshydratation, l'épuisement, les coups de chaleur et même la mort. Les personnes très jeunes et très âgées ou celles atteintes de maladies chroniques sont les plus à risque. En revanche, n'importe qui peut souffrir d'un malaise lié à la chaleur, surtout au début de l'été quand les gens ne sont pas encore acclimatés à la chaleur.

Les facteurs de risque de malaise lié à la chaleur comprennent entre autres le fait d'habiter au troisième étage ou plus haut, de ne pas avoir de climatisation, de ne pas boire assez ou de consommer des boissons favorisant la déshydratation, comme le café, les boissons gazeuses contenant de la caféine ou l'alcool. La prise de médicaments antiparkinsoniens ou antidépresseurs peut également accroître la sensibilité à la chaleur.

Pendant un état d'urgence dû à la chaleur, il faut boire beaucoup de liquide, avoir accès à un lieu climatisé pendant au moins deux heures chaque jour, porter des vêtements clairs et un chapeau, et se rafraîchir à l'ombre ou dans une piscine.

Pendant une éclosion de maladie infectieuse

En cas d'éclosion de maladie infectieuse respiratoire (à dissémination aérienne), le plus important est d'écouter la radio et de suivre les recommandations données pour prévenir et restreindre la propagation de la maladie.

Les infections respiratoires se transmettent généralement par les minuscules gouttelettes qui sont projetées dans l'air et qui se posent sur toutes sortes de surfaces. Conseils pour prévenir la propagation :

  • Couvrez-vous la bouche quand vous toussez ou éternuez (utilisez un papier mouchoir ou toussez/éternuez à l'intérieur de votre coude).
  • Lavez-vous souvent les mains ou utilisez un nettoyeur à mains à base d'alcool.
  • Limitez vos contacts avec les autres.
  • Si vous devez être en contact avec les autres, restez à au moins un mètre de distance.
  • Nettoyez les surfaces et les points de contact (on entend par points de contact les poignées de porte, les comptoirs et autres endroits très fréquentés).

La propagation d'une infection à grande échelle peut nécessiter l'adoption de mesures de santé publique telles que :

  • Une restriction des rassemblements publics
  • Des cliniques de vaccination
  • Une clinique d'antibiotiques

Pendant un état d'urgence dû à une contamination de l'eau

En cas de contamination de l'eau, le plus important est d'écouter la radio et de suivre les recommandations données pour prévenir et restreindre la propagation de la maladie.

Si vous souffrez de vomissements ou de diarrhée pendant plus d'une journée, ou s'il y a des traces de sang dans la diarrhée, appelez votre médecin de famille.

Si vous soupçonnez une contamination de l'eau de la Ville, vous devez faire bouillir l'eau à gros bouillons pendant au moins une minute avant de la consommer. Cette précaution s'applique notamment à l'eau pour boire ainsi qu'à l'eau utilisée pour les préparations pour nourrissons, le jus, la cuisson, les cubes de glace, le rinçage des aliments et le brossage des dents. On peut aussi utiliser de l'eau embouteillée en remplacement de l'eau du robinet.

N'oubliez pas : un adoucisseur d'eau ou un système de filtration d'eau à la maison N'ÉLIMINE PAS les bactéries de l'eau. L'eau bouillie et l'eau embouteillée sont les seules solutions de rechange sécuritaires.

Si votre eau de puits est contaminée par des bactéries ou des parasites, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute avant de l'utiliser comme eau à boire ou pour préparer des biberons et des jus, pour la cuisson, la préparation de cubes de glace, le lavage des fruits et légumes et le brossage des dents. Autrement, vous pouvez utiliser de l'eau embouteillée.

L'eau de puits contaminée ne doit pas être consommée tant qu'une analyse de laboratoire n'a pas permis de déterminer qu'elle était potable.

Il est recommandé de faire évaluer des échantillons d'eau régulièrement -- au moins trois fois par année et après les fortes pluies, ou après la réalisation de travaux sur le puits ou le système de plomberie -- pour vérifier que l'eau est potable.

Pendant un déversement de produits chimiques dangereux

En cas de déversement ou un rejet de produits chimiques dangereux, ne vous approchez pas de la scène. Éloignez-vous aussi vite que possible. Écoutez les recommandations émises par les autorités locales à la radio ou à la télévision pour connaître les mesures à prendre pour vous protéger.

Les personnes qui pourraient avoir été en contact avec un agent chimique ou biologique devront peut-être subir une procédure de décontamination avant de recevoir des soins médicaux.

Si vous avez été exposé, ou craignez de l'avoir été, restez à bonne distance de la scène et attendez les instructions des autorités. Si vous avez quitté la scène et que vous avez des symptômes d'exposition, appelez le Centre antipoison pour demander conseil. Le numéro du Centre antipoison d'Ottawa est le 1 (800) 268-9017. Prenez des précautions pour éviter de contaminer les autres.

Garder son sang-froid pendant une urgence

Il est normal de ressentir un stress pendant une situation d'urgence, et même bien après que l'urgence est passée. Si vous êtes bien renseigné et préparé, vous ressentirez beaucoup moins de stress et vous pourrez aider les autres à surmonter leur stress.

Réactions normales

La crainte, l'inquiétude accrue, le sentiment général de tension, l'insomnie, la perte d'appétit et la difficulté de concentration font partie des réactions normales à une catastrophe. Ces symptômes devraient se dissiper lorsque les choses reviennent à la normale.

Information

Tenez-vous au courant. Les craintes inutiles conduisent souvent à la panique. Évitez cette réaction en vous renseignant le plus possible sur les événements. Prenez les choses au jour le jour et faites appel au soutien de votre réseau social.

Médicaments

Si vous avez un problème de santé mentale et que vous prenez des médicaments, continuez votre médication. Assurez-vous de garder vos médicaments à portée de la main.

Préservation de la santé mentale

Si vous avez des antécédents de problèmes de santé mentale ou si vous traversez une période de fragilité émotionnelle (si vous vous sentez très nerveux, irritable ou déprimé par exemple), une catastrophe pourrait entraîner une rechute ou accentuer vos symptômes actuels. Si vous pensez ne pas pouvoir passer au travers, demandez l'aide d'un professionnel de la santé mentale. Si vous avez des pensées suicidaires, rendez-vous immédiatement à l'urgence.

Aider les enfants à passer au travers

Les enfants aussi peuvent être stressés par la situation. Ils vont notamment réagir en se plaignant de malaises physiques inexpliqués, en devenant grincheux et en adoptant des comportements violents.

Il y a des moyens d'aider les enfants à réagir au stress. Donnez-leur quelque chose à faire, par exemple, des activités qui leur permettent de bouger. Parlez avec eux et laissez-les s'exprimer. Offrez-leur régulièrement des aliments sains. Ménagez-leur une période de calme. Faites attention de ne pas surexposer vos enfants aux reportages télévisés qui montrent des images de familles comme la leur et qui sont en danger.

Aider les autres

Si vous remarquez une grande détresse chez un membre de la famille, un ami ou un voisin, et si son état s'aggrave, encouragez cette personne à demander de l'aide. Dans les cas très graves, téléphonez à l'urgence et demandez conseil à un professionnel de la santé mentale.

L'impact d'une situation d'urgence

Une situation d'urgence d'envergure pourrait avoir toutes sortes de répercussions sur vous, votre famille et votre communauté. Lisez l'information ci-dessous pour savoir comment faire face aux conséquences d'une situation d'urgence:

Le chauffage et l'électricité

  • En cas de panne de courant, vérifiez que vous avez plusieurs lampes de poche avec des piles neuves et des ampoules de rechange à la maison.
  • En cas de panne de courant ou de panne de carburant prolongée, comme ce fut le cas pendant la tempête de verglas de 1998, restez à la maison tant que vous y êtes au chaud, en sécurité et que vous avez de quoi manger.
  • Il est plus facile de conserver la chaleur dans un espace plus petit. Pendant la tempête de verglas, certaines familles sont restées dans leur sous-sol bien isolé, ou bien ont fermé la plupart des pièces à l'exception de quelques-unes, et ont réussi à se tenir bien au chaud.
  • On peut utiliser une génératrice comme source d'électricité de dépannage. Cependant :
    • Il ne faut jamais utiliser une génératrice à l'intérieur de la maison
    • Les génératrices requièrent un entretien régulier (et des vidanges d'huile fréquentes)
    • Elles doivent être installées et branchées au panneau électrique principal (et non pas directement au réseau de fils) par un électricien qualifié. Faites inspecter l'installation par un agent de l'Electrical Safety Authority (613-225-7600).

Le service de téléphone

  • Dans une situation d'urgence, n'utilisez le téléphone qu'en cas de nécessité absolue. Les équipes de secours auront besoin de toutes les lignes disponibles. Cela inclut les téléphones cellulaires.
  • Appelez le 9-1-1 pour signaler une urgence médicale constituant un danger de mort, un crime en cours ou un incendie. Si vous avez besoin d'une ambulance, de la police ou des pompiers, faites le 9-1-1 immédiatement.
  • S'il y a une panne de courant et que vous ne pouvez pas vous servir du téléphone, vous devriez avoir un plan de secours. Par exemple, vous pourriez avoir un téléphone cellulaire,ou bien utiliser celui d'un membre de la famille ou d'un voisin. En cas d'urgence, la Ville peut recourir aux véhicules de la ville et des services publics, ainsi qu'aux taxis pour venir en aide aux citoyens dans le besoin.

Les systèmes d'aqueduc et d'égout

  • Si vous avez besoin d'électricité pour pomper l'eau de votre puits, il est bon d'avoir une réserve d'eau suffisante pour passer trois (3) jours sans électricité. Entreposez de grosses bouteilles d'eau au cas où vous en auriez besoin. Vous aurez besoin d'au moins deux litres d'eau potable par adulte par jour, ainsi qu'une provision d'eau supplémentaire pour faire la cuisine et vous laver.
  • Si vous n'avez pas le chauffage, vous devrez peut-être fermer l'eau et vidanger les conduites pour les empêcher de geler. En fait, l'air ambiant de votre maison ne devrait jamais descendre en bas de 8 °C pour éviter que les conduites ne gèlent.
  • Pour vidanger les conduites :
  1. Fermez l'arrivée d'eau de votre maison.
  2. En commençant par l'étage supérieur de la maison, ouvrez tous les robinets et actionnez la chasse d'eau des toilettes plusieurs fois.
  3. Allez dans le sous-sol et ouvrez la vanne de mise à l'égout.
  4. Vidangez votre chauffe-eau en fixant à la vanne de vidange du chauffe-eau un boyau qui se jette dans le drain de plancher du sous-sol.
  5. Avant d'effectuer la vidange d'un chauffe-eau au gaz, éteignez la veilleuse -- vous devrez appeler votre fournisseur local de gaz pour le remettre en marche.

Les services de santé

  • Si vous avez un ami ou un parent dans une maison de soins infirmiers, demandez à l'administration quelles mesures sont prévues en cas d'urgence. Demandez si l'établissement dispose d'une génératrice en cas de panne de courant, et si un endroit a été désigné pour réinstaller les résidents en cas d'évacuation.
  • Si un membre de votre famille ou vous-même avez besoin d'appareils médicaux nécessitant une alimentation électrique continue, vous devez avoir des piles ou une génératrice de secours pour parer aux imprévus, et un plan d'urgence pour pouvoir vous installer ailleurs en cas de panne de courant.
  • N'oubliez pas dans vos plans d'urgence de prévoir des soins pour les personnes âgées ou les personnes handicapées dans la famille et dans le quartier.
  • Si vous avez des médicaments à prendre régulièrement, ayez-en toujours une provision suffisante pour deux semaines à portée de la main, en cas d'urgence. Suivez toutes les instructions et remplacez les médicaments périmés s'il y a lieu.
  • Gardez une liste de vos ordonnances (pour les médicaments, lunettes, prothèses auditives), au cas où vous devriez les faire renouveler ou remplacer. Il est bon de demander à votre pharmacien de vous en imprimer une liste tous les six mois, ou en cas de changement dans vos ordonnances.

Vos animaux de compagnie et les autres animaux

  • Lorsque vous choisissez un endroit où votre famille et vous pourrez vous réfugier si vous devez quitter votre domicile, n'oubliez pas les dispositions à prendre pour vos animaux de compagnie et les autres animaux dont vous vous occupez, surtout si vous ne pouvez pas les amener avec vous.
  • Si vos animaux de compagnie peuvent vous accompagner, préparez-leur une petite trousse de fournitures que vous apporterez avec vous.

Essence et diesel

  • Essayez de maintenir le réservoir d'essence de votre voiture au moins à moitié plein. Il est préférable qu'il soit toujours plein en hiver.
  • N'essayez pas d'entreposer une grande réserve de carburant.
  • Si vous devez entreposer une réserve de carburant, suivez les directives suivantes :
    • Gardez-le dans des contenants approuvés
    • En petite quantité
    • Dans un endroit bien aéré
    • À l'abri des sources d'inflammation

Les centres d'accueil d'urgence

  • La Ville ouvrira des centres d'accueil d'urgence si un état d'urgence est déclaré. Vous pouvez vous y rendre pour obtenir de l'information, pour rester au chaud (en cas de panne de courant en hiver) ou au frais (pendant un état d'urgence dû à la chaleur), et pour manger et profiter d'un peu de confort.
  • L'emplacement de ces centres sera annoncé sur les stations de radio et de télévision locales si une situation d'urgence est déclarée.
  • Déterminez où vous irez si vous devez quitter votre domicile et parlez-en d'avance avec la famille, les amis et votre personne-contact en cas d'urgence. En dernier recours, prévoyez de vous rendre dans un centre d'accueil d'urgence, mis sur pied par la Ville lorsque la gravité de la situation l'exige.
  • En général, vous devriez rester chez vous tant que vous êtes en sécurité et à la chaleur, et que vous avez de quoi manger.

Le service 9-1-1

  • Le 9-1-1 est le numéro universel, facile à retenir, que vous pouvez composer, 24 heures sur 24, pour rejoindre la police, les pompiers ou le service paramédic en cas d'urgence. Ce service multilingue est accessible gratuitement à partir de n'importe quel appareil téléphonique.
  • Le 9-1-1 devrait servir uniquement pour demander des secours médicaux d'urgence lorsque la vie d'une personne est en danger, pour dénoncer un crime en cours ou encore pour signaler un incendie.
  • Pour toutes les autres urgences ne représentant pas une menace pour la vie de quelqu'un, vous devez composer les numéros à sept chiffres indiqués dans l'annuaire téléphonique pour rejoindre la police, les pompiers et le Service paramédic. Vous trouverez ces numéros dans les pages rouges de votre annuaire téléphonique.

Les communications d'urgence

  • Pendant une situation d'urgence, n'utilisez pas le téléphone à moins que ce ne soit absolument nécessaire. Les équipes de secours auront besoin de toutes les lignes disponibles. Écoutez votre station de radio ou de télévision locale pour vous tenir au courant de la situation.
  • Assurez-vous d'avoir un poste radio à piles ou à dynamo manuelle pour rester en contact avec le monde extérieur en cas de panne de courant. Vérifiez la date de péremption des piles, ne les laissez pas dans le poste de radio et remplacez-les au besoin.