Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Trottinettes electroniques

Sondage sur les trottinettes électriques

La Ville d’Ottawa souhaite connaître l’avis de la population sur le projet pilote des trottinettes électriques au terme de sa première saison

Du 16 juillet au 31 octobre 2020, 72 720 personnes se sont déplacées 238 094 fois avec les 600 trottinettes électriques en libre-service de Bird Canada, Lime et Roll

Que vous ayez loué ou non une trottinette électrique durant ce projet pilote, nous voulons connaître votre avis.

Nous vous invitons à remplir le sondage en ligne d’ici le 7 décembre 2020.

Trottinettes électriques

Le 10 juin 2020, le Conseil a approuvé la stratégie et le projet pilote relatifs aux trottinettes électriques, le règlement municipal provisoire ainsi que les ententes avec des fournisseurs de services de partage de vélos et de trottinettes électriques. (Lien relatif aux points 7 et 8)

Cela habilite le Conseil à adopter le 24 juin le règlement sur les trottinettes électriques, rendant ainsi légale leur utilisation à Ottawa à compter du 29 juin 2020, conformément aux règlements municipaux de la Ville.

Le projet pilote de trottinettes électriques de la Ville respectera les règlements provinciaux.

De plus, les consignes relatives à l’utilisation des trottinettes électriques sont les suivantes :

  • Les trottinettes électriques pourront circuler sur les sentiers polyvalents, les installations cyclables comme les pistes et les voies cyclables ainsi que sur les routes dont la vitesse maximale est de 50 km/heure.
  • Les trottinettes électriques ne seront pas autorisées sur les trottoirs ni dans les stations de transport en commun.
  • La vitesse maximale autorisée pour les trottinettes électriques à Ottawa est de 20 km/heure.

Des résidents utilisent des trottinettes électriques.

Les entreprises de partage de vélos ou de trottinettes électriques qui souhaitent s’inscrire pour participer au projet pilote de la Ville d’Ottawa sont invitées à consulter le document intitulé Cadre relatif aux demandes pour l’exploitation de systèmes de micromobilité et à soumettre leur proposition à micromobility@ottawa.ca au plus tard le 26 juin 2020.

Les candidats doivent démontrer dans leur proposition qu’ils peuvent satisfaire aux exigences énoncées dans les rapports sur la stratégie et le projet pilote relatifs aux trottinettes électriques et les ententes avec des fournisseurs de services de partage de vélos et de trottinettes électriques qui ont été présentés au Comité des transports le 3 juin 2020 comme les points 2 et 3 et dont une copie est accessible sur Ottawa.ca. Ce document a pour but d’offrir aux candidats un résumé pour s’assurer que leurs propositions sont complètes, mais il ne vise pas à remplacer le contenu du rapport. Les candidats retenus devront conclure une entente avec la municipalité avant de pouvoir mettre en circulation des systèmes de micromobilité dans les rues de la Ville, et cette entente pourra comprendre des exigences additionnelles à celles qui sont énoncées dans le présent document.

Contexte

Le 1er janvier 2020, le gouvernement de l'Ontario a lancé un projet pilote quinquennal de trottinettes électriques. Le projet pilote provincial permet aux municipalités de participer. La participation de la Ville d’Ottawa exige une modification des règlements municipaux.

La réglementation provinciale prévoit ce qui suit :

  • Les utilisateurs doivent être âgés de 16 ans ou plus
  • La limite de vitesse est fixée à 24 km/h
  • Les trottinettes électriques doivent être équipées d’une sonnette, d’un frein et d’éclairage
  • Le port d’un casque est obligatoire pour les utilisateurs âgés de moins de 18 ans
  • Un seul utilisateur par trottinette est autorisé
  • Les paniers sont interdits
  • Les municipalités doivent remettre au gouvernement provincial les données liées à la sécurité

Des résidents déverrouillent des trottinettes électriques stationnées dans la zone de mobilier urbain.

Définition d'une trottinette électrique :

  • Un dispositif doté de deux roues sur lequel l’utilisateur se tient debout en tenant un guidon
  • Propulsé au moyen d’une batterie
  • Se déplaçant à une vitesse pouvant atteindre 24 km/h
  • Équipé d’un frein à main, d’éclairage, d’une sonnette et d’une béquille

Le 18 février, le personnel a consulté le Comité consultatif sur l'accessibilité (CCA). Rapport « Ce qui a été dit » [ PDF 186 KB ]

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour formuler des commentaires sur le projet, veuillez communiquer avec la gestionnaire de projet de la Ville :

Kathleen Wilker
Agente de projet, Gestion de la demande en transport
Planification des transports
Ville d’Ottawa
110, avenue Laurier Ouest, 4e étage
Ottawa (Ontario) K1P 1J1
Courriel : kathleen.wilker@ottawa.ca

Cadre relatif aux demandes pour l’exploitation de systèmes de micromobilité

Les requérants doivent démontrer dans leur proposition qu’ils peuvent satisfaire aux exigences énoncées dans les rapports intitulés Stratégie et projet pilote relatifs aux trottinettes électriques et Ententes avec des fournisseurs de services de partage de vélos et de trottinettes électriques présentés au Comité des transports le 3 juin 2020 comme les points 2 et 3 – des exemplaires de ces rapports sont disponibles sur le site Ottawa.ca. Le présent document est un résumé destiné à aider les demandeurs à soumettre des propositions complètes, mais il ne saurait remplacer le libellé des rapports ou de toute entente conclue avec la Ville d’Ottawa. Les candidats retenus devront conclure une entente avec la municipalité avant de pouvoir mettre en circulation des systèmes de micromobilité dans les rues de la Ville, et cette entente pourra comprendre des exigences qui s’ajouteront à celles qui sont énoncées dans le présent document.

1. Aperçu du projet pilote

  • Le 1er janvier 2020, le gouvernement de l’Ontario a lancé un projet pilote concernant les trottinettes électriques. Ce projet pilote échelonné sur cinq ans permet l’utilisation de trottinettes électriques sur les routes de la province. Les municipalités doivent adopter un règlement concernant la sécurité sur leur territoire avant que les trottinettes électriques ne soient autorisées à circuler.
  • La Ville d’Ottawa a prolongé le projet pilote sur le vélo-partage sans station et a approuvé le règlement ainsi que le projet pilote sur les trottinettes électriques lors de la réunion du Conseil qui a eu lieu le 10 juin 2020.
  • La taille initiale des parcs variera en fonction du nombre de demandes.
  • L’entente pourra être signée sous certaines conditions.

2. Processus de soumission des demandes

  • Toute personne désirant participer au système de micromobilité partagée doit soumettre une demande à micromobility@ottawa.ca et prendre les dispositions nécessaires pour acquitter les frais non remboursables de 5 000 $ pour la soumission de sa demande d’exploitation d’un programme de micromobilité en envoyant un chèque libellé au nom de la Ville. Les chèques peuvent aussi être envoyés par la poste à :

Bureau des permis relatifs aux emprises, courrier interne 26-61
100, promenade Constellation
Ottawa (Ontario) K2G 6J8

  • La date limite pour la soumission des demandes est le 26 juin 2020.
  • La Ville peut demander des informations supplémentaires aux requérants afin de rendre une décision autorisant le début des activités du système de micromobilité partagée.
  • La Ville peut mettre à jour ou modifier les exigences du projet pilote et les dispositions de l’entente. Le cas échéant, la Ville demandera au requérant d’examiner les changements apportés et de décider s’il est toujours disposé à participer au projet pilote.
  • Après examen de toutes les demandes, la Ville pourra conclure des ententes avec les requérants qui répondent aux exigences prescrites. La Ville se réserve le droit de rejeter toute demande à sa seule et entière discrétion.

3. Renseignements demandés aux requérants

Les requérants doivent fournir les renseignements suivants dans la proposition qu’ils soumettront à la Ville.

Renseignements généraux

  • Nom de la société, adresse, numéro de téléphone, adresse de courriel (voir le formulaire de demande à l’annexe A)
  • Adresse de l’établissement commercial (p. ex. entrepôt) et heures d’ouverture
  • Le cas échéant, des détails de l’expérience du requérant dans l’exploitation de systèmes de micromobilité dans d’autres municipalités, y compris les noms de personnes-ressources des municipalités
  • Remise de cinq (5) abonnements gratuits à la Ville pour assurer la conformité aux exigences du projet pilote

Exploitation du parc

  • Plan pour le retrait temporaire du parc de véhicules de l’emprise en raison d’un événement météorologique, d’une situation d’urgence ou d’une autre situation, y compris la collecte et le stockage de l’équipement dans un endroit sûr à l’extérieur de l’emprise publique
  • Précision quant aux moyens pris pour dissuader les usagers de circuler sur les trottoirs
  • Plan pour la diffusion de messages bilingues (anglais, français) sur les exigences relatives au stationnement des véhicules – sur pied, dans la zone du mobilier urbain du trottoir ou, en l’absence d’une telle zone, garés de manière à ne pas obstruer les entrées ou les sorties des immeubles, les zones de stationnement accessibles, les rampes d’accès, le mobilier urbain (p. ex. les bancs) ou à ne pas gêner le passage des piétons et des autres véhicules
  • Précisions quant aux moyens que prendra le requérant pour identifier et garer correctement les véhicules mal garés et pour respecter les délais d’intervention prescrits par la Ville.
  • Photos, caractéristiques techniques, nom du fabricant et description des véhicules qui seront déployés
  • Plan pour le déploiement initial des véhicules
  • Données GPS et données de localisation des véhicules ainsi que précisions quant au fonctionnement de la technologie de géoblocage
  • Précisions quant aux moyens qui seront mis en œuvre pour récupérer les véhicules à recharger et pour recharger les véhicules
  • Précisions quant aux modalités d’imposition de limites d’utilisation en fonction de l’heure (p. ex. les véhicules seront à l’arrêt toutes les nuits de 23 heures à 6 heures)
  • Plan pour la redistribution des véhicules et la fréquence de redistribution du parc

Personnel de soutien

  • Plan de dotation détaillé, y compris les rôles et les responsabilités
  • Emplacements des bureaux/entrepôts pour les activités locales, s’ils sont connus (ces renseignements pourront être fournis à une date ultérieure, au besoin)

Données

  • Précisions sur la collecte des données et leur disponibilité en ce qui concerne tous les incidents connus dans lesquels une trottinette électrique a été impliquée dans une collision, un accident, un accident avec blessure ou un accident avec dommages matériels

Plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre

  • Précisions sur la contribution de la micromobilité partagée aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la Ville.
  • Pratiques opérationnelles du fournisseur de services de micromobilité partagée concernant la redistribution et l’entretien du parc qui sont durables et qui encouragent l’utilisation de véhicules plus durables, la réutilisation et le recyclage des pièces, etc.
  • Informations sur l’application
  • Modèle de contrat d’utilisation bilingue (anglais, français)
  • Exemples d’images de l’environnement de l’application, y compris le géoblocage et les messages éducatifs
  • Structure tarifaire proposée pour la location des véhicules, dont le coût des abonnements journaliers, mensuels ou annuels

4. Exigences relatives à l’entente de projet pilote

Exigences réglementaires

  • Respect du Code de la route, L.R.O. 1990, chap. H.8, et Règlement de l’Ontario 389/19 (Projet pilote – trottinettes électriques)
  • Respect de la réglementation de la Ville d’Ottawa applicable aux trottinettes électriques

Taille du parc

  • Le nombre total initial de trottinettes électriques dans la rue ne doit pas dépasser 600 véhicules chez tous les fournisseurs.
  • Le nombre total de véhicules au sein du système des vélos partagés ne doit pas dépasser 500 véhicules au cours de la période pilote initiale.
  • La taille du parc de véhicules partagés pourra être augmentée à la discrétion de la Ville. La Ville informera les fournisseurs de véhicules partagés lorsqu’ils pourront présenter une demande d’agrandissement de leur parc.
  • La Ville peut, à tout moment, ajuster la taille du parc de tout détenteur d’une entente pendant le projet pilote.

Exigences en matière de données

  • Transfert quotidien et sécurisé de données à la Ville selon les spécifications de cette dernière, y compris les données suivantes :
    • Prfils anonymisés des utilisateurs (âge, genre)
    • Lieu, charge de la batterie et durée du statinnement
    • Lieux de départ
    • Lieux d’arrivée
    • Distance entre la demande initiale pur « trouver une trottinette » et le point de départ du déplacement en trottinette (c.-à-d. quelle distance a-t-il fallu parcourir pour avoir une trottinette)
    • Itinéraires
    • Distances parcurues
    • Heure des déplacements
    • Nmbre de déplacements par jour et par véhicule
    • Nmbre d’usagers uniques
    • Nmbre de déplacements par usager
    • Usagers titulaires d’une carte mensuelle, d’une carte jurnalière ou d’une carte à la pièce
    • Nmbre de véhicules disponibles dans certains quartiers ou à proximité des stations de transport en commun
    • Cmmentaires formulés ainsi que plaintes et blessures signalées
    • Précisins concernant d’autres données à partager avec la Ville

Exigences en matière de communication et de sensibilisation

  • Campagne de sensibilisation bilingue (anglais et français) sur le port du casque / Événements de promotion de la sécurité et distribution de casques
  • Vidéo éducative bilingue (anglais et français) pour les nouveaux usagers afin de promouvoir les comportements souhaités; bien que cela ne soit pas obligatoire, la Ville encourage la diffusion de ces vidéos dans d’autres langues largement répandues à Ottawa.
  • Campagne visant à promouvoir les comportements et les emplacements souhaités pour le stationner les véhicules (y compris l’incitation à stationner le véhicule correctement)
  • Apposition d’autocollants promotionnels sur les véhicules comportant un message bilingue (anglais et français) « No sidewalk riding/Ne pas circuler sur le trottoir ».
  • Activités de formation en personne (fournir des précisions)

Stationnement et stations

  • Tous les fournisseurs sont responsables de l’installation, de l’entretien et du retrait des stations ou des abris peints – selon les normes et spécifications de la Ville d’Ottawa
  • Tous les emplacements de stationnement sont assujettis à une approbation finale de la Ville d’Ottawa
  • En cas d’utilisation de stations, détails et spécifications concernant toutes les stations et nombre total de stations à déployer
  • Les trottinettes mal garées doivent être prises en charge par le fournisseur dans l’heure suivant le dépôt de la plainte.
  • Le coût du déplacement des trottinettes mal garées qui n’ont pas été prises en charge et qui sont récupérées par la Ville sera facturé par la Ville au fournisseur, plus des frais généraux de 15 %.

Exigences techniques/application

  • Les usagers doivent indiquer dans l’application qu’ils acceptent de ne pas circuler sur les trottoirs et de se conformer aux procédures de stationnement applicables avant que le véhicule soit déverrouillé.
  • Possibilité de signaler les blessures dans l’application pendant le déplacement
  • Inclusion de messages sur le lavage des mains et la distanciation physique en raison de la COVID-19, conformément aux directives de Santé publique Ottawa
  • Inclusion de messages sur le port du casque

Véhicules

  • La livrée du véhicule doit comprendre le nom du fournisseur, le numéro d’identification du véhicule et les coordonnées du fournisseur.
  • Indicateur du niveau de charge de la batterie sur le véhicule (ou dans l’application)
  • Le véhicule doit être équipé de feux automatiques, d’un frein, d’une cloche, d’une béquille.
  • La vitesse de tous les véhicules doit être limitée à 20 km/h.

Géoblocage

Les véhicules seront interdits (« géobloqués ») dans les lieux suivants.

  • Rues avec une limite de vitesse affichée supérieure à 50 km/h
  • Sentiers de la Commission de la capitale nationale (CCN)
  • Ponts enjambant la rivière des Outaouais (vers Gatineau)
  • Stations de transport en commun
  • Stationnements étagés de la Ville d’Ottawa
  • Grands couloirs piétonniers, tels qu’identifiés par la Ville (les véhicules doivent automatiquement ralentir à 8-15 km/h)
  • Galeries marchandes désignées en vertu du Règlement sur la circulation et le stationnement no 2017-301, tel que modifié.

Exigences relatives à la COVID-19

  • Désinfection des véhicules au moins deux fois par jour.
  • S’assurer du respect d’un calendrier quotidien (fréquence minimale) de nettoyage et de désinfection.
  • Ajouter une bannière/message bien visible précisant aux usagers que l’équipement n’est PAS nettoyé et désinfecté entre chaque utilisation. (Si possible, ajouter qu’il est recommandé aux usagers de le faire eux-mêmes avec une lingette désinfectante pré-humidifiée.)
  • Les usagers ne doivent pas utiliser de véhicules de micromobilité partagés s’ils se sentent malades ou mal en point. Il est fortement recommandé aux fournisseurs d’inclure un outil d’auto-évaluation dans leur application.
  • Les usagers doivent s’assurer que leurs mains sont propres avant d’utiliser les véhicules et immédiatement après les avoir utilisés et éviter de se toucher le visage lorsqu’ils utilisent le véhicule. Ajouter une bannière/message bien visible invitant les usagers à se laver les mains ou à utiliser un désinfectant pour les mains avant et après avoir utilisé l’équipement et à éviter de se toucher le visage pendant l’utilisation du véhicule.
  • S’assurer que des rappels sont diffusés sur l’application pour indiquer aux usagers de maintenir une distance de 2 mètres par rapport aux autres cyclistes et aux piétons.
  • Inviter les usagers à porter un masque en tissu si une distance physique de 2 mètres est difficile à respecter.

Caution

  • Une caution d’un montant de 25 000 $ (par chèque certifié ou lettre de crédit) sera exigée avant la signature de l’entente avec la Ville.

Assurance et responsabilité

  • Le requérant doit souscrire et maintenir, à ses frais, pendant toute la durée de l’entente, une assurance responsabilité civile générale sur la base de la survenance du fait dommageable d’une protection minimale de 5 000 000 $ par sinistre couvrant les actes de négligence ou d’omission de la part du requérant. Cette assurance doit notamment couvrir les cas de blessure, de décès ou de dommages matériels, y compris : la perte de jouissance; la responsabilité des locaux, biens et activités; la responsabilité des produits et des activités exécutées (formule étendue); la responsabilité contractuelle globale; la responsabilité réciproque; la divisibilité de la clause relative aux intérêts; la responsabilité patronale éventuelle; la responsabilité pour préjudices personnels; la protection du propriétaire et de l’entrepreneur; l’assurance automobile responsabilité des non-propriétaires; la responsabilité pour dommages matériels (formule étendue); les employés à titre d’assurés additionnels; les dommages matériels, sur la base de la survenance de sinistres.
  • Les polices d’assurance responsabilité civile générale doivent être libellées au nom du demandeur et désigner la Ville d’Ottawa comme coassurée.
  • Cette police doit préciser que toute annulation est obligatoirement précédée d’un préavis de trente (30) jours remis à la Ville. La preuve de l’assurance souscrite à la satisfaction de la Ville doit être déposée avant la signature de l’entente.
  • Les candidats retenus devront indemniser la Ville d’Ottawa et la dégager de toute responsabilité relativement à toute affaire découlant directement ou indirectement de l’entente et de l’utilisation de trottinettes électriques du fournisseur à Ottawa.

5. Barème des droits

Frais pour les véhicules
50 $ par véhicule par saison

Frais de communication et de participation
10 $ par véhicule par saison

Frais non remboursables pour la soumission d’une demande d’exploitation d’un programme de micromobilité dans la Ville d’Ottawa
5 000 $

Frais non remboursables pour la soumission d’une demande d’agrandissement du parc de véhicules existant
3 000 $

Caution
25 000 $

Frais d’empiétement des stations
250 $

Les frais d’empiétement des stations ne seront exigés que pour les structures physiques situées sur les emprises (p. ex., stations « fixes », bornes de recharge pour les trottinettes électriques) et non pour les zones de stationnement délimitées par de la peinture.

Les frais non remboursables pour la soumission de demandes ainsi que les frais pour les véhicules et les frais de communication et de participation avec preuve d’assurance et caution doivent être acquittés avant que la Ville ne signe l’entente.

La caution sera utilisée pour récupérer les coûts lorsqu’un exploitant n’aura pas respecté une obligation, aura quitté soudainement le marché d’Ottawa, ne se sera pas retiré de l’emprise lorsqu’on le lui a demandé ou que la Ville aura engagé des frais et les aura facturés à l’exploitant et que la facture demeurera impayée.

Arrivée des trottinettes électriques en partage à Ottawa le 16 juillet 2020 - voici ce que vous devez savoir.

La Ville est heureuse d’annoncer que trois exploitants, Bird Canada, Lime et Roll, offriront jusqu’à 600 trottinettes électriques en partage pour les déplacements sur les sentiers polyvalents, les bandes cyclables et les rues d’Ottawa. Les trottinettes électriques sont un moyen de transport permettant de respecter la distanciation physique et de limiter le nombre de voitures sur les routes et le nombre de personnes dans les transports en commun.

Le projet pilote de trottinettes électriques, qui vise à évaluer l’intérêt du public et à voir si la conduite et le stationnement se font de façon courtoise et sécuritaire, se terminera à la fin octobre. La Ville se réjouit de collaborer avec Bird Canada, Lime et Roll pour offrir un programme de trottinettes électriques sûr et plaisant aux résidents et aux visiteurs.

Les entreprises souhaitant fournir des trottinettes électriques avaient jusqu’au vendredi 26 juin 2020 pour présenter leur proposition. La Ville a conclu une entente avec Bird Canada et met la dernière main aux contrats avec Lime et Roll. Les résidents devraient voir les trottinettes de Bird Canada circuler dans les rues à partir du jeudi 16 juillet 2020, et celles de Lime et de Roll, dans les jours qui suivent.

Il est permis de se déplacer en trottinette électrique privée à Ottawa depuis l’entrée en vigueur du règlement municipal sur les trottinettes électriques, le lundi 29 juin 2020.

  • Les trottinettes électriques doivent être stationnées debout sur le trottoir, dans la zone pour mobilier urbain, c’est-à-dire dans l’espace le plus près de la bordure qui est aligné avec les arbres, les bancs et les supports pour vélos. Elles ne doivent pas empiéter sur le trajet des piétons. Les trottinettes stationnées inadéquatement peuvent créer des obstacles à l’accessibilité, encombrer le passage et bloquer l’accès aux résidences et aux commerces.
  • Si vous voyez une trottinette électrique mal stationnée, signalez-la au fournisseur, qui devra la déplacer dans l’heure. Les coordonnées pertinentes figureront sur toutes les trottinettes.
    • Bird Canada: 1-866-205-2442
    • Lime: 1-888-546-3345
    • Roll: 1-833-954-0027
  • Les trottinettes électriques en partage doivent être équipées d’une sonnette, d’un frein et de phares. Une seule personne à la fois peut y monter, et celle-ci doit avoir au moins 18 ans. Les trottinettes seront disponibles tous les jours, de 6 h à 23 h. Les utilisateurs trouveront dans les applications des fournisseurs les lignes directrices de Santé publique Ottawa concernant le lavage des mains et la distanciation physique.
  • Les trottinettes électriques en partage sont limitées à 20 km/h. Comme les trottinettes électriques privées, elles ne sont pas permises sur les trottoirs, sur les sentiers de la Commission de la capitale nationale, à Gatineau, dans les installations d’OC Transpo, dans les autobus et les trains, et dans les rues où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h. Les fournisseurs utiliseront le géoblocage pour ralentir sensiblement les trottinettes afin d’empêcher qu’elles soient stationnées à ces endroits.
  • Les fournisseurs utiliseront une technologie sans stations. Il n’y aura donc aucune installation physique, et les trottinettes pourront être récupérées et stationnées n’importe où dans leur secteur d’utilisation.
  • Le protocole de désinfection en raison de la COVID-19 comprend ce qui suit : les engins seront désinfectés quotidiennement; on rappellera aux usagers par l’application qu’ils doivent se laver les mains, car les trottinettes ne sont pas désinfectées entre les utilisations.
  • Les usagers âgés de moins de 18 ans doivent porter un casque. Santé publique Ottawa recommande fortement à tous les usagers de porter un casque en raison de risques de blessures.
  • Les trottinettes électriques ne sont pas désinfectées entre les usagers et ceux-ci devraient prévoir aussi de se prémunir de leurs propres lingettes désinfectantes et laver leurs mains avant et après avoir utilisé une trottinette électrique, puisqu’elle comporte des surfaces grandement touchées. En outre, les usagers devraient éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche tant que leurs mains ne sont pas lavées.
  • Les usagers ne devraient pas conduire une trottinette électrique s’ils sont malades ou se sentent mal, comme précisé dans l’outil d’auto-évaluation et de dépistage.
  • Les usagers doivent maintenir une distance de 2 mètres entre eux et les autres usagers ou les piétons, et porter un masque de tissu si le maintien de la distanciation physique n’est pas possible.
  • Conformément au Code de la route, les usagers ne devraient pas utiliser de trottinette électrique lorsque leurs facultés sont affaiblies.
  • Il sera possible de circuler en trottinette électrique hors de cette zone, mais le service sera limité par géoblocage.

Zone de déploiement des trottinettes électriques d’Ottawa pour Bird Canada

Zone de déploiement des trottinettes électriques d’Ottawa pour Bird Canada :

  • À l’est de l’avenue Parkdale (entre la rue Scott et l’autoroute 417)
  • Au sud des rues Scott, Albert, Wellington et St-Patrick
  • À l’est de l’avenue Champagne (entre l’autoroute 417 et l’avenue Carling)
  • Au nord de l’autoroute 417 (entre les avenues Parkdale et Champagne, et entre la rue O’Connor et le canal Rideau)
  • Au nord de l’avenue Carling (entre l’avenue Champagne et la rue Kent)
  • Au nord de l’avenue Fifth (entre les rues Kent et O’Connor)
  • À l’ouest du canal Rideau (entre l’autoroute 417 et la rue Templeton)
  • À l’ouest de la rue Nelson (entre les rues Templeton et St-Patrick)
  • Au nord de la rue Templeton (entre le canal Rideau et la rue Nelson)

L’utilisation de trottinettes électriques est interdite sur les trottoirs et sur les sentiers de la Commission de la capitale nationale.

Zone de déploiement des trottinettes électriques d’Ottawa pour Lime

Zone de déploiement des trottinettes électriques d’Ottawa pour Lime : 

  • À l’est du sentier Trillium
  • Au sud de la rivière des Outaouais
  • À l’ouest de la rivière Rideau
  • Au nord de l’autoroute 417, entre le canal Rideau et l’avenue Mann

L’utilisation de trottinettes électriques est interdite sur les trottoirs et sur les sentiers de la Commission de la capitale nationale.

Zone de déploiement des trottinettes électriques d’Ottawa pour Roll

Zone de déploiement des trottinettes électriques d’Ottawa pour Roll : 

  • Au sud de la rivière des Outaouais
  • À l’ouest de la rivière Rideau
  • À l’est de l’av. Parkdale (de la rue Scott à l’autoroute 417)
  • À l’est de l’av. Champagne (de l’autoroute 417 à l’av. Carling)
  • Au nord de l’av. Fifth (de la rue Lyon à la rue O’Connor)
  • Au nord de l’autoroute 417 (de l’av. Parkdale à l’av. Champagne et de la rue O’Connor à la rivière Rideau)
  • Au nord de la rue Carling (de l’av. Champagne à la rue Kent)

L’utilisation de trottinettes électriques est interdite sur les trottoirs et sur les sentiers de la Commission de la capitale nationale.