Prix du livre d’Ottawa

Sur cette page

À propos des Prix du livre d'Ottawa

Depuis 1985, Les Prix du livre d’Ottawa reconnaissent les meilleurs livres publiés respectivement en français et en anglais au cours de l’année précédente. Chacune des langues comprend des catégories distinctes pour la fiction et la non-fiction. Les finalistes sélectionnés reçoivent 1 000 $ et le lauréat remporte un prix de 7 500 $.

Célébrons le talent et la créativité de nos auteurs passés et présents et applaudissons leurs remarquables réalisations sur la scène littéraire.

Annonce des finalistes 2022

Les finalistes des Prix du livre d'Ottawa 2022 ont été dévoilés le 20 septembre 2022.

Cérémonie de remise des prix 2022

Les Prix du livre d’Ottawa 2022 seront remis aux lauréats lors d’une cérémonie le mercredi 19 octobre 2022 à 19 h 00 aux Théâtres Meridian à Centrepointe.  

Les prix suivants seront également remis lors de la cérémonie:

Nous tenons à remercier notre partenaire la  Bibliothèque publique d'Ottawa / Ottawa Public Library

Lignes Directrices 2023

Les Prix du livre d’Ottawa reconnaissent les œuvres littéraires exceptionnelles d’auteurs résidant à Ottawa. Un prix de 7 500 $ est décerné dans les catégories de création littéraire et non-fiction en français et en anglais. Les finalistes reçoivent quant à eu un prix de 1 000 $.

Les soumissions admissibles doivent :

  • être des livres publiés d’une valeur littéraire qui portent un numéro ISBN
  • avoir un minimum de 48 pages reliées (à l’exception des livres pour enfants)
  • être des œuvres de fiction (incluant romans, nouvelles, poésie ou littérature jeunesse) ou des œuvres de non-fiction (incluant biographies, mémoires, essais, journalisme littéraire ou histoire culturelle)
  • avoir été publiées en 2022
  • être écrites en français ou en anglais
  • être écrites par un ou deux auteur(s). Tous les auteurs doivent être âgés de 18 ans ou plus et doivent résider à Ottawa* ou être membres de la nation algonquine Anishinabeg habitant dans un rayon de 150 km d’Ottawa** 

* Pour remplir les critères de résidence, les auteurs doivent résider à Ottawa au moment de la date limite de soumission ou de la publication de l’œuvre et avoir habité la ville pendant au moins douze mois consécutifs avant la date de soumission ou de publication. Le personnel de la Ville se réserve le droit de demander une preuve de résidence à Ottawa. Nous demandons comme preuve un avis de cotisation personnel de l’ADRC (le document qui vous est envoyé après la déclaration annuelle de revenus) de l’année précédente indiquant une adresse résidentielle actuelle à Ottawa.

Soumissions inadmissibles :

  • traductions
  • nominations faites à titre posthume
  • anthologies et les livres comprenant des œuvres de plus de deux auteurs
  • livres écrits par des auteurs fantômes
  • manuscrits non reliés
  • œuvres publiés en format électronique seulement
  • manuels, catalogues, livres de recettes, manuels de référence, thèses académiques, manuels techniques
  • rééditions ou nouvelles publications d’œuvres publiées antérieurement
  • livres écrits par les employés ou les représentants élus de la Ville d’Ottawa

Un minimum de cinq soumissions doit être reçu chaque année dans une catégorie et une langue donnée. Si ce minimum n’est pas atteint, les œuvres mises en candidature seront considérées au concours de l’année suivante.

Processus de soumission

Les auteur(e)s sont tenus de remplir le formulaire en ligne, et y ajouter toutes informations requises.

Quatre exemplaires de chaque livre doivent être envoyés par la poste à nos bureaux. L’auteur(e) ou l’éditeur(e) peut soumettre un titre admissible au concours.

Processus de sélection

La Ville d’Ottawa utilise un système d’évaluation par les pairs pour la sélection des lauréats des Prix du livre d’Ottawa et Ottawa Book Awards. Dans chaque langue et catégorie, les œuvres sont soumises à un jury indépendant de trois personnes, composé d’écrivains et de professionnels du milieu littéraire, qui dresse une liste de finalistes et choisit le lauréat.

La liste de finalistes sera annoncée au mois de septembre 2023.

Les noms des lauréats seront annoncés lors d’une cérémonie de remise des prix au mois d’octobre 2023.

Critère d’évaluation

Le critère de sélection est l’excellence littéraire. Ceci est basé sur les qualités littéraires suivantes :

  • Fluidité narrative
  • Style/Technique
  • Ton/Point de vue
  • Perspective/Innovation
  • Idées nouvelles/Recherche
  • Portée

Date de soumission

La date limite de soumission est le mercredi 11 janvier 2023 à 16 h. Toutes les soumissions doivent être déposées en ligne à cette date ou plus tôt. Les soumissions déposées après la date limite de seront pas retenues.

Les exemplaires du livre doivent être postés à l’adresse suivante :

Ville d’Ottawa
Prix de livre d’Ottawa
Section du soutien au financement culturel (26-49)
100, promenade Constellation, 9e étage ouest
Ottawa (Ontario) K2G 6J8

Veuillez noter que les livres ne seront pas retournés.

Formulaire de Demande et Coordonnées

 

Coordonnées

Renseignements sur le programme

Pour obtenir de plus amples renseignements, ou pour discuter de votre admissibilité, communiquez avec Anik Després, agente de financement culturel, par téléphone au 613-805-3493 ou par courriel àanik.despres@ottawa.ca

Renseignements généraux

Pour des renseignements généraux ou pour commander les formulaires de demande, contactez Infoculture.

Finalistes 2022

Fiction en anglais

Ce prix est décerné pour une œuvre exceptionnelle de fiction, incluant le roman, la nouvelle, la poésie et la littérature jeunesse.

Everyone in This Room Will Someday Be Dead

par Emily Austin
Simon & Schuster Canada

Cette hilarante et profonde entrée en matière pour les amateurs de Mostly Dead Things et de Goodbye, Bye‑bye, Vitamines suit le parcours d’une jeune femme qui souffre d’une inquiétude morbide et qui décroche un emploi de réceptionniste dans une église catholique; elle finit par devenir obsédée par la mort mystérieuse de celle qui l’a précédée.

Emily R. Austin est née en Ontario au Canada et a mérité une subvention rédactionnelle du Conseil des arts du Canada en 2020. Elle a étudié la littérature anglaise et la bibliothéconomie à l’Université Western. Elle habite aujourd’hui à Ottawa. Elle signe son premier roman sous le titre Everyone in This Room Will Someday Be Dead.

Photo de Emily R. Austin avec son livre.
Emily R. Austin

Repointing the Bricks

par Jacqueline Bourque
ECW Press

Repointing the Bricks est un ouvrage qui habite et qui est habité à la fois. Jacqueline Bourque se penche sur l’impression durable que laisse le lieu de naissance sur ceux et celles qui trouvent refuge ailleurs. Ayant bon espoir que le foyer qu’on habite est souvent vécu comme une addition et une soustraction de soi, elle délaisse régulièrement les nouvelles habitations en sachant que l’instabilité peut mener à la reconsidération de la manière dont on se définit.

La poésie de Jacqueline Bourque met à l’honneur un certain nombre d’anthologies et de journaux, dont The Fiddlehead, The Antigonish Review, Queen’s Quarterly et The Dalhousie Review. En 2019, elle a lancé un livre de colportage intitulé The Dune as Bookmark, publié par Anstruther Press. Elle a signé son premier recueil sous le titre Repointing the Bricks, publié par Mansfield Press.

Photo de Jacqueline Bourque avec son livre.
Jacqueline Bourque

The Artist & The Assassin

par Mark Frutkin
The Porcupine’s Quill

Ce roman s’inspire de la vie déjantée et créative et du mystérieux décès du célèbre peintre italien du XVIIe siècle, le Caravage. Ce livre est animé par deux personnages principaux : le Caravage lui‑même (l’artiste) et celui qui finit par l’assassiner.

Mark Frutkin a publié 10 romans, quatre œuvres de non‑fiction et quatre recueils de poésie. Son roman Fabrizio's Return, qui a mérité le Prix littéraire Trillium (2007) et le Prix Sunburst national, a été finaliste pour le Prix des écrivains du Commonwealth. Il a été trois fois finaliste pour le Prix du livre d’Ottawa.

Photo de Mark Frutkin avec son livre.
Mark Frutkin

Letters From Johnny

par Wayne Ng
Guernica Editions Inc.

Rédigée dans le Toronto des années 1970, les Letters from Johnny nous font voyager dans le temps, depuis la crise du FLQ et un épouvantable crime de quartier, en passant par le simple déchirement d’être un amateur des Maple Leafs. Wayne Ng nous ouvre les portes de l’univers de Johnny Wong à l’heure où le jeune homme de 11 ans exprime ses craintes, ses espoirs et ses rêves pour son nouveau collègue de plume, Dave Keon, légende du hockey et ex‑joueur des Maple Leafs.

Wayne Ng est né dans le centre‑ville de Toronto parmi une population d’immigrants chinois et exerce les fonctions de travailleur social en milieu scolaire à Ottawa. Son premier roman, Finding The Way, est sorti en 2018. Il est rédacteur de nouvelles et de chroniques de voyages primé, blogueur et photographe du site WayneNgWrites.com.

Photo de Wayne Ng avec son livre.
Wayne Ng

Masses on Radar

par David O’Meara
Coach House Books

En faisant appel à des mots comme les ondes radioélectriques, en sondant les spectres de la mortalité, du Moyen Âge et de la banalité, en maîtrisant l’incertitude et en tenant compte des prévisions saisonnières, de l’humour, de la banalité, de la satire, de la politique, de l’environnement, de la perte et du quotidien, ces poèmes sont un système de détection qui télégraphie le paradoxe des sens.

David O'Meara est l’auteur de quatre recueils de poésie, dont le plus récent s’intitule Masses on Radar (Coach House Books, 2021). David a été poète en résidence pour Arc Poetry Magazine et a exercé les fonctions de membre du personnel enseignant du Banff Centre for Arts and Creativity.

Photo de David O'Meara avec son livre.
David O'Meara

​Fiction en français

Ce prix est décerné pour une œuvre exceptionnelle de fiction, incluant le roman, la nouvelle, la poésie et la littérature jeunesse.

Marjorie à Montréal

par Véronique-Marie Kaye
Éditions Prise de parole

Lorsque Marjorie Chalifoux débarque à Montréal – enceinte, à dix-neuf ans, d’un amant décédé –, elle n’a qu’une idée en tête : gagner sa vie grâce à ses maigres talents de couturière. Refusant de se laisser marcher sur les pieds, elle découvre rapidement que sa fronde et son franc-parler ont le pouvoir de bouleverser la vie des personnes qu’elle rencontre.

Véronique-Marie Kaye est romancière et dramaturge. Elle a remporté le prix littéraire Trillium pour son roman Marjorie Chalifoux (2015) et a été finaliste au même prix pour sa pièce Afghanistan (2013).

Photo de Véronique-Marie Kaye avec son livre.
Véronique-Marie Kaye

Dans le ventre du Congo

par Blaise Ndala
Mémoire d’encrier

"Dans le ventre du Congo" raconte l’histoire de la princesse Tshala Nyota Moelo, qui s’affranchit des codes d’une des plus prestigieuses monarchies du Congo précolonial. Séduite par un jeune colon belge, elle finira dans le dernier zoo humain de l’Europe.

Blaise Ndala est né au Congo (RDC), pays qu’il quitte en 2003 pour poursuivre en Belgique des études de droit. Il émigre au Canada en 2007. On lui doit les romans "J’irai danser sur la tombe de Senghor", "Sans capote ni kalachnikov" et "Dans le ventre du Congo".

Photo de Blaise Ndala avec son livre.
Blaise Ndala

Dans la solitude du Terminal 3

par Éric Mathieu
La mèche

Février 1984. Nathan Adler est témoin d’un accident de voiture et porte secours au conducteur. Irrésistiblement attiré par ce dernier, Nathan fera la connaissance d’un groupe toxique qui gravite autour de l’écrivain Antoine Dulys. Entre les nombreux blackouts, pendant lesquels Nathan visite un monde parallèle, et les réveils nauséeux, la réalité se distorsionne jusqu’à prendre une irréversible tournure dramatique.

Éric Mathieu est professeur de linguistique à l’Université d’Ottawa et écrivain. Il réside à Ottawa depuis 2004. Les suicidés d’Eau-Claire, son premier roman, a été finaliste au prestigieux Prix littéraire Trillium en 2017 et s’est mérité le Prix littéraire émergence de l'Association des auteur-e-s de l'Ontario français.

Photo de Eric Mathieu avec son livre.
Eric Mathieu

Le malaimant

par Michèle Vinet
Éditions L’Interligne

Aurel est tourmenté par le passé, l’amour et la page blanche. Viennent à son secours des personnages fabuleux, avec leurs potions et leurs talismans. Un périlleux voyage s’amorce au cœur du désarroi d’un homme, qui mènera à des sentiers accidentés.

Diplômée de l'Université d'Ottawa en Lettres françaises et en Éducation, et spécialisée en français langue seconde, Michèle Vinet a longtemps œuvré dans le domaine de l'éducation.

Photo de Michele Vinet avec son livre.
Michele Vinet

Non-fiction en anglais

Ce prix est décerné pour une œuvre exceptionnelle de non-fiction, incluant les biographies, les mémoires, les essais, le journalisme littéraire et l’histoire culturelle.

Anything but a Still Life: The Art and Lives of Molly Lamb and Bruno Bobak

par Nathan M. Greenfield
Goose Lane Editions

L’art et la vie de Molly Lamb et de Bruno Bobak, depuis leur travail comme peintres de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu’à leur mariage, puis leur vie après la guerre à Vancouver, et enfin à Fredericton. Nathan Greenfield marie l’analyse de l’art de Bobaks, des entrevues avec des contemporains et la recherche des journaux intimes et des lettres de Molly Lamb pour peindre un portrait complet de la vie et de l’œuvre de Bobak.

Nathan M. Greenfield est l’auteur de huit ouvrages. Contributeur permanent du Times Literary Supplement, il a aussi publié des articles dans The Walrus, dans Société Histoire Canada, dans le Globe and Mail et dans le magazine Maclean’s.

Photo de Nathan M. Greenfield avec son livre.
Nathan M. Greenfield

The Two Michaels: Innocent Canadian Captives and High Stakes Espionage in the US-China Cyber War

par Mike Blanchfield et Fen Osler Hampson
Sutherland House

Arrivée à Vancouver en décembre 2018, la dirigeante chinoise Meng Wanzhou a été arrêtée par les autorités canadiennes en vertu d’un mandat d’extradition des États‑Unis. Elle a été accusée de fraude et de contourner les sanctions contre l’Iran. Par mesure de représailles, la Chine a arrêté deux Canadiens, Michael Spavor et Michael Kovrig, qu’elle a accusés d’espionnage. Incarcérés et interrogés, ils sont tous deux devenus les otages d’une hargneuse épreuve de force.

Fen Osler Hampson est professeur du chancelier de l’Université Carleton et président du Conseil mondial pour les réfugiés et la migration.

Mike Blanchfield est le rédacteur des affaires internationales de La Presse Canadienne à Ottawa.

Photos de Mike Blanchfield & Fen Osler Hampson avec leur livre.
Mike Blanchfield & Fen Osler Hampson

Shirley L. Thomson Changed the National Gallery of Canada

par Diana Nemiroff
McGill-Queen’s University Press

Cet ouvrage fait un tour d’horizon d’une période transformative de 30 ans dans l’histoire d’une emblématique institution culturelle du point de vue de la carrière de trois administrateurs, de leurs réalisations et des défis qu’ils ont relevés. Cette histoire exceptionnelle du Musée des beaux‑arts du Canada tient compte des circonstances dans lesquelles ces administrateurs se sont remarquablement acquittés de leur mandat, ainsi que des obstacles que doivent toujours surmonter aujourd’hui les femmes dans des fonctions de direction.

Diana Nemiroff est historienne de l’art et ex‑conservatrice d’art contemporain et d’art moderne au Musée des beaux‑arts du Canada.

Photo de Diana Nemiroff avec son livre.
Diana Nemiroff

The Perfect Medicine

par Brodie Ramin
Dundurn Press

The Perfect Medicine conduit l’auteur sur un parcours personnel de découvertes et explore la science de l’exercice et de la santé. Il permet au lecteur de changer sa vie en lui donnant des faits sur la course et en livrant des exemples inspirants de personnes qui ont fait appel à cette activité physique pour transformer leur vie.

Brodie Ramin est médecin de soins primaires spécialisé dans les accoutumances. Il fait appel à l’exercice comme outil pour améliorer la santé physique et mentale de ses patients. Son précédent ouvrage, publié sous le titre The Age of Fentanyl, a été sélectionné pour le prix Donner. Le Dr Ramin est professeur adjoint à l’Université d’Ottawa.

Photo de Brodie Ramin avec son livre.
Brodie Ramin

Sir Mackenzie Bowell: A Canadian Prime Minister Forgotten by History

par Barry K. Wilson
Loose Cannon Press

Sir Mackenzie Bowell a été le cinquième premier ministre du Canada (de 1894 à 1896). Il n’est guère connu comme premier ministre, même s’il a été pendant 50 ans le député de Belleville en Ontario et un important ministre dans plusieurs cabinets sous la gouverne de Sir John A. Macdonald. Cet ouvrage fait défiler sous nos yeux sa vie depuis le jour où, immigrant, il est arrivé d’Angleterre alors qu’il n’était qu’un enfant et celui où il est devenu propriétaire d’un quotidien, parlementaire, puis premier ministre. Cet ouvrage comble des lacunes importantes dans l’histoire du Canada.

Barry Wilson a travaillé pendant 44 ans comme journaliste dans trois provinces, dont 34 ans à la Tribune de la presse parlementaire. Il a signé cinq livres, tous dans la catégorie de la non‑fiction, publiés par différentes maisons d’édition canadiennes. Il a été intronisé au Temple canadien de la renommée agricole pour ses reportages sur l’agriculture.

Photo de Barry Wilson avec son livre.
Barry Wilson

Non-fiction en français

Ce prix est décerné pour une œuvre exceptionnelle de non-fiction, incluant les biographies, les mémoires, les essais, le journalisme littéraire et l’histoire culturelle.

Aucun prix n’a été remis dans cette catégorie en 2022.

Prix du livre d'Ottawa : Lauréats des années précédentes

Année Prix du livre d'Ottawa FICTION Prix du livre d'Ottawa NON FICTION Ottawa Book Award FICTION Ottawa Book Award NON FICTION
2021 Monia Mazigh, Farida Nicole V. Champeau, Niagara…la voie qui y mène Conyer Clayton, We Shed Our Skin Like Dynamite Suzanne Evans, The Taste of Longing: Ethel Mulvany and her Starving Prisoners of War Cookbook
2020 Véronique Sylvain, Premier quart s.o. Henry Beissel, Footprints of Dark Energy Beverley McLachlin, Truth be Told: My Journey Through Life and the Law
2019 Andrée Christensen, L'Isle aux abeilles noires Yvon Malette, Entre le risque et le rêve : Une brève histoire des Éditions David Kagiso Lesego Molope, This Book Betrays My Brother Tim Cook, The Secret History of Soldiers: How Canadians Survived the Great War
2018 Alain Bernard Marchand, Sept vies, dix-sept morts s.o. Shane Rhodes, Dead White Men Roy MacGregor, Original Highways: Travelling the Great Rivers of Canada
2017 Andrée Christensen, Épines d'encre s.o. John Metcalf, The Museum at the End of the World Charlotte Gray, The Promise of Canada: 150 Years - People and Ideas That Have Shaped Our Country
2016 Pierre-Luc Landry, Les corps extraterrestres Patricia Smart, De Marie de l'Incarnation à Nelly Arcand Nadine McInnis, Delirium for Solo Harp Tim Cook, Fight to the Finish: Canadians in the Second World War, 1944-1945
2015 Blaise Ndala, J’irai danser sur la tombe de Senghor s.o. Scott Randall, And to Say Hello Heather Menzies, Reclaiming the Commons for the Common Good
2014 s.o. Philippe Bernier Arcand, La dérive populiste David O'Meara, A Pretty Sight Paul Wells, The Longer I'm Prime Minister: Stephen Harper and Canada, 2006 -
2013 Marie-Josée Martin, Un jour, ils entendront mes silences s.o. Missy Marston, The Love Monster Michael Petrou, Is This Your First War? Travels Through the Post - 9/11 Islamic World
2012 Estelle Beauchamp, Un souffle venu de loin s.o. Jamieson Findlay, The Summer of Permanent Wants Ruth B. Phillips, Museum Pieces: Toward the Indigenization of Canadian Museums
2011 s.o. Lucie Joubert, L’envers du landau Gabriella Goliger, Girl Unwrapped Eric Enno Tamm, The Horse that Leaps Through Clouds
2010 Claire Rochon, Fragments de Sifnos (Éditions du Noroît) s.o. Craig Poile, True Concessions Andrew Horrall, Bringing Art to Life: a Biography of Alan Jarvis
2009 Margaret Michèle Cook, Chronos à sa table de travail Maurice Henrie, Esprit de sel Andrew Steinmetz, Eva’s Threepenny Theatre Kerry Pither, Dark Days: The Story of Four Canadians Tortured in the Name of Fighting Terror
2008 Andrée Christensen,  Depuis toujours, j’entendais la mer s.o. Elizabeth Hay, Late Nights on Air Tim Cook, At the Sharp End: Canadians Fighting the Great War 1914-1916
2007 Daniel Poliquin, La Kermesse s.o. Janet Lunn, A Rebel’s Daughter Charlotte Gray, Reluctant Genius: The Passionate Life and Inventive Mind of Alexander Graham Bell
2006 Gilles Lacombe, Trafiquante de lumière Réjean Robidoux, D’éloge et de critique John-James Ford, Bonk on the Head John Geddes, The Sundog Season Heather Menzies, NO TIME: Stress and the Crisis of Modern Life
2005 Maurice Henrie, Les roses et le verglas Michel Thérien, L’aridité des fleuves s.o. Frances Itani, Poached Egg on Toast Valerie Knowles, From Telegrapher to Titan: The Life of William C. Van Horne
2004 Maurice Henrie, Mémoire Vive Mila Younes, Ma mère, ma fille, ma sœur Elizabeth Hay, Garbo Laughs Madelaine Drohan, Making A Killing: How And Why Corporations Use Armed Force To Do Business
2003 Jean Mohsen Fahmy, Ibn Kaldoun : l'Honneur et la Disgrâce Nancy Vickers, La Petite Vieille aux poupées   Brian Doyle, Mary Ann Alice  
2002   Françoise Lepage, Histoire de la littérature pour la jeunesse   Anna Heilman, Never Far Away
2001 Nicole Champeau, Dans les pas de la louve Michèle Matteau, Quatuor pour cordes sensibles   Alan Cumyn, Burridge Unbound  
2000   Patricia Smart, Les femmes du Refus Global   Roy MacGregor, A Life in the Bush: Lessons From My Father
1999 Pierre Raphaël Pelletier, Il faut crier l’injure   Alan Cumyn, Man of Bone  
1998   René Dionne, Histoire de la Littérature Franco-Ontarienne des origines à nos jours   Dr. Isaac Vogelfanger, Red Tempest
1997 Maurice Henrie, Le Balcon dans le ciel   Patrick Kavanagh, Gaff Topsails  
1996   Dr. Elisabeth J. Lacelle, L’incontournable échange. Conversations oecuméniques et pluridisciplinaires   Clyde Sanger, Malcolm MacDonald: Bringing an End to Empire
1995 Andrée Christensen, Noces d’ailleurs   John Barton, Notes Towards a Family Tree Frances Itani, Man Without Face  
1994   Gilberte Paquette, Dans le sillage d’Élizabeth Bruyère   Penelope Williams, That Other Place: A Personal Account of Breast Cancer
1993 Maurice Henrie, Le Pont sur le temps Gabrielle Poulin, Petites Fugues pour une saison sèche   Rita Donovan, Daisy Circus Nadine McInnis, The Litmus Body  
1992   s.o.   John Sawatsky, Mulroney: The Politics of Ambition
1991 Daniel Poliquin, Visions de Jude   Rita Donovan, Dark Jewels  
1990       Roy MacGregor, Chief: The Fearless Vision of Billy Diamond
1989 Maurice Henrie, La chambre à mourir      
1988       Patricia Morley, Kurelek: A Biography
1987     John Metcalf, Adult Entertainment  
1986       Joan Finnigan, Legacies, Legends and Lies Jean Bruce, Back the Attack! : Canadian Women During the Second World War