Anciens lauréats

Sur cette page

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2022

Immigrant Entrepreneur Awards 2022 winners

Les Prix aux entrepreneurs immigrants de 2022 ont été remis à trois hommes d’affaires de la localité : Emilio Escobedo (Margarita Restaurant, Mona’s Taqueria, La Chingadera et Margarita Express), Sergey Poltev (CAPITALTEK) et Ravinder Tumber (Host India). Leur succès professionnel et leur esprit d’entreprise concourent à l’économie locale et constituent une source d’inspiration pour les nouveaux Canadiens qui souhaitent fonder leur propre entreprise.

La dixième édition annuelle de la cérémonie de remise des prix s’est déroulée en présentiel le 28 octobre dans le cadre de TiECon Canada (The Indus Entrepreneurs) 2022. TiE est une association internationale qui regroupe des sections dans les villes un peu partout dans le monde, dont Ottawa. Cette association est en fait un réseau qui permet aux chefs d’entreprises de communiquer, d’échanger les règles de l’art et de mentorer les nouveaux entrepreneurs.

Emilio Escobedo, propriétaire, Margarita Restaurant, Mona’s Taqueria, La Chingadera et Margarita Express

Emilio Escobedo

Emilio est né dans l’État d’Hidalgo au Mexique, où il s’est découvert une passion pour la cuisine mexicaine en aidant sa mère à préparer et à vendre des repas et à organiser des événements.

Arrivé au Canada en 2017, il a ouvert son premier restaurant, sous l’appellation « Margarita », le 5 décembre 2019. Grâce à la grande confiance de la collectivité et malgré les difficultés de la pandémie de COVID19, Emilio a réussi à ouvrir trois autres établissements : « Mona’s Taqueria » en 2020, « La Chingadera Mexican Market » en 2021 et enfin, « Margarita Express ».

Le « Margarita Restaurant » est un établissement moderne qui réunit les éléments de la cuisine mexicaine traditionnelle avec la cuisine internationale d’avant-garde et qui propose un concept gastronomique.

Le « Mona’s Taqueria » sert des repas-minute mexicains.

Le « Margarita Express », situé dans l’immeuble de l’ambassade des ÉtatsUnis d’Amérique, sert des repas pour les cadres et les dirigeants.

« La Chingadera » est une épicerie qui distribue des produits mexicains et latino-américains.

Grâce à ses entreprises, Emilio est aujourd’hui un important employeur dans notre ville. Son effectif d’au moins 40 employés peut s’expliquer par les stratégies ingénieuses qu’il a mises en œuvre pour fonder, développer et étendre ses entreprises dans la restauration et le commerce de détail.

Avec ses entreprises, il apporte un concours énorme à notre écosystème économique local, dans lequel il achète plus de 15 000 $ CA par mois de produits auprès de fournisseurs locaux comme Produce Depot, Black Rapids Brewing Company et le Glebe Meat Market, entre autres, afin de constituer les provisions destinées à ses établissements.

Les établissements d’Emilio sont aujourd’hui des points de rassemblement pour la grande diversité des groupes de la collectivité de la région de la capitale.

Il est aussi un pilier de la communauté, puisqu’il organise des événements culturels en collaboration avec l’ambassade du Mexique et la communauté LGBTTTIQ+. Il a aussi le souci de l’environnement : ses établissements, qui font appel à des conditionnements et emballages réutilisables et recyclables, réduisent les déchets en donnant leurs noyaux d’avocats.

Sergey Poltev, fondateur et chef de la direction, CAPITALTEK

Sergey Poltev

Sergey est né en Russie en 1983 dans une famille dont les deux parents étaient ingénieurs professionnels et qui ont cultivé et encouragé son vif intérêt pour la science et la technologie. Il a commencé à réparer les ordinateurs à l’époque où il venait tout juste d’avoir 12 ans.

Après avoir mérité une maîtrise en science informatique, il a décidé de réaliser son rêve et de commencer une vie nouvelle dans un pays différent. Il s’est donc installé à Ottawa en 2005. Il s’est consacré à deux emplois pendant ses études. Diplômé du Collège Algonquin, il a un certificat en sécurité des systèmes d’information depuis 2007.

En 2008, il a fondé CAPITALTEK pour offrir des services de TI aux petites et moyennes entreprises de la région d’Ottawa. Sa société a mené ses activités à petite échelle pendant une dizaine d’années. Or, en 2019, il a pu développer considérablement l’entreprise grâce à ses fonds autogénérés. Aujourd’hui, CAPITALTEK a à son service 20 employés à temps plein, réunit plus de 250 clients mensuels d’Ottawa et dégage un chiffre d’affaires annuel supérieur à un million de dollars.

Sergey est aussi généreux de son temps et de ses ressources. Il fait du bénévolat auprès d’Investir Ottawa et organise parfois des webinaires mensuels de formation, destinés aux propriétaires d’entreprises d’Ottawa et portant sur la technologie, la cybersécurité et l’infonuagique, entre autres. Membre actif de la Chambre de commerce d’Ottawa, il fait appel à des fournisseurs qui ont leur siège à Ottawa pour ses services mensuels afin d’aider les clients de cette ville. Il signe et publie aussi sur LinkedIn une infolettre hebdomadaire consacrée à la technologie.

Sergey travaille en collaboration avec l’organisation locale In-TAC (International Talent Acquisition Centre), avec laquelle il a présenté des exposés à plus de 100 immigrants pour livrer son expérience, ce qui inspire un certain nombre de participants à lancer leur propre entreprise à Ottawa. La plupart de ces chefs d’entreprises continuent de s’adresser à Sergey pour lui demande constamment des conseils professionnels.

Partisan de l’inclusion, Sergey a recruté un effectif représentatif de la diversité. Par exemple, les femmes représentent environ 44 % de son équipe interne et externalisée, alors que le ratio moyen s’établit à 25 % pour le secteur des TI.

Ravinder Tumber, propriétaire et exploitant, Host India

Ravinder Tumber

Originaire du Pendjab, région de l’Inde, Ravinder a fait ses études de baccalauréat en commerce dans cette région avant d’immigrer au Canada en 1988. Lui est son épouse, Gurdev, se sont finalement installés à Ottawa en 1990.

Ils se sont tous les deux consacrés à leur passion pour la cuisine, ce qui les a amenés à ouvrir « Host India », leur restaurant du chemin de Montréal, en 2022. L’établissement se spécialise dans la cuisine du Nord de l’Inde.

Sous la gouverne de Ravinder, Host India ne cesse de croître chaque année : son chiffre d’affaires annuel initial de 250 000 $ en 2002 a augmenté et s’établit actuellement à 2,5 M$ CA. Il s’agit aujourd’hui du plus grand restaurant indien d’Ottawa, grâce à ses 140 places.

Il a aussi étendu son empreinte physique : deux salles de réception sont venues s’ajouter à l’établissement originel en 2018 : une salle de 108 places au niveau inférieur et l’autre de 32 places au rezdechaussée.

En outre, un deuxième établissement, qui peut accueillir encore 90 convives à l’intérieur et 30 sur la terrasse, a ouvert ses portes dans Ottawa‑Sud en mars 2021.

Au fil des ans, pour étoffer ce qui était essentiellement un restaurant avec service aux tables, Ravinder a étendu ses activités, en mettant sur pied une importante filiale de services de traiteur et un service de banquet très prisé. L’entreprise de services de traiteur s’occupe d’une cinquantaine d’événements dans chaque année civile.

L’entreprise a la ferme volonté de recruter localement, et Ravinder fait exclusivement appel à des compétences et à de petites entreprises de la localité pour exploiter et développer ses activités. Ses deux établissements ont actuellement à leur service plus de 20 personnes.

Ravinder est très actif dans la communauté locale des entreprises en démarrage : il siège à la Chambre de commerce d’Orléans et à l’Indo-Canada Ottawa Business Chamber (ICOBC). En outre, la famille Tumber appuie un certain nombre de causes philanthropiques; par exemple, elle a établi le Tumber Family Fund avec la Fondation communautaire d’Ottawa pour financer différents organismes de bienfaisance de la localité.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2021

 

Prix aux entrepreneurs immigrants d'Ottawa 2021

Les Prix aux entrepreneurs immigrants de 2021 ont été remis à quatre entrepreneurs locaux : Aali Alizadeh (Giatec Scientific Inc.), Ihsan (Sam) Habbal (Lunch Lady Ottawa West & Sweet Hits), Maryam Yazdani (GenesisLink Consulting Services) et Dragan Veljovic (Maplesoft Consulting et Fontana NBG) dont la réussite et l’esprit entrepreneuriaux ont contribué à l’économie locale et incité de nouveaux Canadiens et de nouvelles Canadiennes à lancer leur propre entreprise.

La cérémonie virtuelle de remise des prix a eu lieu le 23 novembre, dans le cadre du TiECon Canada [en anglais seulement] (The Indus Entrepreneurs) 2021. TiE est une association internationale qui est présente dans diverses villes du monde, y compris à Ottawa. TiE fournit aux entrepreneurs un réseau qui leur permet de réseauter, de s’échanger leurs pratiques exemplaires et d’agir comme mentors auprès de nouveaux entrepreneurs.

Aali Alizadeh, dirigeant principal de la technologie, Giatec Scientific Inc.

 

Insert Photo of Dr. Aali Alizadeh (Giatec Scientific Inc.)

Aali Alizadeh est dirigeant principal de la technologie chez Giatec Scientific Inc. et professeur auxiliaire à l’Université d’Ottawa. Il possède plus de 15 ans d’expérience dans le développement et la commercialisation de technologies liées au béton. Il a cofondé Giatec Scientific Inc. en 2010 avec la vision de révolutionner l’industrie du béton. Avec ses exportations vers plus de 80 pays et ses capteurs utilisés dans plus de 8 000 projets de construction, Giatec est une entreprise canadienne spécialisée en technologie actuellement en pleine croissance et un chef de file mondial dans le domaine des solutions en matière d’Internet des objets (IdO) et d’intelligence artificielle (IA) utilisés pour la manipulation du béton.

Giatec est une entreprise mondiale qui révolutionne l’industrie de la construction en mettant à l’avant‑plan des technologies SMART de mise à l’essai et de collecte de données en temps réel pour chaque chantier. La gamme de produits matériels et de logiciels de Giatec a mis à profit des technologies de pointe comme l’IA et l’IdO utilisés notamment pour des capteurs sans fil pour le béton, des applications mobiles et des technologies non destructives de pointe pour stimuler l’innovation tout au long du cycle de vie du béton et réduire son empreinte carbone.

Giatec Scientific Inc. a son siège social à Ottawa et emploie une équipe dynamique de plus de 70 employés. L’entreprise considère qu’une culture organisationnelle qui valorise ses employés est plus qu’une déclaration : c’est le moteur de la croissance et du développement de Giatec. Adoptant une culture qui privilégie l’acceptation, la créativité, l’habilitation et l’intégrité, Giatec est un modèle d’entreprise véritablement diversifiée et inclusive. Il s’agit d’un véritable témoignage de leurs valeurs que de les voir s’efforcer de concrétiser le message, « nous accordons de la valeur à nos employés, non seulement pour ce qu’ils font, mais aussi pour qui ils sont ».

Avant de cofonder Giatec, M. Alizadeh a cofondé l’Institut des matériaux de construction de l’Université de Téhéran, qui s’efforce de fournir des services axés sur les connaissances et des technologies efficaces aux membres de l’industrie de la construction, en plus d’offrir aux futurs ingénieurs une expertise et des compétences supérieures en matière de durabilité et de performance liées à l’usage du béton, ainsi que des diverses technologies en la matière.

Sam (Ihsan) Habbal

 

Sam (Ihsan) Habbal

Sam est née à Beyrouth, au Liban, où elle a étudié les communications à l’Université Libano‑Américaine et a travaillé pendant 15 ans dans le secteur de la production technique pour différentes chaînes d’information télévisées connues, avant d’immigrer au Canada en 2003. Au Canada, elle a étudié l’administration des affaires dans un collège, où elle a obtenu son diplôme avec distinction. Par la suite, elle a poursuivi sa passion et son amour pour les affaires, l’art et la nourriture, ce qui l’a amenée à bâtir deux entreprises prospères, soit Lunch Lady Ottawa West (2015) et Sweet Hits (2021). Ces deux entreprises emploient 12 employés (dont des cuisiniers, des préposés à l’entretien ménager, des chauffeurs, des préposés à la préparation alimentaire et un administrateur).

L’entreprise Lunch Lady a débuté en offrant des services de repas pour les écoles et des repas pour des garderies, des camps, des aînés, des familles ainsi que pour l’ensemble de la communauté. L’entreprise offre actuellement des services alimentaires dans 35 écoles locales situées dans l’ouest et prévoit d’étendre ses services vers l’est. Tous les produits utilisés par l’entreprise sont achetés auprès d’agriculteurs ou de détaillants locaux. L’entreprise s’est développée à l’extérieur d’Ottawa, soutenue par un réseau incroyable de partenaires d’entreprises franchisées qui offrent leurs programmes dans plus de 150 communautés locales. Pendant la pandémie de COVID‑19, Sam a adapté cette entreprise en offrant des repas à ses clients directement à domicile. L’entreprise s’engage à créer et à soutenir un réseau durable d’entreprises locales attentionnées offrant des programmes de repas novateurs et sains qui nourrissent et savent ravir les personnes servies.

Sam a lancé sa deuxième entreprise, Sweet Hits, pendant la pandémie afin de fournir des solutions de services alimentaires pour toutes les occasions spéciales, depuis l’anniversaire, la première communion, la remise des diplômes, jusqu’à la célébration de toutes les fêtes. Sweet Hits est passée de quelques clients à plus de 1 200 en 6 mois et continue de croître. Ce service comprend des présentations élégantes et de l’art culinaire dans une boîte. Ces boîtes‑repas individuelles sont préparées avec soin et selon les normes les plus élevées en matière de réglementation sanitaire. Au cours des 6 premiers mois, l’entreprise est passée de quelques clients seulement à plus de 1 200 et continue de croître. Sam a adapté son modèle d’affaires pour servir des boîtes‑repas prépayées aux entreprises lors de leurs réunions virtuelles, de sorte qu’elles puissent toujours avoir lieu de façon novatrice.

Sam a également aidé les personnes dans le besoin en offrant gratuitement des boîtes‑repas à des organismes locaux comme les refuges pour femmes, les hôpitaux, les banques alimentaires et les Bergers de l’espoir. Les entreprises de Sam emploient de nouveaux arrivants, en particulier des femmes, ce qui les aide à mieux s’intégrer dans leur nouvelle communauté. Elle sous‑loue également sa cuisine commerciale lorsqu’elle ne l’utilise pas pour aider les nouveaux arrivants entrepreneurs à réduire les frais généraux liés au lancement de leurs petites entreprises.

Mary (Maryam) Yazdani, fondatrice, services d’experts‑conseils GenesisLink

 

Mary (Maryam) Yazdani, fondatrice, services d’experts‑conseils GenesisLink

Mary Yazdani est une entrepreneure innovante et soucieuse du rendement qui est animée d’une profonde passion pour la technologie et les affaires. Elle est titulaire d’une maîtrise en génie informatique et possède plus de 15 années d’expérience dans la gestion de tous les aspects du développement des entreprises.

En tant que fondatrice de la firme GenesisLink Consulting Services, Mary contribue grandement à la communauté entrepreneuriale locale en aidant de nouveaux arrivants à développer de nouvelles idées d’affaires novatrices, à mettre sur pied et à exploiter une entreprise ou à faciliter l’expansion d’une entreprise existante au Canada. GenesisLink collabore avec des experts de différents domaines dans le cadre de projets de recherche et développement (R&D) afin d’élaborer des idées d’affaires novatrices fondées sur les principales priorités du Canada, notamment : la santé, la technologie, la biotechnologie, l’éducation et l’environnement. L’entreprise offre également des services en matière de marketing, de gestion, de finances et de technologie aux petites et moyennes entreprises.

Bien que Mary n’ait enregistré GenesisLink comme entreprise qu’au début de la pandémie, l’entreprise a connu une croissance de 300 % en 2021, période au cours de laquelle elle a embauché des employés à temps plein, des employés à temps partiel et de nombreux entrepreneurs locaux.

Par le passé, elle a travaillé comme directrice des opérations et comme gestionnaire de projet pour d’autres entreprises de TI à Ottawa. Grande philanthrope, elle fait preuve d’altruisme envers des gens de tous âges, races, sexes et nationalités. Depuis son arrivée à Ottawa, elle a appuyé activement de nombreux nouveaux arrivants dans la communauté et a participé à divers programmes de mentorat.

Dragan Veljovic, fondateur, Maplesoft Consulting et directeur général de Fontana NBG

 

Dragan Veljovic, fondateur, Maplesoft Consulting et directeur général de Fontana NBG

L’entreprise la plus prospère de Dragan était Maplesoft Consulting, la plus importante société d’experts‑conseils d’Ottawa, qu’il a fondée en 1996. Sous sa direction, l’entreprise a connu une croissance de 30 % par année pour atteindre un chiffre d’affaires de 28 millions de dollars lorsqu’il l’a vendue en 2008. L’entreprise a fourni de 250 à 300 emplois bien rémunérés à ses consultants et entrepreneurs d’Ottawa au cours de sa période de croissance, traitant plus de 1 500 contrats par année. Ces consultants ont été appuyés par le personnel permanent constitué de plus de 20 employés.

Dès le départ, l’entreprise s’est impliquée dans la communauté d’Ottawa en aidant les talents du secteur de la haute technologie de la ville à obtenir des possibilités de consultation bien rémunérées. Il a également appuyé diverses causes caritatives et équipes sportives, dont la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa.

Dragan est titulaire d’une maîtrise en informatique et en génie électrique. Sa carrière l’a amené en Asie, en Europe et en Amérique du Nord où il a offert des solutions de TI et des services d’experts‑conseils en gestion avec Accenture et Unisys Corporation.

Dragan a vraiment à cœur de partager son expérience et ses connaissances. Au cours de sa vie, il a encadré plusieurs dizaines de professionnels, d’entrepreneurs en herbe et de jeunes professionnels. Dragan est aussi un des membres fondateurs de TiE, un organisme international à but non lucratif qui œuvre à favoriser l’entrepreneuriat à Ottawa et à Gatineau, ainsi que partout ailleurs dans le monde.

Il est également directeur général de Fontana NBG, s.r.l., une société d’investissement immobilier basée aux États‑Unis.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des Prix des entrepreneurs immigrants d'Ottawa, veuillez transmettre un courriel à l’adresse suivante : entrepreneur@ottawa.ca .

 

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2020

Chaque année, la Ville d’Ottawa souligne la réussite et les contributions des personnes qui sont nées à l’extérieur du Canada et qui habitent maintenant à Ottawa. Les Prix aux entrepreneurs immigrants sont décernés tous les ans depuis 2012. Les Prix de 2020 ont été annulés en raison de la COVID.

Ces prix sont remis à des personnes qui contribuent de manière importante à l’économie d’Ottawa et notamment à celles qui :

  • contribuent a l’économie locale et la communauté
  • embauchent des employés, choisissent des fournisseurs et achètent des produits de la région;
  • exportent des biens ou des services à partir d’Ottawa;
  • attirent des touristes ou des investissements à Ottawa;
  • lancent des entreprises nouvelles et innovantes à Ottawa;
  • servent de mentors auprès d’autres entrepreneurs;
  • aident d’autres entreprises à réussir en leur offrant temps, expertise ou connaissances;
  • participent dans leur collectivité ou partagent leur réussite avec elle.

Surveillez nos mises à jour sur la page ottawa.ca/prixEI!

Les noms des lauréats sont annoncés à l’occasion du congrès annuel sur l’entrepreneuriat de TiE Ottawa, TiECon Canada, en novembre.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2019

Les Prix aux entrepreneurs immigrants 2019 ont été décernés à quatre personnes œuvrant dans le milieu des affaires de la région – Mme Ellie Ardakani, M. Ray del Cojo, M. Andre Richards, et M. Robert Watt – qui, grâce à leur succès et à leur esprit d’entreprise, contribuent à l’économie locale et sont des sources d’inspiration pour les nouveaux Canadiens qui rêvent de démarrer leur propre entreprise.

Don Herweyer, Robert Watt, Andre Richards, Ellie Ardakani, Ray del Cojo et Jim Watson

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée à l’Hôtel Brookstreet le 1er novembre, dans le cadre du petit déjeuner-conférence de TiECon Canada (The Indus Entrepreneurs). TiE est une association internationale qui est présente dans diverses villes du monde, y compris à Ottawa. TiE fournit aux entrepreneurs un réseau qui leur permet de réseauter, de s’échanger leurs pratiques exemplaires et d’agir comme mentors auprès de nouveaux entrepreneurs.

Mme Ellie Ardakani

Mme Ellie Ardakani est une chercheuse irano-canadienne et une entrepreneure en technologie énergétique. En 2009, elle s’est installée au Canada pour poursuivre ses ambitions universitaires et professionnelles dans le secteur de l’énergie. Quelques années plus tard, elle a obtenu son doctorat en géophysique de l’Université de l’Alberta et elle a commencé à travailler dans l’industrie pétrolière et gazière canadienne.

Passionnée par l’innovation et la création d’occasions d’affaires, elle a cofondé en 2017 Meta Innovation Technologies Inc., une entreprise de technologie énergétique couronnée de succès qui a mis au point la première plateforme de formation technique faisant appel à la simulation afin d’offrir aux professionnels techniques du secteur pétrolier et gazier un apprentissage intuitif, façonnant ainsi l’avenir du perfectionnement professionnel dans le secteur de l’énergie.

Mme Ardakani croit qu’une société progresse quand inclusion, intégrité et innovation vont de pair. Elle s’implique continuellement bénévolement dans des programmes d’associations scientifiques et professionnelles visant à accroître la sensibilisation aux défis que rencontrent les femmes qui travaillent dans l’industrie géoscientifique partout dans le monde. En fait, Mme Ardakani est actuellement vice‑présidente et présidente désignée pour 2020 du réseau mondial des femmes de la Society of Exploration Geophysicists.

Mme Ardakani joue également un rôle dans la communauté d’Ottawa en soutenant ses pairs et les nouveaux entrepreneurs par l’intermédiaire de programmes communautaires tels que les tables rondes organisées par Investir Ottawa et un nouveau programme appelé « Ladies Who Launch » qui soutient les entrepreneures et favorise les conversations ouvertes et inclusives.

Ray del Cojo

M. del Cojo est cofondateur et directeur général de Lightenco, une entreprise d’Ottawa qui se spécialise dans l’économie d’énergie pour lutter contre les changements climatiques.

D’origine mexicaine, M. del Cojo a immigré au Canada en 2008 avec son épouse. Titulaire d’un baccalauréat en génie électrique de l’institut technologique de Monterrey au Mexique, d’une maîtrise en communications et technologies numériques de l’Université Chalmers de Göteborg, en Suède, il a acquis de l’expérience comme ingénieur en réduction des coûts et en conception sur le marché de l’électronique, en approvisionnement mondial et dans des entreprises en démarrage. Il a créé Lightenco avec ses deux associés, Steve Hubbard et Eduardo Vargas en 2011, et est le directeur technique de l’entreprise depuis sa fondation.

Doté d’un esprit entrepreneurial, M. del Cojo a participé à la mise sur pied d’autres entreprises en démarrage et est très actif auprès des jeunes et souhaite les motiver à devenir entrepreneurs. M. del Cojo était l’un des membres de la délégation canadienne en Argentine de l’Alliance des jeunes entrepreneurs du G20 en 2018. Il a reçu l’un des prix « Forty under 40 » 2018 remis à Ottawa et cherche activement à participer à des activités ou à des projets qui permettent de lutter contre les changements climatiques grâce aux économies d’énergie, aux énergies propres et aux technologies. M. del Cojo est un passionné de golf et de cyclisme et réside actuellement dans la région de la capitale nationale avec son épouse Marilu et ses deux enfants, Sebastian et Daniel.

Andre Richards

Andre Richards est un démarreur d’entreprise établi à Ottawa et un passionné de technologie originaire des îles de Trinité-et-Tobago qui possède près de neuf ans d’expérience en développement de jeunes entreprises. Son entreprise précédente, Kintelligent Systems, créait des outils de biomécanique destinés aux chercheurs. En 2013, il a cofondé MicroMetrics pour aider les entreprises et les détaillants à améliorer les interactions avec leur clientèle et à recueillir des commentaires utiles.

Depuis, Micrometrics est devenue une plateforme de gestion maintenant bien établie, utilisée par des entreprises internationales de renom et à laquelle des milliers de sociétés axées sur l’expérience client font confiance pour fidéliser leur clientèle partout dans le monde. La plateforme est aussi utilisée par plusieurs provinces canadiennes pour aider les destinations touristiques et les organisations à mieux comprendre les voyageurs et à étendre leur renommée en offrant une expérience client novatrice. MicroMetrics a également reçu un prix récompensant une entreprise destinée à devenir un incontournable des Best Ottawa Business Awards.

M. Richards s’active à soutenir des entreprises locales prometteuses en faisant du mentorat pour des personnes ou des programmes comme le Garage Démarrage de l’Université d’Ottawa, Canada en programmation et d’autres. Il a aussi participé à plusieurs balados sur l’entrepreneuriat à Ottawa et s’est investi dans des causes comme La Mission d’Ottawa et l’Hôpital Élisabeth-Bruyère.

Robert Watt

Robert Watt, en plus d’être président de l’entreprise de restauration de maçonnerie traditionnelle la plus réputée au Canada, est reconnu internationalement pour sa transmission des techniques de maçonnerie en pierre et pour être un conteur passionnant qui possède également ce que certains ont décrit comme étant « la plus belle voix en musique traditionnelle – toute région confondue ».

Déjà apprenti à l’âge de 16 ans dans son Écosse natale, M. Watt a été recruté à 21 ans pour venir au Canada et travailler sur le marbre de Carrare de la First Canadian Place au centre‑ville de Toronto.

Avec le temps, il a rejoint le club sélect des maçons en pierre les plus respectés d’Amérique du Nord et est devenu président de l’entreprise de maçonnerie traditionnelle renommée RJW Stonemasons. M. Watt a plus de 30 ans d’expérience en restauration d’édifices et de monuments historiques dans tout le Canada, aux États‑Unis et dans les Caraïbes. Il a aussi participé au travail de restauration colossal de l’édifice de l’Ouest sur la colline du Parlement et à la construction du nouveau Centre d’accueil des visiteurs.

À l’heure actuelle, des équipes de RJW Stonemasons travaillent sur la Colline du Parlement, sur l’édifice historique de l’hôtel de ville de Calgary et sur la Province House de l’Île‑du‑Prince‑Édouard.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2018

Les Prix aux entrepreneurs immigrants d'Ottawa 2018 ont été remis à six entrepreneurs de la région : Raman Agarwal, Donna Baker, James Baker, Karla Briones, Hamed Zadeh et Huiping Zhang, dont le succès et l'esprit d'entreprise contribuent à l'essor économique local et incitent les nouveaux arrivants au Canada à lancer leur propre entreprise.

Les Prix aux entrepreneurs immigrants d'Ottawa 2018 ont été remis à six entrepreneurs de la région

La cérémonie de remise des prix s'est déroulée à l'Hôtel Brookstreet le 2 novembre 2018 dans le cadre du petit déjeuner-conférence de TiECon Canada (The Indus Entrepreneurs). TiE est une association internationale qui a des chapitres dans diverses villes au monde, y compris à Ottawa. TiE fournit aux entrepreneurs un réseau qui leur permet de réseauter, de s’échanger leurs pratiques exemplaires et d'agir comme mentors auprès de nouveaux entrepreneurs.

Raman Agarwal, président et directeur général d'Akran Marketing

Raman Agarwal, président et directeur général d'Akran Marketing

Raman Agarwal a créé la société Akran Marketing en 1997 pour servir des clients de nombreux secteurs partout en Amérique du Nord : gouvernemental, éducation, pétrole et gaz, finances et sports. La Promotional Products Association International (PPAI) lui a remis le prix PPB du meilleur patron. Raman fait partie du palmarès canadien des Top 40 under 40 (40 entrepreneurs les plus performants âgés de moins de 40 ans). Il est reconnu par le magazine Profit pour diriger une des cent entreprises à la plus forte croissance au Canada, et selon le Financial Post, son entreprise est parmi les mieux gérées au pays. Akran Marketing figure sur la liste des 50 meilleurs endroits où travailler (premier au Canada) de l'Advertising Specialty Institute (ASI) et la Chambre de commerce d'Ottawa lui a décerné le prix de l'entreprise de marché intermédiaire de l'année. Le Better Business Bureau (BBB) a remis à Akran Marketing le Torch Award for Marketplace Excellence pour souligner toute l'importance que cette société accorde à des normes d'éthique exceptionnelles.

Les idées innovatrices de Raman Agarwal ont fait de lui un conseiller et un mentor recherchés par les particuliers et les organisations. Akran Marketing verse dix pour cent de ses revenus nets à la Fondation Akran, un organisme canadien de bienfaisance à but non lucratif qui soutient une gamme diversifiée d'œuvres caritatives dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'environnement et du soutien à la collectivité.

Donna Baker, associée directrice, et James Baker, PDG de Keynote Group

Donna Baker, associée directrice, et James Baker, PDG de Keynote Group

James et Donna Baker ont fondé Keynote Group en 2015 en 2015 dans le but d'aider les organisations à recruter et à conserver les gens talentueux essentiels à leur succès. Keynote Group est rapidement devenu une entreprise phare en recherche de cadres qui allie les technologies d'intelligence artificielle novatrices, l'analyse de la dynamique de groupe, le recrutement et le soutien dédié après embauche. En outre, l'entreprise a lancé trois nouveaux secteurs d'activités : Keynote Recruiter, Keynote HR et Keynote Artificial Intelligence Technology (KAIT).

Depuis sa fondation, Keynote Group a reçu de nombreux prix notamment, en 2016, le prix de meilleure nouvelle entreprise décerné par Best of Ottawa Business; en 2017, le prix de meilleure nouvelle entreprise décerné par la Chambre de commerce d'Ottawa-Ouest; et à nouveau en 2017, le prix d'entreprise familiale de l'année. En 2018, l'Ottawa Business Journal décernait à Keynote le titre d'entreprise à la plus forte croissance d'Ottawa et Donna recevait le prix de femme d'affaires de l'année. Elle et James figurent au palmarès des Top 40 under 40 du Canada.

Les Baker soutiennent différentes initiatives communautaires dans la région, notamment la Fondation du cancer de la région d'Ottawa, la Queensway Carleton Hospital Foundation et l'Institut de cardiologie d'Ottawa.

Karla Briones, fondatrice de Karla Briones Consulting

Karla Briones, fondatrice de Karla Briones Consulting

Karla Briones, d'origine canado-mexicaine, est une créatrice d'entreprises en série qui possède des commerces dans le domaine de la vente au détail (Global Pet Foods, Kanata et Hintonburg) et de la restauration (Freshii, Westboro). Dans sa plus récente entreprise, Karla Briones Consulting, Karla enseigne aux nouveaux immigrants les clés de la réussite comme entrepreneurs dans leur pays d'adoption. Présentement, elle travaille à la création d'un nouveau portail numérique, New Canadian Entrepreneur, qui hébergera du matériel éducatif et des ressources sur l'environnement commercial au Canada, ainsi que services de mentorat pour les nouveaux arrivants avant leur arrivée au pays, pendant leur établissement et en phase d'intégration. Elle anime Immpreneur Canada, une webdiffusion d'entrevues avec des gens d'affaires prospères qui racontent leur cheminement d'immigrants à entrepreneurs.

Karla s'est récemment jointe à l'équipe de conseillers en affaires indépendants d'Investir Ottawa, un service gratuit offert à des aspirants entrepreneurs locaux qui ont besoin de soutien. Elle redonne à la collectivité en agissant à titre de mentore pour le compte de Futurpreneur Canada et d'organismes communautaires locaux.

Hamed Zadeh, PDG de SINIX Media Group

Hamed Zadeh, PDG de SINIX Media Group

Hamed Zadeh est le propriétaire de SINIX Media Group, une société qui aide ses clients à lancer ou à faire croître leurs entreprises au moyen de solutions d'imprimerie de qualité élevée, d'affichage de marque polyvalent et d'enseignes DEL élégantes.

En 2010, Hamed a cofondé une première entreprise, rebaptisée plus tard Ottawa Print Services. En tant que PDG de l'entreprise, en 2013, en plus d'offrir des services d'impression, Hamed a été le premier à mettre en marché à Ottawa des panneaux rétroréfléchissants visibles de nuit. De 2015 à 2017, il a lancé d'autres innovations en matière d'affichage, une gamme de produits publicitaires pour les entreprises et des épinglettes et des médailles Canada 150 faites sur mesure. En 2018, Hamed a restructuré son entreprise pour lancer SINIX Media Group avec les filiales Ottawa Print Services, MiNiBillBoards et SnapLite.

Les produits d'Hamed ont été utilisés dans de nombreux évènements d'envergure organisés à Ottawa, notamment le Festival canadien des tulipes, le festival de la Fierté dans la capitale, le festival Glowfair, le grand Festival de l'Inde, le festival de musique Escapade, le Festi-Végé d'Ottawa, le Best Ottawa Business Awards, les Prix JUNO 2017 et la Coupe Grey 2017.

Hamed redonne à la collectivité en animant régulièrement des rencontres de mentorat auprès d'entrepreneurs en herbe et il aide les nouveaux arrivants en servant d'interprète et en facilitant leur intégration culturelle.

Huiping Zhang, présidente de Wintranslation

Huiping Zhang, présidente de Wintranslation

Huiping Zhang est fondatrice et présidente de Wintranslation, un cabinet de traduction primé, spécialisé en langues autochtones comme le cri et l'ojibwé.

Huiping est membre d'Entrepreneurs Organization Ottawa, filiale d'une organisation mondiale comptant plus de 12 000 membres. En ce qui concerne son engagement communautaire, elle siège au conseil d'administration de l'Association de l'industrie de la langue et à celui de EO Ottawa. Elle a prononcé de nombreux discours devant de nouveaux arrivants au Canada dans le cadre des conférences mondiales LASI et devant des étudiants en traduction sur la réussite professionnelle.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2017

Le Prix aux entrepreneurs immigrants de 2017 a été remis à cinq entrepreneurs locaux : Sadaf Ebrahim, Andrew Ralph, David José Seba, Riven Zhang, Javed Chowdhury. Avec leur succès et leur dynamisme, ils ont contribué à l'économie locale et ont incité de nouveaux Canadiens à démarrer leur propre entreprise.

Les prix ont été remis dans le cadre du petit déjeuner du congrès de TiE (The Indus Entrepreneurs) le 3 novembre 2017 à la centre de congrès Infinity. TiE, une association internationale, compte des chapitres dans des villes du monde entier, y compris Ottawa; elle propose un réseau visant à aider les entrepreneurs à se rejoindre, à partager leurs pratiques gagnantes et à servir de mentors aux nouveaux entrepreneurs.

Sadaf Ebrahim

Sadaf Ebrahim
Capital Events Ottawa

Sadaf Ebrahim est le propriétaire et exploitant de Capital Events Ottawa. Ce fier immigrant pakistanais et très fier Canadien prend à cœur l’amélioration du tissu socio-économique de Nepean. Au cours des deux dernières années, M. Ebrahim a été un leader communautaire et organisateur d’événements actif, réunissant des personnes de toutes les confessions et de toutes les cultures pour des activités comme l’Expo de la fête des Mères du Centre de santé mentale Royal Ottawa, le Salon de l’emploi de Nepean-Ottawa et l’Ottawa Community Eid Bazaar. 

Andrew Ralph

Andrew Ralph
Signal 88 Security

Andrew Ralph est le président fondateur de Signal 88 Security of Ottawa et le directeur du développement des affaires de Signal 88 Security of Toronto. Les deux entreprises sont des franchises appartenant à des gens d’affaires locaux, qui forment le Signal 88 LLC Global Network. Né en 1985 à Manchester, en Angleterre, M. Ralph est arrivé au Canada en septembre 2015. Il a fondé Signal 88 Security of Ottawa afin de créer un environnement sécuritaire où les communautés et les entreprises peuvent prospérer. Il est fier de créer des emplois pour des citoyens canadiens, des nouveaux immigrants et des étudiants étrangers. 

David Seba

David José Seba
La pâtisserie Quelque Chose

David José Seba, originaire de Caracas, au Venezuela, est propriétaire de la pâtisserie Quelque Chose fort prisée, qui a ouvert son premier établissement à Vanier en 2015. La pâtisserie est devenue un incontournable à Ottawa : les résidents et les touristes viennent de loin pour goûter ses macarons, ses pâtisseries et ses boissons fouettées. Quelque Chose a ouvert au début de 2017 un établissement à Westboro, sur le chemin Richmond, et devrait en ouvrir un troisième dans le marché By avant la fin de l’année. 

Riven Zhang

Riven Zhang
Motion Pay Technology Inc.

Riven Zhang est le fondateur de Motion Pay Technology Inc. Cette entreprise située à Ottawa propose une solution de paiement intégrale à guichet unique qui permet aux commerçants d’accepter des paiements transfrontaliers en yuans au moyen de terminaux de point de vente intelligents hautement sécurisés et d’une plate-forme de serveur principale située au Canada. M. Zhang est fier d’embaucher des travailleurs locaux, d’aider des étudiants étrangers, de commanditer et d’organiser des activités communautaires et de faire des dons à des œuvres de bienfaisance locales. 

 

Javed Chowdhury
Quality Meat and Foods

Javed Chowdhury a lancé en 2013 la petite entreprise Quality Meat and Foods (QMF). Cette entreprise, qui a pris de l’expansion, offre maintenant un grand choix de viandes, de riz, d’épices et de produits certifiés halal. Tous ses employés sont des résidents d’Ottawa. QMF s’approvisionne en viandes auprès de fermes ontariennes. M. Chowdhury redonne à la communauté en appuyant la Banque d’alimentation d’Ottawa et le Centre de secours alimentaire de Gloucester et en commanditant des activités de la Gloucester Gentlemen Senior League.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2016

Le Prix aux entrepreneurs immigrants de 2016 a été remis à quatre entrepreneurs locaux : Alvaro Pombo, Claudia Arizmendi, Seema Aurora et Aydin Mirzaee. Avec leur succès et leur dynamisme, ils ont contribué à l'économie locale et ont incité de nouveaux Canadiens à démarrer leur propre entreprise.

Les prix ont été remis dans le cadre du petit déjeuner du congrès de TiE (The Indus Entrepreneurs) le 4 novembre 2016 à l'hôtel Brookstreet. TiE, une association internationale, compte des chapitres dans des villes du monde entier, y compris Ottawa; elle propose un réseau visant à aider les entrepreneurs à se rejoindre, à partager leurs pratiques gagnantes et à servir de mentors aux nouveaux entrepreneurs.

Alvaro Pombo
Fondateur et PDG  – ProntoForms

Alvaro Pombo apporte 28 ans d'expérience en leadership et en télécommunications à ProntoForms. À titre de PDG et de fondateur, il joue un rôle fondamental sur le plan du financement et de la réalisation de la stratégie. Il joue un rôle dans les volets de la recherche et du développement, de la stratégie de produit et du développement des affaires.

Avant de fonder ProntoForms, M. Pombo était dirigeant principal de l'information (DPI) et vice-président (VP) de Global Information Technology au sein de la division Carrier Internetworking d'Alcatel-Lucent. Il a intégré la société quand celle-ci a fait l'acquisition de Newbridge Networks (en février 2000 pour 7,1 milliards de dollars). Au sein de Newbridge, Pombo a occupé les postes de DPI, de VP du commerce électronique et celui de directeur du marketing électronique et des ventes en Amérique latine. Grâce à son leadership, l'organisation des services électroniques de l'entreprise a été reconnue comme l'un des points forts de l'acquisition et a aidé à établir un modèle de TI orienté sur les services.

Pombo a travaillé comme consultant auprès de Palm et d'autres chefs de file technologiques, et continue à aider à encourager les entrepreneurs et l'innovation. Pombo détient plusieurs brevets et a été reconnu comme l'un des 40 principaux chefs de file de moins de 40 ans par l'Ottawa Business Journal en 2000. Il est titulaire d'un baccalauréat ès sciences spécialisé en génie logiciel de le Universidad de los Andes à Bogota, en Colombie. De plus, il est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'université d'Ottawa et d'un diplôme de cadre de l'Université Georgetown.

Claudia Arizmendi
Fondatrice – The Cupcake Lounge

Claudia Arizmendi est propriétaire et exploitante de The Cupcake Lounge. Claudia est née au Mexique, pays d'origine, par coïncidence, des deux des ingrédients les plus importants du monde en boulangerie – la vanille et le chocolat. Après avoir déménagé au Canada il y a plus de 20 ans, Claudia a terminé avec succès le programme de pâtisserie au Collège Algonquin et a ouvert The Cupcake Lounge en mai 2011.

Cette femme d'affaires latino-américaine a embauché plus de 100 personnes de tous les horizons pour travailler dans son entreprise. Il s'agit notamment d'immigrants venus de partout dans le monde. La majorité des employés de la société sont de jeunes étudiantes de moins de 25 ans. Tous les boulangers sont admissibles à des avantages sociaux, un fait rare dans l'industrie des services alimentaires. The Cupcake Lounge donne l'exemple en utilisant des produits respectueux de l'environnement et recyclables chaque fois que possible. La boulangerie soutient également de nombreux organismes de bienfaisance locaux qui le méritent bien, notamment : Crohn et Colite Canada; la Société canadienne du cancer; le CHEO; la Fondation de l'Hôpital d'Ottawa; la Société protectrice des animaux d'Ottawa; l'hôpital Royal et les Bergers de l'espoir.

Dans le cadre de la Journée du patrimoine latino-américain de 2012 à Ottawa, Claudia Arizmendi a été choisie comme l'entrepreneure latino-américaine de l'année pour ses contributions entrepreneuriales au profit des autres dans les communautés canadiennes et latino-américaines de la région de la capitale nationale. Durant le Gala des prix d'excellence de 2015, le Regroupement des gens d'affaires a décerné à The Cupcake Lounge le prix « Meilleure petite ou moyenne entreprise de l'année » dans la région d'Ottawa-Gatineau. Claudia est très heureuse de vivre paisiblement au Canada et de poursuivre ses rêves. Elle aime Ottawa et la région de la capitale nationale.

Seema Aurora
TAG HR

Seema Aurora est née à Budapest, en Hongrie, dans une famille indienne dont les membres étaient diplomates et, durant son enfance, a vécu dans neuf différents pays. Elle arrive à Toronto, au Canada, en 1976 et obtient, en 1980, un diplôme avec spécialisation en affaires internationales du Collège Seneca, En plus, elle a suivi des cours de gestion des affaires à l'Université Ryerson. Elle mène ensuite une brillante carrière en administration des affaires à Toronto et à Ottawa.

En 1990, Mme Aurora établit le siège social de TAG HR à Ottawa, épaulée par deux employés; aujourd'hui, son équipe compte 45 employés à l'interne et plus de 500 consultants externes. Spécialiste de la dotation en personnel professionnel et des TI, TAG HR est le principal fournisseur en la matière du gouvernement fédéral depuis les années 1990. L'entreprise mène ses activités à Toronto, à Vancouver, à Calgary et à Montréal, créant de nombreux emplois dans les marchés d'un bout à l'autre du pays.

TAG HR s'est imposée comme chef de file de l'industrie en adoptant des pratiques d'embauche exemplaires, son personnel à l'interne représentant plus de 20 ethnies différentes, sans compter sa base de consultants externes. Les femmes forment 85 % de l'équipe de gestion interne et 55 % des consultants externes. Les locaux de l'entreprise sont également adaptés aux personnes en fauteuil roulant.

Mme Aurora a par ailleurs cofondé Turtle Island Staffing, une entreprise de dotation en personnel axée sur le placement de candidats autochtones qualifiés.

Elle a en outre fait partie du groupe de travail sur les RH d'Investir Ottawa en 2015, et elle siège actuellement au conseil de l'Institut de recherche sur le cerveau de l'Université d'Ottawa et au conseil de la Queensway Carleton Hospital Foundation.

La passion de Mme Aurora pour l'établissement de relations passe par son engagement à l'égard du milieu des affaires et de la collectivité, à Ottawa comme ailleurs au Canada. Elle s'exprime ainsi dans son travail auprès de la Chambre de commerce d'Ottawa, la commandite d'équipes sportives, le financement de collectes et de festivals, ou le soutien d'organismes de bienfaisance, comme Child Haven, le CHEO, la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, Centraide, la Fondation de la dystrophie musculaire, l'Association canadienne du diabète et la Fondation canadienne Rêves d'enfants.

Aydin Mirzaee
FluidSurvey

En 2008, Aydin Mirzaee cofonde Fluidware, qui a chapeauté l'exploitation de deux entreprises de logiciels-services (SaaS) couronnées de succès : FluidSurveys et FluidReview

Mise sur pied avec les moyens du bord, l'entreprise connaît tout un essor, affichant bientôt des revenus annualisés de 12 M$ et employant plus de 90 personnes. Six ans et demi après sa création, Fluidware est acquise par SurveyMonkey (le chef de file mondial des sondages en ligne). M. Mirzaee exerce ensuite les fonctions de directeur général de FluidReview au sein de SurveyMonkey.

M. Mirzaee a par ailleurs cofondé FreshFounders.com, un organisme à but non lucratif ayant pour mission de former une collectivité de jeunes entrepreneurs.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2015

Le Prix aux entrepreneurs immigrants de 2015 a été remis à trois entrepreneurs locaux : Dr Nishith Goel, Dre Maria Rasouli et Moe Abbas. Avec leur succès et leur dynamisme, ils ont contribué à l’économie locale et ont incité de nouveaux Canadiens à démarrer leur propre entreprise.

Les prix ont été remis dans le cadre du petit déjeuner du congrès de TiE (The Indus Entrepreneurs) le 30 octobre 2015 à l’hôtel Brookstreet. TiE, une association internationale, compte des chapitres dans des villes du monde entier, y compris Ottawa; elle propose un réseau visant à aider les entrepreneurs à se rejoindre, à partager leurs pratiques gagnantes et à servir de mentors aux nouveaux entrepreneurs.

Dr Nishith Goel – Cistel Technology

Nishith Goel est le chef de la direction de Cistel Technology, une entreprise de technologies de l’information qu’il a fondée en 1995 et qui exerce ses activités au Canada et aux États-Unis. Entrepreneur et vétéran des technologies, il est également le cofondateur de CHiL Semiconductor, IPine Networks et Sparq Systems.

Après avoir commencé sa formation en Inde, M. Goel a décroché une maîtrise en génie électrique et un doctorat en conception de systèmes de l'Université de Waterloo. Il a entrepris sa carrière professionnelle chez Bell Northern Research à Ottawa en 1984, avant de se joindre l’équipe de Northern Telecom en 1988.

M. Goel a également été membre du conseil d’administration de plusieurs entreprises de technologie, dont CHiL Semiconductor, Sparq Systems, IPine Networks et Enablence. Il a également siégé au conseil d’administration de la Community Foundation of Ottawa, de la Queensway Carleton Hospital Foundation et de l'Indo Canada Ottawa Business Chamber (ICOBC). De 2009 à 2011, il a été président du conseil d’administration de la Queensway Carleton Hospital Foundation, et président du conseil de l’ICOBC de 2009 à 2010.

M. Goel est présentement membre du conseil d’administration du Canada India Centre of Excellence de l’Université de Carleton et membre du conseil du Centre for Energy and Power Electronics Research de l’Université Queen’s.

Dre Maria Rasouli – Escape Bicycle Tours

Originaire de l’Iran, Maria Rasouli détient un doctorat en psychologie industrielle de l’Université Carleton. Après avoir travaillé pendant plusieurs années à titre de chargée de cours à l’université et de consultante, elle a décidé de poursuivre sa passion pour le vélo et le plein air en fondant l'entreprise Escape Bicycle Tours.

Escape Bicycle Tours met à contribution l’excellent réseau cyclable de la ville d’Ottawa et fait la promotion d’un moyen écologique et sain de voyager et de faire du tourisme. En une seule saison, l’entreprise a atteint la deuxième place des 45 visites guidées et activités à faire à Ottawa selon TripAdvisor. Cet exploit a été réalisé en proposant le vélo comme une façon saine et active de visiter Ottawa, au lieu d’opter pour les circuits d'autobus classiques ou de se rendre en voiture vers les principaux attraits de la ville. Escape Bicycle Tours a contribué à la culture de démarrage d’entreprises d’Ottawa en faisant connaître la ville et en créant pour les voyageurs une communauté et une destination adaptée aux touristes, où tous (des enfants aux retraités) peuvent se promener à vélo en toute sécurité et admirer la ville sous son meilleur jour.

Maria Rasouli prône un mode de vie sain en planifiant soigneusement et mettant en œuvre des excursions à vélo à des fins récréatives et touristiques. Dans sa carrière de consultante, et à présent au sein de son entreprise, Maria s’est employée à promouvoir la diversité en encourageant les nouveaux arrivants à prendre part à des activités récréatives, notamment en faisant du vélo à Ottawa.

De plus, Maria a joué au cours des six dernières années le rôle de mentor auprès de plus de 150 professionnels nouvellement arrivés au pays pour le développement de leur carrière et leur établissement au Canada, à titre de bénévole ou d'employée (gestionnaire de programme, formatrice, chercheuse, consultante) au sein de plusieurs organismes desservant la communauté des immigrants à Ottawa.

Mme Rasouli a été bénévole pour l’organisme re-Cycles et fait partie du conseil d’administration du Capital Vélo Fest.

Moe Abbas – Ottawa General Contractors et Bumpn Inc.

À l’âge de 19 ans, Moe Abbas fonde deux entreprises. Depuis lors, il a fondé ou cofondé plus d’une dizaine d’entreprises locales qui, au cours des dix dernières années, ont employé des milliers de résidents d’Ottawa.

En 2007, il fonde Ottawa General Contractors (OCG). Depuis sa création, OGC a généré des retombées de plus de 30 millions de dollars dans l’économie de la ville. Plus de 100 commerçants, fournisseurs et employés sont en mesure de subvenir aux besoins de leur famille grâce à OGC. La totalité de la main-d’œuvre et des matériaux de l’entreprise est de provenance locale. De plus, OGC procure un avantage économique à ses clients, puisque les améliorations apportées à leur résidence contribuent à augmenter la valeur de leur patrimoine.

Bumpn Inc., la nouvelle entreprise en démarrage de Moe Abbas, consiste en une application sur les médias sociaux reposant sur l’emplacement. Il s’agit de la première application consommateur dans les médias sociaux créée à Ottawa. Bumpn emploie plus de 14 personnes, et son équipe a déposé plus d’une dizaine de brevets. L’entreprise est membre d’Investir Ottawa. L’équipe organise dans ses locaux des réunions hebdomadaires avec de jeunes entrepreneurs où, autour d’un barbecue, ils boivent de la bière et partagent des conseils en matière d’entrepreneuriat. Avec son milieu de travail novateur et son offre de produits, Bumpn amène sur la scène locale la culture d'entreprises en démarrage qui a fait la réputation de la Silicon Valley.

Moe Abbas réside à Ottawa depuis son tout jeune âge. Au cours de sa carrière, il a embauché et offert du mentorat à des immigrants, des jeunes et des femmes. Il a créé au sein de ses entreprises des milieux de travail multiculturels, où les immigrants, les jeunes et les femmes représentent plus de 75 % de la main-d’œuvre. Offrir une chance à ceux qui ont faim et qui sont brillants, voilà l’enseignement qu’il communique au sein de la communauté d’Ottawa. En plus d'avoir déclenché un changement catalyseur au sein de la communauté de la capitale nationale, M. Abbas est en mesure de continuer à être un acteur de changement en jouant le rôle de modèle pour les jeunes immigrants.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2014

Les lauréats des Prix aux entrepreneurs immigrants d’Ottawa 2014 ont été dévoilés le 29 janvier 2015 lors d’un déjeuner spécial, organisé en partenariat avec l’Economic Club of Canada.

Anand Aggarwal, aménagement du parc Manor

M. Aggarwal est né dans un petit village d’Inde et a immigré au Canada en 1967. Il est entrepreneur dans le secteur de l’immobilier dans la région de la capitale nationale depuis 35 ans. Il a transformé ses premières modestes acquisitions en l’un des portefeuilles d’immeubles résidentiels multifamiliaux les plus enviables de la région.

Véritable entrepreneur, M. Aggarwal continue d’évoluer dans le milieu et récemment, il a acquis d’autres types de propriétés dans l’est de l’Ontario, comme des bureaux, des commerces ainsi que des établissements industriels et d’hébergement, et ce toujours en tant qu’actionnaire principal. De plus, il a une nouvelle façon de concevoir l’aménagement et se concentre principalement sur les occasions d’aménagement intercalaire des terrains et des friches industrielles de taille moyenne.

M. Aggarwal est diplômé de l’Indian Institute of Technology, à New Delhi, et de l’Université de l’Alberta, à Edmonton. Maintenant marié depuis 40 ans, il a deux enfants et quatre petits-enfants. M. Aggarwal est bien ancré dans sa communauté; soulignons notamment qu’il a siégé au conseil de la fondation de l’Institut de cardiologie de l’Université Ottawa pendant plus de 10 ans et qu’il a amassé plus de 11,5 millions de dollars alors qu’il était président de Dhadkan, un organisme communautaire local qui s’est joint à l’Institut de cardiologie pour sensibiliser la communauté indo-canadienne aux maladies du cœur.

A. Haseeb Awan, BitAccess inc.

Haseeb Awan a obtenu son diplôme en génie électrique, mais a plutôt choisi de se lancer en affaires. Il est le cofondateur de BitAccess inc., chef de file mondial en matière de guichets automatiques bitcoin (une monnaie électronique), dont la clientèle se situe dans 48 villes de 13 pays après seulement une année d’activité. Il a également joué différents rôles dans de nombreuses entreprises en démarrage et a remporté de nombreux prix d’entrepreneuriat. Il a émigré du Pakistan en septembre 2010 alors qu’il était étudiant étranger en génie à l’Université d’Ottawa.

Mona Kalra, Maple Care Physiotherapy inc.

Mme Kalra a immigré au Canada en 2002, après avoir dirigé une clinique de physiothérapie en Inde pendant sept ans. Depuis son arrivée, elle a non seulement obtenu un permis de physiothérapeute lui permettant d’exercer au Canada, mais elle a également réussi, avec l’aide de son mari, à créer un milieu de vie stable et confortable pour sa famille immédiate tout en s’efforçant de redonner à l’incroyable communauté d’Ottawa.

Mme Kalra est la copropriétaire principale de sa clinique de physiothérapie, MapleCare Physiotherapy Clinic inc. Ses services, offerts sur place et à domicile, visent les personnes atteintes de troubles neurologiques, orthopédiques ou gériatriques. Elle s’intéresse tout particulièrement aux troubles neurologiques, par exemple les accidents vasculaires cérébraux, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques. Elle croit en l’importance du perfectionnement professionnel, de l’apprentissage continu et du partage des connaissances entre fournisseurs de soins de santé.

Ces 10 dernières années, Mme Kalra a stimulé, encouragé et appuyé toute une génération d’entrepreneurs locaux et d’agents de changement par sa participation active au sein d’organismes sans but lucratif et d’organismes communautaires. Elle a été une bénévole active et une représentante présente pour différentes causes, soit le soutien aux personnes âgées, le leadership au sein des communautés, le don à la communauté et l’autonomisation des jeunes. Sa famille et elle ont investi temps et argent pour aider plus de 18 organismes de bienfaisance et organismes sans but lucratif, tant locaux que nationaux, ainsi que de nombreux établissements d’enseignement de la région.

Peyman Yazdani, restaurants Subway

Comme la plupart des entrepreneurs, M. Yazdani a fait ses débuts dans le monde des affaires à un très jeune âge; en Iran, il vendait des articles à des marchands ambulants. Après la révolution iranienne de 1979, les persécutions contre les membres de la communauté bahá’íe se sont intensifiées, ce qui a poussé ses parents à quitter le pays.

C’est en compagnie de ses parents et de sa sœur qu’il a fui l’Iran en 1985 pour vivre au Pakistan pendant un an avant d’être accepté au Canada. Sa famille et lui se sont alors installés à Ottawa grâce à l’aide d’un oncle. M. Yazdani a étudié en génie mécanique au Collège Algonquin, mais n’ayant pas réussi à trouver d’emploi dans son domaine, même après plusieurs mois de recherche, il a commencé à travailler comme « artiste du sandwich ». Rapidement, ses aptitudes naturelles l’ont amené à occuper le poste de gestionnaire adjoint, puis de gérant de restaurant.

M. Yazdani a toujours voulu être à la tête de sa propre entreprise; en 1994, il a réalisé ce rêve en ouvrant son tout premier restaurant Subway avec l’aide d’un partenaire. Depuis, ils ont continué de travailler ensemble et en 2013, ils possédaient 17 restaurants. Depuis toutes ces années, il n’a pourtant pas oublié sa propre expérience d’immigrant : ce que c’est que d’arriver dans un pays où on ne connaît ni la langue ni la culture. C’est d’ailleurs ce qui contribue à son désir d’aider les nouveaux immigrants, que ce soit un de ses employés ou toute autre personne qui désire lancer son entreprise.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2013

Le Prix aux entrepreneurs immigrants de 2013 a été remis à trois entrepreneurs locaux : Manu Sharma, Julia Chen et Ysabel Li-Lopez. Avec leur succès et leur dynamisme, ils ont contribué à l’économie locale et ont incité de nouveaux Canadiens à démarrer leur propre entreprise.

Les prix ont été remis dans le cadre du dîner du congrès de TiE (The Indus Entrepreneurs) le 31 octobre 2013 à l’Hôtel de Ville. TiE, une association internationale, compte des chapitres dans des villes du monde entier, y compris Ottawa; elle propose un réseau visant à aider les entrepreneurs à se rejoindre, à partager leurs pratiques gagnantes et à servir de mentors aux nouveaux entrepreneurs.

Manu Sharma, OAK Computing

Manu Sharma est arrivé au Canada en 2002 pour poursuivre ses études. En 2007, il cofondait OAK Computing, une entreprise de développement de logiciel. Au fil des ans, son effectif et son chiffre d’affaires n’ont cessé d’augmenter. En plus de gérer son entreprise, Manu compte plus de 3 000 heures de bénévolat communautaire à son actif et offre ses conseils aux nouveaux Canadiens qui aspirent à devenir entrepreneurs.

Julia Chen, Advanced Machine and Materials Incorporated

Julia Chen dirige Advanced Machine and Materials Incorporated, une entreprise chef de file dans la fabrication de poudre pour l’industrie des composants solaires et semi-conducteurs. Après cinq ans d’existence, l’entreprise enregistre un chiffre d’affaires annuel de 1 million de dollars à l’échelle mondiale. Julia fait du bénévolat dans les bureaux de la Hunan Fellow Association situés dans la région de la capitale nationale et porte assistance à de jeunes entrepreneurs immigrants locaux, particulièrement aux femmes arrivant de la Chine.

Ysabel Li-Lopez, Nurture-Elle

Ysabel Li-Lopez s’est établie au Canada en 2006. En 2010, après la naissance de son fils, elle a mis sur pied son propre commerce électronique, Nurture-Elle, qui est maintenant un fournisseur de vêtements de maternité de premier plan au Canada et aux États-Unis. Ysabel occupe également un poste de conseillère à temps plein au YMCA qui l’amène à prêter assistance aux nouveaux entrepreneurs et aux petites entreprises.

Prix aux entrepreneurs immigrants de 2012

On compte parmi les lauréats précédents : Obaid Ahmed (OAK Computing), Supriya Mishra (visionTech4u), Vinod Rajasekaran (HUB Ottawa), Dipak Roy (D-TA Systems inc.) et Valery Tolstikhin (OneChip Photonics inc.).

Obaid Ahmed, OAK Computing

Obaid Ahmed est cofondateur de l’entreprise OAK Computing, situé dans le marché By. M. Ahmed a géré plusieurs entreprises en démarrage dans le domaine de la conception et de la création de logiciels. En effet, il a fondé DeenSoft, une entreprise de développement de logiciels qui employait sept sous traitants, graphistes et développeurs; a lancé IslamicSMS, une application qui envoyait un rappel par message texte aux heures de prières à tous les abonnés; a créé le site Web MrTextbooks.com, un système de location de manuels scolaires pour les étudiants; et a conçu Mazaydar, un site Web semblable à Yelp pour les restaurants au Pakistan. C’est en 2011 qu’il a cofondé Oak Computing, une entreprise de conception et de création de logiciels qui offre même sa propre plateforme permettant aux utilisateurs de réaliser et de mettre en ligne des sites simples et élégants en moins de 10 minutes. Il a également été le mentor d’autres entrepreneurs, leur a donné des conseils et leur a fait profiter de sa propre expérience, d’un espace de travail et de ressources, en plus de leur donner accès à tout un réseau de contacts.

M. Ahmed n’a pas seulement donné à la communauté entrepreneuriale locale : il a également offert ses services gratuitement à de nombreux organismes sans but lucratif d’Ottawa, notamment Apt613, CISED, HUB Ottawa et One Prosper, en les aidant à actualiser ou à créer leur technologie sans frais. Il travaille actuellement en collaboration avec Hidden Harvest Ottawa, en plus de chapeauter la conception et le développement de l’application mobile Social Wallet, une plateforme de micro-don qui sera lancée par Oak au début de l’année 2013.

Supriya Mishra, VisionTech4U

Après avoir terminé son doctorat en chimie en Inde, Supriya Mishra s’est vu offrir une bourse postdoctorale à l’Université de Toronto. Ainsi, en 2006, elle et sa famille sont arrivées au Canada : le « troisième arrêt » dans leur périple vers le « changement ». À Toronto, elle participait à une recherche scientifique dans le domaine de la chimie des polymères qui visait la création de matériaux écoresponsables pour l’industrie automobile. Mais pour Mme Mishra, la famille a toujours été la priorité. Aussi a-t-elle rejoint son mari à Ottawa, et elle a aidé son groupe de recherche de l’Université d’Ottawa à lancer une étude visant à mesurer la pollution causée par le tritium utilisé dans le milieu industriel.

Mme Mishra et sa famille ont obtenu leur résidence permanente en 2008, année où elle a lancé sa propre société d’experts-conseils en technologie de l’information, visionTech4u. C’est alors qu’elle s’est aperçue que certaines sociétés locales aidaient les immigrants au Canada. Rapidement, elle a compris leurs contraintes financières et leur important besoin d’un système de technologie de l’information efficace. Au cours de ses recherches dans le domaine des technologies de l’information à faibles coûts, elle a constaté que les dernières avancées dans le domaine des « technologies à code source libre » pourraient très bien s’appliquer dans ce genre de situation.

Elle a consacré beaucoup d’énergie à améliorer et à tenir à jour les infrastructures de technologie de l’information des organismes sans but lucratif locaux hautement subventionnés. Mme Mishra a travaillé en étroite collaboration avec ces organismes pour améliorer leur présence sur Internet en mettant en place des solutions « à code source libre » qui leur permettent de créer des sites Web avec plusieurs options. Le Centre catholique pour immigrants, LASI Compétences Mondiales, Salvaide inc., et le Partenariat local pour l’immigration Ottawa (PLIO) ont tous pu bénéficier de son travail. Elle a également encouragé et aidé URM Canada (une communauté locale) et Daya Organisation for Children (un organisme de bienfaisance pour les enfants en Afrique), qui avaient d’importantes contraintes financières et qui avaient grandement besoin de visibilité.

Vinod Rajasekaran, HUB Ottawa

Vinod Rajasekaran a participé à la création d’un espace physique et d’une communauté de professionnels et d’entrepreneurs sociaux ici à Ottawa. Il s’agit de HUB, une entreprise sociale dont la mission est d’encourager l’innovation sociale par la collaboration. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise offre des espaces de travail partagés inspirants où il est possible de travailler en équipe, de tenir des réunions ou de tisser des liens; contribue à créer des expériences d’apprentissage pour outiller et soutenir les membres et leur organisation; et provoque des rencontres et des échanges d’idées entre les différents membres afin de faire fleurir leurs projets sociaux.
HUB Ottawa fait partie d’un grand réseau international, comptant 30 HUB sur cinq continents, qui prend des mesures locales pour régler des problèmes environnementaux, sociaux et culturels tant à l’échelle régionale qu’internationale.

Dipak Roy, D-TA Systems inc.

M. Dipak Roy est président de D-TA Systems inc., une entreprise qui élabore de nombreux produits, tels des sonars, des radars, des systèmes de communications et des détecteurs ou systèmes de collecte d’information destinés aux industries de l’aérospatiale et de la défense.

Grâce à ses 20 employés hautement qualifiés, D-TA Systems inc. est un exportateur important qui utilise en majeure partie des ressources locales pour ses projets. Avant de lancer cette entreprise, M. Roy en a fait grandir une autre à Ottawa, ICS, jusqu’à ce qu’elle atteigne 60 employées et qu’elle soit vendue à GE Intelligent Platforms en 2003.
Il est l’auteur de plus de 30 publications techniques importantes et a déposé plusieurs brevets. Il est également membre depuis plusieurs années de l’IEEE. Son travail a été reconnu au pays comme à l’étranger et il a reçu de nombreux prix et distinctions, notamment :

  • le prix Lockheed Martin (États-Unis) pour l’efficacité du projet sur les sonars LTS, mai 1992;
  • le prix de l’American National Standards Institute (ANSI) pour l’invention et la normalisation d’un concept de gestion des flux de données dans un réseau (FPDP);
  • le prix de la Chambre de commerce Indo-Canada (commandité par IBM) pour une réalisation technique, 2005;
  • le prix du chef de file canadien de l’innovation 2011, CNRC;
  • la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, 2012.

En 2007, M. Roy a été nommé par le gouvernement du Canada pour siéger au conseil de Technologies du développement durable Canada (TDDC), une fondation dotée d’un fonds d’un milliard de dollars qui participe à l’implantation de technologie propre dans les entreprises du Canada.

Il est également administrateur et membre fondateur de TiE Ottawa (talent, idées et esprit d’entreprise), dont l’objectif principal est d’aider les nouveaux entrepreneurs et de leur offrir un programme de mentorat dans le but de créer de la richesse d’une manière responsable sur le plan social. M. Roy contribue grandement à l’Université Carleton, à l’Hôpital Élisabeth-Bruyère ainsi qu’à une foule d’autres organismes de bienfaisance locaux et internationaux.

Valery Tolstikhin, OneChip Photonics inc.

Valery Tolstikhin est fondateur et directeur de la technologie de OneChip Photonics inc., une entreprise de conception et de fabrication de composants optiques de circuits intégrés photoniques pour les marchés des télécommunications et de communications de données. Fondée en 2006, l’entreprise compte aujourd’hui 85 employés hautement qualifiés et est un leader mondial en intégration photonique efficiente. Il s’agit d’un exportateur important qui utilise en majeure partie des ressources locales. Grâce à sa technologie de pointe, la conception et la fabrication efficientes de transcepteurs à fibre optique pour les marchés des télécommunications majeurs et des communications de données à haute vitesse ont permis de générer 70 millions de dollars d’investissement direct privé.

M. Tolstikihn soutient activement le secteur local de la photonique, notamment en contribuant au Ottawa Photonics Cluster et au comité consultatif du Collège Algonquin. Véritable vétéran de l’industrie au solide parcours académique et maintes fois reconnu pour son travail dans plusieurs pays comme le Canada, les Pays-Bas, la Suède et la Russie, il compte de nombreuses réalisations à titre d’innovateur et d’entrepreneur et se distingue par sa capacité à bâtir des équipes. C’est en 1988, à Moscou, dans sa Russie natale, qu’il a lancé sa première entreprise spécialisée dans la technologie. Après avoir immigré au Canada en 1997, il s’est impliqué dans la florissante communauté de photonique d’Ottawa et a travaillé pour le Conseil national de recherches du Canada, Optiwave, Nortel puis Metrophotonics. Professeur auxiliaire à l’Université d’Ottawa, M. Tolstikhin est l’auteur d’une foule de publications, a déposé de nombreux brevets dans le domaine des circuits intégrés de photonique, a donné bien des conférences et a été membre et président de nombreux comités de programme pour des conférences internationales sur la recherche.