Gestion des situations d'urgence

Sur cette page

Êtes-vous prêt?

Les partenaires communautaires aident les résidents à concevoir leur plan de préparation aux urgences.

Une trousse de survie en cas d'urgence sert à assurer votre sécurité et celle de votre famille. Cette trousse se prépare facilement, rapidement et à peu de frais -- en fait, vous possédez probablement déjà la plupart des articles nécessaires.

Votre trousse de survie en cas d'urgence doit contenir tout ce qu'il faut pour subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille pendant au moins trois jours à la maison.

L'eau et la nourriture seront vos besoins primordiaux, alors commencez par mettre de côté de l'eau embouteillée

Comme règle générale, prévoyez deux litres par personne par jour.

Puis, rassemblez quelques aliments non périssables tels que des produits céréaliers, de la viande et des substituts de la viande, des fruits et des légumes en conserve, des produits laitiers, d'autres aliments et des provisions additionnelles non périssables.

Prévoyez alterner l'eau et les aliments d'urgence dans vos repas réguliers afin qu'ils ne dépassent pas la date de péremption et remplacez-les au fur et à mesure que vous les utilisez.

Ensuite, ajoutez d'autres importantes fournitures d'urgence à votre trousse.

Conservez tous vos documents papier dans des contenants imperméables et portables. N'oubliez pas d'inclure une trousse de premiers soins.

Regroupez les articles requis dans un contenant facile à transporter que vous rangerez dans un endroit facilement accessible.

Ottawa.ca vous offre des suggestions pour être bien préparé : notamment des idées sur le contenu de votre trousse d'urgence, des listes détaillées de vérification du contenu de vos trousses pour la maison et pour l'auto, des suggestions de préparatifs pour les animaux domestiques, etc.

Composer le 9-1-1 en cas d’urgence seulement

Chaque jour, plus de 700 résidents d'Ottawa composent le 9-1-1 pour obtenir de l'aide. 

Un nombre de plus en plus important de ces appels ne sont pas urgents ou sont faits par accident, par exemple à partir d'un téléphone cellulaire non verrouillé rangé dans une poche de pantalon ou dans un sac à main. Chaque appel non urgent ou fait par erreur prive les téléphonistes de précieuses minutes pour répondre aux appels réellement urgents.

Qu'est-ce qu'une situation d'urgence?

Il convient de téléphoner au 9-1-1 lorsque la situation pose un danger immédiat pour la santé, la sécurité ou les biens d'une personne. Téléphonez au 9-1-1 en cas :

  • de situation où la vie d'une personne est en danger ou d'urgence médicale;
  • de crime en cours;
  • d'incendie;
  • d'accident grave;
  • d'exposition à une substance toxique ou d'inhalation ou d'ingestion d'une telle substance.

Aidez-nous à vous aider. Suivez ces conseils pour éviter les appels inutiles au 9-1-1

  • Les appels aux 9­?1?1 sont réservés aux cas d’urgence seulement. Il existe d’autres numéros où téléphoner pour obtenir de l’aide en cas de situation non urgente.
  • Assurez-vous de savoir où vous vous trouvez. Préparez-vous à donner, si c’est possible, l’adresse exacte au téléphoniste du 9?1?1; cela permet de gagner un temps précieux, chaque minute étant comptée en situation d’urgence. 
  • Évitez les appels involontaires. Rangez votre téléphone soigneusement et n’ajoutez jamais le 9?1?1 à votre liste de contacts. Les appels d’urgence involontaires surviennent souvent lorsqu’une touche de composition rapide est accidentellement enfoncée, par exemple une touche programmée pour composer le 9?1?1. Dans certains cas, la personne n’est même pas consciente d’avoir composé un numéro d’urgence. Consultez le manuel d’utilisation de votre téléphone ou communiquez avec votre fournisseur de services cellulaires pour vous assurer que tous les numéros d’urgence préprogrammés sont désactivés.
  • Nous vous encourageons à envoyer des messages texte en situation d'urgence, mais N'ENVOYEZ PAS DE MESSAGES TEXTE AU 9-1-1. Lors de situations d'urgence à grande échelle comme une catastrophe naturelle, les réseaux téléphoniques peuvent devenir saturés ou surchargés en raison d'un afflux important d'appels placés à partir de téléphones cellulaires, ce qui peut rendre les communications impossibles entre particuliers. Dans de rares cas, l'engorgement des réseaux peut également rendre difficiles les communications entre les employés des services d'urgence.
    Cela dit, les messages texte ne surchargent pas autant les réseaux que les appels vocaux faits à partir de téléphones cellulaires, et peuvent s'avérer beaucoup plus fiables lorsqu'il est question de communiquer brièvement avec un ami ou un être cher en situation d'urgence. Ainsi, un message texte est plus susceptible de se rendre à son destinataire qu'un appel même si les réseaux sont saturés. En outre, il est tout aussi important de souligner que l'envoi de messages texte permet de libérer les lignes téléphoniques pour les autorités.
  • Ne raccrochez pas si vous composez accidentellement le 9-1-1. Si vous composez le 9-1-1 par erreur, demeurez en ligne et informez-en le téléphoniste, puisque si vous raccrochez, le téléphoniste devra vous rappeler ou envoyer les services de police pour voir si vous allez bien.
  • Ne donnez pas de vieux téléphones cellulaires comme jouets aux enfants. Il est possible de composer le 9-1-1 avec un téléphone cellulaire désactivé.

Pourquoi la prévention est-elle importante?

Les appels non urgents ou involontaires faits au 9-1-1 ont des répercussions importantes sur le fonctionnement quotidien du service 9-1-1. Tous ses téléphonistes sont formés professionnellement pour répondre aux urgences. Les appels non urgents mobilisent souvent d'importantes ressources, notamment les premiers répondants, comme les policiers, les pompiers et les paramédics, lesquels jouent un rôle essentiel dans toute intervention d'urgence.

  • À Ottawa, 97 % des appels faits au 9-1-1 sont pris en six secondes ou moins.
  • Les personnes qui y téléphonent ne sont pas toujours conscientes des répercussions possibles de leur appel sur les interventions d'urgence ou sur le service à la clientèle.
  • Le volume élevé d'appels non urgents, qui sont entrecoupés d'appels réellement urgents, peut avoir des répercussions importantes sur les activités du service d'urgence 9-1-1 ainsi que sur ses téléphonistes et les intervenants d'urgence.

Plan de mesures d'urgence de la ville d'Ottawa

But et portée

Consciente de sa vulnérabilité potentielle en situation d'urgence, la Ville d'Ottawa a pris l'initiative de concevoir un plan global de gestion des situations d'urgence. Ce plan s'étend à tous les types de dangers et fait intervenir tous les services. Chaque service de la Ville d'Ottawa possède son propre dispositif de secours, officiel ou informel, lequel est assorti d'une capacité d'intervention correspondante. Le Plan de mesures d'urgence de la Ville d'Ottawa se veut exhaustif et vise à accroître le niveau combiné des interventions par les personnes chargées des interventions d'urgence dans toute la ville d'Ottawa. Il cherche à :

« Assurer un niveau accru et concerté de planification et de préparation afin de mieux répondre aux besoins de la collectivité en cas d'urgence majeure, tout en assurant la prestation des services municipaux aux autres secteurs de la ville. »

Les principales parties de ce document décrivent l'ensemble du dispositif municipal de gestion des situations d'urgence, les mesures générales d'urgence qui s'appliquent à tous les types d'urgence et de sinistres ainsi que des mesures spécifiques.

Ce document est disponible en formats accessibles sur demande.

Cadre général et juridique

Préparé sous la direction du Comité permanent des services communautaires et de protection, le Plan municipal de gestion des situations d'urgence est une initiative de ce comité et du Conseil municipal.

Le présent plan est conforme aux lois provinciales et fédérales ainsi qu'aux normes et principes généralement acceptés dans le domaine de la gestion des risques et des situations d'urgence

Bureau de gestion des mesures d'urgence

Le Bureau de gestion des mesures d’urgence (BGMU) veille à la sûreté de tous les résidents et visiteurs de la ville :

  • en prévoyant et prévenant les urgences majeures, et en s’occupant de la planification d’urgence;
  • en intervenant et en veillant au maintien des services essentiels en situation de crise;
  • en activant au besoin le Groupe de contrôle du Centre des opérations d’urgence (un comité directeur formé de représentants des services clés);
  • en aidant la ville à reprendre le cours normal de ses activités à la suite d’une situation d’urgence.

Pour nous joindre

Situation ne présentant pas de danger de mort: 3-1-1

Bureau de gestion des mesures d'urgence et programme, Êtes-vous prêt? : 

AreYouReady@ottawa.ca

En vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence, L.R.O. 1990, le Bureau de gestion des mesures d’urgence a la responsabilité des programmes suivants :

  • Programme de gestion des situations d’urgence (PGSU)
    • Créé en 2002, le PGSU s’occupe des exigences législatives dans le but d’accroître la collaboration entre les différents partenaires des services d’urgence avant, pendant et après toute situation d’urgence.
  • Plan d’urgence de la Ville d’Ottawa
    • Revu et mis à jour chaque année, le Plan d’urgence de la Ville prévoit la prestation des services essentiels en cas de situation d’urgence, ainsi que les processus et procédures selon lesquels les employés municipaux et les partenaires devront intervenir face à l’urgence.
  • Programme de formation et d’exercices en gestion des mesures d’urgence
    • Programme multi-agences de formation et d’exercices élaboré pour le personnel et les partenaires de la Ville d’Ottawa qui gèrent, soutiennent et interviennent en situation d’urgence pendant plusieurs jours (et à plus long terme). Vérifie régulièrement l’efficacité du Plan d’urgence de la Ville à l’échelle de tous les services, dans la perspective de l’amélioration continuelle des mesures d’urgence municipales.
  • Programme Êtes-vous prêt? – Programme de sensibilisation publique et de préparation aux situations d’urgence
    • Lancé en 2005, le programme Êtes-vous prêt? vise à sensibiliser la collectivité et les entreprises à l’importance de la planification d’urgence. Mieux les gens sont préparés aux situations d’urgence, mieux la Ville est en mesure d’intervenir.

Les sites suivants renferment des renseignements utiles sur la gestion des situations d’urgence.

Vidéo descriptif

One way to keep flood water from affecting part of your property is to build a sandbag wall.

First, let's take a look at the bag. Empty sandbags can be purchased at most building supply stores in Ottawa. Only fill each bag two-thirds of the way as Overfilled bags are not as effective and become too heavy to remove later once saturated with water.

A propped ladder and a pylon makes for a stable workspace. Carefully cut the pylon to create a syphon for the sand.

To build our wall we created a base layer four bags wide, overlapping the sides slightly. When you lay your sandbags, make sure to overlap the seams. Position the bottom seam of the bag towards the water, and the tied end toward the shore. Then, stack sandbags in a pyramid style on all sides. With this pyramid design, if you want a higher wall, you will need to make it wider at the base to begin with. A ten-metre wall, two feet in height, would require approximately 100 bags. This is one way to build a sandbag wall.

For more information visit ottawa.ca

Comment fabriquer un mur de sacs de sable.

L'un des moyens pour empêcher l'eau de crues d'inonder votre propriété est de construire un mur de sacs de sable.

Voyons tout d'abord le sac. Il est possible de se procurer des sacs à sable vides dans la plupart des magasins de matériaux de construction d'Ottawa. Ne remplissez chaque sac qu'aux deux tiers, puisque les sacs trop pleins ne sont pas aussi efficaces et deviennent trop lourds à déplacer une fois qu'ils sont saturés d'eau.

Une échelle appuyée et un cône constituent un espace de travail stable. Coupez soigneusement le cône de manière à créer un entonnoir pour le sable. Remplissez les sacs de sable en équipes de trois personnes ou plus et portez des bottes, des gants et des lunettes de protection.

Pour construire notre mur, on crée une couche de base de quatre sacs de largeur en plaçant les sacs de façon à ce que les bords se chevauchent légèrement. Lorsque vous empilez vos sacs de sable, assurez vous d'étaler les bords du sac. Orientez le fond du sac vers l'eau et l'extrémité attachée vers la rive. Ensuite, empilez les sacs de sable de façon à former une structure pyramidale de chaque côté. Ainsi, si vous voulez construire un mur plus haut, il doit être plus large à la base. Un mur de 10 m de longueur et de 0,6 m de hauteur nécessiterait environ 100 sacs.

Voilà l'une des manières de construire un mur de sacs de sable. Pour de plus amples renseignements, consultez ottawa.ca.