Élargissement de la promenade Strandherd (De la promenade Maravista au chemin Jockvale)

Sur cette page
Statut du projet
En cours

Demande de rétroaction : Installation de gestion des eaux pluviales Gregory-Casey – Accès public

Public access to the Gregory Casey Stormwater Management Facility has not been possible since the fall of 2020. The City is currently working on the concept plan for two post-construction access points:

  1. A vehicular access from Borrisokane Road
  2. A pedestrian and cyclist access via a multi-use pathway connecting Clarke Fields Park and the Gregory Casey Stormwater Management Facility pathway with a section of pathway under the new Strandherd Drive bridge.

It is important to note that the temporary access road and multi-use pathway will not be illuminated (day use only) and will not be maintained during the winter. As the pathway under the bridge will be located within the railway right-of-way, construction is contingent on securing a legal agreement with VIA Rail.

Dessin montrant les deux points d'accès post-construction proposés

La Ville souhaite connaître votre avis sur le plan conceptuel. Veuillez envoyer vos commentaires, vos questions ou vos préoccupations à la gestionnaire de projet municipale d’ici la fin de juillet.

Gestionnaire de projet municipale     
Josée Vallée, ing.   
Construction et Design municipaux
Ville d'Ottawa
Tél. : 613-580-2424, poste 21805
Courriel : Josee.Vallee@ottawa.ca

Mise à jour sur le projet (août 2022)

Mise à jour sur les travaux

Les travaux de construction du projet d’élargissement de la promenade Strandherd vont bon train. Voici quelques points saillants :

  • L’installation de la conduite d’eau principale est terminée.
  • L’installation des feux de circulation est en cours.
  • La première couche d’asphalte de la chaussée des nouvelles voies en direction ouest est terminée.
  • L’aménagement des nouveaux trottoirs et des pistes cyclables du côté nord de la promenade Strandherd progresse bien.
  • L’aménagement paysager le long de la promenade Strandherd est en cours. 
  • L’aménagement paysager de l’installation de gestion des eaux pluviales Kennedy-Burnett est en cours.
  • Le sentier piétonnier autour de l’installation de gestion des eaux pluviales Kennedy-Burnett sera asphalté plus tard cet automne.

Gestion de la circulation – nouvelle configuration de la circulation à compter de lundi 29 août!

La nouvelle configuration de la circulation devrait commencer le lundi 29 août (date provisoire, si la météo le permet) :

  • La circulation en direction ouest sera déplacée sur les nouvelles voies en direction ouest (une voie ouverte) entre le chemin Jockvale et la promenade Tartan, ainsi qu’entre la promenade Kennevale et la promenade Maravista. La circulation en direction est (dans les mêmes tronçons) restera sur les voies en direction est (une voie ouverte). 
  • La circulation en direction ouest et est sera déplacée vers les nouvelles voies en direction ouest (une voie dans chaque direction) sur le pont entre la promenade Tartan et la promenade Kennevale. 
  • La voie de virage à droite en direction est à partir de la promenade Strandherd vers le chemin Borrisokane sera fermée pendant une semaine ou deux.
  • Le feu de circulation à l’angle de l’avenue Andora sera mis sous tension. Tous les virages seront autorisés.
  • Le passage pour piétons muni de feux à l’ouest de l’avenue Andora sera mis hors tension. Les piétons pourront traverser la promenade Strandherd à la hauteur de l’avenue Andora.
  • Les virages à gauche à partir de la terrasse Liebe vers la promenade Strandherd seront interdits.
  • La ruelle Tallgrass rouvrira avec sortie à droite uniquement pour les véhicules autorisés (véhicules d’urgence et d’entretien seulement). 

Le sentier polyvalent du côté nord de la promenade Strandherd entre l’avenue Andora/la ruelle Opal et le chemin Jockvale est fermé temporairement pour des travaux de réfection. Les piétons et les cyclistes peuvent utiliser les trottoirs et les pistes cyclables le long de la promenade Strandherd. 

Aperçu du projet

Tenez-vous au courant! Inscrivez-vous au bulletin électronique sur l'élargissement de la promenade Strandherd.

Description du projet

La promenade Strandherd va être élargie pour devenir une chaussée à quatre voies depuis la promenade Maravista jusqu’au chemin Jockvale à Barrhaven. Il s’agit d’un projet d’infrastructure important et complexe et d’un investissement important à Barrhaven.

Plan repère [ PDF – 3.79 Mo ]

Le projet s’étend sur une distance d’environ 3,3 km. Il permettra de composer avec les volumes de circulation actuels et futurs pendant les périodes de pointe et facilitera la circulation des cyclistes et des piétons dans le couloir, tout en fournissant l’infrastructure souterraine nécessaire au soutien de la croissance.

Le projet comprend :

  • l’amélioration et le prolongement des conduites d’eau principales et des égouts;
  • la construction de deux voies de déviation temporaires;
  • l’élargissement de la promenade Strandherd à quatre voies;
  • l’aménagement de pistes cyclables dans les deux directions;
  • l’aménagement de trottoirs;
  • l’aménagement d’un pont pour véhicules enjambant la ligne de VIA Rail.

Plan d’élargissement de la promenade Strandherd [ 17.2 MB ]

Pour soutenir les nouveaux aménagements au sud de la promenade Strandherd, le projet comprend également le prolongement et la modernisation de l’installation de gestion des eaux pluviales Kennedy-Burnett afin d’améliorer la qualité de l’eau. Un sentier polyvalent sera également construit dans les limites du bassin d’eaux pluviales et comprendra une nouvelle passerelle pour les piétons.

Modernisation de l’installation de gestion des eaux pluviales Kennedy-Burnett [ 11.7 MB ]

Échéancier prévu du projet

Début des travaux de construction : été 2020
Fin des travaux : automne 2023

Budget

L’élargissement de la promenade Strandherd devrait coûter environ 113 millions de dollars.
Le budget total du projet de modernisation de l’installation de gestion des eaux pluviales Kennedy-Burnett est de 15,8 millions de dollars.

Participation et consultation du public

La Ville d’Ottawa adopte une approche de communication proactive en ce qui concerne les projets de construction et les répercussions éventuelles sur le public. Dans le cadre du processus de réalisation des projets de construction de la Ville, il y a diverses possibilités de partager l’information, y compris les mises à jour sur Ottawa.ca, des messages d’intérêt public et les médias sociaux.

Accessibilité

La Ville d’Ottawa accorde une grande importance à l’accessibilité. C’est pourquoi elle met tout en œuvre pour faciliter l’accès aux zones de construction et aux secteurs avoisinants. Si vous avez besoin de mesures d’adaptation liées à un handicap, veuillez communiquer avec l’un des membres de l’équipe de projet dont les coordonnées se trouvent ci-dessous. Des formats accessibles et des soutiens à la communication sont offerts sur demande.

COVID-19

Déterminée à protéger les résidents et la communauté, la Ville d’Ottawa continue de travailler en étroite collaboration avec le secteur et de respecter les recommandations émises par les autorités sanitaires municipales, provinciales et fédérales, ainsi que par le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences.

Coordonnées

Pour obtenir de plus amples renseignements, écrivez à l’équipe du project ou communiquer avec le gestionnaire de projet de la Ville.

Josée Vallée, ing.
Ingénieure principale, projets d’infrastructure
Ville d’Ottawa
Services d'infrastructure et d'eau
Construction et Design municipaux
100, promenade Constellation, 6e étage Ouest, Ottawa (Ontario) K2G 6J8
Tél. : 613-580-2424, poste 21805

Vibrations et foire aux questions

Les travaux de construction et l’équipement lourd associés aux projets d’élargissement de la promenade Strandherd et de modernisation de l’installation de gestion des eaux pluviales Kennedy-Burnett occasionneront des vibrations du sol de faible intensité. Il s’agit d’une situation courante qui ne cause généralement pas de problème pour les structures avoisinantes. Les vibrations sont plus perceptibles dans cette partie de Barrhaven en raison de la présence de sols argileux dans le secteur, qui favorisent le transport des vibrations sur de plus longues distances.

Perception humaine vs dommages potentiels aux bâtiments

Il est important de savoir que les humains et les bâtiments réagissent différemment aux vibrations. Ce n’est pas parce qu’un humain peut percevoir des vibrations que cela signifie que des éléments de bâtiments ont été endommagés. En effet, même si leur tolérance aux vibrations varie considérablement, les humains seront beaucoup plus sensibles aux vibrations que n’importe quel bâtiment. Une personne peut ressentir des vibrations 50 fois inférieures au niveau que l’on considère généralement comme étant susceptible de causer des dommages à un bâtiment ou à ses composants structurels. Les vibrations qui sont attendues dans le cadre des projets susmentionnés constitueront davantage une nuisance qu’une cause de dommages matériels. On ne s’attend pas à ce que les vibrations atteignent des niveaux susceptibles d’occasionner des dommages aux maisons ou aux bâtiments.

Surveillance des vibrations

En reconnaissance du risque de vibration qui pourrait découler de ces travaux, la Ville a mis en place un programme pour surveiller le niveau des vibrations qui seront induites par la construction. Des capteurs de vibration ont été installés dans des propriétés adjacentes et à proximité immédiate du chantier. Les vibrations seront surveillées en continu, et l’entrepreneur devra réaliser les travaux de manière à maintenir les vibrations mesurées par les instruments en deçà des niveaux acceptables. Le seuil acceptable établi pour ces projets est très raisonnable et conforme aux normes qui sont reconnues par l’industrie comme étant suffisantes pour éviter les dommages aux propriétés et aux maisons situées à proximité d’un chantier.

Niveaux de vibration

Les gens (et les animaux) perçoivent facilement la moindre vibration. Toutefois, sans un instrument scientifique (sismographe), une personne ne peut attribuer avec précision une valeur à un niveau de vibration donné. Le seuil de perception humaine des vibrations se situe autour d’une vitesse de crête d’une particule (VCP) située entre 0,2 mm/s et 0,5 mm/s. À titre de comparaison, la VCP acceptable dans l’industrie pour éviter l’endommagement des bâtiments résidentiels avoisinants s’établit à 50 mm/s pour les fréquences supérieures à 40 Hz. Les portes qui claquent, les coups de tonnerre et le vent produisent des vibrations perceptibles, mais on ne s’en préoccupe pas, car ce sont des phénomènes familiers. La VCP acceptable pour ces projets a été fixée à 5 mm/s pour les fréquences inférieures à 10 Hz et à une fourchette variant de 5 mm/s à 45 mm/s pour les fréquences comprises entre 10 Hz et 40 Hz (échelle logarithmique).

Inspections préalables aux travaux

La Ville a offert aux propriétaires d’un bâtiment ou d’une structure située à moins de 30 mètres du chantier de procéder à une inspection préalable aux travaux. L’objectif d’une telle inspection est de documenter l’état de référence des bâtiments et des structures avant les travaux pour faciliter le traitement des demandes d’indemnisation qui pourraient être déposées par les résidents ou les propriétaires situés dans le voisinage du chantier. Si vous vous trouvez à plus de 30 mètres du chantier et que la possibilité que les vibrations causent des dommages à votre propriété vous inquiète, vous pourriez réaliser votre propre inspection – incluant des photographies ou des vidéos datées – de l’état de votre propriété avant les travaux de construction. Étant donné que les travaux de construction se poursuivront jusqu’à l’automne 2023, il n’est pas trop tard pour réaliser une inspection préalable aux travaux.

Toutes les fissures ne se valent pas

Les fissures de nature esthétique ne signifient pas nécessairement que la structure a subi des dommages. La plupart des gens ne se rendent pas compte des contraintes que subit une maison au Canada. Le code du bâtiment exige que les maisons soient conçues pour être flexibles afin de s’adapter à ces contraintes. De nombreuses raisons expliquent l’apparition de fissures. Peu de temps après la construction d’un nouveau bâtiment, des fissures peuvent apparaître en raison du séchage des matériaux de construction. Dans les constructions d’un certain âge, les fissures sont souvent dues aux conditions environnementales extrêmes ou simplement au vieillissement des matériaux. Elles peuvent également apparaître en raison de mouvements de la charpente d’un bâtiment et en réponse à des forces externes d’origine environnementale.

Les fondations forment la partie la plus solide d’une maison. Il faudrait que les vibrations du sol dépassent largement les niveaux de vibration acceptés pour ces projets pour qu’elles fissurent des fondations faites de béton et de maçonnerie.

Suggestions à l’intention du propriétaire

Pour réduire la frustration due aux vibrations qui surviennent durant les travaux de construction, vous pouvez :

  • distancer les articles qui se trouvent dans les vaisseliers ou d’autres cabinets du même type;
  • placer des essuie-tout entre les articles empilés tels que les tasses et les soucoupes;
  • veiller à ce que les meubles ne touchent pas les murs de la maison;
  • vérifier les cadres et les pièces murales pour vous assurer qu’ils sont solidement fixés aux murs.

Nous remercions les résidents et les propriétaires pour leur patience continue pendant la période de construction.

Coordonnées

Pour toute urgence en dehors des heures de travail normales, veuillez communiquer avec la Ville au 3-1-1.
Pour obtenir des renseignements généraux sur ces projets, consultez le site Web de la Ville (ottawa.ca/élargissementstrandherd) ou communiquez avec le gestionnaire de projet de la Ville.

Gestionnaire de projet de la Ville
Josée Vallée, ing.
Construction et Design municipaux
Téléphone : 613-580-2424, poste 21805

Foire aux questions

Q1 : Les vibrations induites par la construction sont-elles pires en hiver?

R1 : Les conditions du sol, en particulier la couche gelée en hiver et le niveau de la nappe phréatique, peuvent avoir une incidence sur le niveau de vibration induite, mais on ignore jusqu’à quel point. Dans une étude sur les vibrations induites par les autobus réalisée à Winnipeg, Sutherland (1950) mentionne que les vibrations mesurées en hiver (alors que la couche supérieure du sol était gelée) se situaient nettement en deçà de celles mesurées en été. Par contre, les vibrations induites par le métro dans les bâtiments qui ont été mesurées plus récemment à Toronto étaient légèrement plus élevées en hiver (alors que la couche supérieure du sol était gelée) qu’en été. Selon de nombreuses administrations municipales canadiennes, les plaintes liées aux vibrations sont plus fréquentes au printemps (pendant la période de dégel) que pendant les autres saisons.

Les vibrations induites par les travaux de construction peuvent varier en fonction des conditions du sol, peu importe le moment de l’année. Cependant, les vibrations se dissipent rapidement à mesure qu’elles s’éloignent de la source (c’est-à-dire le chantier). Afin d’atténuer et de contrôler ces vibrations, on a installé des capteurs dans plusieurs propriétés situées à proximité immédiate du chantier pour s’assurer que les niveaux de vibration demeurent en tout temps en deçà du seuil acceptable établi pour ces projets.

Q2 : La durée des vibrations a-t-elle une incidence sur la probabilité de dommages aux bâtiments?

R2 : Si les vibrations ne dépassent pas le seuil acceptable établi, les dommages aux bâtiments sont peu probables, quelle que soit la durée des vibrations.

Q3 : Pourquoi n’avez-vous pas recours à un équipement de plus petite taille pour réduire les vibrations?

R3 : Pour certains travaux, l’utilisation d’un équipement de plus petite taille n’est pas une option. Pour d’autres travaux, il serait possible d’utiliser un équipement plus petit, sauf que les travaux de construction s’échelonneraient sur une période beaucoup plus longue. Le seuil de vibration établi par la Ville permet à l’entrepreneur d’effectuer les travaux à l’intérieur d’un délai raisonnable, tout en limitant les risques de dommages aux habitations. La Ville surveille les vibrations pour qu’elles ne dépassent pas le seuil acceptable, tout en tentant de réduire le plus possible la durée des travaux de construction et, par conséquent, la durée des perturbations occasionnées pour les résidents des quartiers adjacents.

Q4 : Puis-je obtenir les résultats de la surveillance des vibrations?

R4 : Étant donné que la surveillance des vibrations s’effectue en continu et à de multiples emplacements, les données recueillies sont fort nombreuses et il ne serait pas réaliste de les communiquer toutes. Toutefois, le niveau de vibration le plus élevé pour une date et un lieu précis peut être transmis sur demande.

Q5 : Que dois-je faire si je constate des dommages?

R5 : L’entrepreneur général, Thomas Cavanagh Construction Limited, est tenu par la Ville de souscrire une assurance responsabilité civile pour ces projets et assume l’entière responsabilité des travaux de construction, y compris les dommages connexes avérés. Si vous constatez des dommages, envoyez votre demande d’indemnisation par courriel à M. Russ Perry, accompagnée d’une description des dommages, de photos et de vos coordonnées.