Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Condition féminine et équité des genres

Condition féminine et équité des genres

Qu’est-ce que c’est?

En avril 2021, la Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres (SCFEG) { 4.32 Mo }  a été approuvée par le Conseil municipal d’Ottawa. Cette stratégie a pour but de veiller à ce que les plans, les stratégies et les services de la Ville d’Ottawa adoptent une approche axée sur la condition féminine et l’équité des genres et qu’ils en fassent la promotion.

Regardez notre vidéo

Approche axée sur l’équité des genres

Une approche axée sur l’équité des genres est un processus d’évaluation des incidences pour les femmes et les autres genres de toute action planifiée, y compris les lois, les politiques ou les programmes, et l’affectation des ressources dans tous les domaines et à tous les niveaux.

Intersectionnalité des femmes et égalité des genres

Cette stratégie reconnaît que la vie des personnes est façonnée par leurs identités et leurs lieux sociaux multiples et superposés, qui, ensemble, peuvent produire une expérience unique et distincte pour un individu ou un groupe. Par conséquent, les priorités et les résultats stratégiques tiennent compte de la nécessité de répondre aux besoins particuliers des femmes autochtones, racialisées, âgées, immigrantes et des personnes aux identités de genre diverses.

La façon dont nous avons élaboré la stratégie

La façon dont nous avons élaboré la stratégie de collaboration avec les groupes communautaires, les résidents et les partenaires a joué un rôle important dans l’établissement des priorités de la stratégie. Le rapport des constatations de la participation du public sur la Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres (SCFEG) {605 Ko } et Le rapport sur les Services aux communautés 2SLGBTQ+ d’Ottawa : besoins, lacunes et recommandations { 3.36 Ko } résument ce que nous avons entendu au cours des consultations publiques.

Nos réalisations

La phase 1 de la Stratégie est en cours et vise à présenter les changements apportés à la politique axée sur l’équité entre les genres dans les plans, les stratégies et les services de la Ville, à améliorer la sensibilisation du personnel à la condition féminine et l’équité des genres, et à s’assurer que nos données illustrent la diversité de la condition féminine et des personnes aux diverses identités de genre.

Au cours de la première année de la phase 1 (avril 2021 à 2022), la Ville a atteint des cibles importantes du cadre de sa SCFEG, notamment :

  • Le Plan officiel de la Ville est le premier plan à intégrer explicitement une perspective axée sur l’équité des genres. Cette réalisation aura un impact important sur la façon dont la Ville donne la priorité aux besoins des femmes et des personnes de sexe différent.
  • L'ajout d'une section sur les répercussions sur les Autochtones, le genre et l'équité dans les rapports présentés aux comités et au Conseil est désormais la norme.
  • Le processus d'embauche stratégique LEAD IT a été lancé pour accroître l'embauche de candidats issus des groupes visés par l'équité en matière d'emploi, y compris les femmes.
  • La Ville a alloué des fonds tenant compte du genre au profit d’organisations communautaires qui servent les femmes et les personnes de genre divers.
  • 200 panneaux d'information sur l'égalité des sexes ont été installés dans les toilettes publiques à cabine unique de plus de 80 installations récréatives de la Ville d'Ottawa.
  • Le projet Période Packs est un projet pionnier dans lequel la Ville traite de la pauvreté de la période.

La deuxième année de la phase 1 est en cours et s’achèvera en avril 2023.

Un examen de mi-mandat sera effectué en 2022 pour documenter les leçons apprises et les pratiques exemplaires de la première année de la phase 1 de la SCFEG. Les conclusions contribueront à concevoir la phase 2 de la Stratégie.

Consultation du personnel de la Ville et du public durant la phase 2 de la SCFEG

Conformément aux directives du Conseil, la phase 2 visera à mettre en œuvre des changements importants en partenariat avec des organismes communautaires et à élaborer un cadre interne et externe robuste pour la phase 2 (2023-2025), en s’appuyant sur les réussites de la phase 1 (2021-2023).

Un processus de consultation aura lieu d’avril à juin 2022 pour obtenir des commentaires du personnel de la Ville et des résidents pour orienter la conception de la phase 2 du cadre stratégique de la SCFEG.

La consultation de la phase 2 vise à recueillir des commentaires des résidents, des intervenants de la collectivité et du personnel de la Ville sur les lacunes en ce qui a trait à la condition féminine et à l’équité entre les genres, et aux besoins de services.

Communiquez avec nous

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez écrire à FemmesÉquitédesGenres@ottawa.ca.

Abonnez-vous à notre bulletin électronique

Voudriez-vous recevoir notre bulletin trimestriel sur la condition féminine et l’équité des genres? Restez informé sur le sujet et aidez-nous à promouvoir la responsabilisation afin de mettre fin à la violence fondée sur le genre.

Abonnez-vous et vous recevrez notre bulletin dans votre boîte de courriel. Vous obtiendrez ainsi des renseignements sur les sujets suivants :

  • Appels à l’action
  • Activités et campagnes
  • Journées et événements d’importance
  • Occasions de mobilisation
  • Mises à jour sur l’intégration de l’optique de la condition féminine et de l’équité des genres dans les services, les stratégies et les plans de la Ville
  • Ressources
  • Et plus

Vous n’avez qu’à nous transmettre votre nom (facultatif) et votre adresse électronique. Abonnez-vous dès maintenant! Si vous ne voulez plus recevoir le bulletin, vous pouvez vous y désabonner en tout temps.

Transcription de la vidéo : Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres

Je m’appelle Theresa Kavanagh.Je suis la conseillère municipale du quartier Baie, et également l’agente de liaison du Conseil pour la condition féminine et l’équité des genres ainsi que la présidente du Groupe de conseillers parrains pour la condition féminine et l’équité des genres de la Ville. Je m’appelle Valerie Turner.Je suis la directrice générale des Services novateurs pour la clientèle et je me suis jointe à l’équipe de la Ville en août 2019. Bonjour, je m’appelle Donna Gray et je suis la directrice générale des Services sociaux et communautaires.

[Theresa Kavanagh] La première chose que nous avons dû faire a été de porter un regard critique sur nous-mêmes. Nous avons dû nous pencher sur ce qui se faisait à l’interne et nous avons beaucoup de travail à faire en tant qu’institution, en tant qu’ordre de gouvernement, et nous y travaillons; nous analysons nos services. Nous travaillons sur ce que nous avons à offrir et sur la façon de nous améliorer.

[Donna Gray] La Ville a pris un engagement administratif envers la Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres, ce qui commence par appliquer réellement une perspective de la condition féminine et de l’équité des genres à tout ce que nous faisons. La Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres a déterminé 53 cibles pour les directions générales et pour l’ensemble de la Ville et définit expressément des engagements liés à la condition féminine et à l’équité des genres pour la première phase de sa mise en œuvre, laquelle couvre en réalité la période de 2021‑2022. Par exemple, au cours de cette première phase, nous nous concentrerons sur certains des défis les plus importants auxquels font face les femmes, en nous penchant sur le logement abordable et le logement subventionné; en examinant les services de garde d’enfants et l’accès à ces services et en s’assurant que les femmes sont en mesure de participer à des activités récréatives; et, bien entendu, en augmentant la représentation et l’inclusion des femmes et des gens de divers genres dans tout notre effectif, nous assurant que les milieux de travail et les installations de notre Ville sont accueillants et sécuritaires pour tous les groupes de genres.

[Valerie Turner] La pandémie a aggravé les inégalités auxquelles font face les femmes au travail et à la maison.

[Donna Gray] Nous avons réellement vu les répercussions disproportionnées que la COVID a eues sur les femmes dans notre communauté locale et j’ai également vu et observé, dans le milieu de travail, ces répercussions sur les femmes qui sont venues au travail chaque jour et ont dû se battre et surmonter les défis qu’elles ont rencontrés entourant la garde d’enfants et les soins aux aînés, et simplement tenter de gérer la pandémie et ses pressions.

[Donna Gray] Je tiens à remercier le personnel, car les membres du personnel de l’ensemble des directions générales ont été consultés et ont participéà la création de cette stratégie, et ils seront en première ligne pour sa mise en œuvre. La Direction de l’équité des genres et des races, des relations avec les Autochtones, de la diversité et de l’inclusion nouvellement créée continuera de s’efforcer à travailler dans l’ensemble de l’administration municipale afin d’aider toutes les directions générales à appliquer la perspective des genres en vue d’améliorer les politiques, en fonction de leurs propres secteurs d’activité et services.

[Valerie Turner] Pour ce faire, il faudra augmenter le nombre d’employés qui reçoivent une formation sur la perspective de l’équité et de l’inclusion de la Ville. C’est important pour nous aider à toujours opérer en faisant preuve d’empathie, de bonté et de compréhension dans notre travail avec le public et entre employés. En nous assurant que le personnel a accès à la formation, cela nous aidera à favoriser grandement la sensibilisation à certains des obstacles auxquels font face les femmes et les personnes de genres divers dans tous les aspects du travail de la Ville, et à en améliorer la compréhension.

[Donna Gray] Un exemple de mesure concrète est de rendre nos installations plus inclusives et plus sécuritaires et d’adopter des toilettesuniverselles. Un autre exemple est d’assurer un accès équitable aux possibilités de perfectionnement professionnel pour les femmes intersectionnelles afin qu’elles puissent assumer des rôles de leadership dans la Ville et au-delà.

[Valerie Turner] Les femmes ont rencontré, et continuent de rencontrer, des obstacles dans le milieu de travail. À titre de leader dans l’organisation, j’ai le privilège d’être en mesure de favoriser un changement positif et d’influencer la culture de l’organisation et je me suisprofondément engagée à le faire.

[Theresa Kavanagh] Il y a donc beaucoup de travail en cours et j’en suis extrêmement fière.