Inventaire des terrains industriels et de parc d'affaires vacants

Sur cette page

L'étude sur l'inventaire des terrains vacants dans les parcs industriels et d'affaires fait état de l'inventaire des terrains vacants dans les parcs industriels et d'affaires dans les zones urbaines et rurales de la ville d'Ottawa. Ce rapport vérifie que les terrains vacants disponibles sont en nombre suffisant, et aussi les taux de consommation des terrains dans les parcs industriels et d'affaires. Le rapport comprend une cartographie détaillée de toutes les zones des parcs industriels et d'affaires dans les zones urbaines et rurales de la Ville.
Vous pouvez vous procurer le document suivant au centre du service à la clientèle de l'hôtel de ville :

  • Inventaire des terrains vacants dans les parcs industriels et d'affaires

Mise à Jour de 2018 - 2019

Le présent rapport fait le point sur l’inventaire municipal des terrains vacants dans les parcs industriels et d’affaires des secteurs urbains, suburbains et ruraux d’Ottawa à la fin de 2019. L’enquête 2018-2019 présente des résultats détaillés au 31 décembre 2019. L’enquête estime également l’offre de terrains industriels vacants au 1er juillet 2018. Les données issues du sondage présentent une multitude d’applications grâce aux renseignements qu’elles fournissent, notamment en matière de développement économique, d’évaluation de la capacité de différents secteurs à satisfaire aux politiques du Plan officiel pour atteindre un équilibre entre les possibilités d’emploi et de logement, et de suivi de l’adéquation de l’approvisionnement et des taux d’utilisation des terrains. Le rapport contient des cartes détaillées de tous les parcs industriels et d’affaires des secteurs urbains et ruraux de la ville ainsi que d’autres précisions.

Au 1er juillet 2018, l’offre totale de terrains vacants destinés aux utilisations industrielles et aux parcs d’affaires pour l’ensemble de la ville était estimée à 1 566 hectares (ha) nets, soit environ 818 ha nets en milieu urbain et 748 ha nets en milieu rural.

Au 31 décembre 2019, l’offre totale de terrains vacants destinés aux utilisations industrielles et aux parcs d’affaires pour l’ensemble de la ville était estimée à 1 500 ha nets. Il s’agit d’une diminution de 119 ha nets par rapport à l’offre enregistrée à la fin de 2017. L’écart est principalement attribuable aux modifications apportées au Plan officiel et au zonage dans plusieurs secteurs industriels.

À la fin de 2019, 53 % (soit 798 ha nets) des terrains industriels vacants se situaient en milieu urbain, c’est-à-dire 257 ha nets à l’intérieur de la Ceinture de verdure et 540 ha nets à l’extérieur de celle-ci. Les secteurs ruraux présentaient au total 703 ha nets de terrains vacants en 2019.

Entre 2018 et 2019, un total de 73 ha bruts de terrains industriels a été aménagé, soit 60 ha bruts en 2018 et 13 ha bruts en 2019. Ce total chute à 68 ha bruts lorsque les terrains aménagés à des fins non industrielles sont exclus.

Au 31 décembre 2019, 85 % des terrains de parcs d’affaires situés à l’intérieur de la Ceinture de verdure étaient aménagés. Parmi les terrains encore vacants en 2019, environ 75 % (193 ha) étaient des propriétés publiques, appartenant en grande partie au gouvernement fédéral (principalement à l’Administration de l’aéroport).

Selon les taux moyens d’utilisation des terrains des 35 dernières années, l’inventaire dressé au 31 décembre 2019 indique que les terrains destinés à l’emploi en secteur urbain et suburbain pourront satisfaire à la demande pendant 20 ans environ et pendant 62 ans en secteur rural, selon les taux historiques d’aménagement.

Inventaire des terrains industriels et de parc d'affaires vacants 2018-2019 [ PDF 7.890 MB ]

Cette étude est disponible en anglais seulement et pourrait être traduite en partie ou en totalité sur demande. Renseignements : Eva Walrond, 613-580-2424, poste 27592.

Mise à Jour de 2016 - 2017

Le présent rapport fait le point sur l'inventaire municipal des terrains vacants dans les parcs industriels et d'affaires des secteurs urbains, suburbains et ruraux d'Ottawa à la fin de 2017. Les données issues du sondage présentent une multitude d'applications grâce aux renseignements qu'elles fournissent, notamment en matière de développement économique, d'évaluation de la capacité de différents secteurs à satisfaire aux politiques du Plan officiel pour atteindre un équilibre entre les possibilités d'emploi et de logement, et de suivi de l'adéquation de l'approvisionnement et des taux d'utilisation des terrains. Le rapport contient des cartes détaillées de tous les parcs industriels et d'affaires des secteurs urbains et ruraux de la ville ainsi que d'autres précisions.

À la fin de 2017, près de 50 % (810 hectares nets) des terrains industriels vacants se situaient en secteur urbain et suburbain; 270 de ces hectares (ha) nets se trouvaient à l'intérieur de la Ceinture de verdure et 539, dans les banlieues à l'extérieur de la Ceinture de verdure. Les secteurs ruraux présentaient au total 809 ha nets de terrains vacants en 2017.

Entre 2016 et 2017, un total de 49 ha de grosse de terrains industriels a été aménagé, soit 32 ha en 2016 et 16 ha en 2017. Ce total tombe à 29 ha lorsque les terrains aménagés à des fins non industrielles sont exclus.

Le rapport indique que près de 84 % des terrains de parcs d'affaires situés à l'intérieur de la Ceinture de verdure étaient aménagés à la fin de 2017. Parmi les terrains encore vacants en 2017, 70 % (189 ha) étaient des propriétés publiques, appartenant en grande partie au gouvernement fédéral (principalement à l'Administration de l'aéroport).

Terrain d’expansion – Lots restants considérés comme étant de superficie considérable lorsqu’une partie seulement d’une propriété est aménagée. Ces terrains « d’expansion » ne sont pas inclus dans la comptabilisation du nombre global des terrains à vocation industrielle vacants à moins qu’une division du lot ne s’effectue, à un moment donné, et qu’un nouveau lot ne soit créé.

Inventaire des terrains industriels et de parc d'affaires vacants 2016 - 2017
Cette étude est disponible en anglais seulement et pourrait être traduite en partie ou en totalité sur demande. Renseignements : Eva Walrond, 613-580-2424, poste 27592.

Partie 1 [ PDF 1.872 MB ]
Partie 2 [ PDF 10.855 MB ]
Partie 3 [ PDF 2.766 MB ]

Mise à Jour de 2014 - 2015

Faits saillants

Inventaire des terrains industriels et de parc d'affaires vacants 2014-15 [ PDF 2.186 MB ] Cette étude est disponible en anglais seulement et pourrait être traduite en partie ou en totalité sur demande. Renseignements : Eva Walrond, 613?580?2424, poste 27592.

Le présent rapport fait le point sur l'inventaire municipal des terrains vacants dans les parcs industriels et d'affaires des secteurs urbains, suburbains et ruraux d'Ottawa à la fin de 2015. Les données issues du sondage présentent une multitude d'applications grâce aux renseignements qu'elles fournissent, notamment en matière de développement économique, d'évaluation de la capacité de différents secteurs à satisfaire aux politiques du Plan officiel pour atteindre un équilibre entre les possibilités d'emploi et de logement, et de suivi de l'adéquation de l'approvisionnement et des taux d'utilisation des terrains. Le rapport contient des cartes détaillées de tous les parcs industriels et d'affaires des secteurs urbains et ruraux de la ville ainsi que d'autres précisions.

À la fin de 2015, près de 54 % (1 009 hectares nets) des terrains industriels vacants se situaient en secteur urbain et suburbain; 256 de ces hectares (ha) nets se trouvaient à l'intérieur de la Ceinture de verdure et 753, dans les banlieues à l'extérieur de la Ceinture de verdure. Les secteurs ruraux présentaient au total 843 ha nets de terrains vacants en 2015.

Entre 2014 et 2015, un total de 38,6 ha de terrains industriels a été aménagé, soit 16,1 ha en 2014 et 22,5 ha en 2015. Ce total tombe à 30,2 ha lorsque les terrains aménagés à des fins non industrielles sont exclus.

Le rapport indique que près de 85 % des terrains de parcs d'affaires situés à l'intérieur de la Ceinture de verdure étaient aménagés à la fin de 2015. Parmi les terrains encore vacants en 2015, 67 % (172 ha) étaient des propriétés publiques, appartenant en grande partie au gouvernement fédéral (principalement à l'Administration de l'aéroport). Selon les taux moyens d'utilisation des terrains des 31 dernières années, la Ville possède assez de terrains destinés à l'emploi en secteur urbain et suburbain pour satisfaire à la demande pendant 24 ans, et pendant 81 ans en secteur rural, selon les taux historiques d'aménagement.

Terrain d’expansion – Lots restants considérés comme étant de superficie considérable lorsqu’une partie seulement d’une propriété est aménagée. Ces terrains « d’expansion » ne sont pas inclus dans la comptabilisation du nombre global des terrains à vocation industrielle vacants à moins qu’une division du lot ne s’effectue, à un moment donné, et qu’un nouveau lot ne soit créé.

Net/Brut – Le nombre brut des terrains nets vacants est calculé en appliquant un facteur de 85 % aux lots d’une superficie supérieure à 5 hectares, ainsi qu’à des lots d’une moindre superficie s’ils sont adjacents à ces plus gros lots.

Mise à Jour de 2012 - 2013

Faits saillants

Inventaire des terrains industriels et de parc d'affaires vacants 2012-13 [ PDF 18.4 MB ] Cette étude est disponible en anglais seulement et pourrait être traduite en partie ou en totalité sur demande. Renseignements : Barb Backland, 613?580?2424, poste 14953.

L'offre totale de terrains vacants destinés aux utilisations industrielles et aux parcs d'affaires pour l'ensemble de la ville s'établissait à 1 817,1 hectares (ha) nets au 31 décembre 2013. Il s'agit d'une baisse de 368 ha nets par rapport au bilan dressé à la fin de 2011. L'écart est principalement attribuable au retrait des terrains inventoriés qui avaient été zonés non industriels et à un souci de conformité en ce qui concerne les terrains destinés à l'expansion, qui ne comptent pas les terrains vacants disponibles.

Environ 58 % (soit 1 052,9 ha nets) des terrains vacants disponibles se trouvent en milieu urbain et sont répartis comme suit : 265,6 ha nets à l'intérieur de la Ceinture de verdure et 787,2 ha nets à l'extérieur de la Ceinture de verdure. En tout, 764,2 ha nets de terrains vacants ont été fournis en milieu rural.

En 2012 et 2013, 18,5 ha de terrains industriels ont été aménagés, soit 10,5 ha en 2012 et 8 ha en 2013 (tableau 4). Ce chiffre chute à 14,9 ha lorsqu'on retranche les terrains à vocation non industrielle (tableau 5).

À la fin de 2013, 84,9 % des terrains destinés aux parcs d'affaires situés à l'intérieur de la Ceinture de verdure avaient été aménagés. Des quelque 265,6 ha nets restants, 63 % (soit 166,9 ha) sont de propriété publique, appartenant au gouvernement fédéral (principalement à l'Aéroport international Macdonald-Cartier) et à la Ville d'Ottawa.

La moyenne chevauchante des taux d'utilisation des 29 dernières années révèle qu'à la fin de 2013, la Ville disposait d'une offre de terres urbaines suffisante pour environ 24 ans. En milieu rural, l'offre est encore plus généreuse; en effet, les sommets historiques qu'atteignent les taux d'aménagement indiquent que les besoins d'aménagement rural pourraient être comblés pour environ 72 ans.

Selon l'étude sur les biens-fonds destinés à l'emploi de la mise à jour de 2012, l'offre de terrains en milieu urbain à la fin de 2013 serait suffisante pour 31 ans et celle des terrains en milieu rural, pour 79 ans.

Mise à Jour de 2010 - 2011

Faits saillants

Cette étude est disponible en anglais seulement et pourrait être traduite en partie ou en totalité sur demande. Renseignements : Barb Backland, 613?580?2424, poste 14953.

Cover page : [ PDF 552 KB ]
Pages 1 – 18: [ PDF 1.64 MB ]
Pages 19 – 35: [ PDF 18.1 MB ]
Pages 36-46: [ PDF 16.3 MB ]
Pages 47–63: [ PDF 6.43 MB ]

L'offre totale de terrains vacants destinés aux utilisations industrielles et aux parcs d'affaires pour l'ensemble de la ville s'établissait à 2 185,5 hectares (ha) nets au 31 décembre 2011. Il s'agit d'une baisse de 185 ha nets par rapport au bilan dressé à la fin de 2009.

Environ 56 % (soit 1 220,9 ha nets) des terrains vacants disponibles se trouvent en milieu urbain et sont répartis comme suit : 329,9 ha nets à l'intérieur de la Ceinture de verdure et 891 ha nets à l'extérieur de la Ceinture de verdure. En tout, 964,6 ha nets de terrains vacants ont été fournis en milieu rural.

En 2010 et 2011, 106,8 ha de terrains industriels ont été aménagés, soit 61,8 ha en 2010 et 45 ha en 2011 (tableau 4). Ce chiffre chute à 92,9 ha lorsqu'on retranche les terrains à vocation non industrielle (tableau 5).

À la fin de 2011, 83,8 % des terrains destinés aux parcs d'affaires situés à l'intérieur de la Ceinture de verdure avaient été aménagés. Des quelque 329,9 ha nets restants, 66 % (soit 219,1 ha) sont de propriété publique, appartenant au gouvernement fédéral (principalement à l'Administration aéroportuaire) et à la Ville d'Ottawa.

La moyenne chevauchante des taux d'utilisation des 27 dernières années révèle qu'à la fin de 2011, la Ville disposait d'une offre de terres urbaines suffisante pour environ 29 ans. En milieu rural, l'offre est encore plus généreuse; en effet, les sommets historiques qu'atteignent les taux d'aménagement indiquent que les besoins d'aménagement rural pourraient être comblés pour environ 86 ans.

Selon l'étude sur les biens-fonds destinés à l'emploi de la mise à jour de 2012, l'offre de terrains en milieu urbain à la fin de 2011 serait suffisante pour 36 ans et celle des terrains en milieu rural, pour 100 ans.

Carte - Inventaire des terrains industriels et de parc d'affaires vacants

Cette carte est en cours de mise à jour.